Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#301 Message par moinsdewatt » 09 mai 2019, 19:45

Total a enlevé les actifs africains d'Anadarko, à sa manière

Publié le 09/05/2019 par Bate Felix PARIS (Reuters) / Usine Nouvelle

Il n'a fallu que quelques jours au PDG de Total et à un cercle restreint de conseillers pour mettre au point le projet de rachat des actifs africains de l'américain Anadarko, qui constituerait la plus grande acquisition du groupe français depuis près de 20 ans.

Patrick Pouyanné a vu une aubaine - et l'a saisie - dans l'un des volets de la contre-offre de 38 milliards de dollars lancée fin avril par Occidental sur Anadarko pour coiffer son concurrent Chevron au poteau.

Et Occidental semble bien parti pour emporter la mise puisque Chevron a annoncé jeudi qu'il ne relèverait pas son offre de 33 milliards sur Anadarko.

Dans le cadre de sa proposition de rachat, Occidental prévoit de vendre jusqu'à 15 milliards de dollars d'actifs d'Anadarko afin de financer l'opération.

En mettant peu de gens dans la confidence, Patrick Pouyanné a pu être réactif dans les négociations. Le PDG a décidé rapidement et a évité les fuites avant l'annonce d'un accord contraignant d'un montant de 8,8 milliards de dollars, souligne une source chez Total.

"Pouyanné a procédé de la même manière que pour les accords précédents: un groupe restreint, aucun banquier et aucun conseil externe", a déclaré à Reuters une autre source au fait des négociations.

Le PDG de Total, à la tête du groupe depuis 2014, est connu pour ne pas nécessairement faire appel à des banquiers d'investissement et autres conseillers lorsqu'il conclut des accords.

Certaines de ses acquisitions ont ainsi surpris les investisseurs, comme le rachat des activités pétrolières et gazières de Maersk en 2017 ou la reprise du portefeuille d'actifs amont de GNL d'Engie.

Sa stratégie, qu'un analyste a qualifiée d'"opportuniste", a rapidement permis d'améliorer les perspectives de croissance de Total. Au cours de ces cinq dernières années, Total a ainsi acquis pour presque 20 milliards d'actifs. Mais cette frénésie d'acquisitions a également accru la dette et pèse sur le cours de Bourse. L'action a gagné 1,48% depuis le début de l'année, à comparer à une hausse de 5% pour celle de Royal Dutch Shell et de 6,7% pour BP.

La méthode Patrick Pouyanné peut également sembler brutale, et des sources du secteur y voient une des raisons pour lesquelles achoppe la prise d'une participation du groupe dans un champ pétrolifère libyen.

AUBAINE

Le rachat des actifs d'Anadarko, la plus grande acquisition de Total depuis le rachat d'Elf il y a presque deux décennies, permettra au groupe d'accroître sa production de 5% d'ici 2025, estiment les analystes de Bernstein, qui sont à "surperformer" sur le titre.

Ces actifs pétroliers et gaziers africains, qui vont de l'Algérie à l'Afrique du Sud, s'inscrivent dans la stratégie de Total visant à se recentrer en Afrique, en mer du Nord, sur l'offshore en eaux profondes et le gaz naturel liquéfié (GNL).

"Pouyanné a rapidement compris qu'il pourrait s'agir d'un don du ciel parce que Oxy (Occidental) lorgnait principalement les actifs d'Anadarko dans le Bassin permien. Et Pouyanné a répété à plusieurs reprises qu'il n'était pas intéressé par le Bassin permien", a dit une source au fait du dossier, faisant référence à cette zone dans l'ouest du Texas, où la production de pétrole de schiste a explosé ces dernières années.

Sous la houlette de Patrick Pouyanné, Total s'est sorti de crise de l'effondrement des prix du pétrole en 2014 avec un bilan solide, ce qui lui donne la puissance nécessaire pour reprendre les actifs d'Anadarko. Mais Total a également été capable d'agir rapidement, car depuis longtemps les activités africaines du groupe sont dans sa ligne de mire.

