Russie : file unik ; économie

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Message
Auteur
cassios
Messages : 1566
Enregistré le : 23 juil. 2007, 10:18

Re: Russie : file unik ; économie

#51 Message par cassios » 17 mai 2018, 14:21

Goldorak2 a écrit :
moinsdewatt a écrit :il sait tout conduire :
Il sait surtout conduire un pays.
Défendre ses frontières, rétablir un pays, améliorer l'économie, la démographie, la santé, le moral de ses compatriotes rebondir en cas de défi. Il arrive même à être populaire et à se faire réélire (3 réélections ?). C'était pas mieux avant.
Bien d'autres chef d'état ont du mal à conduire leur pays.
[Mode Pro UE/OTAN ON]
C'est surtout un dictateur qui opprime son peuple et aidé Bachar à gazer sa propre population!!
Franchement tu devrais avoir honte de soutenir un tyran pareil et l'on devrait demander à ton entreprise de te licencier sur le champ pour t'apprendre à modérer tes paroles dans le bon sens!!
[Mode Pro UE/OTAN OFF]

C'est mieux là?
J'ai essayé de faire un bon mix entre la bien pensance d'un coté et des menaces personnelles sur ta personne de l'autre.
Mais j'avoue que le bon équilibre entre les deux est assez compliqué.

Peut-être aurais-je du me contenter de mettre à la fin un truc du genre "Toi et ta famille devraient avoir honte d'idées pareilles", histoire que les menaces se voient moins?

Je vais peut-être demander à suivre une nouvelle formation un peu plus poussée sur ce point...
Si un bien est venu à un prix décent pour l'acheteur, c'est que le vendeur est tenu par les c**, a un fusil sur la tempe, le couteau sous la gorge et un baton de dynamite dans le c***
Mais pour t'éviter un élargissement du fondement, à toi de le débusquer

Avatar du membre
Goldorak2
~~+
~~+
Messages : 9941
Enregistré le : 25 sept. 2008, 22:51
Localisation : Nantes

Re: Russie : file unik ; économie

#52 Message par Goldorak2 » 17 mai 2018, 15:29

cassios a écrit :
Goldorak2 a écrit :
moinsdewatt a écrit :il sait tout conduire :
Il sait surtout conduire un pays.
Défendre ses frontières, rétablir un pays, améliorer l'économie, la démographie, la santé, le moral de ses compatriotes rebondir en cas de défi. Il arrive même à être populaire et à se faire réélire (3 réélections ?). C'était pas mieux avant.
Bien d'autres chef d'état ont du mal à conduire leur pays.
[Mode Pro UE/OTAN ON]
C'est surtout un dictateur qui opprime son peuple et aidé Bachar à gazer sa propre population!!
Franchement tu devrais avoir honte de soutenir un tyran pareil et l'on devrait demander à ton entreprise de te licencier sur le champ pour t'apprendre à modérer tes paroles dans le bon sens!!
[Mode Pro UE/OTAN OFF]

C'est mieux là?
J'ai essayé de faire un bon mix entre la bien pensance d'un coté et des menaces personnelles sur ta personne de l'autre.
Mais j'avoue que le bon équilibre entre les deux est assez compliqué.

Peut-être aurais-je du me contenter de mettre à la fin un truc du genre "Toi et ta famille devraient avoir honte d'idées pareilles", histoire que les menaces se voient moins?

Je vais peut-être demander à suivre une nouvelle formation un peu plus poussée sur ce point...
C'est mieux. Essaye les
que d'approximations ! (ndGoldo : genre j'en ai dans la caboche moi)
analyse lacunaire. (ndGoldo : idem avec des mots savants)
Troll ! (Genre je m'y connais en forum)
Nazi ! Fasciste ! Pétainiste ! (ndGoldo : classiques, usés mais toujours efficaces)
heureslesplussombres ! islamophobe (ndGoldo : plus récent, démontre une certaine recherche et une mise à jour)
Patron, un autre (avec une image de Ricard) (ndGoldo : Plus difficile techniquement, faut savoir coller une image)
Les exemples d'un grand maitre en la matière :
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... Rechercher
Modifié en dernier par Goldorak2 le 18 mai 2018, 13:01, modifié 1 fois.
Posts préférés : Dossier immobilier et http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 04&t=75765
Ignorés : toto78, Marie 94, et s_chlaf

cassios
Messages : 1566
Enregistré le : 23 juil. 2007, 10:18

Re: Russie : file unik ; économie

#53 Message par cassios » 18 mai 2018, 12:52

effectivement c'est du lourd.
Si un bien est venu à un prix décent pour l'acheteur, c'est que le vendeur est tenu par les c**, a un fusil sur la tempe, le couteau sous la gorge et un baton de dynamite dans le c***
Mais pour t'éviter un élargissement du fondement, à toi de le débusquer

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#54 Message par moinsdewatt » 25 juin 2018, 06:58

La Russie vends des bons du trésor US pour 47.4 milliards de $, et renforce ses achats d'or. Désormais la Russie en possède pour 80.5 milliards.
https://www.bloombergquint.com/global-e ... ions-scare

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#55 Message par moinsdewatt » 29 juin 2018, 19:57

Ukraine: l'UE reconduit pour six mois les sanctions économiques contre Moscou


29 juin 2018

Les 28 dirigeants de l'UE ont officiellement décidé vendredi de prolonger pendant six mois les sanctions économiques contre la Russie face à l'absence de progrès dans la mise en œuvre par Moscou des accords pour faire cesser les combats dans l'est de l'Ukraine.

"Les leaders de l'UE sont convenus de prolonger les sanctions économiques contre la Russie de six mois", a indiqué le Conseil européen, qui représente les Etats membres sur son compte Twitter.

La discussion sur les Accords de Minsk s'est déroulée après des négociations marathon sur les questions migratoires à la fin de la première journée du sommet de l'UE à Bruxelles.

Ces sanctions ont été décidées à l'été 2014, au plus fort de la crise ukrainienne, quelques mois après l'annexion de la Crimée par la Russie, suivie par l'offensive de rebelles pro-russes dans l'est de l'Ukraine. Kiev et les Occidentaux accusent la Russie de soutenir les rebelles séparatistes, notamment en leur fournissant des armes, ce que Moscou dément catégoriquement.

L'UE a par ailleurs imposé des sanctions à près de 150 personnalités, dont des proches du président russe Vladimir Poutine, inscrits sur sa "liste noire". Leurs avoirs détenus par des banques européennes sont par conséquent gelés et elles sont privées de visas pour l'UE.

Dans leurs conclusions, les 28 ont également à nouveau exhorté la Russie à "reconnaître sa responsabilité" dans la catastrophe du vol MH17 abattu par un missile au-dessus de l'Ukraine en 2014.
https://www.romandie.com/news/Ukraine-l ... 931992.rom

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7592
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Russie : file unik ; économie

#56 Message par optimus maximus » 10 juil. 2018, 13:06

La France concurrencée par le blé russe en Afrique
Alors que la campagne de commercialisation du blé récolté en 2017 touche à sa fin, l'organisme FranceAgriMer estime à 6 millions de tonnes (Mt) la quantité de blé français écoulée dans les pays hors Europe, essentiellement en Afrique, contre près de 10 Mt il y a deux ans, année certes record en termes de production. « Le meunier, s'il a un blé de base de départ dans sa recette bien protéiné, il n'a pas besoin d'aller racheter sur le marché des blés améliorants qui coûtent extrêmement cher - trois fois le prix à peu près -, et un fabricant d'aliments du bétail, il a moins besoin d'acheter des tourteaux de soja ou de colza, qui coûtent plus cher, pour compenser en protéines », explique à l'AFP un courtier sous couvert d'anonymat.

