Débat Inflation / Déflation

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
xavophonic
Messages : 840
Enregistré le : 24 oct. 2008, 15:03

Re: Débat Inflation / Déflation

#9851 Message par xavophonic » 05 sept. 2016, 16:31

Lien : La BCE réduite à dissimuler son inefficacité
Date : 05/09/2016
Editeur : La Tribune
Auteur : Romaric Godin
Plus que jamais, Mario Draghi est dans une position des plus délicates. Sa politique ultra-accommodante ne semble pas porter les fruits attendus, mais il paraît difficile de, déjà, se lancer dans de nouvelles mesures. Faute de mieux, le président de la BCE devra donc se contenter du service minimum lors de la conférence de presse qui, jeudi 8 septembre, suivra la réunion du Conseil des gouverneurs en assurant de sa vigilance. Le seul geste possible attendu par les observateurs serait l'annonce d'une prolongation des rachats d'actifs de six mois, jusqu'en septembre 2017. Un prolongement acquis depuis des mois, mais dont la BCE a retardé l'annonce pour disposer encore de "munitions".
Il semble cependant que l'insuffisance de la politique monétaire de la BCE devienne de plus en plus évidente. Après l'accélération de la croissance au premier trimestre à 0,6 % pour la zone euro, celle-ci a de nouveau piétiné au deuxième trimestre en revenant à 0,3 %. Certaines économies, comme l'Italie, la France ou l'Autriche marquant le pas avec une croissance zéro, d'autres, comme l'Allemagne, divise par deux leur rythme de croissance. Une fois de plus, il semble patent que, sans perspective d'inflation, la reprise économique de la zone euro demeurera insuffisante. Sans la capacité de pouvoir espérer disposer d'une marge pour fixer ses prix à l'avenir, les entreprises hésiteront toujours à se lancer dans des investissements d'envergure. Aussi assiste-t-on à des reprises par à-coups de l'investissement, liées à des besoins de renouvellement plus qu'à de vraies politiques. Sans compter que ce manque d'inflation est aussi le signe d'un manque de demande et que c'est là une raison supplémentaire pour les entreprises de se montrer prudentes.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Débat Inflation / Déflation

#9852 Message par Lo2 » 07 déc. 2016, 11:03

Un mois après l’élection de Donald Trump, Wall Street vole de record en record
source: lefigaro.fr
date: 07/12/2016

Je poste ici pour cibler le potentiel changement de politique monétaire de la FED et plus précisément sur sa politique des taux.
Comme dit ici précédement, la remontée des taux n'avait pas amorcé une cadence "normale" (euphémisme) et l'arrivée de Trump semble vouloir dire que cette remontée va bien avoir lieu.

En supposant qu'il y ait une vraie volonté de remontée des taux, ça va être très intéressant de suivre les problèmes rencontrés. Sans parler de l'attitude de notre chère BCE.

Il reste encore beaucoup de questions mais on s'achemine de plus en plus vers des réponses.
Le vaste programme de relance budgétaire annoncé par le président élu et les baisses massives d’impôts promises ravissent les marchés. Le plafond de verre qui planait sur Wall Street a volé en éclats
Le président élu a annoncé des baisses d’impôts massives pour les entreprises (avec un taux de l’impôt sur les sociétés à 15% alors que son taux maximal est aujourd’hui de 35%) et une ambitieuse politique de relance budgétaire. Autant de mesures favorables aux entreprises et qui propulsent par ricochet les marchés d’actions.
Le taux des bons du Trésor américains à 10 ans est passé de 1,85 % à la veille du scrutin du 8 novembre à un pic de près de 2,5 % cette semaine. Et le mouvement n’est peut-être pas terminé: plus de 90% des analystes sont convaincus que la puissante Fed va relever ses taux directeurs dans deux semaines pour sa dernière réunion de 2016.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

wiz79
~~+
~~+
Messages : 5595
Enregistré le : 30 juil. 2009, 10:59

Re: Débat Inflation / Déflation

#9853 Message par wiz79 » 08 déc. 2016, 15:47

Non. Il n'y aura pas de remontée des taux massive et durable. Trop de dettes à maîtriser.personne ne retient jamais de leçon et on fait des analyses de poisson rouge sur des phénomènes spéculatifs à six mois...

L'envolée de wall street salue sa reprise politique de Washington, le retour en grâce de tous les lobbys à nouveau mis aux commandes par les republicains, ainsi que le retour à la dérégulation (probable mort de dodd franck).