"Total connaissait déjà le portefeuille d'Anadarko. À un moment donné, ils ont examiné de plus près les actifs d'Anadarko, en particulier en Afrique. Il y a eu des discussions, mais elles n'ont pas abouti", a déclaré une source du secteur.

Une autre source a rapporté qu'Anadarko cherchait un partenaire pour son projet de GNL au Mozambique, qui permettrait de produire quelque 2,1 milliards de mètres cubes de gaz naturel récupérable.

Le groupe américain a dit mercredi qu'il était prêt à annoncer le 18 juin la décision finale d'investissement concernant ce projet de GNL au Mozambique, une opération de 20 milliards de dollars.

Occidental a présenté sa contre-offre sur Anadarko, supérieure à celle de Chevron, le 24 avril. Deux jours plus tard, l'avion privé d'Occidental atterrissait à Paris.

EN TOUTE DISCRÉTION

Occidental et Total n'ont pas voulu expliquer les raisons de la présence de dirigeants d'Occidental à Paris, mais une source du secteur a rapporté à Reuters que les passagers de l'avion étaient en France pour une réunion avec Total.

Une autre source proche des négociations a déclaré que la PDG d'Occidental, Vicki Hollub, s'était rendue à Paris avec un autre dirigeant en toute discrétion et avait rencontré des responsables de Total pour discuter des actifs africains d'Anadarko.

"Bien sûr, (Total) y avait déjà réfléchi. Et je pense qu'ils l'ont contactée et lui ont dit: " Eh, Vicki, si tu remportes la mise, nous serions vraiment intéressés", a déclaré la source.

"Elle a pris l'avion pour Paris, les a rencontrés et ils se sont entendus sur l'accord."

Occidental n'a pas commenté.

Selon une source bancaire, ce n'est pas la première fois que Total se passe de banquiers pour discuter ce type d'accord.

Une source a ainsi rapporté que Patrick Pouyanné avait conclu le rachat l'activité énergie de Maersk pour 7,5 milliards de dollars après avoir fait, par téléphone, une offre non sollicitée à Ane Maersk Mc-Kinney Uggla, présidente de la Fondation A.P. Moller, actionnaire de contrôle du groupe.

"Cet accord n'était pas prévu, mais il convenait bien. Un banquier a soufflé l'idée à Patrick, qui l'a mise en oeuvre", a ajouté la source.

Maersk n'a pu être joint pour commenter cette information.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... re.N840890

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#302 Message par moinsdewatt » 25 mai 2019, 11:29

TOTAL : « La prochaine vague de croissance de Total se fera à coûts bas »

INVESTIR.FR | LE 24/05

Avant la prochaine assemblée générale, Patrick Pouyanné, PDG de Total, revient sur sa dernière offensive réussie et explique sa stratégie.
Longue interview à lire ici
https://m.investir.lesechos.fr/actualit ... 51278.html

Dont ceci :
Le cours de Bourse de Total est assez bas. Comment l’expliquez-vous ?

Je trouve effectivement que le titre n’est pas assez haut et ne reflète pas la qualité des résultats du groupe. Je pense que sa valeur devrait être plus proche de 59€ que de 49€. Au niveau actuel, l’action est une bonne affaire. Cela dit, c’est vrai qu’il y a eu un flux vendeur depuis quelques mois qui a pesé sur notre cours : Maersk a décidé de vendre les titres Total que nous avions émis pour racheter Maersk Oil. Mais ce flux vendeur va cesser et l’on devrait alors se rapprocher de la moyenne des objectifs des analystes, qui est plutôt à 58-60€.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#303 Message par moinsdewatt » 29 mai 2019, 21:05

Total: L'opération Anadarko alimentera la hausse du dividende, déclare le PDG

LE 29/05/2019 PARIS (Reuters)

Le rachat des actifs africains d'Anadarko n'aura aucun effet négatif sur la politique de retour aux actionnaires de Total et contribuera même à la hausse future de son dividende, a déclaré mercredi le PDG du groupe pétrolier français, Patrick Pouyanné.

