La croissance du crédit immobilier décélère

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
tonton
Messages : 930
Enregistré le : 27 mai 2005, 07:50
Localisation : Toulouse

La croissance du crédit immobilier décélère

#1 Message par tonton » 19 sept. 2005, 11:34

Alors que la dynamique de croissance des crédits à la consommation s'est accrue, celle des crédits immobiliers s'est infléchie au premier semestre à 8 %.

Je sais plus si cet article a déjà été cité, mais tout va dans le sens d'un atterrissage accéléré (pour pas dire Krach) ! :D

http://www.lesechos.fr/patrimoine/immob ... 062249.htm

jojo

#2 Message par jojo » 19 sept. 2005, 11:58

Curieuse conclusion...pourquoi "accéléré"? Les crédits augmentent. En quoi est-ce annonciateur d'un attérissage accéléré?

C'est la croissance des crédit qui baisse, pas les crédits!

Parfois, il me semble que les informations ne sont pas comprises avec objectivité sur ce forum....

Avatar du membre
GOLD
~~+
~~+
Messages : 5710
Enregistré le : 24 mai 2005, 16:25
Localisation : Est de la France, Luxembourg

#3 Message par GOLD » 19 sept. 2005, 12:04

Il semble plutot que ce soit une mauvaise nouvelle pour ce site : les gens continue d'acheter, malgres des prix tres elevés.

Avatar du membre
DBabar
~~+
~~+
Messages : 6342
Enregistré le : 22 mai 2005, 12:02
Localisation : Mexico City,Mexico
Contact :

#4 Message par DBabar » 19 sept. 2005, 12:06

jojo a écrit :C'est la croissance des crédit qui baisse, pas les crédits!
Je cite l'article :
Pour le crédit immobilier, en revanche ( ndlr : par rapport aux crédits à la consommation ) , la croissance de 8,2 % (8,8 milliards d'euros de production) enregistrée sur la période marque une inflexion sensible
Je conseille aux lecteurs de lire l'article et se faire leur propre opinion plutôt que de se laisser tenter à croire aveuglement les posts dénigrants de certains.
Shermann a écrit :Cedric1973/EmileZola parraine tout le monde. Mais c'est Jean Sarkozy qui a parrainé Cedric1973/AlainGarnier/EmileZola.
EmileZola a écrit :Ceux qui savent lire ne perdent pas de temps avec ces torchons de propagande. Ils lisent le Figaro ou à la limite Le Monde.

raffarinou

#5 Message par raffarinou » 19 sept. 2005, 12:08

jojo a écrit : Parfois, il me semble que les informations ne sont pas comprises avec objectivité sur ce forum....
...Entièrement d'accord avec ce point.

Comment peut-il avoir des personnes comme jojo qui nient l'évidence d'un retournement du marché :!: :!:

Avatar du membre
DBabar
~~+
~~+
Messages : 6342
Enregistré le : 22 mai 2005, 12:02
Localisation : Mexico City,Mexico
Contact :

#6 Message par DBabar » 19 sept. 2005, 12:08

GOLD a écrit :Il semble plutot que ce soit une mauvaise nouvelle pour ce site : les gens continue d'acheter, malgres des prix tres elevés.
Ou pour ceux qui vivent des crédits immobiliers car il est dit dans l'article que l'euphorie d'un +27% de croissance en 2004 n'est pas souhaitable ni même envisageable cette année.
Shermann a écrit :Cedric1973/EmileZola parraine tout le monde. Mais c'est Jean Sarkozy qui a parrainé Cedric1973/AlainGarnier/EmileZola.
EmileZola a écrit :Ceux qui savent lire ne perdent pas de temps avec ces torchons de propagande. Ils lisent le Figaro ou à la limite Le Monde.

jojo

#7 Message par jojo » 19 sept. 2005, 12:13

raffarinou a écrit :
Comment peut-il avoir des personnes comme jojo qui nient l'évidence d'un retournement du marché :!: :!:
Sous pretexte qu'on veut le krach, n'importe quelle information est détournée dans ce sens.
Demain, quelqu'un écrira une nouvelle file de discussion avec le titre : "La température baisse : le krach approche!".
Soyons sérieux deux minutes!

