Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20714
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#1 Message par EmileZola » 11 févr. 2015, 09:16

Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise
Boursorama avec AFP le 11/02/2015 à 08:50

Image
Les sommes versées par les entreprises du CAC 40, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, ont grimpé de 30% l'an dernier à 56 milliards d'euros, selon une étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net. Ce total égale presque le record atteint en 2007.

"2015 devrait être sur le même niveau que 2014", estime Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. Pour Olivier de Berranger, gérant chez Financière de L'Echiquier, "après une période délicate post-crise financière, on retrouve le rythme habituel du retour aux actionnaires sur le CAC 40, comme sur les autres indices boursiers mondiaux".

Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".

(...)
http://www.boursorama.com/actualites/di ... 6322a7e381


A nous le POGNON !

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12796
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#2 Message par vpl » 11 févr. 2015, 09:32

C'est vrai que cette phrase sent particulièrement bon :

Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash".

A lire, relire, relire encore...

pierre56
Messages : 395
Enregistré le : 30 janv. 2012, 10:22

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#3 Message par pierre56 » 11 févr. 2015, 09:41

vpl a écrit :C'est vrai que cette phrase sent particulièrement bon :

Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash".

A lire, relire, relire encore...
+1000...

Le gars semble trouver ça positif...et probablement une majorité de lecteurs qui ne voient que "ce qui leur permet de dégager du "cash"".

Novaseb
-++
-++
Messages : 4172
Enregistré le : 27 janv. 2010, 10:31
Localisation : Agde

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#4 Message par Novaseb » 11 févr. 2015, 10:14

libertycom a écrit :
Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".
C'est bien la première fois que quelqu'un défini comme signe de bonne santé d'un groupe, un groupe qui n’investit pas ou peu.
Et ce n'est pas en engrangeant du cash pour en redistribué une partie qu'on prépare l'avenir.
Avant on investissait pour dégager du profit et de la renta.
A présent, dans un environnement économique atone, on consomme......les sociétés jusqu'à l'os.
"Vous avez voulu sauver l’argent sur le court terme au mépris de la vie des hommes, vous perdrez les hommes et vous perdrez l’argent, car il n’est pas de richesses sans hommes"

Novaseb
-++
-++
Messages : 4172
Enregistré le : 27 janv. 2010, 10:31
Localisation : Agde

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#5 Message par Novaseb » 11 févr. 2015, 10:15

EmileZola a écrit :Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise
Boursorama avec AFP le 11/02/2015 à 08:50

Image
Les sommes versées par les entreprises du CAC 40, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, ont grimpé de 30% l'an dernier à 56 milliards d'euros, selon une étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net. Ce total égale presque le record atteint en 2007.

"2015 devrait être sur le même niveau que 2014", estime Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. Pour Olivier de Berranger, gérant chez Financière de L'Echiquier, "après une période délicate post-crise financière, on retrouve le rythme habituel du retour aux actionnaires sur le CAC 40, comme sur les autres indices boursiers mondiaux".

Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".

(...)
http://www.boursorama.com/actualites/di ... 6322a7e381


A nous le POGNON !
Pour quelqu'un qui fait du "gain" à 4 petits chiffres je trouve ton oeuphorie un peut "précosse" et surtout surdimensionné (aucun rapport avec quelquonque problème de taille de phalus).
"Vous avez voulu sauver l’argent sur le court terme au mépris de la vie des hommes, vous perdrez les hommes et vous perdrez l’argent, car il n’est pas de richesses sans hommes"

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20714
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#6 Message par EmileZola » 11 févr. 2015, 10:21

Novaseb a écrit :
EmileZola a écrit :Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise
Boursorama avec AFP le 11/02/2015 à 08:50

Image
Les sommes versées par les entreprises du CAC 40, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, ont grimpé de 30% l'an dernier à 56 milliards d'euros, selon une étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net. Ce total égale presque le record atteint en 2007.

"2015 devrait être sur le même niveau que 2014", estime Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. Pour Olivier de Berranger, gérant chez Financière de L'Echiquier, "après une période délicate post-crise financière, on retrouve le rythme habituel du retour aux actionnaires sur le CAC 40, comme sur les autres indices boursiers mondiaux".

Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".

(...)
http://www.boursorama.com/actualites/di ... 6322a7e381


A nous le POGNON !
Pour quelqu'un qui fait du "gain" à 4 petits chiffres je trouve ton oeuphorie un peut "précosse" et surtout surdimensionné (aucun rapport avec quelquonque problème de taille de phalus).
Et toi quelle est la taille de ta bitte ? 5 chiffres ? :mrgreen:

Novaseb
-++
-++
Messages : 4172
Enregistré le : 27 janv. 2010, 10:31
Localisation : Agde

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#7 Message par Novaseb » 11 févr. 2015, 10:26

EmileZola a écrit :
Novaseb a écrit :
EmileZola a écrit :Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise
Boursorama avec AFP le 11/02/2015 à 08:50

Image
Les sommes versées par les entreprises du CAC 40, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, ont grimpé de 30% l'an dernier à 56 milliards d'euros, selon une étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net. Ce total égale presque le record atteint en 2007.

"2015 devrait être sur le même niveau que 2014", estime Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. Pour Olivier de Berranger, gérant chez Financière de L'Echiquier, "après une période délicate post-crise financière, on retrouve le rythme habituel du retour aux actionnaires sur le CAC 40, comme sur les autres indices boursiers mondiaux".

Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".

(...)
http://www.boursorama.com/actualites/di ... 6322a7e381


A nous le POGNON !
Pour quelqu'un qui fait du "gain" à 4 petits chiffres je trouve ton oeuphorie un peut "précosse" et surtout surdimensionné (aucun rapport avec quelquonque problème de taille de phalus).
Et toi quelle est la taille de ta bitte ? 5 chiffres ? :mrgreen:
Image
"Vous avez voulu sauver l’argent sur le court terme au mépris de la vie des hommes, vous perdrez les hommes et vous perdrez l’argent, car il n’est pas de richesses sans hommes"

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#8 Message par Delambre » 23 août 2016, 14:42

Les dividendes ont bondi de plus de 11 % en France
LAURENCE BOISSEAU Le 23/08 à 06:00

Image

Selon Henderson Global Investors, les entreprises françaises ont versé 40 milliards de dollars au deuxième trimestre.
Une progression de plus de 10 % que seuls les Pays-Bas et la Corée du Sud ont réussi à surpasser.


Voilà déjà trois ans que la France est le champion d'Europe des dividendes. C'est le pays qui en verse le plus. Cette année encore, elle occupe la première place du podium, avec 40 milliards de dollars distribués (35,35 milliards d'euros) au cours du deuxième trimestre, selon un rapport publié Henderson Global Investors. Chaque année, le gérant d'actifs analyse les dividendes versés par les 1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation boursière.