Total a annoncé début mai la signature d'un accord avec l'américain Occidental Petroleum en vue du rachat pour 8,8 milliards de dollars des actifs pétroliers et gaziers du groupe Anadarko en Algérie, au Ghana, au Mozambique et en Afrique du Sud, dans le cadre d'une OPA d'Occidental Petroleum sur Anadarko.

A cette occasion, Total a confirmé le maintien de sa politique de retour aux actionnaires pour 2018-2020, avec une hausse du dividende de 10% sur cette période et 5 milliard de dollars de rachat d'actions.

"Le projet d'acquisition des actifs africains d'Anadarko n'aura aucun effet négatif sur la politique de retour aux actionnaires ; je dirais même au contraire puisque cette acquisition dégagera un cash-flow net positif dès 2020, même pour un prix du baril inférieur à 50 dollars", a dit Patrick Pouyanné lors de l'assemblée générale des actionnaires.

"Plus de un milliard de dollars supplémentaires de cash-flows nets viendront à partir de 2025 après le démarrage du projet Mozambique LNG, qui contribuera donc à la croissance future de nos dividendes", a-t-il ajouté.

Patrick Pouyanné a également indiqué que Total allait dialoguer "très prochainement" avec les autorités algériennes au sujet de son projet de rachat d'actifs d'Anadarko en Algérie, ajoutant qu'il ne fallait pas "s'inquiéter outre-mesure" sur ce dossier.

Le ministre algérien de l'Energie avait de son côté déclaré lundi qu'il chercherait un "bon compromis" dans le cadre de ce projet, les actifs d'Anadarko en Algérie représentant environ 260.000 barils par jour, soit plus de 25% de la production nationale de brut estimée à un million de barils par jour.
https://www.usinenouvelle.com/article/t ... dg.N848775

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#304 Message par moinsdewatt » 31 mai 2019, 12:59

TOTAL : les salariés détiennent 5% du capital

Par Agence Option Finance Publié le 31/05/2019

Total a annoncé que 45 096 souscripteurs dans 99 pays, représentant 38,81% des salariés et anciens salariés éligibles, ont souscrit à une augmentation de capital réservée pour un montant de 394,8 millions d'euros, en hausse de 16% par rapport à la souscription réalisée en 2018. En conséquence, 10 047 337 actions nouvelles, représentant 0,38% du capital du groupe au 30 avril 2019, seront émises le 6 juin 2019.

Le prix de souscription a été fixé à 40,10 euros par action, correspondant à la moyenne des cours de clôture de l'action sur Euronext Paris sur les vingt séances de bourse précédant le jour de cette décision, diminuée d'une décote de 20% arrondie au dixième d'euro supérieur.

La participation des salariés au capital de Total s'élève à 5% au 30 avril.
http://bourse.lefigaro.fr/indices-actio ... al-6668675

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#305 Message par moinsdewatt » 18 juin 2019, 20:51

Total met en service le supercalculateur le plus puissant du secteur des hydrocarbures

Usine Nouvelle le 18/06/2019

C'est le onzième supercalculateur le plus puissant au monde et le premier dans le secteur des hydrocarbures. Mardi 18 juin, Total a annoncé la mise en service de Pangea III, son nouveau supercalculateur construit par IBM. Avec ce nouvel outil, le pétrolier français espère accélérer ses projets d'exploration.

Total a annoncé mardi 18 juin que son nouveau supercalculateur, considéré comme le plus puissant des ordinateurs pour le secteur des hydrocarbures, permettrait à ses géologues de trouver du pétrole plus rapidement, moins cher et avec un meilleur taux de réussite. Baptisé Pangaea III, ce supercalculateur construit par IBM traitera des données sismiques complexes lors de la recherche d'hydrocarbures avec une vitesse dix fois supérieure à celle d'avant, a précisé le géant pétrolier.