Avatar du membre
DBabar
~~+
~~+
Messages : 6342
Enregistré le : 22 mai 2005, 12:02
Localisation : Mexico City,Mexico
Contact :

#8 Message par DBabar » 19 sept. 2005, 12:21

jojo a écrit :Sous pretexte qu'on veut le krach, n'importe quelle information est détournée dans ce sens.
Demain, quelqu'un écrira une nouvelle file de discussion avec le titre : "La température baisse : le krach approche!".
Soyons sérieux deux minutes!
Sur un site qui veut mettre en évidence un phénomène de bulle spéculative immobilière, il n'est pas anormal de trouver des informations qui tentent à abonder dans le sens d'un éclatement de la Bulle.

Que vous rebondissiez uniquement sur la conclusion de l'auteur de ce post est un peu limite comme contre argument d'autant qu'à la lecture de cet article, c'est un peu la douche froide sur la croissance des prêts immobiliers.
Il serait de bon ton, plutôt que de prendre un post où vous n'êtes pas d'accord et en profiter pour dénigrer tout les forumeurs, d'apporter un peu d'eau à notre moulin et nous expliquer votre lecture de cet article.
Cela intéressera plus de gens que votre commentaire et vous honnera d'autant plus.

Merci :wink:
Shermann a écrit :Cedric1973/EmileZola parraine tout le monde. Mais c'est Jean Sarkozy qui a parrainé Cedric1973/AlainGarnier/EmileZola.
EmileZola a écrit :Ceux qui savent lire ne perdent pas de temps avec ces torchons de propagande. Ils lisent le Figaro ou à la limite Le Monde.

jsp75

#9 Message par jsp75 » 19 sept. 2005, 12:22

Il y a à l'évidence un retournement.
Mon cher Jojo, je vous invite à consulter la presse de 90/91 pour voir ce qui était dit à l'époque.
bien que les deux situations soient incomparables, le discours de la presse lui est étrangement redondant. on lit aujourd'hui ce qu'on lisait il y a 15 ans.
Après Krach ou pas... Les effets ne seront naturellement pas les mêmes.
Mais nous sommes sur un forum Baissier, il est donc bien évident que certains "s'emballent" sur certaines annonces.
Ce n'est pas une raison pour vous emballer aussi...
Pour l'article, on peut dire que le crédit immobilier suit la tendance des ventes avec un ralentissement.
Ce qui est vrai pour l'automobile, ne l'est pas pour l'immo...
Quant-au crédit d'immobilier de l'entreprise... ça va pas
Ce sont les faits... pour les effets, on verra plus tard :wink:

raffarinou

#10 Message par raffarinou » 19 sept. 2005, 12:28

jojo a écrit :
raffarinou a écrit :
Comment peut-il avoir des personnes comme jojo qui nient l'évidence d'un retournement du marché :!: :!:
Sous pretexte qu'on veut le krach, n'importe quelle information est détournée dans ce sens.
Demain, quelqu'un écrira une nouvelle file de discussion avec le titre : "La température baisse : le krach approche!".
Soyons sérieux deux minutes!
... La croissance du crédit a été un des principaux facteurs d'explication de la hausse des prix de l'immobilier. Le retournement de tendance observée laisse supposer qu'il y a un inflechissement de la demande de crédit immobilier et par la même un ralentissement de la demande de biens immobiliers, puisque ces deux variables sont corrélées

Certes cela ne peut justifier un krach mais au moins un ralentissement de la croissance des prix de l'immobilier via une moindre demande

jojo

#11 Message par jojo » 19 sept. 2005, 12:35

Le marché du crédit immobilier est en hausse. Il a connu une hausse foudroyante l'année dernière, et une hausse tout à fait honorable au premier semestre.
On peut y voir le signe d'un retrounement, mais aussi le signe de passage à un état mature.
Voir 8% de croissance du marché du crédit immobilier comme un élément de retournement de tendance est possible, mais à l'évidence il manque des informations pour confirmer sésrieusement cette conclusion.

