Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 2618
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#151 Message par floflo » 15 août 2019, 19:37

Bidibulle a écrit :
15 août 2019, 19:25
Le truc qui va faire mal, c'est la fin des 25 meilleures années.
J’ai du louper quelque chose..
Le montant va être calculé sur la totalité des années ?

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 836
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#152 Message par Ferrari » 15 août 2019, 19:47

floflo a écrit :
15 août 2019, 19:37
Bidibulle a écrit :
15 août 2019, 19:25
Le truc qui va faire mal, c'est la fin des 25 meilleures années.
J’ai du louper quelque chose..
Le montant va être calculé sur la totalité des années ?
voui
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#153 Message par kamoulox » 15 août 2019, 19:50

Parsifal a écrit :
15 août 2019, 19:23
En tout cas, d'un point de vue personnel, j'ai maintenant bien compris qu'il ne fallait pas faire de son mieux professionnellement pour la société mais optimiser "pour soi".
Tout à fait. C’est de loin le meilleur choix possible

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#154 Message par kamoulox » 15 août 2019, 19:53

Ferrari a écrit :
15 août 2019, 19:47
floflo a écrit :
15 août 2019, 19:37
Bidibulle a écrit :
15 août 2019, 19:25
Le truc qui va faire mal, c'est la fin des 25 meilleures années.
J’ai du louper quelque chose..
Le montant va être calculé sur la totalité des années ?
voui
Raison de plus qu’il faut partir du principe où on aura pas de retraite. Je me demande avec quel argent ils paieront ma retraite dans 30 ans quand on sera devenu la Roumanie.

vpl
~~+
~~+
Messages : 11325
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#155 Message par vpl » 15 août 2019, 19:59

Aaaahhh, je sens qu'on y va ! 8)

Avatar du membre
floflo
+
+
Messages : 2618
Enregistré le : 02 oct. 2008, 23:00

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#156 Message par floflo » 15 août 2019, 20:06

kamoulox a écrit :
15 août 2019, 19:53
Ferrari a écrit :
15 août 2019, 19:47
floflo a écrit :
15 août 2019, 19:37
Bidibulle a écrit :
15 août 2019, 19:25
Le truc qui va faire mal, c'est la fin des 25 meilleures années.
J’ai du louper quelque chose..
Le montant va être calculé sur la totalité des années ?
voui
Je me demande avec quel argent ils paieront ma retraite dans 30 ans quand on sera devenu la Roumanie.
J’ai eu exactement la même pensée, mais je le vois à plus court terme, 20 ans..

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 836
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#157 Message par Ferrari » 15 août 2019, 20:09

vpl a écrit :
15 août 2019, 19:59
Aaaahhh, je sens qu'on y va ! 8)
Allez, je me lance (mais c'est uniquement pour te faire plaisir) :

Heureusement que les migrants vont payer nos retraites... :D
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#158 Message par kamoulox » 15 août 2019, 20:20

Je parlais roumanification pour la pauvreté d’une partie grandissante du pays. Mais bon si vpl veut encore parler des migrants y’a une file dédiée ici c’est les retraites

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 836
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#159 Message par Ferrari » 15 août 2019, 20:22

:lol:
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

vpl
~~+
~~+
Messages : 11325
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#160 Message par vpl » 15 août 2019, 20:37

kamoulox a écrit :
15 août 2019, 20:20
Je parlais roumanification pour la pauvreté d’une partie grandissante du pays. Mais bon si vpl veut encore parler des migrants y’a une file dédiée ici c’est les retraites
Le pays ne s'appauvrit pas, c'est pas parce qu-on a une bonne partie de la population qui végète avec pas grand chose que le pays s'appauvrit.
Faudra juste un moment se résoudre à taxer autre chose que les petits salaires pour payer les retraites..

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#161 Message par kamoulox » 15 août 2019, 20:42

Non tout va bien...

Ce n’est pas parce que ici sur le forum on est privilégié (et certains vraiment beaucoup) que la France est le pays de cocagne.

Le halo du chômage n’a jamais été aussi élevé.

Tu as lu l’article de L’obs? https://www.google.fr/amp/s/www.nouvelo ... homage.amp

Ça dit : le halo autour du chômage, ce n’est pas du chômage, mais cela en a tout de même la saveur. Pour preuve : la moitié de ces personnes sont inscrites à Pôle emploi. Si l’on additionne leur nombre avec celui des demandeurs d’emploi « officiels », ce sont ainsi 4 millions de personnes qui sont dans la précarité, sans même compter ceux qui travaillent à temps très partiel, et que le BIT ne comptabilise pas non plus - pour le BIT, une personne qui a travaillé ne serait-ce qu’une heure au cours de la semaine de référence n’est pas un chômeur.

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 836
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#162 Message par Ferrari » 15 août 2019, 20:50

vpl a écrit :
15 août 2019, 20:37
kamoulox a écrit :
15 août 2019, 20:20
Je parlais roumanification pour la pauvreté d’une partie grandissante du pays. Mais bon si vpl veut encore parler des migrants y’a une file dédiée ici c’est les retraites
Le pays ne s'appauvrit pas, c'est pas parce qu-on a une bonne partie de la population qui végète avec pas grand chose que le pays s'appauvrit.
Faudra juste un moment se résoudre à taxer autre chose que les petits salaires pour payer les retraites..
HAAA ! ! !

Nous y voilà ! Enfin...