"La puissance de calcul supplémentaire qu’apporte Pangea III contribue à renforcer l’excellence opérationnelle de Total, déclare dans un communiqué Arnaud Breuillac, directeur général exploration-production de Total. Nous pouvons ainsi mieux maîtriser les risques géologiques en phase d’exploration et de développement, accélérer les études et l’exécution de nos projets et accroître la valeur de nos actifs en optimisant l'exploitation de nos champs, tout cela à moindre coût"

La puissance de 170 000 ordinateurs portables réunis

La puissance de calcul de Pangea III a été portée à 31,7 pétaflops, soit l'équivalent de 170 000 ordinateurs portables réunis, contre 6,7 pétaflops en 2016 et 2,3 pétaflops en 2013, a déclaré Total. Un pétaflops correspond à un million de milliards d'opérations par seconde.

Selon le classement Top 500, Pangea III figure au premier rang des supercalculateurs du secteur du pétrole et du gaz et se place à la onzième position au niveau mondial tous secteurs confondus.

Le groupe italien Eni, concurrent de Total, dispose lui d'un supercalculateur baptisé HPC4, qui se classe au 17e rang du Top 500.
https://www.usinenouvelle.com/editorial ... es.N856220

Pour le supercalculateur précédent j' en avait parlé le 26 mars 2016 ici : viewtopic.php?p=2093412#p2093412

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#306 Message par moinsdewatt » 03 juil. 2019, 13:03

Démarrage de la bioraffinerie de Total à La Mède, malgré l'opposition écologiste

AFP•03/07/2019

La raffinerie de biocarburants de Total à La Mède (Bouches-du-Rhône), l'une des plus grandes d'Europe, a démarré sa production, au grand dam des associations de défense de l'environnement.

Le site du bord de l'étang de Berre, près de Marseille, issu de la conversion d'une raffinerie d'hydrocarbures, dispose d'une capacité de production annuelle de 500.000 tonnes de biocarburants, du "biodiesel" et du "biojet" pour l'aviation, a expliqué le géant pétrolier dans un communiqué mercredi.

La production a démarré dans la nuit de lundi à mardi. La bioraffinerie, une des plus grandes du continent avec celles d'Eni en Italie et de Neste en Finlande, est la première de cette taille en France.

Total avait lancé en 2015, en liaison avec le gouvernement, la conversion de sa raffinerie de pétrole brut, alors pourvoyeuse de 430 emplois, mais largement déficitaire dans un contexte de surcapacités européennes

Le groupe indique avoir investi 275 millions d'euros. Et l'ensemble des nouvelles activités - bioraffinerie mais aussi une plateforme de logistique ou encore un centre de formation - permet de maintenir 250 emplois directs. Dans le cadre des travaux, 65% des commandes ont été passées à des entreprises locales (soit 800 emplois), ajoute-t-on.

Mais le démarrage n'est pas allé sans mal, avec près d'un an de retard, pour des "raisons techniques" liées à la "transformation d'installations existantes".

La Mède, qui fonctionnera pour moitié sur la transformation d'huile de palme importée, a aussi fait face à une vive contestation des défenseurs de l'environnement et des agriculteurs, pour une fois unis sur un même front.

"France Nature Environnement s'inquiète des conséquences sanitaires potentielles sur les citoyens", réagit ainsi dans un communiqué la section provençale de l'association après avoir constaté "depuis plusieurs jours la présence de fumées noires émanant" du site.

"France Nature Environnement en appelle à la responsabilité de Total: ses investissements doivent à tout prix être orientés vers des systèmes de production d'énergie de long terme, plus respectueux de l'environnement et de la santé des populations", ajoute l'ONG.

- "Dispositif spécial de contrôle" -

Les associations environnementales, qui contestent devant la justice administrative l'autorisation d'exploitation accordée par le préfet (audience attendue début 2020), accusent également ce projet de contribuer à la déforestation en Asie du sud-est.

