[USA] économie (file unique)

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1501 Message par moinsdewatt » 08 nov. 2018, 23:08

USA: la Fed maintient les taux en l'état mais promet de futures hausses


08/11/2018 Washington (awp/afp)

La banque centrale américaine (Fed) a maintenu ses taux d'intérêt en l'état jeudi mais elle continue d'affirmer qu'elle va les relever progressivement à l'avenir, a-t-elle indiqué, jeudi dans un communiqué, à l'issue d'une réunion monétaire.


Comme s'y attendaient les marchés deux jours après les élections de mi-mandat américaines, le Comité monétaire de la Fed (FOMC) a laissé inchangés les taux au jour le jour, qui influencent tous les types de crédits aux Etats-Unis.

Ils se situent dans la fourchette de 2% à 2,25%. Mais la Réserve fédérale a répété que "d'autres hausses graduelles" seront appropriées pour accompagner "une expansion économique durable".

Cela devrait conforter les marchés dans l'idée qu'une quatrième hausse d'un quart de point de pourcentage (0,25%) du coût de l'argent pour 2018 se profile lors du prochain rendez-vous monétaire du 19 décembre alors que l'économie américaine connaît une croissance dynamique, dopée par un massif stimulus budgétaire.

Soutenue par les coupes d'impôts de l'administration Trump, l'expansion américaine a progressé de 3,5% au 3e trimestre en rythme annuel, après 4,2% au 2e trimestre, un rythme accéléré par rapport à la moyenne des 2,1% annuels poussivement obtenus pendant les neuf années de reprise.

Mais la Fed veut éviter une surchauffe et le risque d'une résurgence de l'inflation alors que, pour la première fois en presque dix ans, l'augmentation des rémunérations des Américains a atteint 3,1% sur un an en octobre. La logique économique prescrit que les hausses de salaire nourrissent celles des prix.

L'inflation pour l'instant n'est que de 2%, pile sur la cible que la Fed estime idéale pour l'économie.

Jeudi le FOMC, dans son communiqué, n'a pas causé de surprise, reprenant quasiment les mots utilisés en septembre pour qualifier une activité économique "forte", des gains d'emplois "solides" et des dépenses des ménages "en robuste augmentation".
...............
https://www.zonebourse.com/actualite-bo ... -27573862/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1502 Message par moinsdewatt » 06 déc. 2018, 20:14

USA: Le déficit commercial se creuse, au plus haut depuis 10 ans

Publié le 06/12/2018 À WASHINGTON (Reuters)

Le déficit commercial des Etats-Unis a atteint en octobre son niveau le plus élevé en dix ans, les exportations de soja continuant de chuter et les importations de biens de consommation ayant atteint un record, suggérant que les mesures mises en oeuvre par l'administration Trump pour équilibrer la balance commerciale se sont révélées pour l'heure inefficaces.

Ce déficit a augmenté, pour le cinquième mois consécutif, de 1,7% en octobre à 55,5 milliards de dollars, un plus haut depuis octobre 2008, a annoncé jeudi le département du Commerce.

Le déficit de septembre a été révisé à 54,6 milliards de dollars, contre 54 milliards en première estimation.

Les économistes interrogés par Reuters projetaient un déficit de 55 milliards de dollars en octobre.

Le chiffre, politiquement sensible, du déficit commercial avec la Chine a bondi de 7,1%, à un record de 43,1 milliards de dollars en octobre.

Les Etats-Unis et la Chine se livrent depuis plusieurs mois une bataille commerciale qui les a vus relever à tour de rôle les droits de douane sur leurs importations.

Washington a notamment instauré des droits sur l'équivalent de 250 milliards de dollars de produits chinois pour forcer Pékin à négocier un accord commercial plus large. En réponse, la Chine a relevé ses droits de douane sur les importations en provenance des Etats-Unis, notamment sur le soja.

Ajusté de l'inflation, le déficit commercial a atteint un record de 87,9 milliards de dollars en octobre contre 87,2 milliards en septembre.

Ce chiffre est supérieur à la moyenne enregistrée lors du troisième trimestre, ce qui laisse penser que les échanges commerciaux pèseront sur le produit intérieur brut (PIB) du quatrième trimestre. Ils avaient déjà retranché 1,91 point de pourcentage à la croissance du PIB au troisième trimestre.

En octobre, les exportations de biens et de services ont reculé de 0,1% à 211 milliards de dollars, avec notamment un recul des exportations de soja et d'avions.

Les importations de biens et de services ont pour leur part augmenté de 0,2% à 266,5 milliards de dollars, un record.
https://www.usinenouvelle.com/article/u ... ns.N779744

Avatar du membre
parisien
-+
-+
Messages : 2078
Enregistré le : 18 sept. 2009, 09:48

Re: [USA] économie (file unique)

#1503 Message par parisien » 09 déc. 2018, 17:31

Après avoir annoncé la crise de 2008, Paul Jorion fait-il coup double et annonce avant tout le monde la démission de Trump ? 8)
(17 minutes)


moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1504 Message par moinsdewatt » 20 déc. 2018, 08:10

La Fed relève comme prévu ses taux d’intérêt d’un quart de point et revoit à deux le nombre de hausses en 2019, encore trop pour Wall Street

INVESTIR.FR | LE 19/12 2018

Comme anticipé, la Fed a relevé ses taux directeurs d’un quart de point. Il y aura deux tours de vis en 2019, contre trois auparavant. Wall Street a fini dans le rouge, ce n'est pas assez pour les opérateurs. Jerome Powell réaffirme par ailleurs l'indépendance de l'institution et que le rythme de « dégonflement » du bilan de faiblira pas.

..........

La Fed abaisse à cette même occasion ses prévisions de croissance et d'inflation pour 2018 et 2019. Elle table maintenant sur une hausse de 3% du PIB cette année et de 2,3% en 2019, contre 3,1% et 2,5% respectivement en septembre. Pour ce qui est de l'inflation, elle vise 1,9% en 2018 comme pour 2019, contre 2,1% et 2% auparavant.
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 14162.html

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1505 Message par domcat74 » 26 déc. 2018, 16:25

Richmond Fed Manufacturing Index, indice d'une nouvelle récession aux USA ???

