Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5951 Message par moinsdewatt » 22 août 2017, 18:39

Fukushima: le mur de glace souterrain de 1,5 km bientôt fini


Par AFP le 22.08.2017

L'opérateur de la centrale accidentée de Fukushima (nord-est du Japon) a commencé mardi de geler le dernier tronçon d'un mur de glace souterrain de 1,5 km destiné à empêcher la contamination radioactive des flux d'eau.

L'opération consiste à couler un réfrigérant sur une profondeur de 30 mètres, dans des tuyaux placés à la verticale autour de quatre des six réacteurs du site, les plus endommagés de la centrale mise en péril le 11 mars 2011 par un gigantesque tsunami.

Image

Il s'agit d'éviter que l'eau souterraine venant de la montagne et descendant vers la mer ne coule dans les sous-sols des réacteurs où elle est contaminée par les débris radioactifs.

D'après Tokyo Electric Power (Tepco), il reste 7 mètres non gelés.

Le chantier avait débuté en mars 2016 mais avait été suspendu, dans l'attente d'autres dispositions, afin de faire face à un éventuel afflux trop important d'eau (en cas de très fortes pluies par exemple) qui n'aurait pas eu d'échappatoire.

Les mesures ayant été prises, l'Autorité de régulation nucléaire a donné son accord pour achever les travaux.

Auparavant, jusqu'à 400 tonnes d'eau passaient chaque jour à travers les installations, une quantité réduite à 140 tonnes actuellement et qui devrait descendre sous 100 tonnes une fois les derniers mètres gelés, selon un porte-parole de Tepco.

Il faudra néanmoins des semaines pour que la terre autour du tronçon restant soit prise en glace.

Parce qu'une telle technique n'a jamais été utilisée sur une longueur aussi importante, des experts doutent de son efficacité à moyen terme.

Le problème de l'eau contaminée est un de ceux qui compliquent depuis le départ l'avancée des travaux en vue du démantèlement des six réacteurs du site, une tâche titanesque qui prendra au moins quatre décennies.

Des centaines de réservoirs (qui ont parfois fui) ont dû être installés pour contenir le liquide contaminé, des dispositifs ont été mis en place pour l'assainir en partie, mais il reste au moins un élément radioactif, le tritium, dans les centaines de milliers de tonnes d'eau conservées sur place.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l'Autorité nucléaire japonaise et des experts estiment qu'à terme il n'y aura pas d'autre solution que de la rejeter dans l'océan Pacifique voisin, une option à laquelle s'opposent vivement les écologistes et pêcheurs de la région.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... ini_115671

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5952 Message par moinsdewatt » 24 août 2017, 19:06

Catastrophe nucléaire de Fukushima: 157 militaires Américains attaquent Tepco en justice

JAPON Les plaignants, des militaires américains qui sont intervenus dans la zone sinistrée autour de Fukushima, réclament cinq milliards de dollars…


20 Minutes avec agences le 24/08/17

Cent cinquante-sept Américains, s’affirmant irradiés après la catastrophe nucléaire de Fukushima (Japon), ont décidé de déposer plainte contre la compagnie nipponne d’électricité Tokyo Electric Power (Tepco) devant un tribunal de Californie.

Les plaignants, principalement des militaires, étaient intervenus pour secourir des habitants de la région du Tohoku, dans le nord-est du Japon, après le tsunami du 11 mars 2011 qui avait provoqué la mort de plus de 18.000 personnes. Leur porte-avions était alors passé au large de la centrale nucléaire sinistrée de Fukushima.

Ils réclament un fonds d’indemnisation de cinq milliards de dollars

Aucun décès n’a été officiellement attribué aux radiations, mais les Américains réclament aujourd’hui la création d’un fonds d’indemnisation de cinq milliards de dollars, afin de couvrir les frais médicaux consécutifs aux dommages qu’ils disent avoir subis.

Ils poursuivent Tepco car ils estiment que l’accident nucléaire, à l’origine de leurs maux est dû à « un défaut de conception, de construction et de maintenance de la centrale. » Une plainte analogue avait déjà été déposée en 2013 et les nouvelles victimes présumées souhaitent que les deux dossiers soient joints.

Tepco attend une notification « officielle »

« Nous étudierons les arguments et demandes des plaignants et y répondrons de façon appropriée… si nous recevons une notification officielle de cette plainte, a répondu la compagnie japonaise via un communiqué laconique. L’impact éventuel sur nos comptes ne peut pas, à l’heure actuelle, être évalué, mais nous ferons part, en temps voulu, de tout élément devant être publié ».
http://www.20minutes.fr/monde/2121123-2 ... co-justice

ca fait qu'ils demandent 32 millions de $ par téte de pipe en moyenne !

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6697
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5953 Message par crispus » 24 août 2017, 19:34

Ils poursuivent Tepco car ils estiment que l’accident nucléaire, à l’origine de leurs maux est dû à « un défaut de conception, de construction et de maintenance de la centrale. »
On ne leur a pas dit que la conception était américaine ? Et qu'ils couraient aussi des risques d'irradiation sur leur porte-avions ? :roll:

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5954 Message par pimono » 25 août 2017, 11:52

crispus a écrit : Et qu'ils couraient aussi des risques d'irradiation sur leur porte-avions ? :roll:

je me suis toujours demandé si les gars dans les sous marins nucléaire, étaient aussi irradiés pendant le travail !

il faut être sacrément bête pour mener cette vie professionnelle si c'est le cas. L'argent ne devrait jamais justifier tout.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5955 Message par pimono » 25 août 2017, 11:55

s-blend a écrit :
Fukushima : Tepco va déverser dans l'océan 770 000 tonnes d'eau radioactive

le plus chaud, c'est près du site, mais après, c'est dilué dans l'océan et je pense pas que ce soit très dangereux.