Les banques françaises généreuses

Cette année, la France se démarque aussi des autres pays dans le monde,en raison de la progression des dividendes versés : +11,2 % (après ajustement des taux de change, des changements effectués au sein de l'indice et après des variations de dividendes exceptionnels). Conséquence, elle se hisse à la troisième place dans le monde en termes de hausse, derrière les Pays -Bas et la Corée du Sud.

Dans le détail, toujours selon l'étude d'Henderson, quasiment neuf sociétés françaises sur dix ont augmenté leurs dividendes ou les ont maintenu. Les banques françaises, la Société Générale, BNP Paribas et Crédit Agricole ont notamment continué de reconstruire leurs paiements de dividendes suite à la crise financière, avec des distributions en hausse de 50 à 70 %. La situation a été aussi bonne sur une vaste gamme de secteurs, des sociétés aussi variées que Renault, LVMH, et Safran ont toutes augmenté leurs dividendes.

Ailleurs, les Pays-Bas devancent la France avec la croissance la plus rapide. Les dividendes versés ont bondi de 28,3 % pour atteindre 7,6 milliards de dollars. A l'échelle internationale, seule la Corée du Sud a réussi à surpasser cette générosité à l'égard des actionnaires (+33 %) Toutes les sociétés hollandaises de l'indice ont augmenté leurs dividendes, mais ING a été le principal contributeur à la croissance globale et a été de loin le plus gros payeur au cours de la période. La société a plus que triplé son dividende. De son côté, la compagnie d'assurance NN a augmenté son dividende total de quasiment 75 %.

L'Allemagne à la traîne

L'Allemagne a été à la traîne au cours du trimestre et le pays devrait laisser la place à la Suisse et tomber au rang de troisième plus gros payeur européen cette année, selon Henderson Global. Cette performance médiocre (à peine +2 % après ajustements des effets change et périmètre de l'indice) est liée à deux grandes sociétés. Volkswagen a réduit son dividende de 98 %, suite au scandale des émissions de carbone tandis que Deutsche Bank, en perte de vitesse, a carrément annulé le sien.

Au niveau mondial, ce sont 421,6 milliards de dollars (372 milliards d'euros) de dividendes qui ont été versés aux actionnaires entre avril et juin, en hausse de 1,2 % par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette croissance est moins importante que celle du premier trimestre, en raison des tendances saisonnières, et d'une performance mitigée aux Etats-Unis. Les dividendes américains enregistrent leur plus faible augmentation depuis 2013, en raison notamment, de la solidité du dollar.

Au titre des principaux payeurs, Nestlé est en tête du podium, suivi par Sanofi et HSBC, puis par Daimler et Allianz. BNP arrive en dixième position, Axa en 17e.

Pour le second semestre 2016, Henderson Global Investors prévoit que les dividendes seront moins élevés qu'au cours du premier, la majorité provenant alors de régions où la progression est moins rapide.

L. Boi., Les Echos

http://www.lesechos.fr/finance-marches/ ... 022203.php
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#9 Message par moinsdewatt » 15 janv. 2017, 19:46

CAC40 : DIVIDENDES EN HAUSSE EN 2016, 55,7 MILLIARDS D'EUROS

par PAOLO GAROSCIO 10/01/2017

La crise ? Elle commence vraiment à être de l’histoire ancienne, en tout cas pour les entreprises du CAC40. Si elles n’ont jamais arrêté de verser des dividendes à leurs actionnaires, les montants cumulés ne dépassaient que très rarement les 45 milliards d’euros depuis 2011 (sauf en 2014 quand avaient été versés 56 milliards d’euros). En 2016 la situation s’est largement améliorée et le montant des dividendes est remonté aux niveaux d’avant-crise.

55,7 milliards d’euros de dividendes en 2016

Les actionnaires ont de quoi se frotter les mains : les entreprises dont ils détiennent une partie du capital ont été généreuses cette année 2016 en versant 55,7 milliards d’euros de dividendes. En 2009 ces mêmes actionnaires n’avaient touché que 35,30 milliards d’euros, en baisse de près de 20 milliards par rapport à l’année précédente.

C’est la Lettre Vernimmen.net qui dévoile le montant des dividendes versés par les groupes du CAC40. Mais elle précise également que si les montants sont en hausse, la croissance de ces mêmes groupes n’est pas au rendez-vous : les résultats n’ont progressé que de 1,3 % entre 2010 et 2016, moins que l’inflation.

Et le champion des dividendes est… Sanofi !

Si les entreprises du CAC40 ont donc versé 55,7 milliards d’euros à leurs actionnaires, trois entreprises représentent, à elles seules, un tiers (33 %) du montant total. Sanofi, Total et Vivendi (cette dernière ayant débloqué un dividende exceptionnel de 3,7 milliards d’euros pour 2016) ont versé 18,1 milliards d’euros à leurs actionnaires. Sanofi, à elle seule, a versé 6,66 milliards d’euros.

Su l’ensemble des 40 entrperises qui composent l’indice CAC40 de la Bourse de Paris, seules deux entreprises n’ont pas versé de dividende. ArcelorMittal, qui a terminé l’année 2016 dans le rouge, et Peugeot.
http://www.economiematin.fr/news-cac40- ... aires-2016

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9767
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#10 Message par optimus maximus » 15 janv. 2017, 21:42

EmileZola a écrit :Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise
Boursorama avec AFP le 11/02/2015 à 08:50

Image
Les sommes versées par les entreprises du CAC 40, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, ont grimpé de 30% l'an dernier à 56 milliards d'euros, selon une étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net. Ce total égale presque le record atteint en 2007.

"2015 devrait être sur le même niveau que 2014", estime Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. Pour Olivier de Berranger, gérant chez Financière de L'Echiquier, "après une période délicate post-crise financière, on retrouve le rythme habituel du retour aux actionnaires sur le CAC 40, comme sur les autres indices boursiers mondiaux".

Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".

(...)
http://www.boursorama.com/actualites/di ... 6322a7e381


A nous le POGNON !
Aux étrangers surtout, dans le cas duee dividendes générées par les entreprises du CAC 40.
Les ménages français tirent également des dividendes des entreprises étrangères mais on ne sait pas exactement combien.
Et seule une minorité en profite...

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29692
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#11 Message par Gpzzzz » 16 janv. 2017, 08:13

optimus maximus a écrit :
EmileZola a écrit :Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise
Boursorama avec AFP le 11/02/2015 à 08:50

Image
Les sommes versées par les entreprises du CAC 40, sous forme de dividendes et de rachats d'actions, ont grimpé de 30% l'an dernier à 56 milliards d'euros, selon une étude de la lettre spécialisée Vernimmen.net. Ce total égale presque le record atteint en 2007.

"2015 devrait être sur le même niveau que 2014", estime Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée. Pour Olivier de Berranger, gérant chez Financière de L'Echiquier, "après une période délicate post-crise financière, on retrouve le rythme habituel du retour aux actionnaires sur le CAC 40, comme sur les autres indices boursiers mondiaux".