Image
https://pbs.twimg.com/card_img/10779465 ... format=jpg

https://ycharts.com/indicators/richmond ... ring_index
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1506 Message par moinsdewatt » 06 janv. 2019, 14:58

J'ai entendu sur France Info le chiffre de 800 000 agents impactés aux USA par le Shutdown !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1507 Message par moinsdewatt » 06 janv. 2019, 15:04

Etats-Unis: un «shutdown» qui commence à peser très lourd

par RFI 6 janv 2019

Les Etats-Unis entament leur troisième semaine de « shutdown » administratif. Chacun reste pour le moment campé sur ses positions. En attendant, alors que les désagréments étaient assez limités au début, les Américains commencent à ressentir les conséquences du blocage.

Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

Cette semaine, les webcams suivant le quotidien des trois pandas stars du zoo de Washington, ont été coupées. Ils sont très nombreux à être frustrés, mais c'est anodin.


Le « shutdown » a des conséquences bien plus dramatiques. Les services sanitaires du ministère du Logement tournent par exemple au ralenti, et ce sont les familles les plus pauvres qui en pâtissent. Bientôt, la distribution des bons alimentaires, qui profitent à des dizaines de millions de personnes, pourrait aussi être affectée.

Dans les parcs nationaux, parfois restés ouverts avec un service minimum, les ordures s'entassent, et il y a bien pire : sans doute à cause du manque de personnel et donc de surveillance des visiteurs et de l'environnement, au moins trois personnes sont déjà mortes ces quinze derniers jours.

Ironiquement, alors que le débat concerne la protection de la frontière, la sécurité est donc mise en péril. Dans au moins quatre aéroports du pays, des centaines d'agents ont choisi de se mettre en congé maladie plutôt que de continuer à travailler sans être payés immédiatement. Officiellement, cela n'aurait pas encore affecté la qualité ni la durée des contrôles.

Une paralysie qui coûte très cher

Certains analystes ont calculé que le « shutdown » pourrait déjà avoir coûté 6 milliards de dollars, c'est-à-dire davantage que les fonds réclamés par Donald Trump. Mais comme l'opposition démocrate le martèle : il ne s'agit pas d'une question d'argent, mais de morale.

Donald Trump veut 5,6 milliards de dollars pour construire un mur à la frontière, mais les démocrates refusent de valider ce projet. Et comme ces derniers ont désormais la majorité à la Chambre des représentants, ils comptent mettre la pression la semaine prochaine. La Maison Blanche s'implique à l'inverse pour que les élus républicains lui restent fidèles.
http://m.rfi.fr/ameriques/20190106-etat ... tres-lourd

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14563
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: [USA] économie (file unique)

#1508 Message par pangloss » 06 janv. 2019, 15:27

5.6 milliards, c'est à peu près le montant de sa fortune.
Voici venu le moment de montrer comme il tient à la sécurité (supposée) de son pays...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
pat43
-+
-+
Messages : 2445
Enregistré le : 22 juil. 2006, 22:18

Re: [USA] économie (file unique)

#1509 Message par pat43 » 11 janv. 2019, 21:49

parisien a écrit :
09 déc. 2018, 17:31
Après avoir annoncé la crise de 2008, Paul Jorion fait-il coup double et annonce avant tout le monde la démission de Trump ? 8)
(17 minutes)

Tu sais, avec les vieux, le radotage... et là, chez PJ, ça tourne au toc
ça vous chatouille ou ça vous gratouille ?

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1510 Message par domcat74 » 17 janv. 2019, 16:16

L'espoir économique des Américains s'est effondré
Image

https://pbs.twimg.com/card_img/10859159 ... me=600x314
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1511 Message par moinsdewatt » 20 mars 2019, 21:40

Fed : pas de hausse des taux à attendre cette année, une seule en 2020


20 amrs 2019

Comme très largement attendu, la Réserve fédérale américaine a laissé son taux directeur principal inchangé, dans la fourchette de 2,25 à 2,50%. Elle a surtout indiqué qu’il n’y aurait plus d’autre tour de vis cette année, mais un encore en 2020. Le consensus tablait sur une seule hausse de taux en 2019, voire pas du tout. Une position donc très accommodante.
...............
https://investir.lesechos.fr/marches/ac ... 835600.php

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1512 Message par slash33 » 22 mars 2019, 21:49

Inversion des taux courts et longs.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1513 Message par slash33 » 02 avr. 2019, 23:14

Trump prêt à fermer la frontière avec le Mexique malgré le risque économique
AFP, le 02/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a541335e9c
Tout à sa lutte contre l'immigration illégale, Donald Trump a réitéré mardi sa menace de fermer dans les prochains jours "de grandes portions" de la frontière avec le Mexique malgré l'impact potentiellement catastrophique pour l'économie des Etats-Unis.
Il n'y a pas que le Brexit à surveiller prochainement.

Avatar du membre
neron
Presse
Presse
Messages : 8379
Enregistré le : 21 déc. 2005, 19:21
Localisation : Haut de Seine

Re: [USA] économie (file unique)

#1514 Message par neron » 03 avr. 2019, 11:06

slash33 a écrit :
02 avr. 2019, 23:14
Tout à sa lutte contre l'immigration illégale, Donald Trump a réitéré mardi sa menace de fermer dans les prochains jours "de grandes portions" de la frontière ..
Il n'y a pas que le Brexit à surveiller prochainement.
Libéralisme économique ne veut pas dire internationalisme. C'est tout le contraire et cela marche très bien en Suisse ...

C'est le communisme et les néo gauchistes (écolo,alter-mondialiste, islamiste, féministe, irréaliste..) qui préconisent l'internationalisme" amha
La carte que les médias vous vendent n'est pas le territoire où vous vivez

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1515 Message par slash33 » 04 avr. 2019, 22:40

Trump recule sur la fermeture de la frontière, donne un an au Mexique
AFP, le 04/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 78acfa89fd

Les négociations avec la Chine doivent être assez épiques en fait.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1516 Message par slash33 » 14 avr. 2019, 08:33

Avec la Maison Blanche en vue, les démocrates défient Wall Street
AFP, le 14/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 905a3b4088
En campagne électorale et au Congrès américain, les démocrates ne cessent de défier les géants de Wall Street, proclamant l'arrivée d'une "nouvelle ère" avec l'espoir de répondre à la colère d'une partie de leurs électeurs, toujours vive depuis la crise de 2008.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1517 Message par moinsdewatt » 25 avr. 2019, 12:02

Qui achète les bons du Trésor américain ?