Dédicace à tous les bips qui voyaient trump comme le candidat anti système haha...
Les gouvernements européens se font Marché dessus.

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7279
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Débat Inflation / Déflation

#9854 Message par Bidibulle » 08 déc. 2016, 18:14

Cool. Ça va ruisseler grave. :D
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12203
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Débat Inflation / Déflation

#9855 Message par cashisking » 09 déc. 2016, 09:03

wiz79 a écrit :Non. Il n'y aura pas de remontée des taux massive et durable. Trop de dettes à maîtriser.personne ne retient jamais de leçon et on fait des analyses de poisson rouge sur des phénomènes spéculatifs à six mois...
+2

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9856 Message par Gpzzzz » 09 déc. 2016, 09:18

cashisking a écrit :
wiz79 a écrit :Non. Il n'y aura pas de remontée des taux massive et durable. Trop de dettes à maîtriser.personne ne retient jamais de leçon et on fait des analyses de poisson rouge sur des phénomènes spéculatifs à six mois...
+2
tout dépend surtout de ce qu on entend par remontée massive et durable ?
les taux US ont pris 100bp en 6mois et se situent a presque 2.50% a 10ans..
pourtant ils ont un déficit aussi important que le notre mais ils ont plus d inflation.
nos taux européen vont prendre le meme chemin lorsque l inflation va repartir (ca a deja commencé) notamment en raison de la hausse du prix de l energie !
des taux 10ans a 2/3% c est une remontée massive ?

Avatar du membre
goinfrimmo
~~+
~~+
Messages : 5656
Enregistré le : 07 juin 2008, 10:29
Localisation : 92 O

Re: Débat Inflation / Déflation

#9857 Message par goinfrimmo » 09 déc. 2016, 09:49

Je ne veux pas jouer les rabats-joie, mais j'observe que le TBond 10Y n'a même pas pullbacké sur son support TLT 2009 à 2% (ou 127 sur l'UST): http://stockcharts.com/public/1269446/tenpp/10.
Des gens se méfient quand même.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9858 Message par Gpzzzz » 03 janv. 2017, 09:08

inflation annuelle +0.6% en décembre..
ca remonte comme prévu..
on devrait vite atteindre les 1% de croisière..

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9859 Message par slash33 » 03 janv. 2017, 21:46

La source:
http://www.insee.fr/fr/statistiques/2546404

ça vient des produits frais et de l'énergie principalement.

Avatar du membre
Raoul Duke
Messages : 1137
Enregistré le : 25 janv. 2009, 19:32

Re: Débat Inflation / Déflation

#9860 Message par Raoul Duke » 04 janv. 2017, 09:08

wiz79 a écrit : Dédicace à tous les bips qui voyaient trump comme le candidat anti système haha...
Wall Street a massivement soutenu Clinton...étonnant quand même.

Avatar du membre
DBabar
~~+
~~+
Messages : 6342
Enregistré le : 22 mai 2005, 12:02
Localisation : Mexico City,Mexico
Contact :

Re: Débat Inflation / Déflation

#9861 Message par DBabar » 04 janv. 2017, 14:44

slash33 a écrit :La source:
http://www.insee.fr/fr/statistiques/2546404
ça vient des produits frais et de l'énergie principalement.
De là à ce que les salaires suivent - ce que j'espère - c'est de l'appauvrissement importé .
Shermann a écrit :Cedric1973/EmileZola parraine tout le monde. Mais c'est Jean Sarkozy qui a parrainé Cedric1973/AlainGarnier/EmileZola.
EmileZola a écrit :Ceux qui savent lire ne perdent pas de temps avec ces torchons de propagande. Ils lisent le Figaro ou à la limite Le Monde.

Avatar du membre
roi.de.trefle
Messages : 969
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Débat Inflation / Déflation

#9862 Message par roi.de.trefle » 04 janv. 2017, 14:46

Raoul Duke a écrit :
wiz79 a écrit : Dédicace à tous les bips qui voyaient trump comme le candidat anti système haha...
Wall Street a massivement soutenu Clinton...étonnant quand même.

De là, à penser que face la bourse gagne, pile les électeurs perdent... :P
Sursum corda

wiz79
~~+
~~+
Messages : 5595
Enregistré le : 30 juil. 2009, 10:59

Re: Débat Inflation / Déflation

#9863 Message par wiz79 » 05 janv. 2017, 15:54

Je pense surtout que la machine à mentir a bien réussi à faire croire que Trump et les républicains étaient les gentils qui allaient vider les marécages (drain the swamp).