C'est qu'une goute dans l'océan ou la fameuse aiguille dans une botte de foin.


tous ces travaux, sont inutiles, c'est juste pour arnaquer les populations avec des pots de vin et rétro commission des marchés publics locaux. il n'y a rien à faire, autant dynamiter entièrement la zone et déverser un peu de terre par dessus pour végétaliser et laisser la nature faire et basta.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5956 Message par moinsdewatt » 01 nov. 2017, 13:28

Les victimes de Fukushima gagnent en justice contre l’Etat

Yuta Yagishita (à Tokyo) , le 13/10/2017

Un tribunal a reconnu la responsabilité du pouvoir public dans l’accident de 2011. Un verdict qui peut avoir d’importantes conséquences.

Le tribunal préfectoral de Fukushima a condamné mardi 10 octobre l’État et l’opérateur du site nucléaire de Fukushima, Daiichi Tepco, à verser une amende de 500 millions de yens (3,8 millions d’euros) en reconnaissant la responsabilité du pouvoir public dans l’accident de 2011. « L’accident aurait pu être évité si l’État avait ordonné à Tepco de prendre des mesures de sécurité pertinentes contre les risques de tsunami », a déclaré Hideki Kanazawa, le président du tribunal.

Pour rendre leur verdict, les juges se sont appuyés sur un rapport datant de 2002, à partir duquel l’État aurait pu anticiper un tsunami de 15,7 m de haut. C’est un revers cuisant pour le pouvoir public, qui « n’a jamais reconnu sa responsabilité dans l’accident jusqu’ici » raconte, enthousiaste, Izutaro Managi, un des avocats chargés du dossier.

« Poursuivre la lutte pour la fermeture de toutes les centrales nucléaires »

La décision met également en cause les critères d’indemnisation fixés par l’État. Jusqu’ici, seuls les résidents d’une zone assez limitée de la préfecture de Fukushima, choisie en fonction du degré de contamination radioactive, y avaient le droit. Or, le tribunal a étendu ce droit à des personnes vivant en dehors de cette zone.

« Il faut poursuivre la lutte pour la fermeture de toutes les centrales nucléaires, mesure indispensable pour ne pas répéter l’accident », a insisté Takashi Nakajima, représentant des 3 800 plaignants.

La décision peut peser sur les redémarrages de centrales, contre lesquels ces victimes de Fukushima militent également. « La justice a dit en substance que, pour opérer une centrale nucléaire, il faut prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires. Et ce n’est pas le cas pour les projets de redémarrage actuels », espère Izutaro Managi.
https://www.la-croix.com/Monde/Asie-et- ... 1200883880

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5957 Message par moinsdewatt » 23 déc. 2017, 15:09

Deux nouvelles fermetures de réacteurs nucléaires au Japon

Par Sciences et Avenir avec AFP le 22.12.2017

La compagnie japonaise d'électricité Kansai Electric Power a officialisé vendredi 22 décembre 2017 la fermeture en 2019 de deux de ses réacteurs nucléaires vieillissants, en raison d'un coût jugé trop élevé de leur mise en conformité avec les nouvelles normes de sécurité post-Fukushima.

Dotées d'une capacité de 1.175 mégawatts chacune, les tranches 1 et 2 de la centrale nucléaire de Oi, dans la région de Fukui (ouest), portent ainsi à 14 le nombre de réacteurs au Japon voués à fermer définitivement après la catastrophe nucléaire de Fukushima en mars 2011, causée par un très violent séisme suivi d'un énorme tsunami. Depuis ce désastre, la pire catastrophe nucléaire mondiale depuis Tchernobyl en 1986, le Japon a considérablement rehaussé le niveau de ses exigences de sécurité nucléaire.

Cinq réacteurs en activité

Kansai Electric Power avait un temps envisagé de solliciter une prolongation de 20 ans de la durée d'exploitation des unités 1 et 2 d'Oi, mises en service en 1979. Mais la compagnie a estimé que les coûts seraient trop importants, alors qu'elle prévoit déjà d'investir quelque 830 milliards de yens (plus de 6 milliards d'euros) pour remettre aux normes les sept autres réacteurs qu'elle opère dans la région de Fukui, dont deux autres à Oi, de construction plus récente. Actuellement, seulement 5 réacteurs sont en service au Japon, tous de type à eau pressurisée (PWR ou REP), sur un parc de 54 unités avant la catastrophe de Fukushima.

Le Premier ministre Shinzo Abe est toutefois favorable à une relance de l'énergie nucléaire au Japon, au nom de la réduction de sa forte dépendance énergétique, de son développement économique et du respect de ses engagements contre le réchauffement climatique. Son gouvernement ambitionne une production d'électricité provenant à 20-22% du nucléaire à horizon 2030, contre 30% avant Fukushima. Toutefois, selon des experts, cet objectif nécessitera non seulement le redémarrage de réacteurs, mais aussi la construction de nouveaux. Début octobre, Tokyo Electric Power (Tepco) a obtenu un feu vert technique de l'autorité japonaise de régulation nucléaire pour relancer deux de ses réacteurs au Japon, une première pour cet opérateur considéré comme responsable de l'accident de Fukushima.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature- ... pon_119420

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5958 Message par moinsdewatt » 23 déc. 2017, 20:52

5000 personnes sur le chantier des centrales de Fukushima.

Reportage dans Libération :
La centrale de Fukushima à cœur ouvert

Par Rafaële BRILLAUD, Envoyée spéciale à Iwaki et Fukushima — 14 décembre 2017

Eaux contaminées, facture des travaux astronomique, fuites… Malgré les progrès accomplis depuis la catastrophe il y a six ans et demi sur le site japonais, l’urgence demeure.
......................
http://www.liberation.fr/planete/2017/1 ... rt_1616757

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8941
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5959 Message par Hippopotameuuu » 23 déc. 2017, 21:16

Woué ! En même temps, y'a moins de radiations dans toute la région de Fukushima qu'à Pôle Emploi !
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5960 Message par moinsdewatt » 21 janv. 2018, 20:48

Tepco a envoyé une caméra observer au cœur du réacteur n°2 et à vu des assemblage de combustible au fond.
Tepco surveys interior of unit 2 containment vessel

19 January 2018

An internal investigation of the primary containment vessel (PCV) of unit 2 at the damaged Fukushima Daiichi nuclear power plant in Japan was completed as scheduled today, Tokyo Electric Power Company (Tepco) has announced. The survey - using a suspended pan-tilt camera attached to a telescopic guiding pipe - identified deposits and fuel assembly components at the bottom of the pedestal area.
..............
http://www.world-nuclear-news.org/RS-Te ... 01186.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5961 Message par moinsdewatt » 29 avr. 2018, 13:39

2 millards de $ de dépenses de nettoyage à Fukushima en 2018, idem en 2019 et 2020. ça c'est à court terme.