Parce que ça fait un grand moment que je me désespère de voir, d'entendre, de lire des gens qui ne raisonnent qu'avec les leviers que le pouvoir veut bien nous donner...
Age de départ, nombre de trimestres, âge d'équilibre, taux de cotisation salariale ou patronale.

Or, que je sache, ni Moïse, ni Allah, ni Boudha, ni Napoléon (gloire à lui et bon anniversaire), ni Einstein, ni personne n'a gravé dans le marbre, que les retraites devaient être exclusivement payées par les cotisations.

Devant, le défit de la dépendance, des retraites, du coût faramineux des maisons de retraites, des soins à domicile, des unités médicales spécialisées, etc. il va falloir se résoudre :
- soit à laisser les vieux dans une 'Mot2Cambronne' crasse
- soit à reporter la charge sur les plus jeunes, en faisant payer les enfants par exemple, avec l'inconvénient de tuer dans l’œuf de le mince espoir de reprise économique ...vu qu'ils devront déjà penser à leur retraite, + leur logement, + les études du petit, + payer la transition énergétique en changeant de bagnoles tous les 3 ans et leur chaudière dès que possible, + subvenir aux besoins de la classe remplaçante en voie d'inclusion (oui vpl ça aussi faut l'assumer..)
- soit il faut changer complètement notre fusil d'épaule et taxer autre chose que les salaires pour financer les retraites.

PS : je pense que le pays s'appauvrit, il suffit de voir l'état et les conditions de travail dans les hôpitaux, mais certes, tous ne s'appauvrissent pas dans le pays. J'ai dans l'idée que certains se gavent quand le français est tondu grâce à Macron.
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#163 Message par kamoulox » 15 août 2019, 21:05

Ferrari a écrit :
15 août 2019, 20:50
vpl a écrit :
15 août 2019, 20:37
kamoulox a écrit :
15 août 2019, 20:20
Je parlais roumanification pour la pauvreté d’une partie grandissante du pays. Mais bon si vpl veut encore parler des migrants y’a une file dédiée ici c’est les retraites
Le pays ne s'appauvrit pas, c'est pas parce qu-on a une bonne partie de la population qui végète avec pas grand chose que le pays s'appauvrit.
Faudra juste un moment se résoudre à taxer autre chose que les petits salaires pour payer les retraites..
HAAA ! ! !

Nous y voilà ! Enfin...

Parce que ça fait un grand moment que je me désespère de voir, d'entendre, de lire des gens qui ne raisonnent qu'avec les leviers que le pouvoir veut bien nous donner...
Age de départ, nombre de trimestres, âge d'équilibre, taux de cotisation salariale ou patronale.

Or, que je sache, ni Moïse, ni Allah, ni Boudha, ni Napoléon (gloire à lui et bon anniversaire), ni Einstein, ni personne n'a gravé dans le marbre, que les retraites devaient être exclusivement payées par les cotisations.

Devant, le défit de la dépendance, des retraites, du coût faramineux des maisons de retraites, des soins à domicile, des unités médicales spécialisées, etc. il va falloir se résoudre :
- soit à laisser les vieux dans une 'Mot2Cambronne' crasse
- soit à reporter la charge sur les plus jeunes, en faisant payer les enfants par exemple, avec l'inconvénient de tuer dans l’œuf de le mince espoir de reprise économique ...vu qu'ils devront déjà penser à leur retraite, + leur logement, + les études du petit, + payer la transition énergétique en changeant de bagnoles tous les 3 ans et leur chaudière dès que possible, + subvenir aux besoins de la classe remplaçante en voie d'inclusion (oui vpl ça aussi faut l'assumer..)
- soit il faut changer complètement notre fusil d'épaule et taxer autre chose que les salaires pour financer les retraites.

PS : je pense que le pays s'appauvrit, il suffit de voir l'état et les conditions de travail dans les hôpitaux, mais certes, tous ne s'appauvrissent pas dans le pays. J'ai dans l'idée que certains se gavent quand le français est tondu grâce à Macron.
+1. C’est que le début. La pauvreté n’est pas toujours visible. J’ai passé mes vacances dans un pays avec une partie de la population pauvre, voir très pauvre. Ça avait l’air bien moins pauvre que la France et pourtant...
Quand on ne sait pas où voir la pauvreté, on ne la voit pas. Faut ouvrir les yeux et sortir de ses habitudes pour la voir

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29761
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#164 Message par ignatius » 15 août 2019, 21:09

Faut partir à 62 ans et s'asseoir sur une retraite pleine.
En contrepartie, il faut se préparer un matelas financier.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19818
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#165 Message par lecriminel » 15 août 2019, 21:12

vpl a écrit :
15 août 2019, 20:37
Le pays ne s'appauvrit pas, c'est pas parce qu-on a une bonne partie de la population qui végète avec pas grand chose que le pays s'appauvrit.
Faudra juste un moment se résoudre à taxer autre chose que les petits salaires pour payer les retraites..
alors que l'oligarchie possèdes tous les médias (donc gagne toutes les élections, même en considérant que certains candidats ne sont pas ceux de l'oligarchie) ?
Tu rêves en couleur.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#166 Message par aleph-zero » 15 août 2019, 21:16

Ferrari a écrit :
15 août 2019, 20:50
Or, que je sache, ni Moïse, ni Allah, ni Boudha, ni Napoléon (gloire à lui et bon anniversaire), ni Einstein, ni personne n'a gravé dans le marbre, que les retraites devaient être exclusivement payées par les cotisations.
Absolument, cela est du au fait que comme la retraite est gérée par la sécurité sociale et non pas l'État, les retraites ne peuvent pas être financées par l'impôt.
D'autres pays (Suède par ex.) on fait le choix d'une sécurité sociale qui est dans le budget de l'État, ce qui est AMHA plus logique, et ouvre plus de marges de manœuvre.