Bon c'était pour installer tous les alligators au commande. Fallait comprendre.

Clinton aurait été dans la continuité d'Obama. Pas bien sévère avec Wall Street mais pas en mode Open Bar comme le souhaite le nouveau potus.
Les gouvernements européens se font Marché dessus.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9864 Message par slash33 » 27 janv. 2017, 13:27

Hum hum, ça bouge doucement mais surement

En décembre 2016, les prix des produits agricoles augmentent de 5,0 % sur un an
Informations rapides – No 26
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2569242

Il y a intérêt à lire le détail pour bien comprendre comment on arrive à ce chiffre.

Javi050
Messages : 1219
Enregistré le : 18 juil. 2009, 11:43

Re: Débat Inflation / Déflation

#9865 Message par Javi050 » 27 janv. 2017, 16:59

slash33 a écrit :La source:
http://www.insee.fr/fr/statistiques/2546404

ça vient des produits frais et de l'énergie principalement.
donc du bruit

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9866 Message par Gpzzzz » 31 janv. 2017, 09:59

et voila l inflation passe a 1.4% en France en Janvier !!!!

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32254
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Débat Inflation / Déflation

#9867 Message par Pi-r2 » 31 janv. 2017, 10:18

que vont faire les taux des livrets et les taux d'intérêts non directement indexés sur l'inflation ?
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32254
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Débat Inflation / Déflation

#9868 Message par Pi-r2 » 31 janv. 2017, 11:17

en fait je viens de regarder les données mensuelles, cela vient d'un gros creux en janvier / février 2016 sur l'IPC et la remontée n'est pas significative, on est plutôt à 0.6% une fois pris en compte ce trou d'air de l'IPC (déjà du à l'énergie de mémoire)
C'est donc juste un retour à la normale.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#9869 Message par immopaul » 31 janv. 2017, 13:27

La parution INSEE d'aujourd'hui :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2569835

Image
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32254
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Débat Inflation / Déflation

#9870 Message par Pi-r2 » 31 janv. 2017, 13:28

oui, on voit bien le creux de janvier sur le graphe. En fait il faut regarder l'indice lui même pas ses variations.
On voit que les prix baissent en janvier, comme en décembre, mais le recul est moins violent que janvier 2016. En glissement annuel corrigé de cette anomalie on serait à +.4% en annuel. (par rapport au 4Q2015 par exemple)
Je ne vois pas l'intérêt de l'INSEE a titrer sur ce "fort rebond"
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9871 Message par Gpzzzz » 01 févr. 2017, 04:08

Pi-r2 a écrit :oui, on voit bien le creux de janvier sur le graphe. En fait il faut regarder l'indice lui même pas ses variations.
On voit que les prix baissent en janvier, comme en décembre, mais le recul est moins violent que janvier 2016. En glissement annuel corrigé de cette anomalie on serait à +.4% en annuel. (par rapport au 4Q2015 par exemple)
Je ne vois pas l'intérêt de l'INSEE a titrer sur ce "fort rebond"
l anormalité n est pas la variation de Janvier 2016 mais bien celle de janvier 2017.
Janvier est un mois de solde donc la variation de l indice mensuel est toujours fortement negatif.. sauf cette année car compenser par la hausse des mp

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 8999
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Débat Inflation / Déflation

#9872 Message par clairette2 » 28 mars 2017, 13:33

https://www.contrepoints.org/2017/03/28 ... te-leurope
QU’ARRIVE-T-IL QUAND IL Y A À LA FOIS INFLATION ET DÉFLATION ?

En Espagne, en Belgique et en Allemagne, les taux d’inflation ont grimpé en flèche depuis mi-2016. En Espagne, les prix sont passés d’une baisse de 1% par an à une hausse de 3%. En Belgique, l’inflation a doublé pour arriver à 3%. En Allemagne aussi, le taux d’inflation se situe bien au-delà de la cible de 2% de la BCE.

Entre temps, le Portugal, l’Italie et la Grèce sont encore bien en dessous de la cible d’inflation.

Comment alors établir une politique monétaire pour les deux groupes en même temps ?