Une donnée d'autant plus cruciale qu'à l'achat, ces blés de Russie sont déjà nettement moins chers : « Avec la capacité exportable qu'ils détiennent, (les blés russes) sont un élément de référence sur le marché mondial, alors que leur prix de revient sont de 30 % moins chers que les nôtres », a expliqué Pierre Duclos, de France Export céréales, lors de la conférence. Il a pointé des « problèmes structurels », liés notamment à « un taux de mécanisation à la tonne produite plus important que chez nos concurrents », appelant à une « mutualisation » plus importante des matériels agricoles.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#57 Message par moinsdewatt » 12 juil. 2018, 20:06

La Russie championne du monde... des exportations de blé

Franck Stassi Usine Nouvelle le 12/07/2018

Malgré une baisse de production, la Russie devrait demeurer l’an prochain le premier exportateur mondial de blé. Les céréaliers européens cherchent à s’adapter à cette nouvelle donne.

Eliminée en quarts de finale de la Coupe du monde de football qu'elle organise, la Russie confirme en revanche sa première place sur un tout autre podium: celui des pays exportateurs de blé. La production russe pourrait accuser une baisse de régime l’an prochain (68,5 millions de tonnes, contre 84,9 Mt en 2017-2018), les semis d’hiver étant compromis en Sibérie par un fort épisode neigeux. Moscou va néanmoins demeurer le premier exportateur mondial de blé, avec 40 Mt exportées en 2017-2018 et 33,5 Mt prévues en 2018-2019. Toutes céréales confondues, la Russie a augmenté de 49% son record d’exportations en 2017-18, à 52,9 Mt. Ses exportations au cours de la campagne 2018-19 s’élèveraient à 48,5 Mt, selon le département américain de l’Agriculture. Et cela inquiète les céréaliers européens.

"Sur le plan commercial, au cours des années précédentes, la Russie ne nous gênait pas longtemps. Au second semestre de la campagne, elle avait écoulé ses marchandises. Cette année, cela n’a pas été le cas : il faudra probablement apprendre à avoir une mer Noire qui exporte du mois de juillet jusqu’en juin. Il nous faudra donc apprendre à être plus actif en début de campagne", commente Ludovic Pâris, délégué de l’établissement public FranceAgriMer pour la filière céréalière. L’Union européenne, médaille de bronze, a exporté 21,6 Mt de blé en 2017-2018, et devrait vendre 25 Mt de blé tendre hors de ses frontières l’an prochain. Elle est devancée par les Etats-Unis (24 Mt exportées cette année et 26 Mt en 2018-19, selon le Conseil international des céréales).

La qualité des lots, facteur de différenciation pour l'Union européenne

Cette situation qui s’annonce durable, doit inciter les exportateurs européens à davantage de vigilance, estime le chef de l’unité grains et sucre de France AgriMer, Marc Zribi. "La Russie a conquis des parts de marché vers la Tunisie, le Vietnam et, de façon plus inattendue, la Lettonie en 2017-2018", souligne-t-il.

Une attention particulière doit être portée aux commandes réalisées par l’Egypte, premier importateur mondial de blé. Le Gasc, l’organisme public en charge des appels d’offres, vient de reprendre ses achats pour la période 2018-2019 avec des achats russes à nouveau fortement majoritaires (595 000 tonnes achetées au 10 juillet). A contrario, les acheteurs privés égyptiens privilégient actuellement l’origine ukrainienne pour leurs achats de blé. La dureté du blé russe renchérit le coût de l’énergie, tandis que la qualité des lots demeure, pour l’heure, très hétérogène. Les céréaliers français ont là une opportunité de se démarquer.
https://www.usinenouvelle.com/article/l ... 19.N718869

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#58 Message par moinsdewatt » 14 juil. 2018, 12:51

Les attaques de Trump contre le gazoduc Nord Stream 2 sont de la « concurrence déloyale » pour le Kremlin

AFP parue le 12 juill. 2018

Les critiques formulées par le président américain Donald Trump contre le projet de gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l'Allemagne constituent une forme de "concurrence déloyale", a dénoncé jeudi le Kremlin.

"Nous considérons (ces attaques) comme de la concurrence déloyale. Il s'agit d'une tentative de contraindre les clients européens à acheter du GNL plus cher, qui peut leur être fourni depuis d'autres endroits", a déclaré aux journalistes le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

"C'est une question de concurrence économique et c'est dans le cadre de cette concurrence économique que les clients doivent prendre leur décision de choisir tel ou tel fournisseur", a poursuivi M. Peskov.

"Pendant des dizaines d'années, la Russie a confirmé et confirme encore son statut de garant fiable de la sécurité énergétique de l'Europe. Aucun autre fournisseur n'a jusqu'à présent démontré une grande stabilité ou fiabilité dans la fourniture de gaz par gazoduc", a-t-il ajouté.

Donald Trump a de nouveau fustigé mercredi le projet de gazoduc Nord Stream 2, qui vise à doubler les capacités de livraison de gaz russe en Europe en passant par la mer Baltique et en évitant l'Ukraine, avec qui la Russie entretient des relations conflictuelles.

Le gazoduc Nord Stream 2, dont la mise en service est prévue début 2020, a une capacité de 55 milliards de m3 par an, ce qui doit permettre de doubler les capacités du premier Nord Stream, qui transporte du gaz de la côte baltique de la Russie jusqu'à l'Allemagne.

Les Européens restent néanmoins divisés sur ce projet, tandis que les Etats-Unis, grand producteur de gaz naturel, se sont récemment lancés dans une offensive commerciale à la recherche de nouveaux débouchés, soutenue par Donald Trump.

M. Trump s'en est pris mercredi avec une virulence inédite à Berlin en assurant que "l'Allemagne est complètement contrôlée par la Russie" en raison de sa dépendance au gaz russe.

"De telles fournitures de gaz ne mènent pas à la dépendance d'une des parties sur l'autre, mais à une dépendance mutuelle, qui est une garantie de la stabilité et du développement d'une coopération mutuellement bénéfique", a déclaré M. Peskov jeudi.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump doivent tenir leur premier sommet bilatéral lundi à Helsinki.
https://www.connaissancedesenergies.org ... lin-180712

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 13811
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Russie : file unik ; économie

#59 Message par pangloss » 14 juil. 2018, 13:03

À partir de combien les russes sortent-ils la 'pee-pee tape' ?

Ce n'est sans doute pas l'Allemagne qui est contrôlée par la Russie...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#60 Message par moinsdewatt » 10 août 2018, 15:17

Russie: la croissance s'est accélérée au 2e trimestre

10/08/2018 Moscou (awp/afp)

La croissance de l'économie russe s'est accélérée à 1,8% sur un an au deuxième trimestre, dans un contexte de hausse des prix des hydrocarbures et malgré le durcissement des sanctions américaines, selon la première estimation publiée vendredi par l'institut des statistiques Rosstat.

Le produit intérieur brut de la Russie, qui a traversé deux ans de récession en 2015-2016, avait augmenté de 1,3% sur un an au premier trimestre.
......
https://m.zonebourse.com/actualite-bour ... -27094349/

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 17623
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Russie : file unik ; économie

#61 Message par EmileZola » 10 août 2018, 15:49

Ils étaient tombés tellement bas, qu'au bout d'un moment il faut bien que la croissance reprenne.
"Bisexuality immediately doubles your chances for a date on Saturday night."
Woody Allen

franckyfranck
-+
-+
Messages : 2495
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Russie : file unik ; économie

#62 Message par franckyfranck » 10 août 2018, 17:09

Quel saint ce Vladimir.

Quand il prend le pouvoir, le baril de pétrole est à moins de 20 dollars. Il est un gros exportateur de pétrole. Peu après le prix du baril va bondir et dépassera les 100 dollars dans le baril. Il aurait vraiment fallu qu'il soit un incompétent total pour ne pas tirer profit. Si la France pouvait voir du jour au lendemain un des produits qu'elle exporte multiplié par 5 en valeur, je peux te garantir que ce sera saint Manu sans qu'il n'ait rien à foutre. Tous tes problèmes seront réglé d'un coup.