Mais en ce qui concerne la France, quand je compare les frais de fonctionnement de l'État et ceux de la Sécurité Sociale, lorsque je compare le déficit budgétaire de la Sécurité Sociale ~ 1%, et celui de l'État > 20% ; en fait pour le moment je préfère que l'État se tienne loin de la gestion de la sécurité sociale.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19818
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#167 Message par lecriminel » 15 août 2019, 21:16

kamoulox a écrit :
15 août 2019, 21:05
+1. C’est que le début. La pauvreté n’est pas toujours visible. J’ai passé mes vacances dans un pays avec une partie de la population pauvre, voir très pauvre. Ça avait l’air bien moins pauvre que la France et pourtant...
c'est la différence entre pauvreté réelle et pauvreté dans les livres/les chiffres.
Par exemple, en France, le pouvoir d'achat augmente, c'est l'INSEE qui le dit (en oubliant des dizaines de leviers agissant sur le pouvoir d'achat pour les calculs, pas grave, ils ont la conclusion qu'on leur a demandée)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

alexlyon
-+
-+
Messages : 2139
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#168 Message par alexlyon » 15 août 2019, 21:50

La gestion collective est mauvaise.
Si vous aviez épargné et investi toutes les cotisations retraites qui vous ont été piquées, vous vous seriez fabriqué une bien meilleure retraite que celle qui vous sera (peut etre) servie

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 836
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#169 Message par Ferrari » 15 août 2019, 21:52

aleph-zero a écrit :
15 août 2019, 21:16
Ferrari a écrit :
15 août 2019, 20:50
Or, que je sache, ni Moïse, ni Allah, ni Boudha, ni Napoléon (gloire à lui et bon anniversaire), ni Einstein, ni personne n'a gravé dans le marbre, que les retraites devaient être exclusivement payées par les cotisations.
Absolument, cela est du au fait que comme la retraite est gérée par la sécurité sociale et non pas l'État, les retraites ne peuvent pas être financées par l'impôt.
D'autres pays (Suède par ex.) on fait le choix d'une sécurité sociale qui est dans le budget de l'État, ce qui est AMHA plus logique, et ouvre plus de marges de manœuvre.

Mais en ce qui concerne la France, quand je compare les frais de fonctionnement de l'État et ceux de la Sécurité Sociale, lorsque je compare le déficit budgétaire de la Sécurité Sociale ~ 1%, et celui de l'État > 20% ; en fait pour le moment je préfère que l'État se tienne loin de la gestion de la sécurité sociale.
Oui mais cela n'a pas empêcher Sarko de sauver les banques PRIVEES avec l'argent de L'ETAT en 2008/2009.

A un moment donnée, faut arrêter les conneries. :wink:
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
Ferrari
Messages : 836
Enregistré le : 01 févr. 2017, 09:59

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#170 Message par Ferrari » 15 août 2019, 22:00

ignatius a écrit :
15 août 2019, 21:09
Faut partir à 62 ans et s'asseoir sur une retraite pleine.
En contrepartie, il faut se préparer un matelas financier.
Avec plus de 3000€/mois, il y a une possibilité de se préparer un petit amortisseur sur la longueur.
En dessous, ça devient nettement nettement plus chaud !Voir tout simplement strictement impossible. Les Gilets jaunes ont démarré sur un truc comme 20 ou 30€ rapport à l'augmentation des taxes sur le carburant.
Et on nous parle de financer sa retraite, la maison de retraite de Mamie, plus la transition énergétique, plus , plus, plus, plus...
Ton raisonnement est valable pour le dernier décile et encore...sauf accident de la vie (chômage à 50 ans, divorce, maladie précoce, etc.)

Et puis après, qui consommera autre chose que des conneries chinoises ?
Qui achètera une résidence secondaire ou un logement à louer ?
Qui achètera de la voiture neuve à 45000 boules sans les options qui pollue moins ?
Qui va changer ses 12 fenêtres ?

On voit bien qu'il y a une spirale : tout ce qui sera dépensé dans la préparation de la retraite et les coûts de la dépendance ne le sera pas ailleurs.
Déjà que 30% est dépensé dans le logement...
La République une et indivisible a laissé place à la République multiculturelle, bigarrée, inclusive, festive, citoyenne et aussi divisible que possible pour mieux régner.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 29761
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#171 Message par ignatius » 15 août 2019, 22:28

J'aime bien le blog de Mister Money Moustache.
Même si tout n'est pas transposable, cela présente des pistes de réflexion intéressantes.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#172 Message par aleph-zero » 15 août 2019, 22:44

Ferrari a écrit :
15 août 2019, 21:52
aleph-zero a écrit :
15 août 2019, 21:16
Ferrari a écrit :
15 août 2019, 20:50
Or, que je sache, ni Moïse, ni Allah, ni Boudha, ni Napoléon (gloire à lui et bon anniversaire), ni Einstein, ni personne n'a gravé dans le marbre, que les retraites devaient être exclusivement payées par les cotisations.
Absolument, cela est du au fait que comme la retraite est gérée par la sécurité sociale et non pas l'État, les retraites ne peuvent pas être financées par l'impôt.
D'autres pays (Suède par ex.) on fait le choix d'une sécurité sociale qui est dans le budget de l'État, ce qui est AMHA plus logique, et ouvre plus de marges de manœuvre.