Pour les analystes, ces chiffres sont le signe d'une bonne santé des groupes français qui fidélisent leurs actionnaires dans un environnement économique fragile mais un contexte plutôt favorable. Pour commencer, la plupart des groupes "ne sont pas dans un cycle d'investissement important compte tenu des doutes sur l'avenir", ce qui leur permet de dégager du "cash", rappelle Frédéric Rozier. Sans compter que, "les entreprises sont de plus en plus saines et ont des marges de manoeuvre pour améliorer leur rentabilité, fruit du travail énorme réalisé depuis trois ou quatre ans ".

(...)
http://www.boursorama.com/actualites/di ... 6322a7e381


A nous le POGNON !
Aux étrangers surtout, dans le cas duee dividendes générées par les entreprises du CAC 40.
Les ménages français tirent également des dividendes des entreprises étrangères mais on ne sait pas exactement combien.
Et seule une minorité en profite...
On peut pas mettre 25ans d'épargne dans un appartement et acheter des actions en meme temps !
Le Francais a choisit son appart des années 70 :lol:

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2032
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#12 Message par clarine » 21 févr. 2017, 22:34

Cocorico :mrgreen: ?

http://www.20minutes.fr/economie/201779 ... des-europe
Une exception française. Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont quasiment stagné en 2016, sauf en France, révèle une étude de la société de gestion Henderson Global Investors. L’Hexagone décroche le titre du « plus gros payeur de dividendes » avec une progression de 11,8 % à 54,3 milliards de dollars, et se classe ainsi sur la plus haute marche du podium en Europe.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9767
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#13 Message par optimus maximus » 21 févr. 2017, 23:26

clarine a écrit :Cocorico :mrgreen: ?

http://www.20minutes.fr/economie/201779 ... des-europe
Une exception française. Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont quasiment stagné en 2016, sauf en France, révèle une étude de la société de gestion Henderson Global Investors. L’Hexagone décroche le titre du « plus gros payeur de dividendes » avec une progression de 11,8 % à 54,3 milliards de dollars, et se classe ainsi sur la plus haute marche du podium en Europe.
La France est un pays désindustrialisé mais qui a de beaux mastodontes dans le secteur de la finance (BNP Paribas, CASA, BPCE, SG), de l'agroalimentaire (Danone), de l'industrie automobile (Renault), de la chimie (Sanofi), de la construction (VInci, Bouygues), du commerce (Carrefour), de l'énergie (Total, EDF)... un certain nombre sont d'anciennes propriétés de l'État... ça rapporte...

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#14 Message par Delambre » 21 févr. 2017, 23:29

clarine a écrit :Cocorico :mrgreen: ?

http://www.20minutes.fr/economie/201779 ... des-europe
Une exception française. Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont quasiment stagné en 2016, sauf en France, révèle une étude de la société de gestion Henderson Global Investors. L’Hexagone décroche le titre du « plus gros payeur de dividendes » avec une progression de 11,8 % à 54,3 milliards de dollars, et se classe ainsi sur la plus haute marche du podium en Europe.
La France n'est pas non plus, dans le monde, le pays qui taxe le moins les dividendes, donc si on veut être un peu objectif, c'est bien de relativiser aussi... Je pense là aux gros actionnaires, pas aux petits porteurs qui ont épargné toute leur vie pour percevoir sur leur PEA au maximum quelques milliers d'euros de dividendes chaque année... encore qu'eux aussi doivent s'acquitter de 15,5 % de prélèvements sociaux.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 2032
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#15 Message par clarine » 22 févr. 2017, 01:26

Le point important n'est pas tant ce qui reste ou pas dans la poche des actionnaires, après impôts, que dans le choix de nos entreprises de privilégier la rémunération desdits actionnaires à l'investissement... Après, faut-il s'étonner que notre économie se fasse distancer ?

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#16 Message par moinsdewatt » 22 févr. 2017, 17:12

Delambre a écrit : .....pas aux petits porteurs qui ont épargné toute leur vie pour percevoir sur leur PEA au maximum quelques milliers d'euros de dividendes chaque année... encore qu'eux aussi doivent s'acquitter de 15,5 % de prélèvements sociaux.
Ah ben en voila un qui doit avoir son PEA bien plein pour arriver à quelques milliers d'euros de dividendes en une année...

Moi vers fin Juin je vais peut étre toucher quelques centaines d'euros de dividendes

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#17 Message par Delambre » 23 févr. 2017, 00:27

moinsdewatt a écrit :Ah ben en voila un qui doit avoir son PEA bien plein pour arriver à quelques milliers d'euros de dividendes en une année...
J'ai perçu plus de 3 k de dividendes en 2016... et pourtant, je suis encore très loin d'être au taquet sur mon PEA. Les versements que j'ai effectués jusqu'à présent représentent moins de la moitié du plafond.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

olmostoline
~~+
~~+
Messages : 5327
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#18 Message par olmostoline » 23 févr. 2017, 06:10

3k€ de dividende ca fait entre 50k€ et 100k€ d'actions sur le CAC. Et certains fonds versent des dividendes, mais ceux que je détiens de ce type ont un rendement assez limité.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#19 Message par Delambre » 23 févr. 2017, 07:41

olmostoline a écrit :3k€ de dividende ca fait entre 50k€ et 100k€ d'actions sur le CAC. Et certains fonds versent des dividendes, mais ceux que je détiens de ce type ont un rendement assez limité.
Oui, tout dépend de ce que tu achètes... et il n'y a pas non plus que les actions du CAC qui versent un dividende.
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9618
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#20 Message par WolfgangK » 23 févr. 2017, 10:25

Je viens de réaliser que le titre de ce sujet ne précisait pas que quelle crise il s'agissait : la dernière ou la prochaine ? :mrgreen:
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#21 Message par moinsdewatt » 23 févr. 2017, 14:20

Delambre a écrit :
moinsdewatt a écrit :Ah ben en voila un qui doit avoir son PEA bien plein pour arriver à quelques milliers d'euros de dividendes en une année...
J'ai perçu plus de 3 k de dividendes en 2016... et pourtant, je suis encore très loin d'être au taquet sur mon PEA. Les versements que j'ai effectués jusqu'à présent représentent moins de la moitié du plafond.
Ah, vous avez quelque avance sur moi. Mon activité réelle sur PEA n' a juste commencé qu' en Juin 2016.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#22 Message par moinsdewatt » 09 mars 2017, 20:01

75 milliards de bénéfices pour les entreprises du CAC 40 en 2016

Par LEXPRESS.fr avec AFP , publié le 09/03/2017

Moins de chiffre d'affaires, mais des marges en hausse pour les plus grandes sociétés françaises en 2016. Si les banques sont aux premières places, l'automobile redresse la tête et l'industrie retrouve l'équilibre.

2016, une embellie pour l'emploi, mais une embellie aussi pour les bénéfices des entreprises de CAC 40. Alors que Carrefour vient de clore la saison des résultats sur une note négative (-23%), les 40 sociétés de l'indice phare de la Bourse de Paris totalisent 75,4 milliards d'euros de bénéfices en 2016, soit une hausse de 32,4% par rapport à l'année 2015.