Ceci d'autant plus que son reigne arrive après l'effondrement de l'URSS. Et donc il y a eu des années d'effondrement de l'économie russe et de destruction de capital.

Mais qu'à donc fait Putin à part cela... Et bien c'est le problème... Est ce que la Russie a monté en gamme sa production ? Non. Elle est devenue plus dépendente que jamais du pétrole. A t'il rendu le système juridique russe plus lisible et arbitraire ? Non. Cela a été retour au vieilles méthodes soviétiques. Donnant clairement l'impression que c'est le dernier pays ou on ira investir.

D'autres anciens pays de l'est comme la république tchèque ont beaucoup mieux réussi leur transition. Le problème est que les Russes n'étaient pas prêts pour être libre en 1991 et que les plus vieux dans un pays à la démographie catastrophique avaient la nostalgie du temps ou ils espionnaient leur voisins pour l'envoyer au goulag. Au moins étaient ils payés pour cela. Et donc ils ont aimé ce président qui a détruit une partie de leur liberté si chérement acquise. Mais il faut lire Svetlana Alexievich pour comprendre.

Voici d'ailleurs quelques chiffres sur la Russie :
http://www.leparisien.fr/international/ ... 463886.php

Chiffres qui ne devraient faire réver personne ici.

Mais les mirages ont une fin. Pour Erdogan cela a commençé. Et Putin suivra xi Jinping dans sa chute. Putin n'aura servi qu'à une chose, il aura permis à une population veillissante et paumée par le changement de croire qu'ils pourraient retrouver un peu de leur vie d'avant. Malheureusement cela s'est fait au prix de l'utilisation de la manne pétroliére à des fins clientélistes et à la non poursuite de l'adpatation du pays. Si Boris Eltsin avait eu les mêmes paramétres de courbe du pétrole, les Russes jugeraient aujourd'hui qu'il est un grand homme (il est détesté la bas). Mais la poursuite de la politique du début des années 90 et une normalisation de la russie du point de vue juridique aurait surement donné de bien meilleurs résultats économiques à long terme.

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 5844
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Russie : file unik ; économie

#63 Message par Sifar » 10 août 2018, 19:07

C'est la différence entre un chef d'état et un marchand.

Le marchand est content quand il arrive à vendre 20 ce qu'il a acheté 10 ( il a créé de la richesse ), quand son bilan comptable au 31 décembre est nickel, même s'il doit redevenir calamiteux au 1er janvier.
Le marchand regarde le PIB, super, on a fait un QE de 1000 milliards d'euros et on a eu 1% de croissance. Le marchand est heureux parce que les salaires bas améliorent la rentabilité de son entreprise.
C'est le moment qu'il choisit pour vendre ses stock options et faire la culbute.
Le marchand adoooore l'immigration sauvage, ça va faire de la main d'oeuvre pas chère pour les cantines et les abattoirs de poulet ( ces feignasses d'européens ne voulant plus travailler pour des miettes ).
Bien sûr, il peut y avoir, ça et là, quelques légers problèmes d'insécurité.. le marchand s'en fout, ce n'est pas lui qui paie et cela peut même améliorer le rendement de son investissement immobilier en zone sûre.
Le marchand vitupère contre les dépenses publiques, jusqu'à ce qu'on privatise et qu'il se rende compte que l'éducation, les transports, les infrastructures, ça n'est pas toujours immédiatement rentable.
Le marchand adore les échanges internationaux: pour lui, ce sont des commissions, des pourcentages, la possibilité de mettre les pertes dans un pays et les bénéfices dans un autre.
((( Pas étonnant que Ricardo soit l'auteur de la théorie stupide des avantages comparatifs. Il prêchait pour sa paroisse. Enfin, sa paroisse, façon de parler... )))

Le chef d'état, lui, se préoccupe du taux de fécondité, de la sûreté de ses frontières. Il fait attention à la qualité de son système éducatif, évite que celui-ci perde son temps à lutter contre les inégalités de genre
et fournissent les gens formés dont son pays a besoin pour rester autonome et souverain. Il assure la sécurité dans les rues de ses villes, sans laquelle les zones de non-droit se transforment en désert économique.
Il veille, sans obsession, à l'homogénéité de sa population, pour éviter des émeutes ou pire. Il fait en sorte que la manne pétrolière serve avant tout à son pays et pas à quelques oligarques exilés à _ew York.
Il aide les pays clients lorsque ceux-ci ont besoin de lui, ce qui donne plus de poids dans le futur à sa diplomatie.
Il paie les salaires de ses fonctionnaires, les retraites de ses vieux, maintient un système de soins.
Le chef d'état se dit que certes, cela coûterait moins cher d'acheter les turbines de ses centrales à l'étranger, mais qu'en cas de problème, ce serait bien de garder la main et de disposer d'un constructeur national.
Premier parti de France, les abstentionnistes.
Deuxième parti de France, les neuneus, les arrivistes, les truands et les traîtres.
C'est encore le PS qui gouverne, et ça plait aux connes.
Forcément, ça va bien finir.

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 7592
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Russie : file unik ; économie

#64 Message par optimus maximus » 11 août 2018, 08:13

franckyfranck a écrit :
10 août 2018, 17:09
Quel saint ce Vladimir.

Quand il prend le pouvoir, le baril de pétrole est à moins de 20 dollars. Il est un gros exportateur de pétrole. Peu après le prix du baril va bondir et dépassera les 100 dollars dans le baril. Il aurait vraiment fallu qu'il soit un incompétent total pour ne pas tirer profit. Si la France pouvait voir du jour au lendemain un des produits qu'elle exporte multiplié par 5 en valeur, je peux te garantir que ce sera saint Manu sans qu'il n'ait rien à foutre. Tous tes problèmes seront réglé d'un coup.

Ceci d'autant plus que son reigne arrive après l'effondrement de l'URSS. Et donc il y a eu des années d'effondrement de l'économie russe et de destruction de capital.

Mais qu'à donc fait Putin à part cela... Et bien c'est le problème... Est ce que la Russie a monté en gamme sa production ? Non. Elle est devenue plus dépendente que jamais du pétrole. A t'il rendu le système juridique russe plus lisible et arbitraire ? Non. Cela a été retour au vieilles méthodes soviétiques. Donnant clairement l'impression que c'est le dernier pays ou on ira investir.

D'autres anciens pays de l'est comme la république tchèque ont beaucoup mieux réussi leur transition. Le problème est que les Russes n'étaient pas prêts pour être libre en 1991 et que les plus vieux dans un pays à la démographie catastrophique avaient la nostalgie du temps ou ils espionnaient leur voisins pour l'envoyer au goulag. Au moins étaient ils payés pour cela. Et donc ils ont aimé ce président qui a détruit une partie de leur liberté si chérement acquise. Mais il faut lire Svetlana Alexievich pour comprendre.

Voici d'ailleurs quelques chiffres sur la Russie :
http://www.leparisien.fr/international/ ... 463886.php

Chiffres qui ne devraient faire réver personne ici.

Mais les mirages ont une fin. Pour Erdogan cela a commençé. Et Putin suivra xi Jinping dans sa chute. Putin n'aura servi qu'à une chose, il aura permis à une population veillissante et paumée par le changement de croire qu'ils pourraient retrouver un peu de leur vie d'avant. Malheureusement cela s'est fait au prix de l'utilisation de la manne pétroliére à des fins clientélistes et à la non poursuite de l'adpatation du pays. Si Boris Eltsin avait eu les mêmes paramétres de courbe du pétrole, les Russes jugeraient aujourd'hui qu'il est un grand homme (il est détesté la bas). Mais la poursuite de la politique du début des années 90 et une normalisation de la russie du point de vue juridique aurait surement donné de bien meilleurs résultats économiques à long terme.
Les pays pétroliers ont toutefois montré une plus grande résilience par rapport au contre-choc de 2015 par rapport à 1986, si on excepte le Vénézuela...