Mais en ce qui concerne la France, quand je compare les frais de fonctionnement de l'État et ceux de la Sécurité Sociale, lorsque je compare le déficit budgétaire de la Sécurité Sociale ~ 1%, et celui de l'État > 20% ; en fait pour le moment je préfère que l'État se tienne loin de la gestion de la sécurité sociale.
Oui mais cela n'a pas empêcher Sarko de sauver les banques PRIVEES avec l'argent de L'ETAT en 2008/2009.

A un moment donnée, faut arrêter les conneries. :wink:
Oui je suis d'accord.

Cependant pour le moment les caisses de sécurité sociale, d'assurance chômage et autres ont des statuts privés associatif avec délégation de service public (comme la fédération française de football par exemple) , et il me semble - tant de l'extérieur en tant que citoyen mais aussi pour l'avoir vécu de l'intérieur - que ces structures gèrent infiniment mieux leur budget que ne le fait l'État, et de plus les notions de contrôles ne sont pas du tout les mêmes ( la Cour des comptes qui débarquait dans une CRAM, c'était un véritable interrogatoire de police envers une secrétaire qui avait suivi une formation MS-Office à paris ; par contre on ne m'a jamais demandé pourquoi j'avais graillé gratuitement aux cantoches de l'AN, du Sénat, MiniDef etc.).

Bref. À titre personnel, du fait de ma carrière professionnelle, je préfère que l'État se tienne le plus loin possible de la gestion des organismes sociaux. Et je pense aussi qu'une fois que le législatif a voté les recettes de la sécurité sociale, il ne devrait pas avoir à intervenir sur les dépenses. Parce que bon, surtout depuis Sarkozy, la tendance est de faire des cadeaux avec l'argent des autres. Les heures défiscalisées, c'est surtout la sécu qui paye par ex.


Lorsque l'État aura mis de l'ordre dans sa gestion, il me paraît évident qu'il sera plus efficace de faire gérer les régimes sociaux au niveau du budget de l'État. Mais en terme de gestion il est tellement loin derrière des organismes privés tels que la sécu ou l'assurance chômage; que même si Jupiter en avait la plus profonde volonté, ça prendrait au moins 10 ans.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#173 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 07:35

alexlyon a écrit :
15 août 2019, 21:50
La gestion collective est mauvaise.
Si vous aviez épargné et investi toutes les cotisations retraites qui vous ont été piquées, vous vous seriez fabriqué une bien meilleure retraite que celle qui vous sera (peut etre) servie
Bernard Madoff est bien d'accord. Et toutes les banques (celles là même bonne gestionnaires qui ont été renflouées en 2008), les assurances, itou. Bon des fois ça se finit mal. Épisodiquement l'Etat, les bons contribuables prennent parfois le relais ce qui évite aux grands banquiers d'être lynchés.
Mais entre temps, quelle vie confortable pour les pros privés de la finance, que de belles promesses pour les futurs retraités !

Le système de retraite publique est simple. Prendre aux jeunes actifs pour donner aux vieux retraités. (c'est pareil pour une gestion privée, le salaire de l'intermédiaire en sus). Il faut s'adapter au vieillissement... baisser les pensions, repousser l'âge de la retraite ou augmenter les cotisations à court et moyen terme.
Ou corriger le vieillissement (encourager la natalité, changer les règles pour récompenser les parents, éviter de faire durer les vieux)
Modifié en dernier par Goldorak2 le 18 août 2019, 08:34, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

alexlyon
-+
-+
Messages : 2139
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#174 Message par alexlyon » 18 août 2019, 08:23

Et si on avait investi ses cotisations dans l'immo parisien depuis 1995, au lieu de cotiser pour des vieux (et de croire qu' un jour les jeunes feront pareil pour nous) ?

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#175 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 08:37

alexlyon a écrit :
18 août 2019, 08:23
Et si on avait investi ses cotisations dans l'immo parisien depuis 1995,
Rien n'est plus difficile à prévoir que l'avenir.
Mes parents ont acheté de la new tech prometteuse en à la fin des 90's (sur les conseils de financiers géniaux qui avaient raison, Internet était l'avenir. Le banquier a été grassement payé pour ce conseil et la commission de ce placement). Le bilan financier pour mes parents préparant leur retraite a été catastrophique. Heureusement que leur retraite ne dépendait que très marginalement de ces "placements d'avenir" gérés par le privé.
Il y a eu aussi des emprunts russes, des infrastructures très rentables (canal de panama, de suez...) qui ont ruiné des générations d'épargnants. Bref, évaluer les projets vraiment rentables c'est très compliqué. C'est encore plus compliqué à 20-30-40 ans de distance.
au lieu de cotiser pour des vieux (et de croire qu' un jour les jeunes feront pareil pour nous) ?
et tes parents ? tes grands parents ? Ils auraient vécu, ils vivraient comment sans tes cotisations ?
Tu n'as peut être pas d'enfants et as peur, à raison, qu'ils ne paient pas ta retraite... mais tu as (eu ?) des ascendants. Tes cotisations sont leurs revenus.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#176 Message par aleph-zero » 18 août 2019, 10:29