La note finale pourrait grimper à 75 milliards pour les quelques dizaines d'années à venir.


Total Tally For Fukushima Decommission Is $75 Billion

By Irina Slav - Mar 30, 2018,

The decommissioning of the Fukushima nuclear power plant will cost an annual US$2 billion (220 billion yen) until 2021, an unnamed source told the Japan Times.

Half of the money will be used to tackle the radioactive water buildup at the site of the plant and for removing radioactive fuel from the fuel pools. A small amount of funds will be used to research ways of retreating melted fuel from the reactors that got damaged during the 2011 tsunami disaster.

The US$6 billion for the three years is only part of the total estimated cost for taking Fukushima out of operation.

The total decommissioning tally came in at US$75 billion (8 trillion yen), as estimated by the specially set up Nuclear Damage Compensation and Decommissioning Facilitation Corp (NDF). That’s four times more than the initial estimate of the costs around the NPP’s decommissioning.

Now the operator of Fukushima, Tepco, and the NDF are due to submit their financial plan for the facility to the government for approval by the energy industry minister.

In addition to the US$6 billion allocated for the cleanup, Tepco will spend another US$1.88 billion (200 billion yen) on preparing to start extracting the melted fuel from the three damaged reactors. This seems to be the biggest challenge for the cleanup efforts because of the still high radiation levels as well as technical difficulties.

Tepco is still reeling from the effects of the 2011 tsunami and resulting nuclear meltdown. Around 15,000 people died in March 2011, when a magnitude-9 quake caused a deadly tsunami and erased the coastline in the area of the nuclear power plant.

At the end of 2016, the Japanese government revised upwards the total costs of the disaster to US$192 billion (21.5 trillion yen), stepping up pressure on Tepco to clean up its act and implement urgent reforms to its safety procedures.
https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... llion.html

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5962 Message par pimono » 29 avr. 2018, 16:52

ils sont "consommés" comment ces milliards sur le plan technique pour le nettoyage, car ils nettoient rien du tout vu qu'on ne sait pas nettoyer ces saloperies.

muddyfox
Messages : 1550
Enregistré le : 19 déc. 2012, 21:18

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5963 Message par muddyfox » 29 avr. 2018, 21:20

pimono a écrit :ils nettoient rien du tout vu qu'on ne sait pas nettoyer ces saloperies.
pareil qu'avec leur renouée.
pimono a écrit :en réalité tout était feu de paille pour noyer le poisson !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5964 Message par moinsdewatt » 04 août 2018, 12:51

JO d'été 2020 : la flamme olympique partira de Fukushima

le 12 juillet 2018

Le relais olympique partira le 26 mars 2020 de Fukushima, neuf ans après l'accident nucléaire majeur, avant de rejoindre l'île tropicale d'Okinawa.

La flamme olympique des JO d'été 2020 de Tokyo partira de Fukushima, victime en 2011 d'une catastrophe nucléaire et d'un tsunami qui avaient dévasté la région, marquant le symbole de la reconstruction du pays, a annoncé jeudi le comité olympique japonais.

Un "symbole de la reconstruction". Le relais olympique partira donc le 26 mars 2020 de Fukushima, avant de rejoindre l'île tropicale d'Okinawa, d'où était partie la torche olympique lors des JO de 1964 de Tokyo, avant de repartir vers le nord pour une arrivée prévue dans la capitale japonaise le 10 juillet, ont annoncé les organisateurs. Ce parcours a été approuvé par les membres du comité organisateur olympique japonais lors d'une réunion avec des représentants du gouvernement japonais. "Cela fait vraiment sens de faire passer cette flamme, symbole de la reconstruction, à travers le pays, à commencer par Fukushima", a expliqué la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike.

Les jeux "de la résilience et de la guérison". Le 11 mars 2011, un séisme d'une magnitude de 9,1 qui s'était produit dans l'océan Pacifique, provoquant un tsunami faisant 18.000 morts et disparus et un accident majeur à la centrale nucléaire de Fukushima. "En faisant partir la flamme olympique de Fukushima, nous marquons notre volonté que ces jeux soient ceux de la résilience et de la guérison", a ajouté Masayoshi Yoshino, ministre de la Reconstruction. "Nous souhaitons que des survivants de la catastrophe fassent partie des relayeurs olympiques, afin d'apporter du soutien à toutes les personnes dans ces zones dévastées", a-t-il ajouté. En tout, la flamme olympique traversera 47 préfectures japonaises, avant de venir enflammer la vasque olympique, marquant l'ouverture officielle des JO le 24 juillet 2020.
http://www.europe1.fr/international/jo- ... ma-3708236

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5965 Message par moinsdewatt » 12 janv. 2019, 22:16

Fukushima : cinq ans de prison requis pour les ex-dirigeants de Tepco
Les anciens exploitants de la centrale nucléaire japonaise sont poursuivis pour « négligence ayant entraîné la mort ».


Par Philippe Mesmer Publié le 04 janvier 2019

Cinq ans de détention, le maximum prévu par la loi. Telle a été la peine requise, mercredi 26 décembre, contre Tsunehisa Katsumata, le président, de 2002 à 2012, de la Compagnie d’électricité de Tokyo (Tepco), et ses deux vice-présidents, Ichiro Takekuro et Sakae Muto, pour leur responsabilité dans la catastrophe nucléaire de Fukushima, provoquée par le séisme et le tsunami de mars 2011. Aujourd’hui retraités qui se voudraient paisibles, les trois hommes sont jugés pour « négligence ayant entraîné la mort ».

