Uberisation de l'économie.

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
alpha2
-++
-++
Messages : 4923
Enregistré le : 08 mars 2015, 16:17

Re: Uberisation de l'économie.

#451 Message par alpha2 » 24 sept. 2019, 18:03

Ce soir sur France 2 !

« Cash Investigation », à la rencontre des nouveaux prolétaires du Web
Jared Mansfield vit dans l’Oregon, aux Etats-Unis, et classifie des images sur Internet pour 30 cents de dollar de l’heure. Il fait partie de ces innombrables « microtravailleurs », tâcherons du clic, qui, partout dans le monde, à distance, effectuent à la chaîne de minuscules actions, pour des employeurs qu’ils ne connaissent pas toujours.
(...)
Les invisibles du Web, ce sont aussi les modérateurs des grandes plates-formes comme Facebook, payés pour supprimer les contenus les plus atroces du réseau, qu’ils regardent tout au long de la journée dans des open spaces.
(...)
« Cash Investigation » s’attarde ainsi longuement sur la situation des livreurs à vélo d’Uber Eats ou de Deliveroo et fait embaucher un de ses journalistes. Ou presque : les livreurs sont en fait autoentrepreneurs.
https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4166
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Uberisation de l'économie.

#452 Message par coolfonzi » 01 nov. 2019, 20:26

Genève prononce une interdiction d'activité à l'encontre d'Uber

Dans les conditions actuelles, Uber ne pourra plus poursuivre son activité sur le territoire genevois. La multinationale américaine a annoncé qu’elle allait faire recours

L’Etat de Genève a procédé à une analyse juridique du cas Uber. Après enquête, l’administration cantonale considère la société comme une entreprise de transports, dont les chauffeurs doivent être traités comme des employés et non comme des partenaires.

https://www.letemps.ch/economie/geneve- ... ntre-duber
Bonjour chez vous ! :D

vpl
troll un peu lourd
Messages : 12796
Enregistré le : 20 sept. 2008, 13:12

Re: Uberisation de l'économie.

#453 Message par vpl » 01 nov. 2019, 22:37

Londres, la Californie, la Suisse... c'est juste des gauchistes tout ça !
C'est pas en France qu'on ferait chier une entreprise moderne et qui sent si bon l'avenir comme Uber...

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10162
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Uberisation de l'économie.

#454 Message par Vincent92 » 01 nov. 2019, 23:46

coolfonzi a écrit :
01 nov. 2019, 20:26
Genève prononce une interdiction d'activité à l'encontre d'Uber

Dans les conditions actuelles, Uber ne pourra plus poursuivre son activité sur le territoire genevois. La multinationale américaine a annoncé qu’elle allait faire recours

L’Etat de Genève a procédé à une analyse juridique du cas Uber. Après enquête, l’administration cantonale considère la société comme une entreprise de transports, dont les chauffeurs doivent être traités comme des employés et non comme des partenaires.

https://www.letemps.ch/economie/geneve- ... ntre-duber
C’est à ce genre de décision qu’on voit les peuples qui ne sont pas sous curatelle.
Je suis même étonné que cela arrive après la Californie (ils ont beaucoup plus d'antériorité sur le RIC par exemple).
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15267
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Uberisation de l'économie.

#455 Message par pangloss » 02 nov. 2019, 15:38

Il y eu également le Texas, qui avait imposé un certain nombre d'obligations, d'abord refusées par Uber qui a déclaré préférer se retirer.
Lyft, le concurrent, a accepté et, finalement, Uber aussi.
Les plateformes sont peut-être dans les nuages, mais les états contrôlent le sol.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4766
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Uberisation de l'économie.

#456 Message par ddv » 02 nov. 2019, 19:56

Le problème de ces "emplois" de type uber, c'est que ce n'est pas destiné à la base à être de vrais emplois, mais des activités pour compléter des revenus. C'est dommage que certaines personnes se lancent à fond dans un truc aussi instable.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10162
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Uberisation de l'économie.