La réponse des banquiers centraux consiste à couper la poire en deux et à croiser les doigts. Ils espèrent que les taux d’inflation entre les différents pays se nivelleront. Par conséquent, en établissant un taux pour l’ensemble de l’Europe, ils font bien leur boulot. Les principaux banquiers centraux européens pensent que des taux d’inflation différenciés au sein de l’Europe ne sont tout simplement pas leur problème. Pour eux, la Zone euro est un tout.

INERTIE DANGEREUSE

Mais si on regarde de plus près chaque pays individuellement, on se rend compte à quel point cette inertie est dangereuse. L’Espagne est enlisée dans des taux d’intérêt incroyablement bas et un taux d’inflation élevé. Avec une économie moribonde, les Grecs seraient horrifiés par une hausse des taux.

Le résultat de cette politique mi-figue mi-raisin de la BCE est à l’exact opposé de la politique contra-cyclique. Elle est pro-cyclique. La BCE aggrave l’inflation dans les pays où l’inflation est forte et étrangle ceux où l’inflation est faible.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Débat Inflation / Déflation

#9873 Message par Lo2 » 28 mars 2017, 13:51

Une monnaie et des économies structurellement différentes en face. Faut pas s'étonner ensuite.
Mais heureusement qu'on a un gagnant dans l'histoire. C'est déjà mieux que zéro.
#JePositive
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9874 Message par slash33 » 12 juin 2017, 20:41

Mais où est passée l'inflation ?
Ecorama le 12/06/2017
http://www.boursorama.com/actualites/ma ... 5351e07761
La Fed et la BCE sont confrontées à la même interrogation : pourquoi l'inflation peine à revenir, même dans certains pays proches du plein emploi ? Comment expliquer ce paradoxe ? L'analyse de Xavier Timbeau, directeur de l'OFCE. Ecorama du 12 juin 2017 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.
Coupable: emplois de mauvaises qualité (entendre précaires, mal payés). Ah ah. Qu'est-ce qu'on rigole. :roll:

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 5685
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Débat Inflation / Déflation

#9875 Message par crispus » 12 juin 2017, 20:51

Et la peur du lendemain, qui ne pousse pas à consommer mais à thésauriser. Le prix de ce qui est périssable n'augmente pas, mais la bourse et l'immo continuent de plus belle... Les seuls gagnants sont les plus riches. :roll:

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Débat Inflation / Déflation

#9876 Message par Lo2 » 12 juin 2017, 21:31

Ils remettent à flot les trucs pourris et veulent nous faire croire qu'ils sont étonnés que leur bouzin ne se répare pas.

Au prochain problème, ils n'auront pas le choix, ils vont absorber encore plus fort. Si ils n'ont pas eu le courage de régler l'addition précédente, ce ne sera pas avec la suivante.

Ça pue l'accident monétaire. Bien malin celui qui connait le timing.
S'en sera fini de l'économie mathématique. On va redécouvrir que l'économie est avant une histoire de relations humaines. Et fragiliser ces liens aura pour conséquence de détruire l'économie.

A moins que la rue ne fasse péter tout ça avant. Mais en ce moment je me dis que tout est bien ficelé côté oligarchie. Réussir à mettre Macron au pouvoir, c'est impressionnant.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Débat Inflation / Déflation

#9877 Message par moinsdewatt » 13 juin 2017, 20:29

crispus a écrit :Et la peur du lendemain, qui ne pousse pas à consommer mais à thésauriser. Le prix de ce qui est périssable n'augmente pas, mais la bourse et l'immo continuent de plus belle... Les seuls gagnants sont les plus riches. :roll:
si si , le beurre.


Pourquoi le prix du beurre augmente et pas celui du lait


Florian Cazeres, le 13 Juin 2017
http://www.la-croix.com/Economie/France ... 1200854730

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9878 Message par slash33 » 26 sept. 2017, 19:30

Pourquoi les taux d'intérêt ne remonteront jamais...
Ecorama le 26/09/2017
http://www.boursorama.com/actualites/po ... 40c846b44c

Avec des vrais morceaux d'O. Delamarche dedans.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Débat Inflation / Déflation

#9879 Message par moinsdewatt » 28 juil. 2018, 10:07

Tiens, ce fil a 10 ans.
Combien d'inflation en France et zone Euro depuis mi 2008 ?

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Débat Inflation / Déflation

#9880 Message par moinsdewatt » 28 juil. 2018, 10:17

Ben voilà :
Avec le calculateur de France-inflation
https://france-inflation.com/calculateu ... #mensuelle

De juin 2008 à juin 2018 1000 € deviennent 1110 € soit 11% d'inflation cumulé. C'est pas énorme.