Le 24 Avr 2019

Durant les 12 mois qui ont précédé février 2019, la dette américaine a gonflé de 1,26 trillion de dollars pour atteindre 22,1 trillions. Quelqu’un a dû acheter ces obligations, de qui s’agit-il ? Cette question est de plus en plus cruciale alors que la dette explose même lorsque l’économie se porte bien, en raison de déficits qualifiés de non viables par Powell lorsqu’on lui pose la question.

Aujourd’hui, les données TIC du Trésor US apportent la réponse à cette question.

Image

La dette du gouvernement américain, qui a coûté des intérêts records de 523 milliardsde dollars durant l’année fiscale 2018, représente un actif pour les investisseurs, les créditeurs des États-Unis. Le pays a besoin d’eux pour financer ses énormes déficits.

Les créditeurs étrangers des États-Unis
La Chine, le plus gros créditeur étranger des États-Unis, a vendu pour 46 milliards d’obligations durant cette période d’un an, d’après ces statistiques. Mais durant ces 3 derniers mois, la Chine est passée à l’achat. À la fin du mois de février, son portefeuille d’obligations américaines avait une valeur de 1,13 trillion de dollars (contre 1,25 trillion en février 2016, le record historique).

Le Japon, le second plus gros créditeur des États-Unis, a acheté pour 13 milliards d’obligations durant cette période d’un an. Tokyo possède pour un total de 1,07 trillion de bons du Trésor américain (record : 1,24 trillion, fin 2014).

Image
https://www.businessbourse.com/2019/04/ ... americain/

leur 22 000 milliards de dette à comparer avec leur PIB 2018 de 20 494 milliards de dollars

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... IB_nominal

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1518 Message par slash33 » 26 avr. 2019, 21:16

Les USA se retirent du Traité sur le commerce des armes
Reuters, le 26/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2c87da016a
Approuvé à une écrasante majorité par l'Assemblée générale des Nations unies, le Traité sur le commerce des armes entend réguler les ventes d'armes conventionnelles pour éviter qu'elles soient vendues aux pays qui bafouent les droits de l'homme.
Génial...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27773
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [USA] économie (file unique)

#1519 Message par Gpzzzz » 26 avr. 2019, 21:42

Les US explosent les prévisions de PIB au Q1.. +3.2% au lieu des 2% attendu par les experts !!
Y a pas a dire le Trump il envoie du bois !! Il est capable de repasser le c.on :lol:

D ailleurs pour l anecdote c est la réduction du déficit commercial qui booste le PIB :)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1520 Message par moinsdewatt » 26 avr. 2019, 21:57

Microsoft est la troisième société à passer les 1 000 milliards de dollars de valorisation

26 avril 2019

C’est le jeudi 25 avril que Microsoft a finalement dépassé la barre symbolique des 1 000 milliards de dollars de valorisation boursière, à la suite de l’annonce de ses (bons) résultats trimestriels. Lors de la séance, elle a donc passé ce cap avant de s’établir à 995,7 milliards de dollars, contre 972 milliards pour Apple et 936 milliards pour Amazon, ce qui signifie qu’elle se situait devant les deux autres géants de la tech.

Microsoft rejoint un club très privé
Car si Microsoft est la troisième entreprise au monde à être valorisé à plus de 1 000 milliards de dollars, Apple et Amazon ont respectivement réussi cet exploit au cours de l’année 2018. En effet, la marque à la pomme a d’abord ouvert le bal au mois d’août avant d’être rejoint par la firme de Jeff Bezos quelques semaines plus tard à peine, en septembre.

Pour ce qui est des résultats financiers de Microsoft au premier trimestre de l’année 2019, la firme américaine a annoncé des chiffres positifs. Son bénéfice net est de 8,81 milliards de dollars, soit une hausse conséquente de 18% par rapport à la même période en 2018.
..............

Si la célèbre société américaine a dépassé les 1 000 milliards de dollars de valorisation boursière, c’est en partie grâce aux efforts de Satya Nadella, troisième PDG de l’entreprise depuis 2014. Voilà quelques années que le nouveau patron de la société a fait évoluer la stratégie de celle-ci vers le cloud computing. En conséquence, l’entreprise se positionne désormais juste derrière le numéro un mondial, qui n’est autre qu’Amazon. Grâce à cette stratégie, Microsoft fait état d’une bonne santé financière, annonçant un chiffre d’affaires annuel de plus de 110 milliards de dollars en 2018, soit une hausse de 14% par rapport à l’année 2017.
https://www.presse-citron.net/microsoft ... orisation/

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1521 Message par slash33 » 28 avr. 2019, 13:22

Trump demande au Japon de produire plus de véhicules aux Etats-Unis
Reuters, le 28/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 3d2df45a3d
Le président américain dénonce l'excédent commercial à ses yeux trop important du Japon vis-à-vis des Etats-Unis (67,6 milliards de dollars en 2018, soit 60 milliards d'euros environ), dont près des deux tiers proviennent des exportations de voitures. Il menace d'imposer des droits de douane de 25% sur les véhicules japonais importés aux Etats-Unis.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1522 Message par slash33 » 30 avr. 2019, 22:39

Trump et les démocrates d'accord pour un plan d'infrastructures à 2.000 milliards de dollars
AFP, le 30/04/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 2b8155af05
Construites souvent dans les années 1950 à 1970, les infrastructures américaines ont été peu ou mal entretenues et un grand nombre sont dans un piteux état.
Selon lui, le plan d'investissement portera sur les routes, les ponts, les réseaux d'eau, les ressources énergétiques et l'internet à haut débit.
Il avait prévu de débloquer 200 milliards de dollars dans le budget fédéral et de solliciter les Etats et les investisseurs privés pour le reste.
Bonne stratégie mais pas de financement: impasse?