#457 Message par Vincent92 » 02 nov. 2019, 20:05

ddv a écrit :
02 nov. 2019, 19:56
Le problème de ces "emplois" de type uber, c'est que ce n'est pas destiné à la base à être de vrais emplois, mais des activités pour compléter des revenus. C'est dommage que certaines personnes se lancent à fond dans un truc aussi instable.
Devoir se payer une voiture récente plutôt haut de gamme et réussir l’examen VTC pour obtenir une carte professionnelle VTC, juste pour faire de temps en temps le chauffeur, je ne suis pas sûr que cela soit un super plan...
Mais c'est bien le rêve de certains que de payer quelqu'un une misère pour faire une micro tâche et pouvoir le virer gratuitement dès que la tâche est finie. Ce système est très mauvais. On le voit très bien sur l'intelligence artificielle avec l'entreprise 'figure eight' par exemple.
C'est normal qu'un travailleur puisse vivre de son travail. Payer à la micro tâche et au moins disant est malsain. C'est une dérive du capitalisme.
Il y a un rapport de subordination entre les chauffeurs et les plateformes. Si toutes les plateformes (ou même juste celle qui détient presque un monopole) décident d'augmenter leurs marges, les chauffeurs n'ont pas le choix. Ils sont obligés d'accepter. Considérer que c'est des chefs d'entreprises qui utilisent un outil est du foutage de gueule 2.0.

Je ne suis vraiment pas étonné que les peuples les plus matures (et qui ne sont pas du tout des peuples communistes au passage) se rendent compte de l'arnaque de l'uberisation.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4766
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Uberisation de l'économie.

#458 Message par ddv » 04 nov. 2019, 12:03

Il faut avoir une voiture récente haut de gamme pour être chauffeur uber ?
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21578
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Uberisation de l'économie.

#459 Message par lecriminel » 04 nov. 2019, 12:12

ddv a écrit :
02 nov. 2019, 19:56
Le problème de ces "emplois" de type uber, c'est que ce n'est pas destiné à la base à être de vrais emplois, mais des activités pour compléter des revenus.
Traduction: les gains rapportés dans le meilleur des cas à plein temps est inférieur aux dépenses obligatoires de la vie.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4166
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Uberisation de l'économie.

#460 Message par coolfonzi » 04 nov. 2019, 12:36

ddv a écrit :
04 nov. 2019, 12:03
Il faut avoir une voiture récente haut de gamme pour être chauffeur uber ?
Peut-être officiellement mais j'ai pris des uber, c’était des vielles C5.
Bonjour chez vous ! :D

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 10162
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Uberisation de l'économie.

#461 Message par Vincent92 » 04 nov. 2019, 12:59

ddv a écrit :
04 nov. 2019, 12:03
Il faut avoir une voiture récente haut de gamme pour être chauffeur uber ?
https://www.service-public.fr/professio ... its/F31027

Image

Et en plus de cela il y a des gammes de véhicules qui permettent de gagner plus ou moins d'argent avec une liste de véhicules autorisés chez Uber.

Pour la catégorie la plus bas de gamme (donc les courses qui rapportent le moins) voir https://www.uber.com/fr/drive/resources ... uirements/ :

Image

Et au delà de tout ca, il faut éviter les véhicules qui consomment trop pour être rentable.
Bref, la plupart du temps, tu achètes (ou loues) un véhicule si tu veux faire chauffeur VTC.
Ignoré : Cagou780

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 4766
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : chez les Bretons

Re: Uberisation de l'économie.

#462 Message par ddv » 04 nov. 2019, 17:35

On parle d'exigences de l'État français donc, pas d'Uber, qui n'y est pour rien.
"Comme aujourd'hui, ça commence à se savoir... Tout le monde sera obligé de faire de la permaculture comme les ouvriers il y a 50 ans avaient leurs jardins potagers... On va revenir à ça, on ne peut pas faire autrement" - G. Mulliez, mars 2019

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19767
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Uberisation de l'économie.

#463 Message par kamoulox » 10 nov. 2019, 15:18


Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4166
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Uberisation de l'économie.

#464 Message par coolfonzi » 25 nov. 2019, 22:39

Grève de chauffeurs Uber dans plusieurs villes de France

Ils souhaitent protester contre le changement de certaines procédures, comme la déconnexion systématique du compte après avoir refusé une course.
Plusieurs dizaines de chauffeurs Uber en grève occupent depuis plus d'une semaine des centres d'accueil de la plateforme, notamment à Aubervilliers où 200 chauffeurs ont bloqué lundi 25 novembre le centre Uber.

Uber a changé la procédure qui sanctionne le refus de courses par un chauffeur en le déconnectant et lui enjoignant de s'expliquer pour être reconnecté à l'application. «Des délais et des retards sont survenus, qui ont déclenché le mouvement», selon la porte-parole, qui assure qu'Uber «est revenu au traitement antérieur».