Goldorak2 a écrit :
18 août 2019, 08:37
et tes parents ? tes grands parents ? Ils auraient vécu, ils vivraient comment sans tes cotisations ?
Tu n'as peut être pas d'enfants et as peur, à raison, qu'ils ne paient pas ta retraite... mais tu as (eu ?) des ascendants. Tes cotisations sont leurs revenus.
Ce qui fait ch* c'est de verser des cotisations à des vieux qui encaissent déjà 4000€/mois en louant des chambres de bonnes parisiennes à de jeunes étudiants.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19818
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#177 Message par lecriminel » 18 août 2019, 10:31

aleph-zero a écrit :
18 août 2019, 10:29
Goldorak2 a écrit :
18 août 2019, 08:37
et tes parents ? tes grands parents ? Ils auraient vécu, ils vivraient comment sans tes cotisations ?
Tu n'as peut être pas d'enfants et as peur, à raison, qu'ils ne paient pas ta retraite... mais tu as (eu ?) des ascendants. Tes cotisations sont leurs revenus.
Ce qui fait ch* c'est de verser des cotisations à des vieux qui encaissent déjà 4000€/mois en louant des chambres de bonnes parisiennes à de jeunes étudiants.
et ne paient pas d'impôts en s'exilant au Portugal.
C'est l'inconvénient de vivre dans un pays mafieux, si on est honnête, on a de grandes chances de se faire bananer.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Hippopotameuuu
Modérateur
Modérateur
Messages : 8833
Enregistré le : 24 août 2011, 20:31

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#178 Message par Hippopotameuuu » 18 août 2019, 11:29

La pension mensuelle moyenne des retraités Français est en moyenne de 1350 €.
Mais on doit pouvoir rabioter un peu sur un tel montant, pensez y, pour dans 20-30 ans, ce sera votre tour.
Mélenchon a écrit :«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#179 Message par aleph-zero » 18 août 2019, 11:33

Hippopotameuuu a écrit :
18 août 2019, 11:29
La pension mensuelle moyenne des retraités Français est en moyenne de 1350 €.
Mais on doit pouvoir rabioter un peu sur un tel montant, pensez y, pour dans 20-30 ans, ce sera votre tour.

Une moyenne arithmétique ça ne veut rien dire. C'était typique de la propagande soviétique : La température moyenne dans les logements des travailleurs est de 20°C (sauf que la moitié était à 10°C et l'autre moitié à 30°C donc c'était l'enfer partout).

Ceux qui touchent le plus sont bien souvent ceux qui n'en auraient pas besoin du tout.
L'assurance vieillesse est une assurance sociale, pas une rente. Pourquoi pas verser le RSA aux cadres sup et l'assurance chômage à ceux qui payent l'ISF pendant qu'on y est ? ( ah m3rde, j'ai entendu parler d'intermittents du spectacle qui payent l'ISF).

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#180 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 11:36

aleph-zero a écrit :
18 août 2019, 10:29
Goldorak2 a écrit :
18 août 2019, 08:37
et tes parents ? tes grands parents ? Ils auraient vécu, ils vivraient comment sans tes cotisations ?
Tu n'as peut être pas d'enfants et as peur, à raison, qu'ils ne paient pas ta retraite... mais tu as (eu ?) des ascendants. Tes cotisations sont leurs revenus.
Ce qui fait ch* c'est de verser des cotisations à des vieux qui encaissent déjà 4000€/mois en louant des chambres de bonnes parisiennes à de jeunes étudiants.
T'inquiètes pas, c'est vraiment pas la majorité des retraités. Et une part très minoritaire de tes cotisations.
Moi je trouve que c'est dommage qu'il n'y ait pas plus de vieux à louer des chambres à de jeunes étudiants. S'il y en avait plus, très logiquement, la location de chambre d'étudiant serait moins cher.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16467
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#181 Message par kamoulox » 18 août 2019, 11:42

Ça existe déjà. Mais pour partager la même chambre :lol:

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#182 Message par aleph-zero » 18 août 2019, 11:44

Goldorak2 a écrit :
18 août 2019, 11:36
T'inquiètes pas, c'est vraiment pas la majorité des retraités. Et une part très minoritaire de tes cotisations.
J'ai pas dit que c'était la majorité, mais c'est vraiment pas des cas exceptionnels.
Ceux qui touchent les plus grosses retraites sont ceux qui gagnaient très bien leur vie dans les années 70 (du fait des rattrapages de cotisations basés sur l'inflation), et ceux qui gagnaient très bien leur vie dans les années 70 sont ceux qui se sont gavés d'immobilier quasi-gratuit.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#183 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 11:50

aleph-zero a écrit :
18 août 2019, 11:44
Ceux qui touchent les plus grosses retraites sont ceux qui gagnaient très bien leur vie dans les années 70 (du fait des rattrapages de cotisations basés sur l'inflation), et ceux qui gagnaient très bien leur vie dans les années 70 sont ceux qui se sont gavés d'immobilier quasi-gratuit.
Oui. Dans les 70's où il fallait loger tout le monde dans des habitations modernes. Ils avaient des valeurs bizarres : "quand le bâtiment va, tout va", "villes nouvelles", infrastructure routières, autoroutières, aéroportuaires, ...
Nous choisissons de préserver les terres agricoles (enfin, c'est plus un choix technocratique qu'un choix conscient) et les écolos dominent les débats.
Nous choisissons donc par conséquent de renchérir le logement (même si c'est pas l'objectif affiché c'est la conséquence directe). Chaque génération a ses choix. Des choix révocables en fonction des résultat on espère...
En tout cas, j'aurais préféré vivre dans les 70's que dans les 2010's.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7516
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#184 Message par Bidibulle » 18 août 2019, 11:56