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Débat Inflation / Déflation

#9881 Message par Lo2 » 28 juil. 2018, 10:36

Perso, j'attends l'enclenchement de la purge des dettes pour savoir quelle voie cela va prendre.

Y'a 10 ans beaucoup ont pensé que le temps de payer l'addition était enfin venu dont moi. Mais non, "ils" ont préféré faire leurs mesures exceptionnelles. Aujourd'hui rien n'est réglé. La situation est pire qu'en 2008. Les taux n'arrivent pas à remonter ou un petit peu aux US uniquement. Les QE sont toujours là et les dettes toujours monstrueuses.
J'ai dû mal à croire que la situation va tenir comme ça encore 2 ans.

Si cela pète, vont-ils oser une nouvelle fois frapper encore plus fort pour maintenir le bouzin? Je ne doute pas qu'ils essaieront mais cela va-t-il être accepté sans faire flipper tout le monde? Bref, le feuilleton est passionnant à défaut d'être réjouissant.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32254
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Débat Inflation / Déflation

#9882 Message par Pi-r2 » 28 juil. 2018, 10:42

En tout cas, les taux d'intérêts servis sur les livrets continuent à baisser.
0.05% Atteint sur ING, on approche des taux négatifs...
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 18151
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Débat Inflation / Déflation

#9883 Message par lecriminel » 28 juil. 2018, 11:47

moinsdewatt a écrit :Ben voilà :
Avec le calculateur de France-inflation
https://france-inflation.com/calculateu ... #mensuelle

De juin 2008 à juin 2018 1000 € deviennent 1110 € soit 11% d'inflation cumulé. C'est pas énorme.
première question: est ce juste ?
comment ont ils fait le calcul ? Cela corespond avec l'evolution des articles que vous avez l'habitude d'acheter ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Débat Inflation / Déflation

#9884 Message par moinsdewatt » 28 juil. 2018, 12:12

lecriminel a écrit : première question: est ce juste ?
comment ont ils fait le calcul ? Cela corespond avec l'evolution des articles que vous avez l'habitude d'acheter ?
faut lire dans le site. :idea:
Champ d'application

Ces calculs sont basés sur l'évolution de l'indice des prix à la consommation (IPC) en moyenne annuelle, l'actualisation suit donc l'évolution du prix du panier représentatif de l'Insee.

Cet outil calcule l'inflation au sens courant utilisé par tous, il permet ainsi d'apprécier :
- L'évolution du pouvoir d'achat en comparant l'inflation à l'évolution de ses revenus.
- Le prix minimum d'une revente pour compenser l'inflation.
- L'augmentation minimum d'une prestation pour compenser l'inflation.
- etc

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32254
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Débat Inflation / Déflation

#9885 Message par Pi-r2 » 28 juil. 2018, 13:01

lecriminel a écrit : comment ont ils fait le calcul ? Cela corespond avec l'evolution des articles que vous avez l'habitude d'acheter ?
En ce qui me concerne, non. Mon panier est très différent de celui de l'INSEE et déjà, il n'y a ni tabac ni alcool...
Et en particulier cette année le tabac compte énormément dans "l'inflation" officielle.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
immopaul
~~+
~~+
Messages : 12865
Enregistré le : 09 oct. 2006, 12:25

Re: Débat Inflation / Déflation

#9886 Message par immopaul » 28 juil. 2018, 14:02

lecriminel a écrit :comment ont ils fait le calcul ? Cela corespond avec l'evolution des articles que vous avez l'habitude d'acheter ?
L'INSEE fourni un outil interactif, permettant de calculer notre inflation personnalisée (selon le type d'énergie qui nous chauffe, selon qu'on fume ou pas, roule en voiture, etc...).
Clicker sur "Votre indice personnalisé" :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/2418131
"Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire".
Evelyn Beatrice Hall

Avatar du membre
Paf La Bulle !
+
+
Messages : 3286
Enregistré le : 09 janv. 2006, 16:51
Localisation : France, malheureusement :/

Re: Débat Inflation / Déflation

#9887 Message par Paf La Bulle ! » 28 juil. 2018, 18:33

Loyer : 6,1%
:lol: :lol: :lol:
"Quant aux biens de standing, ils n'ont rien perdu de leur valeur puisqu'ils ne se vendent pas." Alain Le Bloas, Le Télégramme 18/09/2009

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7592
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9888 Message par optimus maximus » 28 juil. 2018, 20:02

Paf La Bulle ! a écrit :
Loyer : 6,1%
:lol: :lol: :lol:
C'est à cause des propriétaires (60% des ménages) : le fait de rembourser son crédit est considéré comme de la production ("pour emploi final propre"). De plus, si on prend tous ceux dont, pour des raisons diverses et variées, le loyer représente beaucoup moins du tiers des revenus déclarés, on arrive à 6% du panier.