Dans son communiqué mercredi, Total indique s'être "engagé à traiter chaque année au maximum 300.000 tonnes d'huile de palme, soit moins de 50% du volume des matières premières nécessaires".

Les carburants seront produits "pour 60-70% à partir d'huiles végétales durables (colza, palme, tournesol, etc.)" et "pour 30-40% à partir de retraitement de déchets (graisses animales, huiles de cuisson, etc.)".

"Lorsqu'ils sont produits à partir de matières premières durables, comme c'est le cas à La Mède, les biocarburants émettent plus de 50% de CO2 en moins que les carburants fossiles", a expliqué Bernard Pinatel, directeur général Raffinage-Chimie de Total, cité dans le communiqué.

Total a assuré compléter la certification de son huile de palme par un dispositif spécial de contrôle de la durabilité et du respect des droits de l'Homme (limitation du nombre de fournisseurs, acceptant d'être audités par un expert tiers...).

Mais les ONG, telles que Greenpeace et les Amis de la Terre, demandent plus de transparence sur la traçabilité et l'origine de la palme, dénoncent l'inefficacité de certifications comme les labels RSPO ou ISCC.

Pour le climat, "les agrocarburants c'est pire qu'une énergie fossile, parce qu'on déboise, on utilise des terres destinées à l'alimentation, et l'entreprise ne peut pas s'assurer qu'il n'y a pas de déforestation directe", surtout dans des pays où l'opacité règne, a indiqué à l'AFP Laura Monnier, juriste de Greenpeace, en demandant plus de transparence au ministère de la Transition écologique.

Les agriculteurs étaient venus bloquer le site de La Mède en juin 2018, protestant contre l'importation des matières premières et notamment de l'oléagineux asiatique "dont la part croît" dans l'essence en France au détriment notamment du colza.

Total s'est engagé à employer "au minimum 50.000 tonnes de colza français afin d'assurer un débouché supplémentaire à l'agriculture française".

L'essentiel de sa production ira au marché national. La France consomme environ trois millions de tonnes par an de biodiesels, incorporés à hauteur de 7,7% dans les hydrocarbures. Jusqu'ici, environ la moitié était produit en France.
https://www.boursorama.com/bourse/actua ... 42dbd3866d

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#307 Message par moinsdewatt » 25 juil. 2019, 20:15

Face à des résultats en repli, Total veut céder pour cinq milliards de dollars d'actifs

Usine Nouvelle le 25/07/2019

Suite à des résultats en repli au deuxième trimestre, Total annonce vouloir céder pour cinq milliards de dollars d'actifs d'ici la fin 2020. Objectif, continuer de se concentrer sur des projets à bas coûts.

Le géant pétrolier français a publié jeudi 25 juillet des résultats en repli au titre du deuxième trimestre 2019. Pénalisé par le recul des prix du Brent (-7% sur un an), Total a vu son résultat net ajusté reculer de 19% au deuxième trimestre, à 2,9 milliards de dollars. Sa production trimestrielle d'hydrocarbures s'est dans le même temps établie à 2,957 millions de barils équivalent pétrole par jour, en hausse de 9%.

La deuxième compagnie pétrolière européenne (par la capitalisation boursière, derrière Royal Dutch Shell) a également confirmé dans un communiqué ses prévisions annuelles, qui incluent quelque 14 milliards de dollars d'investissements organiques et une croissance de sa production supérieure à 9%.

Total continue de viser pour 2019 des coûts de production de 5,5 dollars par baril équivalent pétrole et un point mort cash organique avant dividende inférieur à 30 dollars par baril (contre moins de 25 dollars à fin juin).

Se concentrer sur des projets à bas coûts

Il a annoncé son intention de céder pour cinq milliards de dollars d'actifs d'ici la fin 2020 pour continuer de se concentrer sur des projets à bas coûts.