Ouais mais les retraités ont connu la guerre, les privations, la semaine de 60h, zéros congés payés, ... sales jeunes va ! 8)
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#185 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 11:57

aleph-zero a écrit :
18 août 2019, 11:33
Ceux qui touchent le plus sont bien souvent ceux qui n'en auraient pas besoin du tout.
L'assurance vieillesse est une assurance sociale, pas une rente. Pourquoi pas verser le RSA aux cadres sup et l'assurance chômage à ceux qui payent l'ISF pendant qu'on y est ?
Moi je serais pour.
2 facteurs :
1- la simplicité, la lisibilité du système
2- le consentement à payer

Point 2 : on en profite, même un peu et donc on est d'accord et on le trouve "juste". Si ceux qui paient et ceux qui touchent ne sont pas les mêmes (en gros, une politique sociale sélective), ça irrite ceux qui paient (et essaient d'y échapper).
Modifié en dernier par Goldorak2 le 18 août 2019, 12:17, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

canti
Messages : 581
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#186 Message par canti » 18 août 2019, 12:00

Hippopotameuuu a écrit :
18 août 2019, 11:29
La pension mensuelle moyenne des retraités Français est en moyenne de 1350 €.
Mais on doit pouvoir rabioter un peu sur un tel montant, pensez y, pour dans 20-30 ans, ce sera votre tour.
La moyenne baissera naturellement avec 43 ans de cotisation.
De plus en plus de retraités devront survivre avec le minimum vieillesse.
C'est tout de même paradoxal, on demande aux français de travailler plus pour avoir une retraite et dans le même temps les plus sanctionnés par le système à point sont les cadres qui auront eu une progression régulière de leur salaire avec l'ensemble de leurs trimestres.
En fait on encouragerait tout le monde à vouloir le minimum vieillesse qu'on ne s'y prendrait pas autrement

ProfGrincheux
Messages : 481
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#187 Message par ProfGrincheux » 18 août 2019, 12:06

Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE. C'est finalement aussi condamnable que les comptes en Suisse ou les astuces comptables des GAFA. L'optimisation fiscale est le vice fondamental de la construction européenne, celui qui finira par la faire s'effondrer politiquement si rien n'est fait .

Ceci étant, pour le régime de retraite de base, il vaut mieux qu'il fonctionne par répartition, la capitalisation n'est raisonnable que pour les complémentaires. Il y a beaucoup trop de risques dans les actifs boursiers et immobiliers et la fiscalité française des placements est beaucoup trop importante pour qu'un salarié gestionnaire médiocre puisse accumuler assez de capital. Je ne m'exclus pas du lot des gestionnaires médiocres d'ailleurs. C'est un métier et ce n'est pas le mien.

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#188 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 12:10

Bidibulle a écrit :
18 août 2019, 11:56
Ouais mais les retraités ont connu la guerre, les privations, la semaine de 60h, zéros congés payés, ... sales jeunes va ! 8)
Mes parents, né en 1945-47 n'ont pas connu la guerre, même celle d'Algérie.
Privation : ils ont vécus pauvres enfant (la viande, pour ma mère, c'est qquechose de précieux, ma mère enfant vivait à 10 dans une petite maison de 80-100 m²).
La semaine de 60h : clairement, mon paternel faisait plus de 60h au début des 70's (boulot + heure sup cause achat immobilier).
Congé payé : la 5ème semaine date du premier septennat de Mittérand. Avant et donc dans les 70's c'était 4. C'est pas rien mais ma Dame et moi avons 8.5 semaines...
Modifié en dernier par Goldorak2 le 18 août 2019, 12:18, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19818
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#189 Message par lecriminel » 18 août 2019, 12:12

Hippopotameuuu a écrit :
18 août 2019, 11:29
La pension mensuelle moyenne des retraités Français est en moyenne de 1350 €.
Mais on doit pouvoir rabioter un peu sur un tel montant, pensez y, pour dans 20-30 ans, ce sera votre tour.
pourquoi parles tu de pension moyenne ?
il y a de grosses pensions et des petites, ne feignons pas d'être tous égaux (si c'est permis par la loi)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19818
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#190 Message par lecriminel » 18 août 2019, 12:17

ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE.
les politiques français ne peuvent pas en même temps
-se cacher derrière l'UE pour toutes leurs mauvaises décisions
-garder leur poste si tout se joue au niveau européen.