L'inflation est un indicateur macroéconomique (qui a ses mérites) et ne renseigne que très partiellement sur la réalité du pouvoir d'achat des ménages.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Débat Inflation / Déflation

#9889 Message par moinsdewatt » 31 juil. 2018, 18:05

moinsdewatt a écrit :
28 juil. 2018, 10:17
Ben voilà :
Avec le calculateur de France-inflation
https://france-inflation.com/calculateu ... #mensuelle

De juin 2008 à juin 2018 1000 € deviennent 1110 € soit 11% d'inflation cumulé. C'est pas énorme.
En revanche à la poste , houla la
Pourquoi La Poste a doublé le prix des timbres en seulement 10 ans

31/07/2018

Le timbre prioritaire va passer un seuil symbolique en janvier 2019. Avec une augmentation de 10 centimes, il coûtera 1,05 euros. Depuis 2014, le timbre rouge augmente de 4 à 10 centimes chaque année.

Le groupe justifie cette hausse des prix par la nécessité de compenser le déclin structurel des volumes de courrier. En 2005, La Poste distribuait encore 12 milliards d’enveloppes, hors publicité adressée, contre moins de 7,8 milliards en 2016, selon les derniers chiffres de l’Arcep. Cette baisse s’explique surtout par la dématérialisation des courriers envoyés par les banques et les services publics. En effet, les personnes morales restent les plus gros expéditeurs de courrier. Le timbre rouge coûte d’ailleurs un peu moins cher pour les entreprises, 91 centimes contre 95 pour les particuliers en 2018.

Moins de courrier, plus de publicités

La Poste compense néanmoins cette perte de volume par la publicité non adressée. En 2005, les facteurs plaçaient 18,6 milliards de prospectus en tout genre dans les boîtes à lettres, contre 21,6 milliards en 2016. Les services marketing ont cependant moins recours à la publicité directement adressée depuis le début de la décennie.
https://bfmbusiness.bfmtv.com/entrepris ... 97609.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Débat Inflation / Déflation

#9890 Message par moinsdewatt » 01 août 2018, 18:20

Faut-il s'inquiéter du retour de l'inflation en France ?


le 01/08/2018

Les chiffres de l'inflation publiés par l'Insee mardi 31 juillet montrent une accélération des prix en hausse de plus de 2% sur un an. Faut-il s'en inquiéter ?

Oui, car on ne sait pas où ça va s'arrêter. Petit retour en arrière : en 2015 , nous vivions avec une inflation zéro et la crainte à l'époque, c'était de tomber dans la déflation. En 2016 , les prix ont frissonné en augmentant de 0,2 %. En 2017, l'an dernier, ils ont commencé à décoller de 1 % et aujourd'hui ils ont pris leur envol : les chiffres de l' Insee que l'on vient d'avoir montrent que l'on a atteint un rythme annuel d'inflation de 2,3 %, cela veut dire que sur les 12 derniers mois les prix ont grimpé de 2,3 %. C'est un palier et l'ascension pourrait se poursuivre.

Cette hausse des prix est dû essentiellement au coût de l'énergie. Le prix du baril de pétrole est passé en un an de 52 à 75 dollars avec la couche supplémentaire de TICPP - la taxe sur les carburants - du 1er janvier. Le gaz a fait un bond de 7,5% le 1er juillet et comme si ce n' était pas encore assez, il prend encore aujourd'hui le 1er août en augmentant de 0,2%.
https://www.rtl.fr/actu/conso/faut-il-s ... 7794291120

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9891 Message par slash33 » 09 août 2018, 11:48

Restons sérieux deux minutes.
Sur un an, les prix à la consommation accéléreraient fortement en juillet 2018, à +2,3 % après +2,0 %, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois. Cette nette hausse de l'inflation proviendrait essentiellement d'une accélération sur un an des prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des services. Les prix des produits alimentaires et du tabac augmenteraient également davantage. Enfin, un moindre recul des prix des produits manufacturés contribuerait aussi à la hausse de l'inflation.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3594229