Le groupe a rappelé que sa politique d'acquisitions, marquée ces derniers mois par un accord avec Occidental en vue de reprendre les actifs d'Anadarko en Afrique, s'accompagnait de cessions d'actifs "à point mort haut" et que son objectif de cinq milliards de dollars de ventes sur 2019-2020 concernerait en majorité le secteur de l'exploration-production.

"L'environnement reste volatil avec une incertitude sur la croissance de la demande d'hydrocarbures liée aux perspectives sur la croissance économique mondiale", a-t-il également souligné.

Total a en outre confirmé sa politique de retour aux actionnaires après avoir racheté pour 760 millions de dollars de ses propres actions au premier semestre, à comparer avec un objectif de 1,5 milliard sur l'ensemble de l'exercice et de 5 milliards sur la période 2018-2020. Il propose un acompte sur dividende trimestriel en hausse de 3,1% à 0,66 euro et vise toujours une augmentation de même ampleur cette année, en ligne avec son objectif de hausse de 10% sur 2018-2020.
https://www.usinenouvelle.com/article/f ... fs.N869850

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#308 Message par moinsdewatt » 02 août 2019, 11:31

Renforcé en Total à 45,10 euro
Un chouïa en dessous du creux de fin déc 2018 :)

Prochain détachement de dividende TOTAL le 27/09/2019

zepi92
Messages : 129
Enregistré le : 02 nov. 2015, 20:53

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#309 Message par zepi92 » 02 août 2019, 11:37

moinsdewatt a écrit :
02 août 2019, 11:31
Renforcé en Total à 45,10 euro
Un chouïa en dessous du creux de fin déc 2018 :)

Prochain détachement de dividende TOTAL le 27/09/2019
J’hésite à en faire de même :?:

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3786
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#310 Message par Delambre » 02 août 2019, 12:08

Je ne suis plus très loin de renforcer moi aussi (Total, c'est b&h chez moi), mais plutôt vers 44 €.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
Suricate
Modérateur
Modérateur
Messages : 12802
Enregistré le : 24 août 2011, 15:12

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#311 Message par Suricate » 02 août 2019, 13:03

Plutôt que de parier sur le profit des pétrolières pourquoi pas plutôt miser sur le cours du brent ?

J'ai plutôt l'impression que les marges vont aller en diminuant au fur et à mesure que le prix du pétrole va augmenter...

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#312 Message par moinsdewatt » 02 août 2019, 13:47

Delambre a écrit :
02 août 2019, 12:08
Je ne suis plus très loin de renforcer moi aussi (Total, c'est b&h chez moi), mais plutôt vers 44 €.

Que veux dire b&h chez vous ?

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3786
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#313 Message par Delambre » 02 août 2019, 14:13

moinsdewatt a écrit :
02 août 2019, 13:47
Delambre a écrit :
02 août 2019, 12:08
Je ne suis plus très loin de renforcer moi aussi (Total, c'est b&h chez moi), mais plutôt vers 44 €.

Que veux dire b&h chez vous ?
J'achète, je garde et je ramasse les dividendes. Je ne fais pas de trading.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#314 Message par moinsdewatt » 02 août 2019, 14:17

Delambre a écrit :
02 août 2019, 14:13
moinsdewatt a écrit :
02 août 2019, 13:47
Delambre a écrit :
02 août 2019, 12:08
Je ne suis plus très loin de renforcer moi aussi (Total, c'est b&h chez moi), mais plutôt vers 44 €.

Que veux dire b&h chez vous ?
J'achète, je garde et je ramasse les dividendes. Je ne fais pas de trading.
Ça pourrait être Buy and Hold alors?

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 3786
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#315 Message par Delambre » 02 août 2019, 14:41

moinsdewatt a écrit :
02 août 2019, 14:17
Ça pourrait être Buy and Hold alors?
Yaisse.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 10542
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Total pourrait toucher 80 millions du fisc en 2017

#316 Message par moinsdewatt » 16 août 2019, 10:02

L'action Total est au plus bas de quasi 2 ans.
On est an niveau de sept 2017.

Répondre