Par exemple, supposons que la croissance d'un pays soit 11% une annéee, puis 5%. Connaissez-vous beaucoup de personnes qui diront que la récession est pour demain? Au contraire, dans le cas de la Chine, on cherche à ne pas atteindre des rythmes de croissance trop forts pour éviter la surchauffe...

Au final, la baisse de la croissance du marché du crédit n'est en rien un élément annonciateur de retournement, en tout cas pour le moment. Si dans 6 mois, la croissance est nulle, alors là, on pourra commencer à parler. Entre temps, on observe juste un arrêt de la surchauffe du marché du crédit. Rien de plus, rien de moins.

En réalité, ce qui me gêne le plus, c'est l'utilisation non-objective d'informations pour pouvoir défendre une cause. Il me sembe que le marché immobilier doit se retourner, certes, mais ce n'est certainement pas lié à ce type d'informations.

Le marché doit se retourner uniquement à cause de la prime de risque induite dans une opération d'arbitrage location/vente. Rien d'autre.

jojo

#12 Message par jojo » 19 sept. 2005, 12:36

raffarinou a écrit :Certes cela ne peut justifier un krach mais au moins un ralentissement de la croissance des prix de l'immobilier via une moindre demande
C'est-à-dire...une hausse de l'immobilier!

jojo

#13 Message par jojo » 19 sept. 2005, 12:38

jsp75 a écrit :Mais nous sommes sur un forum Baissier, il est donc bien évident que certains "s'emballent" sur certaines annonces.
Ce n'est pas une raison pour vous emballer aussi...
je ne m'emballe pas particulièrement...Je répondais par l'ironie à une remarque qui se voulait plus fine que ma critique.

Non, on peut être baissier, mais pas naïf pour autant.

Avatar du membre
DBabar
~~+
~~+
Messages : 6342
Enregistré le : 22 mai 2005, 12:02
Localisation : Mexico City,Mexico
Contact :

#14 Message par DBabar » 19 sept. 2005, 12:39

jojo a écrit :...
Ben voilà, c'est pas dur :lol:
Merci d'avoir donné votre opinion.
Shermann a écrit :Cedric1973/EmileZola parraine tout le monde. Mais c'est Jean Sarkozy qui a parrainé Cedric1973/AlainGarnier/EmileZola.
EmileZola a écrit :Ceux qui savent lire ne perdent pas de temps avec ces torchons de propagande. Ils lisent le Figaro ou à la limite Le Monde.

jojo

#15 Message par jojo » 19 sept. 2005, 12:43

DBabar a écrit :Merci
De rien. :wink:

Avatar du membre
tonton
Messages : 930
Enregistré le : 27 mai 2005, 07:50
Localisation : Toulouse

#16 Message par tonton » 19 sept. 2005, 13:12

Chacun voit les informations avec un oeil intéressé... mais je rappelle que ce forum a pour but de condenser, examiner les articles de presse afin d'analyser le retournement de l'immobilier : http://WWW.bulle-immobilière.org et
pas http://www.immobilier-stagne.org !

Avatar du membre
tonton
Messages : 930
Enregistré le : 27 mai 2005, 07:50
Localisation : Toulouse

#17 Message par tonton » 19 sept. 2005, 13:30

jojo a écrit : On peut y voir le signe d'un retrounement, mais aussi le signe de passage à un état mature.
Argument à donner aux agents immobiliers ! :wink:
Maturité qui arrange les vendeurs, les banques, les notaires, les agences immobilières, et spéculateurs de tout bord, mais surement pas ceux qui s'endettent sur 20-25 ans pour un bien sur-évalué ! :?

jojo

#18 Message par jojo » 19 sept. 2005, 13:38

Argument de vente en somme...

Il ne semble pourtant jamais avoir vu l'argument de la maturité du marché du crédit immobilier dans une quelconque discussion agent/acheteur!

Encore une fois, je ne dis pas que le marché du crédit ne va pas baisser dans les années à venir. Mais il est bien trop tôt pour se faire une idée. On peut imaginer que le marché du crédit se stabilise, ou reparte sous le coup d'une mesure fiscale bien ciblée.