La plateforme Uber a vu lundi 25 novembre son permis d'exercer suspendu par Londres, l'un de ses principaux marchés, à cause de failles sur son système informatique permettant à des milliers de conducteurs sans permis de prendre en charge des passagers frauduleusement.

https://www.lefigaro.fr/flash-eco/greve ... e-20191125
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5748
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Uberisation de l'économie.

#465 Message par henda » 07 déc. 2019, 09:07

Rapport de sécurité Uber 2018 : 3 045 agressions sexuelles, 58 morts sur les routes, 9 meurtres
https://www.nextinpact.com/brief/rappor ... -10579.htm
En 2018, 1,3 milliard de courses ont été réalisées par Uber (pour 16,6 milliards de km), contre 1 milliard de voyages (pour 13,2 milliards de km) en 2017. Uber se veut par contre rassurant : dans 99,9 % des cas, aucun incident n'est à signaler. La société met d'ailleurs ces chiffres en balance avec les moyennes nationales, qui seraient plus élevées.

ventadour
-+
-+
Messages : 2021
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Uberisation de l'économie.

#466 Message par ventadour » 31 déc. 2019, 22:23

Peut-être un peu HS, une jeune start-up française me semble très prometteuse grâce à son équipe très dynamique, même si son business-model n'est pas encore bien défini.... Son nom ? Carotte 4.0 :


Bravo à cette équipe disruptive digne de notre start-up Nation ! :mrgreen:
Dépêchez-vous de monter dans le train et bonne année...

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 8171
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Uberisation de l'économie.

#467 Message par stchong » 31 déc. 2019, 23:15

ventadour a écrit :
31 déc. 2019, 22:23
Peut-être un peu HS, une jeune start-up française me semble très prometteuse grâce à son équipe très dynamique, même si son business-model n'est pas encore bien défini.... Son nom ? Carotte 4.0 :


Bravo à cette équipe disruptive digne de notre start-up Nation ! :mrgreen:
Dépêchez-vous de monter dans le train et bonne année...
Juste un peu trop long.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11851
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Uberisation de l'économie.

#468 Message par moinsdewatt » 08 févr. 2020, 14:56

Uber dans le rouge avec des pertes colossales

Le vendredi 07 Février 2020

Uber Technologies accuse des pertes de 8,5 milliards de dollars en 2019. Le patron du groupe parle désormais d'un objectif de croissance rentable dès fin 2020.
......
https://www.generation-nt.com/uber-pert ... 72900.html

ProfGrincheux
Messages : 1203
Enregistré le : 28 févr. 2019, 20:46

Re: Uberisation de l'économie.

#469 Message par ProfGrincheux » 08 févr. 2020, 14:59

Pourvu que ça dure.

Faut les aider à bruler le pognon.

Et pour ce, requalifier tous leurs contrats en France comme CDI.

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4166
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Uberisation de l'économie.

#470 Message par coolfonzi » 04 mars 2020, 15:06

La Cour de cassation requalifie en «contrat de travail» le lien unissant Uber à un chauffeur

Les juges confirment un arrêt rendu en janvier 2019, dans lequel la Cour d'appel de Paris reconnaissait un «lien de subordination» entre le chauffeur et la plateforme. C'est une première en France.
Dans son arrêt de ce mercredi 4 mars, la cour de Cassation estime que «le chauffeur qui a recours à l'application Uber ne se constitue pas sa propre clientèle, ne fixe pas librement ses tarifs et ne détermine pas les conditions d'exécution de sa prestation de transport», notamment.

Cet arrêt remet en cause le modèle économique façonné par le géant américain. En effet, d'autres chauffeurs pourraient demander la requalification de leur contrat avec Uber, et ainsi devenir salarié de l'entreprise.
En présence d'un contrat de travail, le chauffeur peut faire valoir ses droits de salariés : congés payés, mutuelle etc.

S'ajoute à cela tout ce qui découle de la rupture du contrat, à savoir l'indemnité de licenciement, l'indemnité compensatrice de congés payés, etc. En bref, le Code du travail, en vigueur pour tous les salariés en France.

https://www.lefigaro.fr/social/la-cour- ... r-20200304
Bonjour chez vous ! :D

Répondre