Plus précisément, ils sont critiqués pour leur gestion contestée de l’activité nucléaire de Tepco, à l’origine de la catastrophe et de ses conséquences, notamment la mort de quarante-quatre personnes dans l’évacuation chaotique d’un hôpital au moment du drame. Pour le parquet, les trois ex-dirigeants n’ont pas suffisamment pris en compte le risque de tsunami. Les procureurs leur reprochent d’avoir eu en leur possession des données mentionnant le risque de vagues dépassant les 15 mètres de haut, pouvant provoquer une panne de courant. « Ils auraient dû suspendre l’activité de la centrale nucléaire » jusqu’à la mise en place de mesures de prévention, a estimé le parquet.
.........
........
https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html

Avatar du membre
David75
~~+
~~+
Messages : 7738
Enregistré le : 07 févr. 2006, 14:51

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5966 Message par David75 » 13 janv. 2019, 08:36

Ces anciens dirigeants étaient-ils en prison en attendant l'instruction de leur dossier ? :?:
Passez au golf, l'immobilier c'est hasbeen :D

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5967 Message par moinsdewatt » 10 mars 2019, 20:14

Huit ans après la catastrophe, où en est le démantèlement de la centrale de Fukushima ?

Publié le dimanche 10 mars 2019
par Bastien Deceuninck

Le 11 mars 2011, un séisme suivi par un tsunami provoquait la fusion des cœurs de trois des réacteurs de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima Dai-ichi. Huit ans après, les opérations de démantèlement se poursuivent, et sont loin d'être finies.

Image

Huit ans après la catastrophe, des centaines de personnes se relaient toujours pour démanteler la centrale nucléaire de Fukushima Dai-ichi. Les opérations sont prévues pour durer jusqu'aux environs de 2050 explique Thierry Charles, le directeur adjoint chargé de la sécurité à l'IRSN, l'institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.

FRANCE INTER : À quoi ressemble le site de la centrale de Fukushima aujourd'hui ?

Thierry Charles : En huit ans, le site a bien changé. Il y a eu des constructions de bâtiments pour accueillir les personnes qui interviennent avec notamment une cantine, mais aussi des bâtiments pour entreposer les combustibles en bon état qui ont été récupérées dans les bâtiments réacteurs. Il faut surtout entreposer les quantités d'eau très importantes utilisées pour refroidir les réacteurs, et qui se sont accumulées au fil du temps. Il y a aujourd'hui plus d'un million de mètres cubes d'eau stockés après décontamination. C'est d'ailleurs l'un des plus gros problèmes que va devoir gérer Tepco (la compagnie qui gère la centrale) car chaque jour qui passe, ce sont entre 100 et 200 mètres cubes d'eau utilisés en plus qui s'accumulent.

Pourquoi ne peut-on pas rejeter cette eau ?

Cette eau est traitée pour en réduire la radioactivité, mais il n'en reste pas moins qu'elle est encore radioactive, et on ne sait pas quel sera le devenir de ces eaux. Les locaux comme les pêcheurs n'ont pas envie de voir de nouveaux rejets de déchets radioactifs provenir de la centrale. Tepco va devoir trouver une solution pour ces eaux. Ils cherchent donc toutes les solutions possibles pour traiter la radioactivité qui y est encore présente. Mais cette eau contient du tritium, un produit radioactif très difficile à éliminer. La solution la plus logique serait donc d'aboutir à un rejet maîtrisé et contrôlé dans l'environnement. Mais pour cela, il faut que Tepco démontre que cette solution est celle qui serait la plus raisonnable compte tenu des possibilités existantes.

Y-a-t-il d'autres enjeux sur le site ?

Il y a d'abord la reprise des combustibles en bon état qui sont présents dans les piscines associées aux réacteurs. Tepco a commencé à en vider une en 2014. Une autre doit être vidée cette année, et encore deux en 2023. Le dernier enjeu est de récupérer le combustible qui a fondu et qui se trouve au fond des réacteurs. Tepco voudrait démarrer cette opération un peu après 2020, sachant que l'entreprise estime que le démantèlement complet de la centrale prendra 30 à 40 ans.
https://www.franceinter.fr/amp/environn ... -fukushima

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5968 Message par pimono » 10 mars 2019, 23:55

Et si les américains étaient à l'origine de ce tsunami ?

"Magna BSP, une entreprise de sécurité, a installé « des caméras de sécurité » massives à l’intérieur des réacteurs avant la catastrophe. Les caméras pesaient plus de 1000 livres (500kg), et semblaient étrangement similaires à des armes à uranium du type des bombes atomiques"

http://www.wikistrike.com/article-revel ... 02890.html



Les essais nucléaires dans le pacifique... c'était pour quoi au juste ? :roll:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5969 Message par moinsdewatt » 11 mars 2019, 08:42

Quand est ce que Pimono se fait virer de ce forum ?

vpl
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5970 Message par vpl » 11 mars 2019, 09:46

C'est quand même ahurissant de bêtise (et du coup très convaincant pour Pimono) : un séisme aussi fort aurait du détruire l'ensemble du japon, mais par contre une bombe atomique peut avoir un impact limité sur le bâtiment ?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5971 Message par pimono » 12 mars 2019, 04:11

Mes messages et hypothèses n'ont rien de farfelus même s'ils peuvent en avoir l'air, la preuve encore ici, même la personne chargée de la reconstruction du Japon après Fukushima, mr KAZUYUKI HAMADA, dit clairement que tout le monde sait qu'on peut sur le plan militaire créer des séismes et des tsunamis de manière artificielle ! Pourquoi a-t-il précisé cela ?
https://www.youtube.com/watch?v=JgzL4g2rk1E