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1523 Message par moinsdewatt » 30 avr. 2019, 22:58

Warren Buffett prête main forte au groupe Occidental pour ravir Anadarko à Chevron

AFP parue le 30 avr. 2019

La holding du milliardaire américain Warren Buffett, Berkshire Hathaway, va investir 10 milliards de dollars dans le groupe pétrolier Occidental Petroleum, en pleine bataille avec Chevron pour l'acquisition d'Anadarko, a annoncé Occidental mardi.

"L'investissement est subordonné à la conclusion par Occidental du projet d'acquisition d'Anadarko", a précisé Occidental dans un communiqué. Dans le détail, Berkshire Hathaway recevra 100 000 actions préférentielles du groupe pétrolier valant chacune 100 000 dollars, et la possibilité d'acheter jusqu'à 80 millions d'actions ordinaires à une valeur de 62,50 dollars chacune.

Peu après cette annonce, Occidental Petroleum lâchait 3,08%, Anadarko 1,18% et Chevron gagnait 3,18% environ une heure après l'ouverture de Wall Street. "Nous sommes ravis de compter le soutien financier de Berkshire Hathaway dans cette aventure très excitante" a commenté mardi la patronne d'Occidental Petroleum, Vicki Hollub.

Anadarko, qui a récemment accepté d'être racheté par Chevron et avait rejeté une première offre de mariage d'Occidental, a repris langue avec cette dernière lundi, jugeant que sa récente contre-offre pouvait s'avérer plus bénéfique pour ses actionnaires. La nouvelle proposition d'Occidental est valorisée à environ 38 milliards de dollars dette non comprise. "On peut pratiquement dire que Chevron va abandonner la course", a réagi Gregori Volokhine, gérant de portefeuille pour la société Meeschaert Financial Services.

Délit d'initiés

"Ce n'est pas qu'il est difficile de se battre contre Warren Buffett, mais cette opération va donner beaucoup de confiance à Anadarko pour accepter l'offre" d'Occidental, a-t-il ajouté. Dans une déclaration transmise à l'AFP mardi, Chevron a estimé comme la veille que sa proposition "offre le plus de valeur et le plus de certitude aux actionnaires d'Anadarko".

Cette bataille entre les deux géants pétroliers américains est entourée d'éléments plus troubles depuis lundi, après que le gendarme boursier américain, la SEC, a obtenu d'un tribunal new-yorkais le gel des avoirs d'un ou plusieurs courtiers en raison de soupçons de délit d'initié.

Des achats d'options Anadarko, qui se seraient déroulés juste avant la proposition de rachat par Chevron le 12 avril, auraient rapporté à leurs auteurs 2,5 millions de dollars de profits, a affirmé la SEC dans un communiqué lundi. Les auteurs auraient parié sur une hausse du cours d'Anadarko juste avant la proposition de rachat par Chevron, et empoché de juteux bénéfices après l'offre de rachat de 33 milliards de dollars par la major pétrolière. Cette offre avait fait bondir Anadarko de 32%.

Anadarko est un spécialiste de gaz naturel devenu une des ressources les plus prisées par les majors au moment où la lutte contre le changement climatique a rendu les énergies fossiles indésirables. La bataille pour son contrôle traduit la volonté des majors américaines d'investir abondamment dans le nouvel eldorado du secteur: la région du bassin permien, qui s'étend de l'ouest du Texas au sud-est du Nouveau Mexique.

Cette zone, qui abrite les principales réserves américaines, est devenue officiellement il y a quelques semaines le champ le plus prolifique au monde devant le bassin saoudien Ghawar avec des extractions de 4,1 millions de barils par jour (Mb/j) en mars, d'après l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).
https://www.connaissancedesenergies.org ... n-190430-0

alpha2
-++
-++
Messages : 4035
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: [USA] économie (file unique)

#1524 Message par alpha2 » 03 mai 2019, 17:31

Aux États-Unis, le chômage tombe à un niveau historiquement bas
Pour la première fois depuis presque cinquante ans, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,6% en avril, reculant de deux dixièmes de points par rapport à mars. Les créations d'emplois ont de nouveau été très soutenues à 263.000, dépassant largement les attentes des analystes qui étaient de 200.000, selon les chiffres officiels de l'emploi publiés par le département du Travail vendredi.

Ce plus faible taux de chômage depuis décembre 1969, où il était à 3,5%, reflète de solides embauches dans de nombreux secteurs, allant des services professionnels aux entreprises au bâtiment en passant par la santé ou l'assistance sociale.
(...)
La rémunération horaire moyenne a augmenté de 6 cents, installant la hausse sur un an à 3,2%, ce qui est significativement au-dessus de l'inflation. Celle-ci s'est inscrite à 1,5% en mars sur an, selon l'indice PCE.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/usa-le ... l-20190503

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17428
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: [USA] économie (file unique)

#1525 Message par kamoulox » 03 mai 2019, 17:58

alpha2 a écrit :
03 mai 2019, 17:31
Aux États-Unis, le chômage tombe à un niveau historiquement bas
Pour la première fois depuis presque cinquante ans, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,6% en avril, reculant de deux dixièmes de points par rapport à mars. Les créations d'emplois ont de nouveau été très soutenues à 263.000, dépassant largement les attentes des analystes qui étaient de 200.000, selon les chiffres officiels de l'emploi publiés par le département du Travail vendredi.

Ce plus faible taux de chômage depuis décembre 1969, où il était à 3,5%, reflète de solides embauches dans de nombreux secteurs, allant des services professionnels aux entreprises au bâtiment en passant par la santé ou l'assistance sociale.
(...)
La rémunération horaire moyenne a augmenté de 6 cents, installant la hausse sur un an à 3,2%, ce qui est significativement au-dessus de l'inflation. Celle-ci s'est inscrite à 1,5% en mars sur an, selon l'indice PCE.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/usa-le ... l-20190503
Gauchistes en pls

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1526 Message par domcat74 » 09 mai 2019, 16:56

La Fed s'inquiète des dettes des entreprises
https://www.zerohedge.com/news/2019-05- ... orate-debt


Image
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1527 Message par moinsdewatt » 11 mai 2019, 10:52

Dix ans après la récession, le patrimoine de la classe moyenne américaine à la traîne

AFP•11/05/2019

Même si sur le papier les prix immobiliers aux Etats-Unis ont dépassé en moyenne leur niveau d'avant l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, le patrimoine de la classe moyenne américaine, souvent représenté par le logement, reste toujours à la traîne.