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13297
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Russie : file unik ; économie

#65 Message par kamoulox » 11 août 2018, 08:22

Pas du tout d’accord avec le dernier paragraphe mais bon, ça doit dépendre des villes et des classes sociales...

Maxim, chauffeur de taxi occasionnel pendant la Coupe du monde, va encore plus loin : « J’ai beaucoup voyagé, je suis allé en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans l’Europe du Sud, c’est bien pour des vacances mais je ne voudrais pas vivre en Europe. Les Occidentaux sont complètement avachis, ils ne sont plus en mesure de résister aux envahisseurs qui cherchent à les engloutir, ils ont perdu leurs valeurs, leurs traditions et même leur religion. Dans quelques années, ils seront complètement colonisés… Alors que nous, grâce à Poutine, on s’est relevé des dix ans « d’années folles » de la période Eltsine… Les magasins regorgent de denrées, les rues des villes sont sûres, on peut se promener la nuit sans crainte de se faire agresser… Les supporters et les touristes, qui sont venus pour la Coupe du monde, ne tarissent pas d‘éloges sur la Russie. »
Pas de grandes ambitions
Enfin, les jeunes, dans leur ensemble, n’ont pas d’imagination ni de grandes ambitions. Un travail stable qui leur permette de vivre et de faire vivre leur famille, un appartement confortable, si possible une voiture : c’est tout ce qu’ils désirent. Certes, ils ont envie de voyager mais choisissent de préférence les formules « tout compris ». Ils sont favorables à des stages à l’étranger mais ne veulent pas s’expatrier. Ils veulent se marier, pas pour des raisons financières ni religieuses mais tout simplement parce que c’est la tradition. Ils sont fermement opposés au mariage gay. Ils réprouvent la discrimination des homosexuels mais estiment que l’homosexualité est « une déviance » et que les gays doivent demeurer discrets et ne pas s’afficher comme ils le font en Occident.

© Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/monde/russi ... KOPmzH7.99

franckyfranck
-+
-+
Messages : 2495
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Russie : file unik ; économie

#66 Message par franckyfranck » 13 août 2018, 18:21

Les supporters et les touristes, qui sont venus pour la Coupe du monde, ne tarissent pas d‘éloges sur la Russie. »
Quand je vais dans un pays pour une courte durée j'essaie d'en prendre ce qui est bon. Et d'ailleurs on voit rarement les mauvais coté quand on est de passage. En Chine il m'a fallu beaucoup de temps pour vraiment voir le coté "obscur". Coté que tu ne vois pas quand tu es de passage mais au bout d'un an sur place, tu sais. Lors d'un passage express en Russie, en deux semaines, tu as suffisamment de belles choses à voir pour aimer ce que tu vois.
Maxim, chauffeur de taxi occasionnel pendant la Coupe du monde, va encore plus loin : « J’ai beaucoup voyagé, je suis allé en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans l’Europe du Sud, c’est bien pour des vacances mais je ne voudrais pas vivre en Europe. Les Occidentaux sont complètement avachis, ils ne sont plus en mesure de résister aux envahisseurs qui cherchent à les engloutir, ils ont perdu leurs valeurs, leurs traditions et même leur religion. Dans quelques années, ils seront complètement colonisés… Alors que nous, grâce à Poutine, on s’est relevé des dix ans « d’années folles » de la période Eltsine… Les magasins regorgent de denrées, les rues des villes sont sûres, on peut se promener la nuit sans crainte de se faire agresser…
Etonnant sauf que :
- La crainte des envahisseurs c'est excuse moi pour les pays qui au contraire ne sont pas sur de leur culture et de ce qu'ils ont à offrir. Les Russes ont à ce point beaucoup souffert. Leur culture a été défonçée par le communisme qui a tout détruit et qui a remplaçé la culture Russe par une culture Soviétique à grand coup de Goulag. Lorsque Eltsin est arrivé, il a préisdé à la destruction de la culture Soviétique sans vraiment que les gens aient choisi un modèle de remplacement. Et les Russes en ont énormément souffert, tu peux lire "La fin de l'homme rouge" pour t'en convaincre (excellent livre). Les Russes à un moment se sont dit qu'ils allaient se perdre dans un monde qu'ils n'ont pas choisi et en réaction ont voulu retrouver leurs "racines". Tu trouvera le même phénomène en Chine actuellement ou des traditions que les vieux de 80 ans ne connaissent pas (ceux qui ont vécu avant Mao) sont aujourd'hui respectées par les jeunes. La aussi le communisme a détruit une culture millénaire et l'a remplaçé par une culture "communiste" qui s'est effondrée entre la fin des années 70 et la fin des années 80. Le fait que le régime ait résisté n'a pas changé cette impression de "vide" mais au moins les chinois ayant fait du fric, cela a permis de combler temporairement le vide. En Russie, ils ont perdu en même temps leur prospérité économique, leur empire, leur fierté (tu passe de puissance égale aux USA à celui de petit pays) et leur culture. Ce fut très dur à avaler. D'ou Poutine qui fait croire aux Russes qu'ils retrouveront un monde d'avant "familier". Cela retardera l'échéance.
- La perte de notre religion c'est assez étrange vu d'un pays qui a érigé l'athéisme en dogme pendant 70 ans et qui est aujourd'hui encore grandement Athé ou Agnostique. Finalement c'est réelement une crise identitaire qui frappe tous les pays à la transition vers une société technicienne. Et qui frappe encore plus durement le monde musulman car le retour des "barbus" est avant tout une réaction à ce changement culturel qui touche aussi le monde musulman. Et conduit certains à se faire péter plutôt qu'à se dire qu'ils vont nous ressembler.
- Pour avoir quelques collégues "orthodoxes" je remarque effectivement qu'ils sont plus attaché à leur religion et leurs traditions que nous. Mais ils disent aussi pour certain que c'est surement ce qui les as empéché d'évoluer aussi vite que les occidentaux voisins.
Pas de grandes ambitions
Enfin, les jeunes, dans leur ensemble, n’ont pas d’imagination ni de grandes ambitions. Un travail stable qui leur permette de vivre et de faire vivre leur famille, un appartement confortable, si possible une voiture : c’est tout ce qu’ils désirent. Certes, ils ont envie de voyager mais choisissent de préférence les formules « tout compris ». Ils sont favorables à des stages à l’étranger mais ne veulent pas s’expatrier. Ils veulent se marier, pas pour des raisons financières ni religieuses mais tout simplement parce que c’est la tradition. Ils sont fermement opposés au mariage gay. Ils réprouvent la discrimination des homosexuels mais estiment que l’homosexualité est « une déviance » et que les gays doivent demeurer discrets et ne pas s’afficher comme ils le font en Occident.
La je croirais voir la Chine. Et c'est tout le paradoxe. Ils ont été élevé dans la gloire de la "Révolution" et du "Sens de l'histoire". Un truc glorieux, des batailles épiques. Une branlée de ouf foutue à Napoléon puis à Adolphe et la construction d'une puissance mondiale qui rivalisait avec les USA. Sauf que quand le communisme s'effondre (je parles de la société et du mode de vie pas du gouvernement), et bien tout tombe. Subitement tu vis dans la société que l'on t'avais appris à mépriser. Une société de "marchands", le truc qui était en bas de l'échelle sociale du monde d'avant. Comme disait Jesus les derniers seront les premiers ;) Et dans ce monde, on t'invite à penser pour toi même et à vivre pour toi même.