En l'occurence, il s'agit d'une convention bilatérale.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#191 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 12:20

lecriminel a écrit :
18 août 2019, 12:17
ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE.
les politiques français ne peuvent pas en même temps
-se cacher derrière l'UE pour toutes leurs mauvaises décisions
-garder leur poste si tout se joue au niveau européen.
Complétement. Il faut rapatrier les élites, les prises de décisions et envoyer chier l'UE. Nos élus sont pleinement responsables de ce qu'ils votent, de ce qu'ils laissent faire et de ce qui arrive aux français... même si c'est Bruxelles qui l'a décidé.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 11463
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#192 Message par Goldorak2 » 18 août 2019, 12:26

ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Ceci étant, pour le régime de retraite de base, il vaut mieux qu'il fonctionne par répartition, la capitalisation n'est raisonnable que pour les complémentaires.
complétement
Il y a beaucoup trop de risques dans les actifs boursiers et immobiliers et la fiscalité française des placements est beaucoup trop importante pour qu'un salarié gestionnaire médiocre puisse accumuler assez de capital. Je ne m'exclus pas du lot des gestionnaires médiocres d'ailleurs. C'est un métier et ce n'est pas le mien.
Il y a des gagnants dans la capitalisation : les intermédiaires, banquiers, assureurs, gestionnaire de patrimoine. Ceux là sont toujours gagnants.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : Marie 94 s_chlaf Matthieu Brucher et libertycom

vpl
~~+
~~+
Messages : 11325
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#193 Message par vpl » 18 août 2019, 12:34

canti a écrit :
18 août 2019, 12:00
Hippopotameuuu a écrit :
18 août 2019, 11:29
La pension mensuelle moyenne des retraités Français est en moyenne de 1350 €.
Mais on doit pouvoir rabioter un peu sur un tel montant, pensez y, pour dans 20-30 ans, ce sera votre tour.
La moyenne baissera naturellement avec 43 ans de cotisation.
De plus en plus de retraités devront survivre avec le minimum vieillesse.
C'est tout de même paradoxal, on demande aux français de travailler plus pour avoir une retraite et dans le même temps les plus sanctionnés par le système à point sont les cadres qui auront eu une progression régulière de leur salaire avec l'ensemble de leurs trimestres.
En fait on encouragerait tout le monde à vouloir le minimum vieillesse qu'on ne s'y prendrait pas autrement
Tu sembles lier cadre et minimum vieillesse. C'est une blague ?

vpl
~~+
~~+
Messages : 11325
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#194 Message par vpl » 18 août 2019, 12:37

Goldorak2 a écrit :
18 août 2019, 12:20
lecriminel a écrit :
18 août 2019, 12:17
ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE.
les politiques français ne peuvent pas en même temps
-se cacher derrière l'UE pour toutes leurs mauvaises décisions
-garder leur poste si tout se joue au niveau européen.
Complétement. Il faut rapatrier les élites, les prises de décisions et envoyer chier l'UE. Nos élus sont pleinement responsables de ce qu'ils votent, de ce qu'ils laissent faire et de ce qui arrive aux français... même si c'est Bruxelles qui l'a décidé.
Pourquoi tu enlèves la mention de Leçriminel qui dit que c'est en fait une convention bilatérale ?
L'UE permet certains trucs, pour le reste les pays signent des textes qui peuvent aller encore plus loin. C'était probablement un arrangement pour les retraités français d'origine portugaise, mais...

alexlyon
-+
-+
Messages : 2139
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#195 Message par alexlyon » 18 août 2019, 12:51

ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE. C'est finalement aussi condamnable que les comptes en Suisse ou les astuces comptables des GAFA. L'optimisation fiscale est le vice fondamental de la construction européenne, celui qui finira par la faire s'effondrer politiquement si rien n'est fait .

Ceci étant, pour le régime de retraite de base, il vaut mieux qu'il fonctionne par répartition, la capitalisation n'est raisonnable que pour les complémentaires. Il y a beaucoup trop de risques dans les actifs boursiers et immobiliers et la fiscalité française des placements est beaucoup trop importante pour qu'un salarié gestionnaire médiocre puisse accumuler assez de capital. Je ne m'exclus pas du lot des gestionnaires médiocres d'ailleurs. C'est un métier et ce n'est pas le mien.
Non.
Un salarié médiocre doit avoir une retraite médiocre.
Pourquoi mutualiser ?
Seuls les invités viennent dans ma villa familiale au bord de l'eau à Biarritz.

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#196 Message par aleph-zero » 18 août 2019, 13:17

ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
C'est finalement aussi condamnable que les comptes en Suisse
Les comptes en Suisse ne sont pas condamnables, il suffit d'avoir bossé en Suisse pour avoir un compte en Suisse.

Ce qui est condamnable c'est le compte en suisse non déclaré. Et ça c'est valable que ce soit en Suisse, au Luxembourg, à Chypre, Malte, au Maroc, à Jersey ou n'importe où ailleurs.

ProfGrincheux
Messages : 481
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#197 Message par ProfGrincheux » 18 août 2019, 15:40

lecriminel a écrit :
18 août 2019, 12:17
ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE.
les politiques français ne peuvent pas en même temps
-se cacher derrière l'UE pour toutes leurs mauvaises décisions
-garder leur poste si tout se joue au niveau européen.

En l'occurence, il s'agit d'une convention bilatérale.
Les politiques français sont coresponsables de la situation.

En tous cas, il n'est pas raisonnable de faire payer l'ensemble des retraités futurs pour les retraités actuels qui abusent fiscalement et ne subiront aucune conséquence des réformes des retraites passées et à venir.

aleph-zero
Messages : 1253
Enregistré le : 31 mai 2016, 12:10

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#198 Message par aleph-zero » 18 août 2019, 15:55

alexlyon a écrit :
18 août 2019, 12:51
Non.
Un salarié médiocre doit avoir une retraite médiocre.
Je ne suis même pas d'accord avec ça.