L'indice Case Shiller --référence en matière d'observation des prix immobiliers aux Etats-Unis-- a retrouvé fin 2017 en moyenne le pic historique de 2006, atteint avant les défaillances des prêts immobiliers à risque ("subprimes") qui ont provoqué des millions de saisies immobilières et la plus profonde récession depuis l'entre-deux guerres.

Pourtant, dix ans plus tard, malgré le ralentissement de la hausse du prix des maisons, le patrimoine de la classe moyenne américaine n'a toujours pas retrouvé son niveau d'avant la récession de 2009, constate la Banque centrale américaine (Fed).


"Les familles à revenus moyens n'ont pas totalement récupéré la richesse perdue lors de la grande récession" de 2009, a relevé vendredi Lael Brainard, gouverneure de la Fed, dans un discours à Washington.

Seule démocrate siégeant au directoire de la Fed, nommée à ce poste pendant l'administration Obama, elle s'est faite l'écho de deux nouvelles enquêtes de la Banque centrale montrant le creusement des inégalités et la dégradation des ressources de la classe moyenne.

"Le patrimoine des 10% de foyers situés en haut de l'échelle a progressé de 19% depuis la récession" de 2009 "même en prenant en compte le récent déclin des actions boursières fin 2018", a-t-elle souligné.

En revanche, la richesse des familles aux revenus moyens n'a pas retrouvé son niveau d'avant la crise. Pour les familles à bas revenus, elle est même plus faible de 16%, a-t-elle détaillé.
.......
.......
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... a9fa8a1be3

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1528 Message par domcat74 » 17 mai 2019, 14:15

Soucis sur les prêts automobiles aux USA

Image

Auto-Loan Delinquencies Spike To Q3 2009 Level, Despite Strongest Labor Market In Years
https://www.zerohedge.com/news/2019-05- ... rket-years
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1529 Message par domcat74 » 19 mai 2019, 16:35

Les radiations de cartes de crédit ont atteint un sommet de près de 7 ans, et pour les défauts un sommet de près de 8 ans !
Plusieurs données nous indiquent que l’économie américaine commence véritablement à ralentir de nouveau. Une de ces indications est le niveau des radiations de cartes de crédit qui s’est envolé à son plus haut niveau depuis 2012…
https://www.americanbanker.com/articles ... -year-high
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1530 Message par domcat74 » 21 mai 2019, 15:30

Marché du logement aux USA : C'est le 14ème mois consécutif de baisse - la plus longue depuis la crise du logement il y a plus de dix ans

Image


https://www.zerohedge.com/news/2019-05- ... ing-crisis
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1531 Message par moinsdewatt » 30 mai 2019, 21:36

Alertes sur les taux, les Etats-Unis « sous surveillance de récession »

INVESTIR.FR | LE 30/05 2019

La croissance des Etats-Unis pourrait rapidement tomber à moins de 1% cette année. La première économie mondiale est même « sous surveillance de récession », selon Morgan Stanley. Le marché de la dette envoie des signaux d’alarme. Et en plus de soixante ans, il ne s’est que très rarement trompé.

..........
Lire https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 52428.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1532 Message par moinsdewatt » 03 juin 2019, 07:59

Le spectre d'une récession américaine rôde pour 2020, selon des économistes

Par Le Figaro avec AFP Publié le 03/06/2019 à 06

La perspective d'une récession aux Etats-Unis pour 2020 s'est considérablement élargie, les tensions commerciales continuant de constituer la plus grande menace pour l'économie, estiment des économistes dans une étude publiée lundi. La quasi totalité des personnes interrogées pour cette étude trimestrielle de la National Association for Business Economics (NABE) estime que la croissance va ralentir en 2019. Ce sondage auprès de 53 économistes de grandes entreprises et universités américaines a été réalisé au cours de la première quinzaine de mai au moment même où les relations commerciales des Etats-Unis avec la Chine se détérioraient brusquement.

Depuis, la Maison Blanche a aussi annoncé l'imposition, à compter du 10 juin, des tarifs douaniers sur tous les biens en provenance du Mexique en rétorsion à l'afflux d'immigrés clandestins entrant aux Etats-Unis par la frontière avec le Mexique. «Le renforcement du protectionnisme commercial est considéré par la majorité des personnes interrogées comme le principal risque pour la croissance, suivi des tensions sur les marchés financiers et du ralentissement de la croissance mondiale», a déclaré Gregory Daco, d'Oxford Economics, qui dirige l'enquête. Quant aux risques d'une récession, ils sont perçus comme faibles à court terme mais ils ont considérablement augmenté pour 2020.

Les économistes estiment désormais en effet à 60% le risque que l'économie américaine entre en récession avant la fin de 2020, contre 35% lors du précédent sondage. Environ 90% des personnes interrogées ont indiqué avoir aussi abaissé leurs prévisions de croissance pour cette année en raison des conflits commerciaux entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires commerciaux dont la Chine et l'Union européenne.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-spe ... s-20190603

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 27773
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: [USA] économie (file unique)

#1533 Message par Gpzzzz » 03 juin 2019, 08:23

moinsdewatt a écrit :
03 juin 2019, 07:59
Le spectre d'une récession américaine rôde pour 2020, selon des économistes

Par Le Figaro avec AFP Publié le 03/06/2019 à 06

La perspective d'une récession aux Etats-Unis pour 2020 s'est considérablement élargie, les tensions commerciales continuant de constituer la plus grande menace pour l'économie, estiment des économistes dans une étude publiée lundi. La quasi totalité des personnes interrogées pour cette étude trimestrielle de la National Association for Business Economics (NABE) estime que la croissance va ralentir en 2019. Ce sondage auprès de 53 économistes de grandes entreprises et universités américaines a été réalisé au cours de la première quinzaine de mai au moment même où les relations commerciales des Etats-Unis avec la Chine se détérioraient brusquement.