Sauf qu'il y a une grande différence entre l'éducation Européenne et l'éducation orientatie (Russe ou Chinoise). Chez nous quand tu avais des idées qui ne plaisait pas à la cour, tu traversais une frontière et tu trouvais une autre cour pour t'assurer protection au motif que cela ferait chier la couronne de France. Dans la Chine impériale ou la Russie des tsars, tu n'avais nulle part ou te planquer. Et les gens ont donc appris à être dociles et effaçées individuellement mais à vivre pour ces moments de gloire nationale. Les révolutions scientifiques et industrielles arrivent chez nous grâce à cela. Parce que des gens se disent qu'ils auront la gloire grâce à une découverte et qu'ils n'ont pas peur. Notre "mentalité" autorise la disruption et même elle la valorise.

En Russie ou en Chine, les jeunes découvrent le capitalisme et ses bienfaits. Ils peuvent avoir le confort, c'est à leur porté. Mais ils ne sont pas formés à la disruption. Ils ne diront pas "phoque" au chef dans leur grande majorité, ils sont docile car depuis 4000 ans tu as intérêt à l'être dans ce coin et que l'innovation et la sédition ont rarement été récompensés dans ces pays. Alors finalement ils n'ont pas de grandes envies individuelles et se soumettent au système. Mais comme ils n'ont pas d'envie pour eux mêmes, comment survivre s'ils n'ont pas de rêve de grandeur collectif ? Ici on peut vivre sans religion et sans traditions car on rêve de créer notre propre tradition, d'innover de faire des choses révolutionnaires. Et beaucoup de gens pensent qu'ils en ont la capacité. Mais comme ce chemin leur est interdit, ils ont conservé le chemin collectif comme seul salut. S'il n'y a rien pour le satisfaire, ils l'inventent.

Et il y a toute une contradiction entre : "Ils veulent se marier, pas pour des raisons financières ni religieuses mais tout simplement parce que c’est la tradition." et "ils ont perdu leurs valeurs, leurs traditions et même leur religion.". Nos deux peuples ont perdu cela. Mais alors que les occidentaux parviennent à vivre sans et vont petit à petit réinventer quelque chose de compatible avec la modernité (et c'est un peu le sens de certains discours ambigus de Macron sur le sujet) et bien les orientaux ne supportent pas encore ce vide et tentent de le combler par tous les moyens quitte à ce que cela n'ait aucun sens. En Chine parfois les gens se marient puis vont vivre loin l'un de l'autre en confiant les enfants aux grands parents. Se marier c'etait la tradition. Mais la réalité est une catastrophe.

Les traditions et la culture sont la car elles ont été en phase avec la réalité du monde. Et puis un jour, elles ont cessé d'être en phase de manière plus ou moins brutale. Comment réinventer ce qui a mis des siècles à se parfaire ? Vaste et passionnant programme.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13297
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Russie : file unik ; économie

#67 Message par kamoulox » 13 août 2018, 19:22

Merci Francky pou ton post.

Comme je disais je ne suis pas totalement d’accord avec l’article et donc avec une partie de ta réponse détaillée.

Mais globalement tu as raison. Maintenant pour les jeunes sans ambitions au delà de la femme, tôt les russes qu’on connais ne viennent pas en France gagner un smic...

Ils n’ont pas peur au contraire de partir pour réussir.
Aucun ne reviendra chez lui sauf en vacances.

Point commun, tous ont des parents soit ingénieurs soit bien placés en statut fonctionnaire.

Ceux de ma femme n’échappent pas à cette règle. Et donc ils ont plus de pognons, mettent leur gamins dans les meilleures conditions, et peuvent permettre à leur enfant étudier a l’étranger.
Ma femme tout frais inclus ça devait coûter 2,5 ou 3 smics biélorusses de faire ses études en France. Sa sœur c’était pareil.

Ce n’est pas un problème d’ambitions mais vraiment de moyens. Car à moins de connaître quelqu’un, tu ne peux faire de grande carrière dans le système russe, à moins d’être le 0,001 % génie mathématicien.

Donc qu’on on va la bas et qu’on rencontrent ceux de sa classe qui ont leur diplômes et parlent 3,4 langues ils sont vendeuses en bijouterie, ou magasin, et gagnent un peu mieux que les autres de par leurs compétences, mais pas de quoi mettre de côté pour venir en France.

franckyfranck
-+
-+
Messages : 2495
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Russie : file unik ; économie

#68 Message par franckyfranck » 14 août 2018, 11:21

Mais globalement tu as raison. Maintenant pour les jeunes sans ambitions au delà de la femme, tôt les russes qu’on connais ne viennent pas en France gagner un smic...

Ils n’ont pas peur au contraire de partir pour réussir.
Aucun ne reviendra chez lui sauf en vacances.
En général les émigrés, ceux qui partent d'un pays ont une mentalité particuliére. Le plus confortable est bien sur de rester près des siens et de ses amis. De vivre dans un environnement confortable. Partir signifie à un moment de se dire : "Je n'accepte pas la position que la société m'a donné dans mon pays et je vais aller faire mieux ailleurs". C'est un véritable "coup de pied au luc" que l'on se donne à soi même.

En gros c'est être capable de s'indigner mais au lieu de réagir en cassant tout et en accusant les autres, de réagir en se changeant soi même. Ceux qui ont cette mentalité (et il y en a dans toutes les cultures) réussiront brillamment ou qu'ils aillent et d'ou qu'ils partent. Regarde par exemple le parcours de Mohed Altrad. Etonnant non ? Les frères Rattanavan (plus connu sous le nom de Tang Fréres sont un autre exemple).

Mais il y a deux choses séparées (que j'ai peut être mal exprimées dans mon message d'avant). Il y a ne pas se contenter de sa situation et vouloir l'améliorer (on trouve cela dans toutes les cultures) et il y a l'amour de la disruption. Toutes les cultures créent leur lot de gens qui vont réussir brillamment car ils en ont envie. Peu ont crée des Gallilées, des Watt, des Peter Thiel, des Steve Jobs ou des Elon Musk. Un jour Steve Jobs a demandé à un mec qui était haut cadre chez Pepsi et qu'il souhaitait embaucher : "Tu veux finir ta vie à vendre de l'eau sucrée ou tu veux changer le monde ?". Notre culture a produit énormément de gens qui ont cette envie, celle de changer le monde. Parce que l'on a des exemples qui l'ont fait, et parce que l'Occident s'est construite avec des hommes comme Christophe Colomb, Gallilée, Copernic, Newton, James Watt, Nicola Tesla, Kurt Godel, Alan Turing, Les Frères Wright et Clement Ader, Albert Einstein, Thomas Edison, George Eastman, Graham Bell, Claude Shannon, Steve Jobs, Tim Berners Lee, et bien d'autres. Tous ces gens ont eu un truc en commun, ils ont innové et révolutionné leur temps, ils ont rendu l'impossible possible en créant soit une révolution intellectuelle soit une révolution technologique. Soit parfois en commercialisant ce que la technologie avait rendu possible. Il me semble que la Russie comme la Chine n'ont pas ce type de personne dans leur imaginaire collectif. La Chine traditionelle révérait ses "lettrés" qui écrivaient des poémes et fesaient des calligraphies, ses artistes, mais absoluement pas ses inventeurs. Il est donc pour l'instant plus difficile pour un jeune chinois de réver ainsi qu'il l'est pour un jeune français ou américain.

Point commun, tous ont des parents soit ingénieurs soit bien placés en statut fonctionnaire.

Ceux de ma femme n’échappent pas à cette règle. Et donc ils ont plus de pognons, mettent leur gamins dans les meilleures conditions, et peuvent permettre à leur enfant étudier a l’étranger.
Ma femme tout frais inclus ça devait coûter 2,5 ou 3 smics biélorusses de faire ses études en France. Sa sœur c’était pareil.

Ce n’est pas un problème d’ambitions mais vraiment de moyens. Car à moins de connaître quelqu’un, tu ne peux faire de grande carrière dans le système russe, à moins d’être le 0,001 % génie mathématicien.