Les japonais ne sont pas des imbéciles, c'est un peuple technologiquement avancé, ils sont sur une zone sismique, ils le savent, ils sont parfaitement rodé au risque sismique, et les dispositifs d'alerte aux tsunamis existent, voici à quoi ça ressemble :
Image


Pour ma part, contenu de tout ce qu'on sait au niveau scientifique sur la sismologie, ( voir ici = https://fr.wikipedia.org/wiki/Sismologie) je pense qu'aucun dispositif n'a lancé l'alerte car ça "explosé d'un coup depuis nulle part" alors qu'habituellement lorsqu'un phénomène naturel survient, le sol se met à branler plusieurs jours avant en restant en tension longtemps et tout cela est traité par les sismomètres qui envoient des signaux qui affolent les calculateurs chargé de la prévention des risques afin de prévenir tout le monde or ici personne n'a été averti et n'a jugé utile d'éteindre les parties sensibles !
Même dans les villages campagnards au fin fond de la France, il y a des interrupteurs manuel pour couper l’électricité à l'entrée des villages, mais ici, il est surprenant qu'aucune procédure n'ait été engagée pour éteindre la centrale !

Selon moi, soit la science c'est du pipot et le lien plus haut tout comme les ingénieurs qui font les études sur la sismologie ne valent rien, soit ce qui s'est passé à fuku s'apparente à une action criminelle. C'est juste mon avis, et il n'y a pas lieu de se mettre en colère si vous n'êtes pas du même avis.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5972 Message par moinsdewatt » 12 mars 2019, 08:33

Encore un post qui montre qu'il est urgent de virer Pimono du forum.

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 2386
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5973 Message par m.enfin » 12 mars 2019, 09:53

ce n'est pas en mettant la poussière sous le tapis qu'elle disparait de la pièce
je préfère lire prixmono à rassiszola, c'est un peu comparer l'infini à la bêtise humaine .. pour l'un je n'ai pas de doute :mrgreen:
St Ex, Le petit prince a écrit :Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5974 Message par pimono » 12 mars 2019, 14:30

T'es pas bien moinsdewatt ? tu conteste l'existence des chambres à gaz des "dispositifs d'alerte au tsunami" ???

A quoi servent de tels dispositifs et de faire de la sismologie si au final c'est inefficace ? Tu serais fort utile de répondre à cette question très cher moinsdewatts ! :twisted:

vpl
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5975 Message par vpl » 12 mars 2019, 15:57

Je te retourne la question : à quoi sert la psychiatrie ?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5976 Message par pimono » 12 mars 2019, 16:16

Ce n'est pas le sujet.
D'autant plus que durant la journée, si vous n'êtes ni retraité, ni handicapé ( d'après ardoise et d'autres), vous n'avez rien à faire sur internet, vous devez travailler et produire plus pour re équilibré la balance commerciale !!

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6697
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5977 Message par crispus » 12 mars 2019, 18:00

Créer un tsunami est techniquement possible. Reste à voir si quelqu'un sur la planète est assez fou pour le déclencher. :roll:
http://lecancanier.over-blog.com/articl ... 33995.html
Durant la Seconde Guerre mondiale des chercheurs néo-zélandais ont tenté d’élaborer une machine à provoquer des tsunamis qui puisse être utilisée contre le Japon. (...) Plusieurs expériences à petite échelle furent réalisées, en 1944-1945, à Whangaparaoa. Elles furent couronnées de succès.
Officiellement, à la fin de la guerre du Vietnam, les Etats-Unis et l’Union soviétique ont renoncé aux guerres environnementales (...) en signant la « Convention sur l’interdiction d’utiliser des techniques de modification de l’environnement à des fins militaires ou toutes autres fins hostiles » (1976).
Officiellement les études ont repris aujourd’hui à l’université de Waikato.
Si quelqu'un a accès aux publications de cette vénérable institution ? :D
Les Soviétiques étudièrent la possibilité de provoquer de petits séismes pour en éviter un grand.
Plausible et éthiquement justifiable... 8)

Il est évident que le budget démesuré des USA (pour ne citer qu'eux) ne sert qu'à financer l'achat d'arbalètes et de cuirassés à vapeur, en aucun cas à développer de nouvelles armes plus dévastatrices que l'arsenal existant. :mrgreen:

Dire qu'il existait des fous pendant la guerre froide, qui prétendaient que soviétiques et américains avaient en stock de quoi raser plusieurs fois la planète. :shock:

Hélas les vaillants censeurs du net, tel notre moinsdewatt, n'étaient pas encore nés pour les réduire au silence. :lol: Heureusement, les vigilants vpl soviétiques les mettaient de suite en psychiatrie. :twisted:

vpl
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5978 Message par vpl » 12 mars 2019, 18:16

Un frapadingue de plus... :shock:
Un acte de guerre donc (ce tsunami a fait 18 000 morts, il n'a pas juste planté une centrale nucléaire japonaise), qui n'aura donné lieu à aucune réaction du gouvernement japonais. Ah les cons !

Mais bon, au moins le clairvoyant Crispus parle d'une bombe qui aurait créé un tsunami, alors que le premier lien cité par l'inénarrable Pimono parlait carrément d'une bombe A rasant une petite partie d'une centrale nucléaire.
Tiens d'ailleurs, pour les brillants esprits ici présents : peut-on créer un tsunami en plaçant une bombe dans la piscine d'un réacteur ?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5979 Message par pimono » 12 mars 2019, 19:00

vpl a écrit :
12 mars 2019, 18:16

au moins le clairvoyant Crispus parle d'une bombe qui aurait créé un tsunami, alors que le premier lien cité par l'inénarrable Pimono parlait carrément d'une bombe A rasant une petite partie d'une centrale nucléaire.
Tiens d'ailleurs, pour les brillants esprits ici présents : peut-on créer un tsunami en plaçant une bombe dans la piscine d'un réacteur ?
Le premier lien peut fournir un début d'explications pour qui accepte l'idée que l'armée puisse utiliser des méthodes stratégiques coordonnées bien ficelées et je suis surpris que pour une personne qui dénigre les autres tel que tu le fais, cette hypothèse puisse échapper à ton intelligence.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6697
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5980 Message par crispus » 12 mars 2019, 22:21

vpl a écrit :
12 mars 2019, 18:16
Un frapadingue de plus...
Et un analphabète de plus. :(
Où ai-je écrit que le tsunami de 2011 était une attaque américaine ? :lol:

Pimono m'a juste encouragé au fast checking, ce qui m'a permis d'apprendre
que les alliés pensaient dès 1942 à créer des tsunamis, donc je partage. 8)

Si on pense en stratège, pour raser une forteresse côtière ou un atoll sans perdre un soldat il n'y a pas plus commode qu'un tsunami : ça ne perturbe même pas les bateaux qui se tiennent au large. :mrgreen:

Dans le même registre, l'armée américaine a obtenu de bons résultats en provoquant des pluies de mousson au Vietnam, jusqu'à détruire des ponts. Ils ont également travaillé sur les cyclones. Ce n'est plus du domaine du complotisme, tout ou presque est public à présent, et a même des applications civiles. :roll:

On est donc en droit de se poser des questions quand on se trouve face à un phénomène naturel de grande ampleur. Quels en sont les bénéficiaires ?

Dans un autre registre les 2 fameuses tempêtes de 1999 (à 3 jours d'intervalle) ont été comparées à des "cyclones tropicaux" qui se seraient trompés de sens. Curieux tout de même qu'ils aient ciblé tout particulièrement la France au lieu de se diriger comme d'habitude vers les côtes américaines. Problème de GPS sans doute ? :mrgreen:

Évidemment, si on s'en tient toujours à la version officielle, on peut avoir 50 à 100 ans de retard sur la réalité. C'est un choix.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8379
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5981 Message par neron » 13 mars 2019, 00:46

La question est intéressante intellectuellement depuis Jules Vernes. Un séisme avait détruit une base US vers 1995 juste après qu'ils l'aient quitté.Ne diton-on pas que les Russe avait utilisé l'atome civil pour creuser des canaux (source wiki)
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5982 Message par moinsdewatt » 28 mars 2019, 01:53

On peut se rappeler ceci aussi :
Il y a 40 ans, le glaçant accident nucléaire de Three Mile Island


AFP, publié le mercredi 27 mars 2019 à 16h00


Il y a 40 ans, le glaçant accident de la centrale nucléaire américaine de Three Mile Island marquait profondément l'opinion publique, sans pourtant avoir tué quiconque.

Cet accident, dû à des défauts de conception, de fonctionnement et à des erreurs humaines, a été classé au niveau 5 de l'échelle internationale des accidents nucléaires Ines, tandis que Tchernobyl et Fukushima ont atteint le niveau maximum de 7.

Il est survenu alors que venait de sortir au cinéma le film catastrophe "Le Syndrome chinois" décrivant un grave péril nucléaire dans une centrale californienne. La coïncidence a frappé les esprits et lui a donné davantage d'écho encore.

Retour sur l'enchaînement des faits avec les dépêches AFP de l'époque.

- "Alerte générale" -

Le 28 mars 1979, une alerte générale est décrétée à la centrale nucléaire de Three Mile Island, située en Pennsylvanie, à mi-chemin entre New York et Washington, après "la rupture d'un mécanisme de refroidissement".

Une panne dans la partie non nucléaire de la centrale a entraîné une hausse de la pression dans le "circuit primaire" d'eau du coeur du réacteur numéro 2. Celui-ci s'arrête alors automatiquement par sécurité et une soupape se déclenche pour faire retomber la pression.

Cette soupape aurait dû se refermer automatiquement une fois la pression retombée. Mais elle reste ouverte et un voyant indique de manière erronée en salle de contrôle qu'elle s'est refermée. De l'eau de refroidissement s'échappe par la valve, entraînant la surchauffe rapide du réacteur.

- Fusion du coeur -

Faute de disposer de bonnes informations et d'analyser correctement la situation, les techniciens prennent des décisions ayant pour conséquence de réduire encore le niveau d'eau de refroidissement dans le coeur.

La température du combustible nucléaire s'élève dangereusement et le coeur commence à fondre. Les responsables finissent par comprendre la situation et à réinjecter de l'eau.

Il faudra cinq jours pour que la situation repasse sous contrôle. Le gouverneur de Pennsylvanie fait évacuer femmes enceintes et enfants en bas âge des environs immédiats. Il demande aux autres habitants de rester calfeutrés chez eux.

L'envoyé spécial de l'AFP Michel Faure constate le 30 mars: "Les rues de la petite ville de Middletown, nichée dans un paysage vallonné au pied de quatre énormes tours de refroidissement de la centrale nucléaire de Three Mile Island (sont) désertes. Les habitants sont restés enfermés toute la journée chez eux".

Finalement l'enceinte de confinement tient bon et, à l'extérieur, les émanations radioactives semblent limitées. Le 1er avril, le président Jimmy Carter se rend sur place pour calmer les esprits. Le 9 avril, les femmes enceintes et enfants évacués sont autorisés à revenir chez eux et le 27 avril, la situation est définitivement stabilisée dans le réacteur endommagé.

Selon la Commission américaine de régulation du nucléaire (NRC), la dose radioactive moyenne reçue par les deux millions d'habitants de la région a été de 1 millirem (0,01 millisievert), soit moins qu'une radio des poumons.

Les seules victimes ont été quatre employés exposés à une surdose de radioactivité.

- Perte de confiance -

Mais la compagnie propriétaire de la centrale, Metropolitan Edison, a manipulé l'information dans les premiers jours, multipliant les déclarations optimistes et mentant même au gouverneur de l'Etat. Le public a appris plusieurs mois après que l'accident aurait pu se transformer en désastre nucléaire.