Un taux de marge en nette progression

Paradoxalement, le total de leur chiffre d'affaires a diminué d'un milliard d'euros, à 1256 milliards. Leur taux de marge nette est donc passé de 4,5% à 6% pour expliquer ces excellents bénéfices.

Cette vue d'ensemble recouvre des fortunes diverses: la finance (Axa, BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale), principal pourvoyeuse de profits avec 20,94 milliards, se contente d'une hausse de 5,6% après son rebond exceptionnel en 2015.

L'industrie automobile, par contre, (Michelin, PSA, Renault, Valeo) a vu ses bénéfices bondir de 38% à 7,74 milliards d'euros. Dans le détail, PSA a gagné 92%, Michelin 43%, Valeo 27% et Renault 21%. Le groupe de Carlos Ghosn se situe sur la huitième marche du podium des profits.

L'industrie convalescente

Quant au trois géants industriels en perdition (ArcelorMittal, Engie, LafargeHolcim), qui cumulaient 13,25 milliards d'euros de pertes en 2015, ils ont connu un redressement spectaculaire qui les mène près de l'équilibre: ArcelorMittal et LafargeHolcim ont renoué avec les bénéfices malgré des ventes en net recul, tandis qu'Engie a réduit sa perte de 90%.

A l'inverse, deux groupes ont basculé dans le rouge: Nokia, qui digère le rachat d'Alcatel-Lucent, et Publicis, qui paie les difficultés de ses filiales américaines.

Au classement des profits, BNP Paribas (7,7 milliards d'euros) devance Total (5,9 milliards), Axa (5,8 milliards), Sanofi (4,7 milliards), LVMH (4 milliards), Société Générale (3,9 milliards), Crédit Agricole (3,5 milliards), Renault (3,4 milliards), L'Oréal (3,1 milliards) et Orange (2,9 milliards).
http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 87476.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#23 Message par moinsdewatt » 14 janv. 2018, 21:54

Pourquoi les dividendes versés en 2018 seront en nette hausse en Europe

Le dividende est devenu, ces dernières années, un élément de la rémunération des actionnaires de mieux en mieux perçu. Au vu des prévisions de résultats des sociétés cotées en 2017, tout laisse à penser que le millésime des dividendes 2018 devrait être encore très favorable.

L’un des grands atouts des actions, le rendement servi par leur dividende, ne semble pas menacé, cette année.

On connaîtra d’ici un à deux mois, le montant des dividendes que les sociétés cotées vont verser, en 2018, à leurs actionnaires, mais AllianzGI, filiale de l’assureur allemand, vient d’ores et déjà de donner sa prévision de leur évolution en Europe.

Une étude de la société de gestion prévoit, en effet, que les dividendes des sociétés européennes de l’indice MSCI devraient progresser de 7,7%, cette année, au titre de l’exercice achevé (2017), pour atteindre un montant record de 323 milliards d’euros.

AllianzGI table sur une croissance d’environ 8% des bénéfices des entreprises européennes, un peu moins, si l’euro continue de s’apprécier, explique Jörg de Vries-Hippen, CIO Actions Europe chez Allianz Global Investors : «Il y a longtemps que les perspectives n’ont pas été aussi prometteuses qu’en ce début d’année 2018 ; l'économie européenne se porte bien et les bénéfices des entreprises devraient continuer à évoluer positivement, une situation qui a un impact favorable sur les paiements de dividendes et les ratios de distribution des sociétés.»

80% des bénéfices distribués

Une distribution importante de dividendes est en quelque sorte devenu un phénomène structurel, estime la société de gestion : «L'an dernier, 80% des bénéfices ont été distribués sous forme de dividendes - un record historique ; cela signifie que les entreprises ne souhaitent plus se développer à n'importe quel prix ; une plus grande attention est accordée aux intérêts des actionnaires dans l'utilisation des bénéfices des sociétés.»

Tout dépend bien entendu du stade de développement des sociétés. Ainsi, rien de comparable entre Total et STMicroelectronics.

Le groupe pétrolier est le plus gros distributeur de dividendes du CAC 40, avec 6,06 milliards d’euros répartis à ses actionnaires, dont 3,6 milliards payés en actions. Cette répartition de fonds propres représente 5,3% de sa capitalisation boursière moyenne.

Le fabricant de semi-conducteurs STMicroelectronics ne peut pas, lui, se montrer aussi généreux avec ses actionnaires car il doit financer d’importants besoins investissements.

Son dividende payé en 2017 a totalisé 191 millions d’euros, soit, rapporté à sa capitalisation boursière moyenne (1,4%), bien moins que Total.

Néanmoins, ce constat doit être nuancé car l’analyse des dividendes payés montre que, dans l’ensemble, les sociétés du CAC 40 n’ont pas sacrifié leurs investissements, au seul profit de la rémunération de leurs actionnaires.

Bien au contraire : «En 2016, les entreprises du CAC 40, hors secteur immobilier et financier, ont investi pour 68,8 milliards d’euros, soit 50% de plus que ce qu’elles ont redistribué à leurs actionnaires en dividendes et rachats d’actions», constatent les auteurs de la Lettre Vernimmen.net.
http://www.lerevenu.com/bourse/pourquoi ... -en-europe

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#24 Message par moinsdewatt » 14 janv. 2018, 22:00

Dividendes : les dix sociétés du CAC 40 qui choient le plus leurs actionnaires

le 11/01/2018

Le palmarès 2017 des dividendes versés par les sociétés membres de l'indice CAC 40 révèle des éléments constants, mais aussi des évolutions dans les types de rétribution de l'actionnariat.

Image

Pas de bouleversement dans le classement des groupes de l'indice CAC 40 distribuant la plus grosse manne de dividendes à leurs actionnaires. En 2017, les premiers de la liste sont encore Total, Sanofi et BNP Paribas.

Ces trois sociétés-là devancent nettement leurs suivants, en additionnant les rachats (bruts) d’actions aux dividendes versés : Total (6 milliards d’euros), Sanofi (5,66 milliards) et BNP Paribas (3,37 milliards).

Ce classement, établi comme chaque année par la lettre Vernimmen.net, tient, en effet, aussi compte des rachats par les groupes du CAC 40 de leurs propres actions.

Cette redistribution de fonds propres est une autre forme de rémunération de l’actionnaire, car ces opérations font monter mécaniquement le bénéfice par action, donc en pratique, le cours de Bourse.
Au total, l’an dernier, les entreprises du CAC 40 ont racheté pour un total de 6,5 milliards d’euros (-31%) de leurs propres actions, un montant à comparer aux 39,2 milliards d’euros de dividendes versés en numéraire. Les dividendes versés sous forme d’actions ont totalisé, eux, 5,14 milliards d’euros : Total (3,6 milliards), Danone (770 millions), Publicis (244 millions), Carrefour (372 millions) et Accorhotels (148 millions).