Donc qu’on on va la bas et qu’on rencontrent ceux de sa classe qui ont leur diplômes et parlent 3,4 langues ils sont vendeuses en bijouterie, ou magasin, et gagnent un peu mieux que les autres de par leurs compétences, mais pas de quoi mettre de côté pour venir en France.
Pour s'expatrier, il faut en avoir une motivation forte. Cette motivation cela peut être la faim ou la pauvreté extrème mais parfois ce sont les parents qui ont "vu" et qui encouragent à partir. Car ils savent que l'avenir est meilleur "ailleurs". Et ils ont la possibilité de le montrer à leur gosse en les envoyant à l'étranger. Le gamin voit et il sait. Après il s'adaptera à la France ou pas.

C'est un peu comme le mec qui n'est jamais allé à plus de 50 Km de son village en France. Il a vu Paris, Marseilles, Nantes à la TV mais il ne sait pas vraiment. C'est abstrait. Et puis il y a celui qui a eu l'occasion de voir ces villes et qui se dit qu'il ne va pas rester dans son bled. Mais pour se dire cela, il fallait avoir l'occasion de voir. Sinon tu te satisfait plus ou moins de ta condition jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Et la tu es piégé.

Après comme ici, la culture ca a un coût. Et pas n'importe lequel. D'ailleurs finalement si tu regardes en France ce n'est pas loin. Le point commun entre la plupart des hauts cadres c'est le passage par des formations souvent loin de la ville d'origine de ceux qui y vivent et qui ont coutée assez cher à leur parents. Un gosse qui va étudier à Paris dans une école de commerce privé ca coute un bon smic de frais de scolarité et pas loin d'un second en frais de vie sur place. Certains disons le ont cela payé par leurs parents pendant que d'autres bossent à do'mac pour payer leurs études. Les premiers vont découvrir, faire des stages à l'étranger et acquérir totu ce que l'on acquiert pas à l'école. Les seconds auront le même diplome mais ils n'auront pu acquérir le petit verni qui fait la différence. Tout à fait injuste mais très vrai.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 13811
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Russie : file unik ; économie

#69 Message par pangloss » 14 août 2018, 16:01

franckyfranck a écrit :
13 août 2018, 18:21
Les supporters et les touristes, qui sont venus pour la Coupe du monde, ne tarissent pas d‘éloges sur la Russie. »
Quand je vais dans un pays pour une courte durée j'essaie d'en prendre ce qui est bon. Et d'ailleurs on voit rarement les mauvais coté quand on est de passage. En Chine il m'a fallu beaucoup de temps pour vraiment voir le coté "obscur". Coté que tu ne vois pas quand tu es de passage mais au bout d'un an sur place, tu sais. Lors d'un passage express en Russie, en deux semaines, tu as suffisamment de belles choses à voir pour aimer ce que tu vois.
Maxim, chauffeur de taxi occasionnel pendant la Coupe du monde, va encore plus loin : « J’ai beaucoup voyagé, je suis allé en France, en Grande-Bretagne, en Allemagne et dans l’Europe du Sud, c’est bien pour des vacances mais je ne voudrais pas vivre en Europe. Les Occidentaux sont complètement avachis, ils ne sont plus en mesure de résister aux envahisseurs qui cherchent à les engloutir, ils ont perdu leurs valeurs, leurs traditions et même leur religion. Dans quelques années, ils seront complètement colonisés… Alors que nous, grâce à Poutine, on s’est relevé des dix ans « d’années folles » de la période Eltsine… Les magasins regorgent de denrées, les rues des villes sont sûres, on peut se promener la nuit sans crainte de se faire agresser…
Etonnant sauf que :
- La crainte des envahisseurs c'est excuse moi pour les pays qui au contraire ne sont pas sur de leur culture et de ce qu'ils ont à offrir. Les Russes ont à ce point beaucoup souffert. Leur culture a été défonçée par le communisme qui a tout détruit et qui a remplaçé la culture Russe par une culture Soviétique à grand coup de Goulag. Lorsque Eltsin est arrivé, il a préisdé à la destruction de la culture Soviétique sans vraiment que les gens aient choisi un modèle de remplacement. Et les Russes en ont énormément souffert, tu peux lire "La fin de l'homme rouge" pour t'en convaincre (excellent livre). Les Russes à un moment se sont dit qu'ils allaient se perdre dans un monde qu'ils n'ont pas choisi et en réaction ont voulu retrouver leurs "racines". Tu trouvera le même phénomène en Chine actuellement ou des traditions que les vieux de 80 ans ne connaissent pas (ceux qui ont vécu avant Mao) sont aujourd'hui respectées par les jeunes. La aussi le communisme a détruit une culture millénaire et l'a remplaçé par une culture "communiste" qui s'est effondrée entre la fin des années 70 et la fin des années 80. Le fait que le régime ait résisté n'a pas changé cette impression de "vide" mais au moins les chinois ayant fait du fric, cela a permis de combler temporairement le vide. En Russie, ils ont perdu en même temps leur prospérité économique, leur empire, leur fierté (tu passe de puissance égale aux USA à celui de petit pays) et leur culture. Ce fut très dur à avaler. D'ou Poutine qui fait croire aux Russes qu'ils retrouveront un monde d'avant "familier". Cela retardera l'échéance.
- La perte de notre religion c'est assez étrange vu d'un pays qui a érigé l'athéisme en dogme pendant 70 ans et qui est aujourd'hui encore grandement Athé ou Agnostique. Finalement c'est réelement une crise identitaire qui frappe tous les pays à la transition vers une société technicienne. Et qui frappe encore plus durement le monde musulman car le retour des "barbus" est avant tout une réaction à ce changement culturel qui touche aussi le monde musulman. Et conduit certains à se faire péter plutôt qu'à se dire qu'ils vont nous ressembler.
- Pour avoir quelques collégues "orthodoxes" je remarque effectivement qu'ils sont plus attaché à leur religion et leurs traditions que nous. Mais ils disent aussi pour certain que c'est surement ce qui les as empéché d'évoluer aussi vite que les occidentaux voisins.
Pas de grandes ambitions
Enfin, les jeunes, dans leur ensemble, n’ont pas d’imagination ni de grandes ambitions. Un travail stable qui leur permette de vivre et de faire vivre leur famille, un appartement confortable, si possible une voiture : c’est tout ce qu’ils désirent. Certes, ils ont envie de voyager mais choisissent de préférence les formules « tout compris ». Ils sont favorables à des stages à l’étranger mais ne veulent pas s’expatrier. Ils veulent se marier, pas pour des raisons financières ni religieuses mais tout simplement parce que c’est la tradition. Ils sont fermement opposés au mariage gay. Ils réprouvent la discrimination des homosexuels mais estiment que l’homosexualité est « une déviance » et que les gays doivent demeurer discrets et ne pas s’afficher comme ils le font en Occident.
La je croirais voir la Chine. Et c'est tout le paradoxe. Ils ont été élevé dans la gloire de la "Révolution" et du "Sens de l'histoire". Un truc glorieux, des batailles épiques. Une branlée de ouf foutue à Napoléon puis à Adolphe et la construction d'une puissance mondiale qui rivalisait avec les USA. Sauf que quand le communisme s'effondre (je parles de la société et du mode de vie pas du gouvernement), et bien tout tombe. Subitement tu vis dans la société que l'on t'avais appris à mépriser. Une société de "marchands", le truc qui était en bas de l'échelle sociale du monde d'avant. Comme disait Jesus les derniers seront les premiers ;) Et dans ce monde, on t'invite à penser pour toi même et à vivre pour toi même.