Depuis, la Maison Blanche a aussi annoncé l'imposition, à compter du 10 juin, des tarifs douaniers sur tous les biens en provenance du Mexique en rétorsion à l'afflux d'immigrés clandestins entrant aux Etats-Unis par la frontière avec le Mexique. «Le renforcement du protectionnisme commercial est considéré par la majorité des personnes interrogées comme le principal risque pour la croissance, suivi des tensions sur les marchés financiers et du ralentissement de la croissance mondiale», a déclaré Gregory Daco, d'Oxford Economics, qui dirige l'enquête. Quant aux risques d'une récession, ils sont perçus comme faibles à court terme mais ils ont considérablement augmenté pour 2020.

Les économistes estiment désormais en effet à 60% le risque que l'économie américaine entre en récession avant la fin de 2020, contre 35% lors du précédent sondage. Environ 90% des personnes interrogées ont indiqué avoir aussi abaissé leurs prévisions de croissance pour cette année en raison des conflits commerciaux entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires commerciaux dont la Chine et l'Union européenne.
http://www.lefigaro.fr/flash-eco/le-spe ... s-20190603
Les chiffres de cette année sont quand même exceptionnelle donc même si l'économie US n a pas bcp d inertie ça devrait tenir encore qques trimestres.. mais va bien falloir que le cycle de retourne.. après les US auront quand même une marge de manœuvre niveau taux.. dans l UE par contre on est mort on va prendre ultra cher si on rentre en récession avec des taux négatifs :lol:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1534 Message par moinsdewatt » 14 juil. 2019, 13:56

Les maillons faibles de l'économie américaine sont aussi ceux que Trump aime le plus

AFP•14/07/2019

En campagne pour un deuxième mandat à la Maison Blanche, Donald Trump proclame la renaissance de l'industrie américaine, pour reconstruire le pays avec "de l'acier américain", "l'esprit américain" et des "bras américains".

Mais, malgré un barrage de tarifs douaniers punitifs pour aider les entreprises américaines à être plus compétitives, les maillons les plus faibles d'une économie en ralentissement bien qu'encore robuste, sont aussi les secteurs que le président américain a voulu le plus aider.

"Les aciéries américaines ressuscitent dans un rugissement", a clamé le candidat Trump en Floride en juin, le jour même où US Steel --un des grands de la sidérurgie américaine-- annonçait le "gel" de deux sites jusqu'à ce que "les conditions du marché s'améliorent".

- Mauvaises mines -

En Virginie occidentale, "l'industrie du charbon est de retour", a clamé le président.

Mais de fait, un marché changeant, des révolutions technologiques, mais aussi les remèdes mêmes que le président a administrés pour les aider pèsent sur les industries qu'il affectionne: l'automobile, l'acier, l'aluminium et le charbon, selon nombre d'économistes et experts.

En juin, le secteur manufacturier a affiché sa plus faible activité en presque trois ans, échappant de peu à la contraction.

En mars, le nombre d'employés dans ce secteur a baissé pour la première fois en deux ans et depuis croît à un rythme plus lent que il croît désormais plus lentement que le reste de la main-d'oeuvre américaine.

Scott Paul, le président de l'association de l'industrie manufacturière reconnaît que Donald Trump manie l'hyperbole mais souligne que "beaucoup d'Américains souhaitaient voir un président qui se bat pour l'industrie américaine".

Depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2017 --et comme il l'avait promis-- Donald Trump a taxé des centaines de milliards de dollars de produits importés, renégocié des accords commerciaux et multiplié les menaces de rétorsion quand les partenaires commerciaux des Etats-Unis renâclent ou quand une entreprise américaine ferme un site.

Pour Gregory Daco, chef économiste d'Oxford Economics, une demande molle, un dollar fort et les évolutions sur plusieurs décennies ont réduit le secteur industriel comme peau de chagrin. Et la guerre commercial tous azimuts lancée par le président n'aide pas non plus à ses yeux.

"Les politiques protectionnistes ont pesé sur les secteurs mêmes qu'elles devaient protéger", affirme t-il à l'AFP.

- Menaces pour l'automobile -

Le charbon est en crise malgré la dérégulation des protections environnementale et les millions versés dans la recherche pour améliorer le rendement des centrales thermiques. Mais las, face aux solutions moins chères et plus propres la consommation de charbon est au plus bas depuis 40 ans, selon le ministère de l'Energie, et les fermetures de mines abondent.

L'aluminium --un secteur choyé par la Maison Blanche au nom de la sécurité nationale-- a bien vu sa production primaire augmenter après les mesures protectionnistes mais le nombre d'employés a baissé de 1% depuis janvier 2017, selon le ministère du Travail. Et à wall Street, les actions des deux principaux producteurs: Century Aluminum et Alcoa ont chuté de 50% depuis l'année dernière.

Selon Tom Leary, vice-président chez Harbor Aluminum au Texas, l'administration n'es tpas allée assez loin. "10% de tarifs douaniers, ce n'est pas assez", affirme t-il.

Quant au secteur automobile, il cherche la solution à la révolution des transports qui s'annonce avec l'arrivée de voitures autonomes et la production de masse de véhicules électriques en investissant des milliards de dollars mais en fermant des usines qui fabriquaient les voitures "classiques".

Le secteur supprime des emplois au rythme le plus rapide depuis la Grande récession.

La menace sans cesse brandie par le président de taxer les importations de voitures fabriquées à l'étranger à hauteur de 25% déstabilise aussi une industrie automobile aux Etats-Unis largement décentralisée au Canada et au Mexique.