Selon des études ultérieures, 45% du combustible a fondu, se mélangeant à des gaines et autres éléments de structure pour former un magma appelé "corium". Une partie du corium --20 tonnes environ-- s'est écoulée dans le fond de la cuve qui a résisté.

Les travaux de nettoyage et de décontamination de la centrale ont duré jusqu'en 1993 et ont coûté 973 millions de dollars.

Le réacteur numéro 1, non concerné par l'accident, a été remis en service en 1985 et doit être définitivement arrêté le 30 septembre 2019.

L'accident a suscité la colère de la population américaine, qui n'a jamais totalement repris confiance en cette forme d'énergie.
https://actu.orange.fr/societe/environn ... 886a5.html

aleph-zero
Messages : 1322
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5983 Message par aleph-zero » 28 mars 2019, 17:50

https://www.francetvinfo.fr/monde/japon ... 20981.html

Nièvre : un film sur la catastrophe de Fukushima censuré dans une commune qui héberge une centrale nucléaire
L'association Sortir du nucléaire avait prévu une projection, huit ans après l'accident de Fukushima, au Japon. Mais l'événement a été annulé, après que la centrale nucléaire toute proche a contacté la mairie.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5984 Message par moinsdewatt » 13 avr. 2019, 14:17

Les habitants de Okuma près de Fukushima vont pouvoir revenir.
Evacuation order lifted in Fukushima host town

10 April 2019

Some residents of Okuma, the closest town to the Fukushima Daiichi plant, have today been allowed to return home. The evacuation order issued in 2011 has been lifted for the more mountainous and less inhabited western area, where around 380 of the town's former population of 10,500 lived.

Image
http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... -host-town

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5985 Message par pimono » 13 avr. 2019, 20:17

j'ai vu un reportage il y a pas longtemps à la télé, apparemment, les aides au relogement des déportés du désastre nucléaire de fuku vont être supprimées. Les familles vont devoir revenir au point de départ faute de moyens alors que la situation serait encore très grave radioactivement parlant.

aleph-zero
Messages : 1322
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5986 Message par aleph-zero » 15 avr. 2019, 07:25

Nouvelle opération délicate à Fukushima
Le retrait du combustible stocké dans la piscine du réacteur 3 de Fukushima a démarré lundi et doit durer deux ans.
Le retrait du combustible des piscines des réacteurs 1 et 2, les deux autres unités dont les coeurs sont entrés en fusion, ne devrait quant à lui pas débuter avant 2023.
https://www.tdg.ch/monde/nouvelle-opera ... y/29382342

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5987 Message par moinsdewatt » 15 avr. 2019, 08:53

Shinzo Abe est allé sur le site de la centrale hier.

Image
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe visite la centrale nucléaire de Fukushima, le 14 avril 2019
© JIJI PRESS/AFP/JIJI PRESS


https://www.geo.fr/environnement/fukush ... ate-195273

Pas de tenue de protection ??

Dans un média Japonais le Asahi Shimbun :
Prime Minister Shinzo Abe on Sunday visited the Fukushima No. 1 nuclear power plant, which sank into meltdowns after a tsunami eight years ago, in an effort to highlight revival and safety as the nation prepares to host the 2020 Olympics.

The visit by Abe, who last went to the plant five years ago, was seen as damage control after Yoshitaka Sakurada, a ruling party minister overseeing the Olympics, resigned for a remark appearing to belittle reconstruction in northeastern Japan.

"Our basic policy is that every minister is a reconstruction minister," Abe said during his visit. "We reaffirmed our commitment to work for the revival of Fukushima and northeastern Japan."

Abe wore a business suit as he was shown around the plant--a contrast to the special head-to-toe suit and mask visitors had to wear five years ago, reflecting progress with the cleanup.

He also visited a soccer facility called J-Village, which temporarily served as a place for workers dealing with the plant accident.

A giant tsunami in March 2011 set off meltdowns at three of the plant's reactors, the worst nuclear disaster since Chernobyl. As many as 160,000 people evacuated the area, although some have since returned.

Earlier Sunday, Abe visited Okuma, one of two towns that house the plant, where an evacuation order was partially lifted earlier this month.

The government has been carrying out decontamination efforts to lower radiation levels in the region. The plant, operated by Tokyo Electric Power Co., is being decommissioned. The utility says that will take 30 to 40 years.
http://www.asahi.com/sp/ajw/articles/AJ ... 50014.html


Image
https://www.japanbullet.com/news/abe-vi ... ichi-plant

Avatar du membre
krachboom
-+
-+
Messages : 1851
Enregistré le : 18 sept. 2008, 10:22

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5988 Message par krachboom » 15 avr. 2019, 11:53

aleph-zero a écrit :
28 mars 2019, 17:50
https://www.francetvinfo.fr/monde/japon ... 20981.html

Nièvre : un film sur la catastrophe de Fukushima censuré dans une commune qui héberge une centrale nucléaire
L'association Sortir du nucléaire avait prévu une projection, huit ans après l'accident de Fukushima, au Japon. Mais l'événement a été annulé, après que la centrale nucléaire toute proche a contacté la mairie.
y a pas à dire nous vivons une belle époque...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5989 Message par moinsdewatt » 15 avr. 2019, 13:39

Normal, quand on a quelques subsides de la centrale nucléaire de Belleville proche, et bien on ne laisse pas cracher dans la soupe.

aleph-zero
Messages : 1322
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5990 Message par aleph-zero » 16 août 2019, 08:49

Tout est sous contrôle...