En fait, retirez les hausses non conjoncturelles du panier et vous obtiendrez moins de 1,5% (j'ai trouvé 1,2%). Et calcul fait c'est 2,35% en non harmonisé. Et pour l'anecdote, l'INSEE n'a retenu que 14,3% de hausse sur l'énergie (qui ne représente que 7% du panier INSEE). Autrement dit, en dehors du coup de chaud énergétique, l'indice est flat. Je n'ai même pas pris la peine de retirer le tabac malgré son augmentation arbitraire car ça ne représente rien dans le total.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9892 Message par Gpzzzz » 09 août 2018, 13:47

slash33 a écrit :
09 août 2018, 11:48
Restons sérieux deux minutes.
Sur un an, les prix à la consommation accéléreraient fortement en juillet 2018, à +2,3 % après +2,0 %, selon l'estimation provisoire réalisée en fin de mois. Cette nette hausse de l'inflation proviendrait essentiellement d'une accélération sur un an des prix de l'énergie et, dans une moindre mesure, des services. Les prix des produits alimentaires et du tabac augmenteraient également davantage. Enfin, un moindre recul des prix des produits manufacturés contribuerait aussi à la hausse de l'inflation.
https://www.insee.fr/fr/statistiques/3594229

En fait, retirez les hausses non conjoncturelles du panier et vous obtiendrez moins de 1,5% (j'ai trouvé 1,2%). Et calcul fait c'est 2,35% en non harmonisé. Et pour l'anecdote, l'INSEE n'a retenu que 14,3% de hausse sur l'énergie (qui ne représente que 7% du panier INSEE). Autrement dit, en dehors du coup de chaud énergétique, l'indice est flat. Je n'ai même pas pris la peine de retirer le tabac malgré son augmentation arbitraire car ça ne représente rien dans le total.
Flat, flat c'est vite dit !!
L'alimentation et les services qui representent 65% de l'indice augmente de +1.5% en pondéré sur l'année.. C'est plus faible que les 2.3% mais c'est proche de ce que souhaite la BCE (légérement sous les 2%).
Le reste est effectivement dû a du conjoncturel mais la aussi il faut rappeler que si ces postes entrainent une augmentation de l'inflation cette année ils ont aussi contribués à atténuer celles des années précédentes.. donc je trouve ca illogique de les effacer completement.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9893 Message par slash33 » 09 août 2018, 14:07

La question était: "Faut-il s'inquiéter du retour de l'inflation en France ?"
Ma réponse est: "non".

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32254
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Débat Inflation / Déflation

#9894 Message par Pi-r2 » 09 août 2018, 14:24

j'ai fait le calcul pour le tabac et ça compte pour entre 0.2 et 0.3% quand même.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 39935
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Débat Inflation / Déflation

#9895 Message par slash33 » 09 août 2018, 14:30

0,32424 exactement vs 1,11111 pour l'énergie et 0,62517 pour les services. L'alimentation (tout confondu) arrive presque au niveau du tabac.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9896 Message par Gpzzzz » 10 août 2018, 14:02

Je persiste a dire que retirer le tabac est une erreur..
Un francais sur 5 fume régulièrement donc cette hausse de prix impactent enormement de personnes (dont certaines qui du coup vont réduire leur achat sur d'autres postes pour compenser)

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9897 Message par Gpzzzz » 10 août 2018, 14:02

slash33 a écrit :
09 août 2018, 14:07
La question était: "Faut-il s'inquiéter du retour de l'inflation en France ?"
Ma réponse est: "non".
On est d'accord mais meme si elle n'est pas inquietante il ne faut pas non plus la minimiser !

Avatar du membre
Lo2
~~+
~~+
Messages : 7306
Enregistré le : 24 avr. 2008, 10:13

Re: Débat Inflation / Déflation

#9898 Message par Lo2 » 10 août 2018, 14:53

Gpzzzz a écrit :
10 août 2018, 14:02
slash33 a écrit :
09 août 2018, 14:07
La question était: "Faut-il s'inquiéter du retour de l'inflation en France ?"
Ma réponse est: "non".
On est d'accord mais meme si elle n'est pas inquietante il ne faut pas non plus la minimiser !
Pas d'accord.
Tant que la dette ne se règle pas, c'est facile. On remet à demain l'addition et on dit "voilà, y'a pas de problème, regardez ça tienne. La preuve, ça dure depuis x années".