Mais pour l'heure le président tient le cap sur les taxes douanières. Elles sont "un excellent instrument de négociation, qui fait rentrer de l'argent et, c'est le plus important, un moyen puissant de faire venir les entreprises aux Etats-Unis et de faire REVENIR celles qui étaient parties dans d'autres pays", a-t-il tweeté vendredi.
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 4096cc9c65

ventadour
-+
-+
Messages : 1727
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: [USA] économie (file unique)

#1535 Message par ventadour » 14 juil. 2019, 23:07

Couverture de the Economist de cette semaine :
Image

https://www.economist.com/leaders/2019/ ... -on-record

121 mois de croissance continue, un record depuis 1854 et toujours pas de récession en vue ! 8)

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1536 Message par slash33 » 15 juil. 2019, 13:05

"The most dangerous man in Europe". Bon j'avoue être curieux là. Quelqu'un peut dire de qui parlent ils?
Modifié en dernier par slash33 le 16 juil. 2019, 12:51, modifié 1 fois.

ProfGrincheux
Messages : 835
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [USA] économie (file unique)

#1537 Message par ProfGrincheux » 15 juil. 2019, 13:50

Il semble que ce soit Salvini.

libertycom
~~+
~~+
Messages : 6584
Enregistré le : 20 août 2009, 08:49

Re: [USA] économie (file unique)

#1538 Message par libertycom » 16 juil. 2019, 08:30

ventadour a écrit :
14 juil. 2019, 23:07
Couverture de the Economist de cette semaine :
Image

https://www.economist.com/leaders/2019/ ... -on-record

121 mois de croissance continue, un record depuis 1854 et toujours pas de récession en vue ! 8)
Ha, ça me rappelle une certaine Allemagne dans les années 30 avec une économie florissante, on pouvait même dire un miracle économique.
Le seul petit problème c'est que c'était une économie de guerre, et, au surprise, cette économie de guerre e débouché sur quoi et ben une guerre. Étonnant non ?

Bon que fait Trump ? Et ben la même chose avec une explosion des dépenses militaire.
A un moment il va bien falloir valoriser ces dépenses à perte..., avant la cessation de paiement.

ProfGrincheux
Messages : 835
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [USA] économie (file unique)

#1539 Message par ProfGrincheux » 16 juil. 2019, 09:31

L' économie US a les caractéristiques suivantes qui expliquent son dynamisme actuel:

- ressources naturelles en énergies fossiles
- domination écrasante dans le domaine des nouvelles technologies
- rapidité à capter l'innovation
- pouvoir d'imposer des normes voire sa juridiction ou des produits à l'étranger
- protection sociale etatique minimale
- épargne retraite dirigée vers les marches actions.

En contrepartie si ca tourne mal c'est violent, les crises ne sont pas amorties.

Le plus fort est qu'ils arrivent à exporter les problèmes. Le dernier coup fumant est la titrisation des créances subprime qui ont été fourguees à l'etranger, ce qui a pu fonctionner car elles étaient notées AAA par les agences de notation. On observera que ces agences n'ont pas eu à fermer ni à subir de conséquences légales et que les conséquences ont été finalement limitées pour l'audit et la banque d'affaires (disparition de Lehmann- alors que l'ampleur des malversations aurait du amener a des sanctions massives de tous les grandes agences d'audit et de notation ainsi que des banques d'affaires). C'est sans doute que le regulateur à jugé que leur travail avait été positif pour le pays.

libertycom
~~+
~~+
Messages : 6584
Enregistré le : 20 août 2009, 08:49

Re: [USA] économie (file unique)

#1540 Message par libertycom » 16 juil. 2019, 09:41

Non, le seul atout qu'ils ont, c'est que le $ est la monnaie pour les échanges internationaux.
Et ça ça ne va pas durer.

ProfGrincheux
Messages : 835
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [USA] économie (file unique)

#1541 Message par ProfGrincheux » 16 juil. 2019, 12:17

Vous oubliez qu'ils ont une puissance militaire ultra dominante et que ca leur permet de prélever une rente géostratégique sur leurs alliés ou plutôt sur qui compte sur eux pour sa sécurité.

Le fait de pouvoir faire subventionner leur industrie d'armement par les commandes des alliées, les amendes plantureuses que la justice US infligent aux concurrents, leur pouvoir idéologique qui a permis que leurs doctrines de libre échange soient adoptées et ont favorisé leurs firmes de logiciel et de réseau en leur permettant de prendre des positions dominantes monopolistiques sans intervention du regulateur -mais avec celle de la NSA- ne sont pas des minces avantages. N'oubliez pas que les anglo-saxons de l'OTAN ont monté un réseau que personne ne peut égaler pour espionner le reste du monde, y compris leurs alliés, et refiler les informations sur la concurrence aux firmes qu'ils veulent favoriser.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40944
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: [USA] économie (file unique)

#1542 Message par slash33 » 16 juil. 2019, 12:53

Il manque le principal: tromperie statistique dont découlent les indicateurs utilisés à des fins de propagande.

ProfGrincheux
Messages : 835
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: [USA] économie (file unique)

#1543 Message par ProfGrincheux » 16 juil. 2019, 12:56

La, il faut que vous expliquiez.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1544 Message par moinsdewatt » 16 août 2019, 09:47

L'NVERSION DE LA COURBE DES TAUX DU TRÉSOR AMÉRICAIN INQUIÈTE WALL STREET

mercredi 14 août 2019

Le taux d'intérêt sur les bons du Trésor américains à dix ans est passé temporairement mercredi sous celui des bons à deux ans, un phénomène connu sous le nom d'"inversion de la courbe des taux". Ce mouvement, qui reflète la différence de rendement accordé par l'Etat américain aux investisseurs misant sur sa dette à court ou à long terme, est particulièrement redouté des marchés financiers car il est généralement l'indicateur avancé d'une récession.

Première fois depuis 2007

L'inversion s'est produite vers 13h40, quand le taux à 10 ans est tombé juste en-deçà de celui du taux à 2 ans, autour de 1,62%. Il s'agit de la première fois, depuis 2007, que la courbe des taux s'inverse outre-Atlantique. Dans le même temps, le taux de l'emprunt à 30 ans est lui tombé à son plus bas niveau historique, à 2,0139%. La nouvelle a immédiatement fait chuter les indicateurs de tendance de l'ouverture à Wall Street, qui pointait alors vers un début de séance en baisse de plus de 300 points pour le Dow Jones, tandis que la Bourse de Paris s'est aussi enfoncée dans le rouge, perdant brièvement plus de 2%.
.........
........
L'inversion de la courbe des taux aux Etats-Unis n'entraîne néanmoins "pas automatiquement une récession à court terme. On peut rester plusieurs mois voire plusieurs trimestres dans une situation d'inversion de courbe sans que l'économie n'entre en récession", a analysé pour l'AFP Cyriaque Dailland, gérant diversifié chez Sanso IS. "Il (ce phénomène, ndlr) confirme cependant une phase de ralentissement de la croissance mondiale" et "augmente la probabilité de récession mais pas systématiquement à très court terme" ajoute le gérant.