Un marché en croissance de 8% n'a pas de quoi faire particulièrement peur.

Une remarque au passage : certains pensent que le retournement de marché immobilier a déjà commencé. N'est-ce pas incompatible avec une hausse de 8% du marché du crédit?

Avatar du membre
tonton
Messages : 930
Enregistré le : 27 mai 2005, 07:50
Localisation : Toulouse

#19 Message par tonton » 19 sept. 2005, 13:51

jojo a écrit : Une remarque au passage : certains pensent que le retournement de marché immobilier a déjà commencé. N'est-ce pas incompatible avec une hausse de 8% du marché du crédit?
Ils tiennent compte du temps de latence inhérent au marché immobilier, en effet avant que le retournement soit effectif dans les médias et les mentalités un temps conséquent se passe.
:idea: On peut prendre comme exemple un train de marchandise qui freine. Le temps que met un train a s'arrêter entre lorsqu'il a commencé à freiner et l'arrêt effectif est long pourtant on entend le sifflement du freinage depuis un bon moment !
On peut aussi se référer au Krach de l'immobilier de 1990/1991...

jojo

#20 Message par jojo » 19 sept. 2005, 13:55

Certes...mais les crédits immobiliers sont une donnée instantanée du présent. Ils sont immédiatement affectés à des transactions du moment. Je ne vois pas comment, dans ces conditions, il peut y avoir décalage entre perception et réalité.

aion

#21 Message par aion » 19 sept. 2005, 13:56

jojo a écrit :Un marché en croissance de 8% n'a pas de quoi faire particulièrement peur.

Une remarque au passage : certains pensent que le retournement de marché immobilier a déjà commencé. N'est-ce pas incompatible avec une hausse de 8% du marché du crédit?
salut, il faudrait mettre ce chiffre (que je suppose être sur un an glissant et non pas par rapport au semestre précédent) au regard de la hausse des prix de l'immo en général :
- si hausse de l'immo < hausse du crédit, cela veut simplement dire que la part de l'empunt dans le coût d'achat a augmenté
- si hausse de l'immo sur 1 an > hausse du crédit, cela voudrait dire que la part de l'aport perso est plus grand (donc, les francais seraient plus riches ou la transmission de patrimoine intergénérationnel plus important)

Mais le chiffre de la hausse du marché de crédit en lui même ne me semble pas une information pertinente pris seul...

jojo

#22 Message par jojo » 19 sept. 2005, 13:58

aion a écrit : salut, il faudrait mettre ce chiffre (que je suppose être sur un an glissant et non pas par rapport au semestre précédent) au regard de la hausse des prix de l'immo en général :
- si hausse de l'immo < hausse du crédit, cela veut simplement dire que la part de l'empunt dans le coût d'achat a augmenté
- si hausse de l'immo sur 1 an > hausse du crédit, cela voudrait dire que la part de l'aport perso est plus grand (donc, les francais seraient plus riches ou la transmission de patrimoine intergénérationnel plus important)

Mais le chiffre de la hausse du marché de crédit en lui même ne me semble pas une information pertinente pris seul...
Donnée sur un an glissant :vraissemblablement.

Sur le reste : d'accord sur la réflexion.


kesako
~~+
~~+
Messages : 11643
Enregistré le : 13 juil. 2005, 11:44
Localisation : 75

#24 Message par kesako » 19 sept. 2005, 14:04

jojo a écrit :Une remarque au passage : certains pensent que le retournement de marché immobilier a déjà commencé. N'est-ce pas incompatible avec une hausse de 8% du marché du crédit?
Pour un mouvement , la vitesse est la derivée , l'acceleration est la derivee seconde. C'est a dire la variation de la vitesse. un freinage est une acceleration negative.

D'apres l'article, on est passé de 27% de hausse a 8% . La derivée seconde est negative : ca freine ! et depuis un bout de temps deja il semblerait. Les prochains articles ont toutes les chances de parler de la baisse du marché du credit.

Répondre