Alors que les risques de dégradation en mode déflation/inflationniste sont toujours aussi présents voire plus qu'en 2008. La dernière fois, l'immo US avait été le déclencheur.
Depuis 2008, on est sous perf (taux forcé au planchet + QE). On commence seulement à p'tre en sortir. Sauf qu'aucun problème ayant provoqué le bordel en 2008 n'a été réglé. P'tre juste l'immo US qui en a profité pour se purger au passage.

Certains se rassurent en constatant que ça tient depuis environ 5 ans (sans grosse alerte) mais faut pas se leurrer, les principales économies restent très fragiles.
1) 在金子我信任
2) The American dream is a dream

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 25327
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Débat Inflation / Déflation

#9899 Message par Gpzzzz » 10 août 2018, 14:56

Lo2 a écrit :
10 août 2018, 14:53
Gpzzzz a écrit :
10 août 2018, 14:02
slash33 a écrit :
09 août 2018, 14:07
La question était: "Faut-il s'inquiéter du retour de l'inflation en France ?"
Ma réponse est: "non".
On est d'accord mais meme si elle n'est pas inquietante il ne faut pas non plus la minimiser !
Pas d'accord.
Tant que la dette ne se règle pas, c'est facile. On remet à demain l'addition et on dit "voilà, y'a pas de problème, regardez ça tienne. La preuve, ça dure depuis x années".

Alors que les risques de dégradation en mode déflation/inflationniste sont toujours aussi présents voire plus qu'en 2008. La dernière fois, l'immo US avait été le déclencheur.
Depuis 2008, on est sous perf (taux forcé au planchet + QE). On commence seulement à p'tre en sortir. Sauf qu'aucun problème ayant provoqué le bordel en 2008 n'a été réglé. P'tre juste l'immo US qui en a profité pour se purger au passage.

Certains se rassurent en constatant que ça tient depuis environ 5 ans (sans grosse alerte) mais faut pas se leurrer, les principales économies restent très fragiles.
La dette est encore presque nulle en France. L'épargne financière des ménages la couvre completement..

FrenchRigolade
Messages : 38
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Débat Inflation / Déflation

#9900 Message par FrenchRigolade » 22 août 2018, 10:05

Bonjour,

voici quelques commentaires personnels sur l'inflation.
Pour moi, cet indicateur est faux, la vraie inflation en France est de l'ordre de 5-6% par an, et ce depuis 2000. Je ne me souviens pas bien d'avant.

L'INSEE a tout intérêt à ne pas créer de tensions salariales et maintenir ce chiffre entre 0% et 2%.
De plus, une inflation élevée, surtout à long terme, nécessiterait d'élever les taux longs, et donc de dégrader fortement la valorisation des titres existants (dette souveraine, etc). Exemple : une hausse de 1% des taux d'une dette de 1 G€ à 20 ans, entraîne une décote de 20 % (au premier ordre), i.e. 200 M€ ! décote qui s'efface à mesure qu'on se rapproche de la date de remboursement, certes, mais qui dégrade fortement l'actif du détenteur, comme souvent une banque ou une assurance.
Une observation des bilans des banques et institutions financières en Europe donne donc des éléments pour savoir combien de temps les taux bas vont encore durer, je table sur 10 ans, sans avoir creusé.
Notez que taux bas et taux de crédit bas ne sont pas liés a priori, ça n'existe qu'en France.
Si la dette souveraine française était intégralement détenue par l'assurance vie, soit,in fine, des particuliers, alors les souscripteurs seraient en risque.

Enfin, se baser sur des chiffres 'non négociables', c'est à dire ne pouvant pas être reliés à un flux d'argent de façon automatique, nécessite une étude approfondie pour comprendre leur sens et prendre des décisions.
Exemple : pour acheter l'action Total, on peut se baser sur sa valeur, à la fourchette de liquidité près.
Mais se baser sur les prévisions d'inflation est difficile pour prendre une décision chiffrée.
Il existe certes des titres indexés sur l'inflation, mais par rapport aux titres non indexés ils souffrent chez les financiers d'une popularité et d'une liquidité moindre, et dans le cas où ils voudraient se couvrir contre l'inflation, la fourchette élevée de la couverture peut dissuader.

Merci pour vos commentaires, pour alimenter le débat et atteindre la vérité :?:

Répondre