Trois groupes représentent 30% de la redistribution totale
En 2017, les plus importants rachats d’actions rapportés au poids des sociétés en Bourse (pourcentage de la capitalisation) ont été effectués par Capgemini (3,3%), Publicis (2,3%), Sanofi (1,9%), Saint-Gobain (1,5%), Lafargeholcim (1,3%) et Safran (1,3%).

Du quatrième au dixième rang, les plus grosses redistributions de résultats dans le CAC 40 dépassent encore 1,7 milliard d’euros : Axa (2,8 milliards), Engie (2,4 milliards), L’Oréal (2,35 milliards), LVMH (2,06 milliards), Vinci (1,76 milliard), Crédit Agricole (1,71 milliard) et Société Générale (1,69 milliard).

.................
.................

http://www.lerevenu.com/bourse/dividend ... tionnaires

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#25 Message par cashisking » 15 janv. 2018, 09:00

J'attends avec impatience le tweet de mélenchon tout fâché :lol:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#26 Message par moinsdewatt » 14 mai 2018, 20:51

CAC 40: la moitié des bénéfices 2017 reversés aux actionnaires

AFP 14 mai 2018

Les entreprises du CAC 40 vont en moyenne verser à leurs actionnaires la moitié de leurs bénéfices réalisés en 2017, soit près de 50 milliards d'euros sous forme de dividendes, selon un décompte de l'AFP.

Toutes les sociétés de l'indice boursier, qui regroupe 40 des plus grosses capitalisations françaises cotées à la Bourse de Paris, s'apprêtent à distribuer un dividende, qui va progresser pour 34 d'entre elles.


Rien d'étonnant à cette évolution dans la mesure où, en général, les dividendes sont prélevés sur les bénéfices de l'exercice précédent et que ceux-ci ont progressé de plus de 24%, à 94,37 milliards d'euros, l'an dernier.

Les hausses les plus spectaculaires reviennent au secteur du luxe, où les dividendes de Kering et LVMH ont grimpé respectivement de 30% et 25%, la filière ayant vu ses bénéfices passer de 7,9 milliards à 10,5 milliards d'euros.

Autre progression à deux chiffres de l'enveloppe promise aux investisseurs: chez les constructeurs automobiles Peugeot (+14,73%) et Renault (+12,70%), dans l'aéronautique avec Airbus (+11,33%) et Safran (+11,99%), ou l'alimentation avec Danone (14,29%) et Sodexo (+12,42%).

Même tendance magnanime chez Vivendi (+12,26%) et Publicis (+10,35%) ou encore le groupe de travaux publics Vinci (+16,79%) et celui des gaz industriels Air Liquide (+12,34%).

Dans le secteur financier, qui reste un des plus gros pourvoyeurs de bénéfices de l'indice vedette de la Bourse de Paris, la hausse sur un an des dividendes de BNP Paribas atteint 12,02%.

Mais la palme de la gratification revient au géant pétrolier Total, deuxième plus grosse capitalisation boursière (après LVMH), qui alloue une enveloppe de 6,66 milliards de dividendes au titre de 2017, soit 9,19% de plus qu'un an plus tôt ou encore 87,1% de son résultat net.

Le groupe veut aller plus loin: il prévoit d'augmenter son dividende de 10% sur les trois prochaines années et de procéder jusqu'à 5 milliards de dollars de rachat d'actions sur la même période pour "partager avec les actionnaires les bénéfices de la hausse des cours" du pétrole.

Toujours dans le domaine de l'énergie, les assemblées générales d'Engie, qui a renoué avec les bénéfices en 2017, et de Veolia ont tenu à récompenser leurs actionnaires en leur rétribuant plus que le montant des bénéfices encaissés au cours de l'exercice.

A noter également, ArcelorMittal a repris le versement d'un dividende pour la première fois depuis 2015 tandis que, tombés dans le rouge, Carrefour et LafargeHolcim réduisent notablement les retours aux actionnaires.

Le montant total reçu par l'actionnaire dépend du nombre d'actions qu'il détient.
https://www.romandie.com/news/CAC-40-la ... 917710.rom

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#27 Message par moinsdewatt » 13 juil. 2019, 15:43

Bourse: Les entreprises du CAC 40 ont versé des dividendes record en 2018

MIS À JOUR LE 09/01/19

Ces chiffres représentent une hausse de 12,8% sur un an et de 62% par rapport au plus bas de 2009...

L’année 2018 a été une année record en matière de redistribution aux actionnaires des entreprises du CAC 40. Comme l’indique l’étude annuelle réalisée par les auteurs de La Lettre Vernimmen.net, citée par Les Echos, 57,4 milliards d’euros (dont 10,9 milliards de rachat d’actions) ont ainsi été redistribués.

Ces chiffres représentent une hausse de 12,8% sur un an et de 62% par rapport au plus bas de 2009, notent Les Echos. Avec 92 milliards d’euros de bénéfices en 2017, le CAC 40 avait par ailleurs réalisé sa meilleure performance depuis 10 ans.

Les sociétés du CAC 40 en bonne forme
Preuve que les sociétés qui composent le CAC 40 sont en bonne santé, elles ont toutes versé un dividende à leurs actionnaires, une première depuis que La Lettre Vernimmen.net publice ces chiffres. Engie, Carrefour et TechnipFMC l’ont toutefois réduit. Les Echos indiquent par ailleurs que trois entreprises, Total, Sanofi et BNP Paribas, se sont montrées particulièrement généreuses, contribuant à hauteur de 33% du volume global. Avec Axa, LVMH, L’Oréal et Schneider, on atteint 51%.
https://www.google.com/amp/s/m.20minute ... /a/2411643

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#28 Message par Delambre » 13 juil. 2019, 16:11

moinsdewatt a écrit :
13 juil. 2019, 15:43
Bourse: Les entreprises du CAC 40 ont versé des dividendes record en 2018
La gaucherie, qui ne comprend rien à l'économie et à la bourse, va encore s'offusquer.

Moi, je suis bien content que mes dividendes augmentent parce que s'il faut que j'attende la hausse du point d'indice...
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8171
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#29 Message par stchong » 13 juil. 2019, 16:38

Delambre a écrit :
13 juil. 2019, 16:11
moinsdewatt a écrit :
13 juil. 2019, 15:43
Bourse: Les entreprises du CAC 40 ont versé des dividendes record en 2018
La gaucherie, qui ne comprend rien à l'économie et à la bourse, va encore s'offusquer.

Moi, je suis bien content que mes dividendes augmentent parce que s'il faut que j'attende la hausse du point d'indice...
T'es un pleutre de fonctionnaire, non, j'y crois pas :twisted:
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#30 Message par Delambre » 13 juil. 2019, 16:43

stchong a écrit :
13 juil. 2019, 16:38
T'es un pleutre de fonctionnaire, non, j'y crois pas :twisted:
Une erreur de jeunesse... :roll:
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31638
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#31 Message par ignatius » 13 juil. 2019, 17:37

Delambre a écrit :
13 juil. 2019, 16:43
stchong a écrit :
13 juil. 2019, 16:38
T'es un pleutre de fonctionnaire, non, j'y crois pas :twisted:
Une erreur de jeunesse... :roll:
:lol:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#32 Message par moinsdewatt » 09 janv. 2020, 11:01

CAC 40 : versements records aux actionnaires en 2019

Les Echos 09 janv 2020 Sophie Rolland

A 60 milliards d'euros, les liquidités restituées aux actionnaires du CAC 40 dépassent le niveau record de 2007. Elles ont augmenté de 12 % par rapport à l'année dernière. Compte tenu des bons résultats 2019 attendus, les dividendes et les rachats d'actions devraient encore progresser cette année.