Un salarié (médiocre ou pas) doit toucher l'assurance retraite que s'il en a besoin.
C'est une assurance sociale, pas une rente ou un "droit".

On paye des assurances de toutes sortes, mais on ne touche éventuellement qu'en cas de sinistre.

canti
Messages : 581
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#199 Message par canti » 18 août 2019, 16:21


vpl a écrit :
18 août 2019, 12:34
canti a écrit :
18 août 2019, 12:00
Hippopotameuuu a écrit :
18 août 2019, 11:29
La pension mensuelle moyenne des retraités Français est en moyenne de 1350 €.
Mais on doit pouvoir rabioter un peu sur un tel montant, pensez y, pour dans 20-30 ans, ce sera votre tour.
La moyenne baissera naturellement avec 43 ans de cotisation.
De plus en plus de retraités devront survivre avec le minimum vieillesse.
C'est tout de même paradoxal, on demande aux français de travailler plus pour avoir une retraite et dans le même temps les plus sanctionnés par le système à point sont les cadres qui auront eu une progression régulière de leur salaire avec l'ensemble de leurs trimestres.
En fait on encouragerait tout le monde à vouloir le minimum vieillesse qu'on ne s'y prendrait pas autrement
Tu sembles lier cadre et minimum vieillesse. C'est une blague ?
Avec toutes les dernières réformes TOUS les salariés vont se rapprocher de plus en plus du minimum vieillesse ou tout du moins du pouvoir d'achat du minimum vieillesse.
Les cadres plus rapidement que les eemployés agent de maîtrise :
Hausse de la csg de 1.7% sans contrepartie pour les retraités qui gagnent plus de 1200 euros. ( il y a eu la suppression de cette hausse suite au mouvement des GJ pour les retraites en dessous de 2000 euros)
-TH les retraités qui gagnent plus de 2500 euros continuent de la payer et sans dégrèvement jusque présent. Sera-t-elle vraiment supprimé ou faudra t'il réélire macron pour qu'il tienne sa promesse ?
- pour 2020, les retraites seront augmentés de 0.3% pour les retraites de 2000 euros et plus. 1.1% pour les retraites entre 1200 et 2000 euros.
https://www.lesechos.fr/economie-france ... 20-1011913
- avec la réforme par point les cadres vont perdre plus de 700 euros par an de pouvoir d'achat.
https://www.forbes.fr/finance/reforme-d ... reloaded=1

LREM veut continuer à augmenter le minimum vieillesse pour atteindre plus de 900 euros.

Tu rajoutes 43 ans de cotisation sachant qu'un bac +5 entre sur le marché de travail minimum à 23 ans. Ca va être compliqué d'avoir le total des trimestres. Tu rajoutes tout ce que j'ai cité au-dessus pour rogner les retraites des cadres et ça en seulement 2 ans de lrem...et ça ne risque pas de s'améliorer. Dès que tu gagnes plus de 2000 euros de retraite, tu es toujours taxé davantage ou plus du tout augmenter au profit du minimum vieillesse qui ne cesse d'augmenter
Modifié en dernier par canti le 18 août 2019, 18:01, modifié 3 fois.

ProfGrincheux
Messages : 481
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Après la retraite à 62/67ans.. la durée de cotisation à 41,5

#200 Message par ProfGrincheux » 18 août 2019, 16:32

alexlyon a écrit :
18 août 2019, 12:51
ProfGrincheux a écrit :
18 août 2019, 12:06
Les retraités français s'installant au Portugal pratiquent une forme d'optimisation fiscale légale et accessible au plus grand nombre rendue possible par la réglementation de l'UE. C'est finalement aussi condamnable que les comptes en Suisse ou les astuces comptables des GAFA. L'optimisation fiscale est le vice fondamental de la construction européenne, celui qui finira par la faire s'effondrer politiquement si rien n'est fait .

Ceci étant, pour le régime de retraite de base, il vaut mieux qu'il fonctionne par répartition, la capitalisation n'est raisonnable que pour les complémentaires. Il y a beaucoup trop de risques dans les actifs boursiers et immobiliers et la fiscalité française des placements est beaucoup trop importante pour qu'un salarié gestionnaire médiocre puisse accumuler assez de capital. Je ne m'exclus pas du lot des gestionnaires médiocres d'ailleurs. C'est un métier et ce n'est pas le mien.
Non.
Un salarié médiocre doit avoir une retraite médiocre.
Pourquoi mutualiser ?
Seuls les invités viennent dans ma villa familiale au bord de l'eau à Biarritz.
Je n'ai pas dit ça. Médiocre s'applique à gestionnaire pas à salarié.

Je prétends que 95% des français sont des gestionnaires médiocres. En effet dépasser la médiocrité nécessite de se professionnaliser. C'est comme ça pour tout.

C'est sur cette médiocrité, cet amateurisme si vous voulez, que les intermédiaires financiers prospèrent.
Les systemes de retraite par capitalisation enrichissent d'abord et avant tout les fonds de pension.

J'ai dit aussi salarié. Il est bien à priori de survivre comme indépendant ou patron sans être un bon gestionnaire ou bien sans en salarier un.

Heureusement, les salariés sérieux qui ont bien développé leurs compétences professionnelles ne sont pas médiocres dans leur métier.

Répondre