Sauf qu'il y a une grande différence entre l'éducation Européenne et l'éducation orientatie (Russe ou Chinoise). Chez nous quand tu avais des idées qui ne plaisait pas à la cour, tu traversais une frontière et tu trouvais une autre cour pour t'assurer protection au motif que cela ferait chier la couronne de France. Dans la Chine impériale ou la Russie des tsars, tu n'avais nulle part ou te planquer. Et les gens ont donc appris à être dociles et effaçées individuellement mais à vivre pour ces moments de gloire nationale. Les révolutions scientifiques et industrielles arrivent chez nous grâce à cela. Parce que des gens se disent qu'ils auront la gloire grâce à une découverte et qu'ils n'ont pas peur. Notre "mentalité" autorise la disruption et même elle la valorise.

En Russie ou en Chine, les jeunes découvrent le capitalisme et ses bienfaits. Ils peuvent avoir le confort, c'est à leur porté. Mais ils ne sont pas formés à la disruption. Ils ne diront pas "phoque" au chef dans leur grande majorité, ils sont docile car depuis 4000 ans tu as intérêt à l'être dans ce coin et que l'innovation et la sédition ont rarement été récompensés dans ces pays. Alors finalement ils n'ont pas de grandes envies individuelles et se soumettent au système. Mais comme ils n'ont pas d'envie pour eux mêmes, comment survivre s'ils n'ont pas de rêve de grandeur collectif ? Ici on peut vivre sans religion et sans traditions car on rêve de créer notre propre tradition, d'innover de faire des choses révolutionnaires. Et beaucoup de gens pensent qu'ils en ont la capacité. Mais comme ce chemin leur est interdit, ils ont conservé le chemin collectif comme seul salut. S'il n'y a rien pour le satisfaire, ils l'inventent.

Et il y a toute une contradiction entre : "Ils veulent se marier, pas pour des raisons financières ni religieuses mais tout simplement parce que c’est la tradition." et "ils ont perdu leurs valeurs, leurs traditions et même leur religion.". Nos deux peuples ont perdu cela. Mais alors que les occidentaux parviennent à vivre sans et vont petit à petit réinventer quelque chose de compatible avec la modernité (et c'est un peu le sens de certains discours ambigus de Macron sur le sujet) et bien les orientaux ne supportent pas encore ce vide et tentent de le combler par tous les moyens quitte à ce que cela n'ait aucun sens. En Chine parfois les gens se marient puis vont vivre loin l'un de l'autre en confiant les enfants aux grands parents. Se marier c'etait la tradition. Mais la réalité est une catastrophe.

Les traditions et la culture sont la car elles ont été en phase avec la réalité du monde. Et puis un jour, elles ont cessé d'être en phase de manière plus ou moins brutale. Comment réinventer ce qui a mis des siècles à se parfaire ? Vaste et passionnant programme.
Remarquable post qui explique et illustre la crise de la transition vers la modernité (et le désarroi lorsque celle-ci est -presque- entièrement réalisée - comme en France)
Emmanuel Todd en parle très bien lors de ce débat :
Modifié en dernier par pangloss le 14 août 2018, 16:10, modifié 1 fois.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 13297
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Russie : file unik ; économie

#70 Message par kamoulox » 14 août 2018, 16:09

@ Francky :

C’est exactement mon sentiment sur ton dernier post.

A partir du moment ou tu es parti de chez toi pour mieux, tu as un truc de plus que les autres au même niveau.

D’ailleurs même juste pour erasmus, tu en connais qui ont fait erasmus avec un job de 'Mot2Cambronne' mal payé ou au chômage?

J’en connais pas un seul !

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 5844
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Russie : file unik ; économie

#71 Message par Sifar » 14 août 2018, 17:14

Peu ont crée des Gallilées, des Watt, des Peter Thiel, des Steve Jobs ou des Elon Musk.
Avec l'âge, ma mémoire se fait moins précise. Je sais ce qu'a fait Galilée, mais pour Elon Musk, j'ai un trou. C'est dommage, c'est probablement une invention révolutionnaire.
Premier parti de France, les abstentionnistes.
Deuxième parti de France, les neuneus, les arrivistes, les truands et les traîtres.
C'est encore le PS qui gouverne, et ça plait aux connes.
Forcément, ça va bien finir.

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 13811
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Russie : file unik ; économie

#72 Message par pangloss » 14 août 2018, 17:52

Ce ne sont assurément pas des génies scientifiques, mais plutôt des promoteurs de la technologie et de la science.

Ils viennent, en tout cas, de lancer à leur poursuite des millions d'étudiants de par le monde, qui va en être bouleversé positivement.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

franckyfranck
-+
-+
Messages : 2495
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Russie : file unik ; économie

#73 Message par franckyfranck » 16 août 2018, 16:22

Avec l'âge, ma mémoire se fait moins précise. Je sais ce qu'a fait Galilée, mais pour Elon Musk, j'ai un trou. C'est dommage, c'est probablement une invention révolutionnaire.
A toute époque, on a beosin de gens qui créent des révolutions intellectuelles (Newton) et des gens qui appliquent (James Watt). Dans le cas d'Elon Musk (ou de Steve Jobs) ils ne font que prendre des choses qui existent, les font marcher correctement (parce qu'entre une Tesla et la premiére 106 électrique que j'ai essayé il y a un monde) et les mettent dans les mains de tout le monde. Transformant une révolution intellectuelle en révolution technologique qui concerne le plus grand nombre.
Remarquable post qui explique et illustre la crise de la transition vers la modernité (et le désarroi lorsque celle-ci est -presque- entièrement réalisée - comme en France)
Emmanuel Todd en parle très bien lors de ce débat :
J'aime beaucoup Todd l'anthropologue mais beaucoup moins quand il fait de la politique qui je pense dévalorise beaucoup ses interviews (il n'aime pas Macron c'est son droit mais on aimerai entendre l'anthropologue qui a beaucoup de choses à dire). Mais au dela de ca oui je penses qu'il y a un problème avec la fin du "religieux" que l'on a pas su remplacer. Autant je déteste les religions et leur dogme, mais il est vrai que ramener la vie du plus grand nombre à une vie "de supermarché" pose problème. Et le mec né dans un trou et difficilement alphabétisé ne réve pas de devenir Elon Musk. Et puis il y a un petit peu de Christopher Lasch dans la société actuelle (Lire "La Révolte des Elites") ce qui ne facilite pas le réglement du problème mais en est une conséquence. C'est la combinaison des deux à savoir la fin de la religion d'un coté et le détachement des élites (qui n'ont plus rien à partager avec le peuple et inversement) de l'autre qui crée la crise actuelle.

Ces problèmes je penses que la plupart des politiciens français les ont vu et identifiés. Sarkozy le disait de manière très maladroite et Macron le dit de manière plus habile. Mais le coeur du problème (dont on ne parles pas et dont découle les deux autres) est à trouver en lisant Jacques Ellul. Oui nous avons basculé de société et ce n'est ni vers la modernité, mais bel et bien vers une société Technicienne c'est à dire une société qui vente une approche technique pour TOUT problème et voit dans l'efficacité le summum de l'accomplissement. Comme décrit par Ellul une fois cette société en place, elle fait "système" et il est quasi impossible d'en sortir. Mais cette société est accepté car elle améliore la vie du plus grand nombre qui ne peut vivre sans ses merveilles.

La société technicienne va alors créer :
- La destruction des traditions et religions "collectives" car elles sont une entorce à l'efficacité. La religion "individuelle" (spiritualité) sera tolérée jusqu'à un certain point.
- La création d'une noblesse d'instruction car une société technicienne a besoin de ses prêtres et que ses prêtres doivent être instruit. En clair je gagnes bien ma vie parce que je suis capable de comprendre l'état de l'art de la technique et de créer des choses efficaces. L'inégalité entre une classe éduquée et extrémement productive et le pékin moyen se trouve la. Les inégalités d'éducation sont monstrueuses. Et cela crée un sentiment de supériorité qui apparait comme légitime. En gros : "J'en ai chié pour faire des études, j'ai réussi ce qui prouve que je suis plus intelligent. Et donc c'est normal que j'ai plus". Puis rapidement : "Ces mecs sont débiles ils ne comprennent rien comment peut on leur laisser du pouvoir".