Les actionnaires des groupes du CAC 40 n'ont jamais été aussi bien rémunérés. En 2019, les champions de la cote parisienne leur ont redistribué plus de 60 milliards d'euros, dont 49,2 milliards sous forme de dividendes, un record, selon la dernière étude annuelle réalisée par les auteurs de la lettre Vernimmen.net. Les rachats d'actions, eux, ont atteint 11 milliards d'euros, un montant comparable à celui de 2018.

Ces versements record sont en très nette hausse (+12 %) par rapport à l'année dernière . Il aura fallu attendre 2018 pour que les distributions aux actionnaires approchent à nouveau leurs niveaux de 2007. Cette fois, ils sont largement dépassés. « Cela rappelle en creux la violence de la dernière crise financière : en 12 ans, les liquidités rendues par les quarante plus grands groupes cotés à Paris ont crû de seulement 0,5 % par an en moyenne », commente Pascal Quiry, professeur à HEC et co-auteur de la lettre spécialisée en finance avec Yann Le Fur.

Image

Distribution et investissement vont de pair

« Contrairement à ce qu'on entend parfois, aucun groupe du CAC 40 ne choie ses actionnaires au détriment du développement de son activité. »Le débat fait rage , tant en Europe qu'aux Etats-Unis. Les auteurs du Vernimmen se sont donc penchés sur l'investissement en immobilisations corporelles et incorporelles réalisé par les groupes du CAC 40, à l'exclusion des investissements financiers et de croissance interne.

A les entendre, le constat est sans appel. Pour ces sociétés largement internationales - souvent plus des deux tiers de l'activité -, des marges élevées et un endettement modéré « permettent de conjuguer dividendes et investissements dans un cercle vertueux ». L'idée selon laquelle « les groupes du CAC 40 sacrifieraient le montant de leurs investissements au versement de dividendes et aux rachats d'actions pour le plus grand profit d'actionnaires [...] est contredite par les chiffres », ajoutent-ils.

En 2018, les entreprises du CAC 40 ont non seulement reversé des liquidités record à leurs actionnaires mais ont aussi investi 82 milliards d'euros, soit 9,7 % de plus qu'en 2017. Autre illustration montrant que distribution et investissements vont de pair : ceux des groupes qui ont procédé aux dix plus gros versements, ont aussi davantage progressé (+16,3 %). « Plus les groupes du CAC 40 ont rendu des liquidités à leurs actionnaires en 2019, plus ils ont accru leurs investissements. »

Seulement 8 sociétés à l'origine de plus de la moitié des versements

Les trois groupes qui redistribuent le plus de capitaux propres à leurs actionnaires sont, comme souvent ces dernières années, Total (8,5 milliards d'euros), Sanofi (3,8 milliards), et BNP Paribas (3,7 milliards). Ils représentent à eux trois 27 % des volumes. En ajoutant cinq autres groupes (3,2 milliards pour Vivendi et AXA, 3 pour LVMH, 2,9 pour L'Oréal et 2,8 pour Engie), la barre des 50 % des fonds redistribués est franchie.

Ce n'est pas un hasard s'il s'agit souvent d'entreprises matures. « Elles génèrent des capitaux propres importants, que leur faible croissance et forte marge rendent inutiles en leur sein. Il est plus sain de les reverser à leurs actionnaires, plutôt que de les gaspiller en surinvestissements ou en placements oisifs de trésorerie et de priver ainsi de capitaux propres d'autres groupes qui en auraient besoin pour se développer et vers qui les dividendes et rachats d'actions de ces mastodontes seront réinvestis. »

..........
..........
https://www.lesechos.fr/finance-marches ... 19-1161373

Pierric
-+
-+
Messages : 2421
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#33 Message par Pierric » 09 janv. 2020, 11:13

Bizarre, Axa a pourtant distribué du dividende en cash

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21578
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#34 Message par lecriminel » 09 janv. 2020, 11:14

Vous ne m'oterez pas de la tête que le meilleur placement, c'est quand même largement l'immobilier.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8171
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#35 Message par stchong » 09 janv. 2020, 11:18

Y'a des entreprises qui empruntent pour verser des dividendes mais là dessus ça ne communique pas beaucoup
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#36 Message par cashisking » 09 janv. 2020, 11:33

stchong a écrit :
09 janv. 2020, 11:18
Y'a des entreprises qui empruntent pour verser des dividendes mais là dessus ça ne communique pas beaucoup
Pour garder un rendement, éviter une chute des cours et donc une OPA.
Et en cas d'OPA ça gueulerait aussi en France car les ricains/chinois (au choix) rachètent tout.
Bref.

Pierric
-+
-+
Messages : 2421
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#37 Message par Pierric » 09 janv. 2020, 11:39

C'est surtout du cash management
On garde pas des centaines de millons /millards sur un compte pour les distribuer 3 mois après.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#38 Message par cashisking » 09 janv. 2020, 11:49

Pierric a écrit :
09 janv. 2020, 11:39
C'est surtout du cash management
On garde pas des centaines de millons /millards sur un compte pour les distribuer 3 mois après.
Aussi effectivement.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7329
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#39 Message par crispus » 10 janv. 2020, 15:01

cashisking a écrit :
09 janv. 2020, 11:33
stchong a écrit :
09 janv. 2020, 11:18
Y'a des entreprises qui empruntent pour verser des dividendes mais là dessus ça ne communique pas beaucoup
Pour garder un rendement, éviter une chute des cours et donc une OPA.
Et en cas d'OPA ça gueulerait aussi en France car les ricains/chinois (au choix) rachètent tout.
Bref.
Si seulement on était encore (ou à nouveau) un pays souverain, on pourrait refuser les rachats par l'étranger dans se faire retoquer par l'ue. :twisted:

alexlyon
+
+
Messages : 2896
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#40 Message par alexlyon » 10 janv. 2020, 15:46

optimus maximus a écrit :
21 févr. 2017, 23:26
clarine a écrit :Cocorico :mrgreen: ?

http://www.20minutes.fr/economie/201779 ... des-europe
Une exception française. Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont quasiment stagné en 2016, sauf en France, révèle une étude de la société de gestion Henderson Global Investors. L’Hexagone décroche le titre du « plus gros payeur de dividendes » avec une progression de 11,8 % à 54,3 milliards de dollars, et se classe ainsi sur la plus haute marche du podium en Europe.
La France est un pays désindustrialisé mais qui a de beaux mastodontes dans le secteur de la finance (BNP Paribas, CASA, BPCE, SG), de l'agroalimentaire (Danone), de l'industrie automobile (Renault), de la chimie (Sanofi), de la construction (VInci, Bouygues), du commerce (Carrefour), de l'énergie (Total, EDF)... un certain nombre sont d'anciennes propriétés de l'État... ça rapporte...
Ces boites ne sont pas françaises, par leur actionnariat, leur clientèle ou leur main d'oeuvre.
Elles furent créées en France (quand elle existait) c'est tout.