Un phénomène pas forcément annonciateur d'une récession

Les courbes de taux sont considérées comme "normales" quand les taux de rendement associés à un placement sont d'autant plus élevés que leur échéance est lointaine. Il apparaît en effet logique d'exiger des taux plus importants pour de l'argent immobilisé plus longtemps. À l'inverse, une situation où les taux courts rapporteraient plus que les longs trahirait donc un manque de confiance dans l'évolution à court terme de l'économie, et serait donc annonciateur d'une récession.
Pour le chef économiste d'UBS Paul Donovan, cette croyance n'a toutefois rien de rationnel. D'abord, cela signifierait que les gérants obligataires soient investis par on ne sait quel miracle d'une capacité à prévoir l'avenir mieux que tous autres intervenants, économistes compris. Ensuite, si une inversion de la courbe des taux prédisait nécessairement une récession, cela devrait se vérifier partout et tout le temps, or ce n'est tout simplement pas le cas. La courbe des taux britanniques, par exemple, est restée inversée pendant des années sans récession alors que la courbe des taux japonais ne s'est pas inversée depuis 1991 malgré plusieurs récessions.
https://www.tradingsat.com/actualites/m ... 75503.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1545 Message par moinsdewatt » 17 août 2019, 08:37

olmostoline a écrit :
17 août 2019, 07:31
optimus maximus a écrit :
16 août 2019, 20:06
Et si le krach venait de la general electric ?
https://www.bfmtv.com/economie/le-denon ... 49951.html
J'ai lu cette info sur le site de capital, avec en fin d'article la précision que l'analyste qui révèle la fraude travaille avec un fond d'investissement qui est vendeur à découvert de titres GE. Visiblement, on est plus proche de la manipulation de cours que de l'info en temps réel. Donc à voir, mais je pense que cette nouvelle va faire un flop.
Dans la presse on lit
General Electric : le PDG répond aux attaques... en achetant 252.000 titres !
Lire https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... eG9PWW5NbA..

Mais bon, surveillons GE.

olmostoline
-++
-++
Messages : 4564
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: [USA] économie (file unique)

#1546 Message par olmostoline » 17 août 2019, 08:40

J'ai retrouvé le lien de capital :
https://www.capital.fr/entreprises-marc ... on-1347539
Il a assuré respecter "le plus haut degré d'intégrité" en matière financière. Interrogé par la chaîne de télévision CNBC, Harry Markopolos a reconnu qu'il toucherait un pourcentage des profits réalisés grâce à son étude mais a refusé de révéler le nom du fonds d'investissement qui, selon l'étude elle-même, est susceptible d'en bénéficier.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: [USA] économie (file unique)

#1547 Message par achillemo » 17 août 2019, 11:24

On risque la prison pour manipulation des cours non?

Amha, il y a à la fois des vérités dans le rapport et en plus enrichissement personnel de son auteur.

C'est un peu comme les enquêtes de Médiapart: les cibles ne sont pas choisies au hasard mais ils ne disent pas de mensonges.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11089
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: [USA] économie (file unique)

#1548 Message par moinsdewatt » 18 août 2019, 22:41

General Electric : le « lanceur d'alerte » dans le viseur des hedge funds

L'expert financier Harry Markopolos a accusé jeudi General Electric d'avoir manipulé sa comptabilité. Le titre du conglomérat américain a dévissé de plus de 10 % avant de se reprendre de plus de 6% vendredi. Plusieurs célèbres vendeurs à découvert dénoncent une analyse « bâclée ».

Le rapport d'Harry Markopolos ne passe pas. Jeudi, le célèbre expert financier, connu pour avoir été l'un des premiers à alerter sur le « système Madoff » au début des années 2000, a publié une analyse au vitriol sur General Electric, accusant le conglomérat industriel d'avoir manipulé sa comptabilité. Le comptable accuse GE d'avoir sous-estimé les risques liés à des assurances dépendance vendues aux particuliers via sa filiale de service financiers GE Capital et d'avoir aussi surévalué des actifs pétroliers. A Wall Street, le titre a ainsi dévissé jeudi de la semaine dernière de plus de 10 % (-11,3 %).

Mais dès vendredi, l'action du géant américain a repris des couleurs (+6,62 %), car les critiques d'Harry Markopolos ne semblent finalement pas convaincre. Pas tant en raison des protestations de GE, qui a réaffirmé que ses comptes étaient sincères, qu'au vu des doutes soulevés par ces révélations au sein même de la communauté financière. Certains hedge funds ont ainsi vivement mis en cause les méthodes de l'analyste de 62 ans.
........

https://www.lesechos.fr/amp/1124861

Avatar du membre
domcat74
~~+
~~+
Messages : 11855
Enregistré le : 28 juil. 2009, 14:36
Localisation : La Chartreuse

Re: [USA] économie (file unique)

#1549 Message par domcat74 » 19 août 2019, 09:19

Les économistes prédisent une récession aux Etats-Unis en 2020 ou 2021
Une majorité d'économistes prédisent une récession aux Etats-Unis dans les deux ans, même s'ils estiment qu'elle sera retardée grâce aux actions de la Réserve fédérale américaine (Fed), selon un sondage publié lundi.

https://www.boursedirect.fr/fr/actualit ... 1ceb0594b5
« Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées.» Winston Churchill

achillemo
~~+
~~+
Messages : 11455
Enregistré le : 20 août 2007, 21:05
Localisation : 93

Re: [USA] économie (file unique)

#1550 Message par achillemo » 19 août 2019, 09:27

Un jour, il pleuvera.

Je suis météorologue.

Répondre