Soyons clair qu'aujourd'hui on ne peut pas revenir en arrière sur la société technicienne. On dépend d'elle car elle nous fournit notre confort et notre mode de vie. Et c'est la ou je différerai avec Ellul qui si il apporte le bon diagnostics à nos problèmes ne parviens pas à esquisser une solution valable ni à voir que le problème est justement de construire un vivre ensemble et des structures autour de cette nouvelle donne. Mais pour cela il faut déjà accepter ce que l'on est devenu. Or a part dans la Sillicon Valley ou certaines enclaves bien geek on n'accepte pas ce nouvel état des choses pourtant bien présent. Et on ne voit pas que toute régulation est futile car soit elle s'inscrit dans une démarche d'amélioration de l'efficacité (on applique le principe pollueur / payeur car dépolluer à un cout qui est moins élevé si on dépollue à la source) soit elles sont vouées à l'échec. Mais comme peu d'intellectuels veulent admettre ce diagnostic et bien on avances pas.

Par contre Colisimo envoie le paquet de bétises dans cette interview et y'a pas besoin d'attendre 48H pour être livré !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#74 Message par moinsdewatt » 26 août 2018, 13:55

La banque centrale russe ajoute encore 26 tonnes d'or à ses réserves :
Russia in gold buying spree ahead of tougher US sanctions

Cecilia Jamasmie

Russia’s Central Bank has picked up pace when it comes to gold buying, adding 26 tonnes to its reserves in July, more than in any other month this year, ahead of the news sanctions imposed by the US.

According to data from the International Monetary Fund, quoted by Bloomberg, Moscow bought 26.1 tonnes of gold last month, increasing its reserves to 2,170 tonnes. At today’s prices, they are worth roughly $83.6 billion, though a Russian government website pegs the value at about $77 billion.

Earlier this year, Moscow cut its holdings of US bills, notes and bonds by about four-fifths, but bought more gold, leading to speculation that the nation was dumping American assets to shield itself from the looming tougher sanctions.
http://www.mining.com/russia-gold-buyin ... sanctions/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#75 Message par moinsdewatt » 05 sept. 2018, 18:56

[En images] Le Lakhta Center, nouvelle plus grande tour d'Europe où va s'installer Gazprom

Publié le 05/09/2018 À

Images Nouveau plus grand bâtiment d'Europe, le Lakhta Center de Saint-Pétersbourg (Russie) est bientôt terminé. Fruit de nombreuses années de négociations entre les différents partenaires, son ouverture est prévue pour 2019.

Image

D’une hauteur de 462 mètres et surplombant le tout nouveau complexe riverain de Saint-Pétersbourg (Russie), le presque terminé Lakhta Center devient le premier "supertall building" (gratte-ciel de plus de 300 mètres) de la ville. C'est également le treizième bâtiment le plus grand du monde et le plus grand d’Europe. Un titre subtilisé à une autre structure proche, la Federation Tower de Moscou (Russie), terminée en 2017, qui mesure 374 mètres.

Composée de 87 étages, la tour dispose d’un design extérieur original dit "tordu" à 90 degrés : elle donne l’impression de se tordre sur elle-même, de sa base jusqu’à son sommet. Les fondations ont été enfouies jusqu’à une profondeur de 82 mètres. La structure a été renforcée par 15 colonnes afin de tenir bon face à la pression de vents pouvant souffler jusqu’à 136 km/h au sommet.
La façade est composée de 16 500 vitres, chacune équipée d’un volet automatique permettant de réduire la perte de chaleur. D’autres mesures respectueuses de l’environnement sont censées avoir été prises, comme l’installation d’un système de réutilisation et de purification de l’eau.

...................
https://www.usinenouvelle.com/article/e ... om.N737124

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#76 Message par moinsdewatt » 10 sept. 2018, 22:18

Aeroflot annonce une commande record de 100 Superjet russes

AFP 10/09/2018

Image

La première compagnie aérienne russe, Aeroflot, a annoncé lundi avoir passé une commande record de 100 avions Superjet 100, le premier appareil civil lancé en Russie depuis la fin de l'URSS.

...............
Aeroflot a signé cet accord avec la société publique russe United Aircraft Corporation (UAC), maison mère de l'avionneur Soukhoï qui construit le Superjet, à Vladivostok (Extrême-Orient), en marge d'un forum économique auquel participe Vladimir Poutine.

La somme de la commande n'a pas été précisée mais s'élèverait à plus de trois milliards de dollars, selon le quotidien économique Vedomosti.

Aeroflot est déjà le plus gros opérateur du Superjet, le premier transporteur aérien russe ayant annoncé vendredi la réception prochaine de son cinquantième modèle.

Le Superjet 100, mis en service en 2011 par Soukhoï avec la participation de l'italien Finmeccanica et de nombreux équipementiers européens, porte les espoirs de renouveau de l'industrie aéronautique russe, tombée en ruines dans la période post-soviétique.

Ce bimoteur d'une centaine de places, d'un prix catalogue d'environ 50 millions de dollars, a été conçu pour faire concurrence au brésilien Embraer et au canadien Bombardier.

Son premier vol a eu lieu en 2008 et le premier appareil a été livré à la compagnie arménienne Armavia en avril 2011. En Russie, il est exploité par Aeroflot et par la compagnie sibérienne Iakoutia.

Si les compagnies Lao Central (Laos), Interjet (Mexique), Brussels Airlines (Belgique) et Thai Royal Airforce (Thaïlande) opèrent également des Superjet, l'avion peine à trouver des clients au-delà de la Russie.

................
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ac87f9b6d7

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 8784
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Russie : file unik ; économie

#77 Message par moinsdewatt » 16 oct. 2018, 06:22

Russie: la production industrielle a ralenti, craintes liées aux sanctions américaines

AFP le 15 oct. 2018

La croissance de la production industrielle de la Russie a ralenti sur un an en septembre, alors que les craintes de nouvelles sanctions américaines pourraient peser sur l'économie russe ces prochains mois.

L'institut des statistiques Rosstat indique que la production industrielle a augmenté de 2,1% sur un an le mois dernier, un ralentissement après les 2,7% du mois d'août et les excellents chiffres du mois de juillet, qui s'étaient établis à 3,9%. Par rapport au mois d'août, en données corrigées des valeurs saisonnières, la production a augmenté de 2,5%.

Comptant parmi les principaux secteurs de l'économie russe, la production de pétrole et de condensat de gaz a augmenté de 4,9% sur un an en septembre tandis que celle de gaz naturel a augmenté de 5,3%. Les données du mois de septembre sont meilleures que prévu par les analystes, qui craignaient l'effet d'un nombre inférieur de jours ouvré en septembre par rapport à l'an dernier, ainsi que l'instabilité du marché.

Rosstat a récemment révisé à la hausse ses chiffres de la croissance, à 1,9% sur un an au deuxième trimestre (+1,3% au premier), dans un contexte de hausse des prix des hydrocarbures. Mais le contexte s'est récemment obscurci avec de nouvelles sanctions économiques américaines qui ont fait chuter le rouble, poussant la banque centrale à augmenter mi septembre son taux directeur pour la première fois depuis la crise monétaire de 2014.

En août, Washington a renforcé son arsenal punitif contre Moscou, cette fois en lien avec l'empoisonnement en mars de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia en Angleterre, portant sur l'exportation de certains produits technologiques. Mais si le rouble s'est depuis remis, une deuxième salve de sanctions est possible en novembre, qualifiée de "draconiennes" par un responsable américain.
https://www.connaissancedesenergies.org ... -un-181015

Répondre