C'est d'ailleurs pourquoi elles bénéficient de la mondialisation (essor de l'Asie).
Quand on va dans certaines de nos villes de France, nous sommes devenus un pays en voie de développement.
C'est le pays où ces sociétés ont commencé, quand c'était un pays développé.

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#41 Message par cashisking » 10 janv. 2020, 15:49

crispus a écrit :
10 janv. 2020, 15:01
Si seulement on était encore (ou à nouveau) un pays souverain, on pourrait refuser les rachats par l'étranger dans se faire retoquer par l'ue. :twisted:
Pas de soucis, et les étrangers refuseront les achats de boites étrangères par les boites françaises...
Les boites françaises achètent énormément de boites à l'étranger, hé oui, on l'entend moins mais pourtant...

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 7329
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#42 Message par crispus » 11 janv. 2020, 13:16

En chine, aux USA et dans un paquet de pays souverains, essaie donc d'acheter une entreprise liée au secteur de sa défense, et on en reparle. :twisted:

Par contre ces mêmes pays, avec la bénédiction de l'UE, ne se privent pas pour acheter et revendre 10 fois nos entreprises, en brader les brevets, lourder le personnel et revendre les dépouilles une fois la bête dépecée. Que reste-t-il de nos industries d'envergure internationale depuis l'adoption du traité de Maastricht ?

Pire avec les USA : une fois dans le giron de tonton Sam, tout que que produira la boîte bénéficie de ses lois extraterritoriales : si tu intègre le moindre de ses composants (incluant des brevets autrefois français) dans ton produit de marque bien française... n'oublie pas de demander l'autorisation à tonton avant de le vendre à un autre pays, sous peine de de finir en slip (voire sans). :mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#43 Message par moinsdewatt » 15 janv. 2020, 22:17

Il y a pas que les dividendes du CAC40, il y a le reste de l' Europe :
Nouveau record en vue pour les dividendes en Europe, selon Allianz GI

LE 15/01/2020 PARIS (Reuters)

Les entreprises européennes devraient distribuer environ 359 milliards d'euros de dividendes en 2020, un montant en augmentation de 3,6% par rapport au record de 2019, selon l'étude annuelle réalisée par Allianz Global Investors.

Les entreprises européennes sont particulièrement généreuses envers leurs actionnaires, montre l'étude, réalisée sur les composants de l'indice MSCI Europe.

Les dividendes sont très recherchés à un moment où 60% des obligations d'Etat de la zone euro ont un rendement nominal négatif, souligne Allianz GI dans un communiqué publié mercredi. En tant qu'alternative aux taux d'intérêt, ils offrent aux investisseurs une source de revenus régulière et un outil de diversification du portefeuille, fait valoir la société de gestion.

"Le montant des dividendes qui devraient être distribués en 2020 dépasse le budget fédéral allemand de l'année dernière", déclare dans le communiqué Jörg de Vries-Hippen, directeur des investissements actions Europe pour Allianz GI. "C'est un signal fort de la robustesse de l'économie en Europe."

Les dividendes ont contribué en moyenne à hauteur de 38% au rendement total des actions européennes depuis 1974, selon l'étude.
https://www.usinenouvelle.com/article/n ... gi.N919894

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 13545
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#44 Message par cashisking » 16 janv. 2020, 08:28

Envoyez le POGNON :mrgreen:

Avatar du membre
Delambre
-++
-++
Messages : 4149
Enregistré le : 28 mars 2013, 00:19

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#45 Message par Delambre » 21 avr. 2020, 14:01

Une tribune de l'excellent Alain Madelin sur le site des Echos.
Opinion | Cessons de fustiger les dividendes !

Choisir de distribuer un dividende ou pas reste le choix d'une entreprise, pas celui d'un ministre. Une fois encore, la France cède au populisme anticapitaliste, estime Alain Madelin.

Image
Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie, lors d'une conférence de presse le 15 avril au palais de l'Elysée. (Eliot Blondet-Pool/Sipa)

Par Alain Madelin (ancien ministre)
Publié le 21 avr. 2020 à 6h00

Il en va ainsi en ces temps de « guerre » au coronavirus. L'homme politique aime bien poser en uniforme, se donner un art martial et prétendre au commandement d'un chef de guerre. Bruno Le Maire a ouvert le front des dividendes. Il veut empêcher, interdire, limiter, décourager le versement de dividendes par les entreprises. Au moins pour celles qui recevraient une aide de l'Etat. Le dividende, voilà l'ennemi ! Et l'on convoque de grands mots, la solidarité, la justice pour décourager toute contestation.

Donc il est clair que les entreprises qui auraient bénéficié de reports sociaux, fiscaux ou de garantie de l'Etat ne pourront pas verser de dividendes. Verser un dividende, c'est montrer qu'elles n'ont pas besoin d'aide. Acceptons l'argument, bien que ce soit discutable. Les mêmes entreprises aidées seront-elles pénalisées si elles distribuent une prime à leurs salariés ?

Une aide à l'entreprise est par nature une aide à ce qui fait l'entreprise, assure sa pérennité, à savoir le capital et le travail. Le seul fait que l'on ait discuté pour savoir si cette privation de mesures de soutien du gouvernement s'appliquait aux entreprises utilisant le dispositif de chômage partiel est révélateur. L'indemnisation du chômage partiel est faite d'abord dans l'intérêt des salariés, qui évitent ainsi les licenciements brutaux que l'on observe en Angleterre ou aux Etats-Unis. Pénaliser l'entreprise qui a recours au chômage partiel est vite apparu comme une imbécillité.

Père de famille

Qu'elle distribue ou non des dividendes, la valeur d'une entreprise reste grosso modo la même. Ne pas verser de dividendes, c'est laisser sa valeur dans l'entreprise et donc augmenter la valeur de l'entreprise. Verser un dividende, c'est diminuer la valeur de l'entreprise. Ne pas distribuer un dividende, c'est augmenter la valeur de l'action, permettre le cas échéant la distribution plus tard d'un dividende plus généreux. Il y a donc beaucoup d'hypocrisie à vouloir mettre entre parenthèses les dividendes cette année.

Le problème, c'est que choisir de distribuer un dividende ou pas reste le choix d'une entreprise, pas celui d'un ministre. Certaines entreprises font le choix de ne pas distribuer de dividendes, ou des dividendes très faibles. C'est le cas des entreprises de croissance qui investissent en permanence, comme les grandes entreprises du Net, Facebook ou Google.