Fukushima: Le Japon envisagerait de déverser les eaux contaminées dans le Pacifique

https://www.20minutes.fr/monde/2582703- ... -pacifique
Le gouvernement japonais pourrait autoriser le « rejet contrôlé » dans l’océan Pacifique des eaux contaminées de Fukushima, au grand dam de son voisin sud-coréen
Tepco, la société qui exploite la centrale nucléaire, a annoncé vendredi 9 août qu’il n’y aura plus de place d’ici trois ans pour entreposer cette eau. Le gouvernement japonais envisagerait ainsi d’autoriser le rejet de plus d’un milliard de litres d’eau contaminée dans l’océan Pacifique,
Portée par les courants marins, l’eau contaminée entraînera vraisemblablement une pollution des eaux sud-coréennes.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5991 Message par moinsdewatt » 10 sept. 2019, 07:50

Le Japon va devoir évacuer l'eau radioactive de Fukushima dans l'océan

REUTERS•10/09/2019

La société Tokyo Electric Power (Tepco), propriétaire de la centrale nucléaire de Fukushima gravement endommagée par le séisme et le tsunami de mars 2011, va déverser de l'eau radioactive directement dans l'océan Pacifique, a annoncé mardi le ministre japonais de l'Environnement.

Après le séisme et le tsunami à Fukushima, Tepco a stocké dans les réservoirs des sites dévastés plus d'un million de tonnes d'eau contaminée provenant des conduites de refroidissement utilisées pour empêcher la fonte du combustible.

La société a affirmé que les sites manqueront d'espace d'ici à 2022 pour stocker l'eau radioactive.

"La seule option sera de la drainer vers la mer et de la diluer", a déclaré le ministre de l'Environnement, Yoshiaki Harada. "La totalité du gouvernement va en discuter, mais j'aimerais donner mon simple avis".
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2d2660e6b1

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5992 Message par achillemo » 10 sept. 2019, 08:05

Cest pas grave les Japonais font des voitures hybrides pour compenser. Ils sont aussi écolos que les allemands qui ont racheté Monsanto.

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5993 Message par pimono » 10 sept. 2019, 10:12

et dire qu'on manque d'eau dans certains coins du globe, et les japonais ne savent pas quoi en faire.

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1786
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5994 Message par sawaï » 09 oct. 2019, 20:11

moinsdewatt a écrit :
10 sept. 2019, 07:50
Le Japon va devoir évacuer l'eau radioactive de Fukushima dans l'océan
[...]
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2d2660e6b1
La façon de présenter la chose est à double tranchant : en se disant acculés au point de devoir rejeter l'eau, les autorités nippones se dédouanent comme elles le peuvent de ce geste fort peu protecteur de l'environnement. Les dirigeants japonais n'ont jamais versé dans l'écologie et le peuple accepte c'est donc assez logique de leur part. Mais ce faisant, ils abondent l'idée selon laquelle on ne peut jamais vraiment se débarrasser des déchets nucléaires proprement, ce qui bas en brèche les dires de nos autorités à nous.

Enfin comme ça a l'air de passer crème, ils auraient tord de se priver.

Les déchets, il y a 3 façon de s'en occuper : les recycler, les concentrer puis les stocker, et enfin les diluer.
Et en intermédiaire : refiler la patate chaude au voisin.

Les déchets nucléaires ne font pas exception.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

seb-seb
-+
-+
Messages : 1977
Enregistré le : 25 avr. 2008, 08:50

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5995 Message par seb-seb » 11 nov. 2019, 23:56

On vient de se taper un séisme ce midi, une centrale à l'arrêt, Cruas. Espérons que ce soit du préventif et qu'il y ait rien de sérieux.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5996 Message par moinsdewatt » 12 nov. 2019, 21:27

seb-seb a écrit :
11 nov. 2019, 23:56
On vient de se taper un séisme ce midi, une centrale à l'arrêt, Cruas. Espérons que ce soit du préventif et qu'il y ait rien de sérieux.
Cruas va redémarrer vendredi.

alexlyon
-+
-+
Messages : 2401
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5997 Message par alexlyon » 12 nov. 2019, 22:30

moinsdewatt a écrit :
10 sept. 2019, 07:50
Le Japon va devoir évacuer l'eau radioactive de Fukushima dans l'océan

REUTERS•10/09/2019

La société Tokyo Electric Power (Tepco), propriétaire de la centrale nucléaire de Fukushima gravement endommagée par le séisme et le tsunami de mars 2011, va déverser de l'eau radioactive directement dans l'océan Pacifique, a annoncé mardi le ministre japonais de l'Environnement.

Après le séisme et le tsunami à Fukushima, Tepco a stocké dans les réservoirs des sites dévastés plus d'un million de tonnes d'eau contaminée provenant des conduites de refroidissement utilisées pour empêcher la fonte du combustible.

La société a affirmé que les sites manqueront d'espace d'ici à 2022 pour stocker l'eau radioactive.

"La seule option sera de la drainer vers la mer et de la diluer", a déclaré le ministre de l'Environnement, Yoshiaki Harada. "La totalité du gouvernement va en discuter, mais j'aimerais donner mon simple avis".
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2d2660e6b1
On pourrait faire facilement pression, en arrêtant d'acheter jap (ces gens là sont les plus dépendants au monde).


Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 10947
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#5999 Message par pimono » 13 nov. 2019, 01:44

alexlyon a écrit :
12 nov. 2019, 22:30
moinsdewatt a écrit :
10 sept. 2019, 07:50
Le Japon va devoir évacuer l'eau radioactive de Fukushima dans l'océan
On pourrait faire facilement pression, en arrêtant d'acheter jap (ces gens là sont les plus dépendants au monde).
tu crois que les français rejettent du Channel 05 dans la hague et ont les fesses propres sur ce sujet alors qu'il n'y a aucun accident ? 8)

aleph-zero
Messages : 1322
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Japon: tsunami Fuku. : reprise de la fission au 02/11

#6000 Message par aleph-zero » 13 nov. 2019, 07:06

moinsdewatt a écrit :
12 nov. 2019, 21:27
seb-seb a écrit :
11 nov. 2019, 23:56
On vient de se taper un séisme ce midi, une centrale à l'arrêt, Cruas. Espérons que ce soit du préventif et qu'il y ait rien de sérieux.
Cruas va redémarrer vendredi.
C'est ce qu'a dit (incanté) EDF, mais c'est l'ASN qui décidera.
Comme pour les soudures de l'EPR.

Répondre