A l'autre extrémité, des entreprises choisissent d'être des valeurs de père de famille, des placements sûrs avec une bonne valeur de rendement. Des valeurs d'autant plus recherchées aujourd'hui que les obligations ou les livrets censés remplir la même fonction ne rapportent plus rien dans un monde de taux zéro, si ce n'est négatifs.

Le gouvernement devrait se souvenir que lors de la privatisation de la Française des Jeux, en novembre dernier, il avait présenté cette entreprise comme un placement de bon père de famille et une valeur de rendement avec un dividende récurrent autour de 4 %.

Campagne anti-dividendes

Une telle offensive guerrière contre les dividendes n'est possible que parce que depuis des années on a préparé le terrain avec toutes les campagnes menées - hélas sans réponse à la hauteur - contre les dividendes toujours plus copieux servis aux actionnaires capitalistes. Dividendes souvent nécessaires dans l'intérêt de l'entreprise elle-même et de ses salariés au maintien d'un actionnariat solide. Dividendes qui, malgré une réforme heureuse d'Emmanuel Macron, restent encore très lourdement taxés au regard de beaucoup de pays.

En fait, le vrai critère permettant de juger si le capital est trop bien servi par rapport au travail, c'est l'analyse de la part du travail par rapport au capital dans la valeur ajoutée. Grosso modo celle-ci aussi oscille autour des deux tiers. La France « appelle à un nouveau capitalisme ». Mais les bonnes intentions ne font pas une bonne politique.

Alain Madelin est ancien ministre.

https://www.lesechos.fr/idees-debats/ce ... es-1196605
La femme est avant tout la femelle de l'homme.

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10162
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#46 Message par Vincent92 » 21 avr. 2020, 14:06

Qu'elle distribue ou non des dividendes, la valeur d'une entreprise reste grosso modo la même. Ne pas verser de dividendes, c'est laisser sa valeur dans l'entreprise et donc augmenter la valeur de l'entreprise. Verser un dividende, c'est diminuer la valeur de l'entreprise. Ne pas distribuer un dividende, c'est augmenter la valeur de l'action, permettre le cas échéant la distribution plus tard d'un dividende plus généreux. Il y a donc beaucoup d'hypocrisie à vouloir mettre entre parenthèses les dividendes cette année.
Alors pourquoi il vient nous faire un article si c'est pareil au final? :mrgreen:
Je veux bien que l'argent de l'état (c'est à dire - entre autre - le mien) aide quelqu'un qui se retrouve dans la panade mais je souhaite qu'il s'en serve pour s'en sortir (renforcer les fonds propres de l'entreprise pour résister plus aisément à la crise) et non pour aller à Disneyland (que l'actionnaire encaisse de l'argent qui sort des fonds propres de l'entreprise et en fasse ce qu'il veut). S'il est robuste et qu'il a plein d'argent ensuite, qu'il aille à Disneyland autant de fois qu'il veut plus tard (qu'il donne un dividende plus généreux plus tard).
Si c'est un (vrai) capitaliste ou qu'il ne supporte pas le patriarcat et qu'il ne veut pas que je mette mon nez dans ses affaires, pas de problème et c'est totalement son droit. Mais il se démerde sans moi.
Après, comme l'actionnaire est aujourd'hui beaucoup plus un rentier qu'un entrepreneur schumpeterien, il vient chialer pour recevoir des aides mais cela lui fait mal au cul qu'on dirige une aide aux entreprises vers autre chose que sa poche directement. C'est malheureux voir dramatique, et cela ne donne pas une bonne image de lui même, mais c'est une réalité.
Ignoré : Cagou780

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#47 Message par moinsdewatt » 23 avr. 2020, 13:28

Crise du coronavirus : les dividendes devraient être divisés par deux cette année

BOURSORAMA AVEC AFP SERVICES•23/04/2020

Sur les 120 sociétés de l'indice boursier de la place de Paris, 57 ont déjà annoncé qu'elles réduisaient, voire supprimaient le montant des dividendes à verser en 2020. Conséquence : les dividendes passeraient d'un niveau record de 64,5 milliards d'euros en 2019 à environ 33 milliards, selon IHS Markit.

Face au raz-de-marée financier engendré par l'épidémie de coronavirus, nombreuses sont les entreprises qui réduisent temporairement les salaires de leurs dirigeants ou le montant des dividendes à verser, voire les suppriment, répondant ainsi à la demande du gouvernement. "Si vous avez bénéficié de la trésorerie de l'Etat, vous ne pouvez pas verser de dividendes et vous ne pouvez pas racheter des actions" , a notamment rappelé jeudi 23 avril le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

Conséquence : les dividendes versés par les entreprises du SBF 120 devraient être divisés par deux par rapport à l'année dernière, selon une étude publiée par IHS Markit et relayée jeudi 23 avril par Les Echos . "La distribution de dividendes par les sociétés du SBF 120 devrait passer d'un niveau record de 64,5 milliards d'euros en 2019 à environ 33 milliards en 2020" , estime Clara Besson chez IHS Markit. L'an prochain, les dividendes devraient atteindre environ 52 milliards d'euros, selon l'entreprise américaine d'information économique.

Sur les 120 sociétés de l'indice boursier de la place de Paris, 57 ont déjà annoncé qu'elles réduisaient, voire supprimaient le montant des dividendes à verser en 2020 . Les institutions financières comme BNP Paribas, Credit Agricole et Société Générale, Amundi, Natixis, CNP Assurances et Coface devraient renoncer à environ 9 milliards d'euros de versements. AXA (qui avait distribué 3,2 milliards d'euros en 2019), Peugeot (700 millions en 2019), SCOR (320 millions en 2019) et ArcelorMittal (203 millions en 2019) devraient également suspendre leurs versements, selon IHS Markit.

Le groupe hôtelier Accor a également renoncé de son côté à verser les 280 millions d'euros de dividendes initialement prévus. Airbus, Safran, Renault ont également annulé les distributions prévues.

Les entreprises dans lesquelles l'Etat est présent comme EDF, Engie et Thales, ont aussi supprimé tout versement supplémentaire cette année.

LVMH, Hermes, Icade, Suez Environnement, Kering, Orange et Gecina ont eux baissé leurs dividendes de l'ordre de 30 %, et Carrefour et Veolia de 50%.

A contre-courant des entreprises précédemment citées, l'assemblée générale de Vivendi a approuvé le 20 avril un dividende de 0,60 euro, en hausse de 20% par rapport à l'exercice précédent . Le groupe Total, plus gros distributeur de dividendes, devrait par ailleurs verser, comme prévu une rétribution trimestrielle de 0,68 euro par action. Sanofi a annoncé un relèvement de son dividende de 3 %
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 7f3347a730

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20714
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Dividendes du CAC 40 : retour aux sommets d'avant crise

#48 Message par EmileZola » 23 avr. 2020, 13:33

Intéressant d'avoir un ordre d'idée de la baisse. Merci !

Répondre