Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3642
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#1 Message par Praséodyme » 24 nov. 2017, 18:01

L'astéroïde venu d'une autre étoile serait-il un vaisseau extraterrestre ?
L'astéroïde interstellaire `Oumuamua intrigue avec sa forme allongée. Trop petit pour être le vaisseau Rama, du roman d'Arthur Clarke, ne pourrait-il pas être tout de même une sonde interstellaire de passage dans notre Système solaire ? C'est la question que semblent se poser les membres du programme Seti ayant écouté le voyageur avec des radiotélescopes.
(...)
Des analyses seraient encore en cours.
D'abord, il y a sa forme. Les chercheurs qui ont étudié les courbes de sa luminosité — entre autres avec le VLT — ont conclu que l'objet dont la période de rotation est de 7,34 heures est au moins 10 fois plus long que large. Sa luminosité varie d'un facteur 10. Mesurant entre environ 400 mètres, `Oumuamua est tout en longueur, ressemblant à un crayon, un cigare ou encore un sous-marin. Une forme vraiment inhabituelle. « Nous ne voyons rien de tel dans notre Système solaire » a déclaré l'auteure principale de l'étude, Karen Meech, chef de l'étude à l'Institut d'astronomie de l'université d'Hawaï. « Nous avons par ailleurs constaté qu'il était de couleur rouge foncé, semblable à celle des objets situés en périphérie du Système solaire, et qu'il était totalement inerte, aucune trace de poussière n'ayant été détectée dans son environnement proche. »
D'abord pris pour une comète, 1I/2017 U1 se montre en réalité pauvre en eau et en glace. C'est un corps céleste dense et rocheux, plutôt riche en métal, estiment les auteurs. Sa teinte sombre — nous le verrions brun foncé — résulterait « des effets de l'irradiation par les rayons cosmiques sur des millions d'années », écrit l'ESO.
Compilation de tous les articles de Futura Sciences au sujet de cet étrange visiteur :
http://www.futura-sciences.com/sciences ... tre-69025/



Image
Animation de la trajectoire de l'objet A/2017 U1 récemment découvert. Comète ou astéroïde, il n'a jamais rencontré les 8 planètes de notre Système solaire. Cet objet est le premier identifié à venir d'un autre système planétaire. © Nasa, JPL
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 11742
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#2 Message par pimono » 25 nov. 2017, 03:23

Praséodyme a écrit :
...est au moins 10 fois plus long que large. ...ressemblant à un crayon, un cigare ou encore un sous-marin.
ils ont oublié de décrire les réservoirs pour que ça fonctionne.

Image


8)

Avatar du membre
Bidibulle
~~+
~~+
Messages : 7695
Enregistré le : 06 sept. 2007, 13:38
Localisation : Dans les volcans qui riaient très fort

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#3 Message par Bidibulle » 25 nov. 2017, 14:23

C'est le thème d'un bouquin d'Arthur Clarke : un vaisseau cylindrique traverse le système solaire ( "Rendez-vous avec Rama")
Il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l'homme, mais pas assez pour assouvir son avidité. (Gandhi)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#4 Message par moinsdewatt » 28 juin 2018, 19:38

Pourquoi le mystérieux astéroïde Oumuamua est désormais considéré comme une comète

28 juin 2018

Les astronomes se sont interrogés sur la nature d'Oumuamua, un objet céleste d'abord assimilé à un astéroïde en visite dans le système solaire. Une nouvelle étude se fonde sur sa vitesse pour conclure qu'il s'agit bien d'une comète.

Le mystère d’Oumuamua est résolu : le 27 juin 2018, une équipe d’astronomes et chercheurs a établi que ce mystérieux objet spatial, découvert l’année dernière, s’avère bien être une comète. D’après leur publication dans la revue Nature, cet énigmatique corps accélère comme une comète. Il ne serait donc pas, comme l’une des hypothèses le suggérait, un astéroïde.

Le 19 octobre 2017, le télescope PanSTARRS 1 (Panoramic Survey Telescope And Rapid Response System), chargé d’établir une base de données des objets visibles depuis Hawaï, a immortalisé un point lumineux en mouvement. C’est Robert Weryk, astronome et chercheur à l’Université d’Hawaï à Mānoa, qui a fait cette découverte en observant les images capturés par le télescope.

L’Union astronomique internationale avait d’abord classé l’objet comme une comète en octobre, avant de le reclasser sous le nom d’Oumuamua en tant d’objet interstellaire en novembre.

Comète ou astéroïde ?

Une comète est un corps céleste formé par un noyau de glace et de poussière, en orbite autour d’une étoile. Les astéroïdes sont des planètes mineures, faites de roches, métaux et glaces. L’activité du noyau de ces deux objets célestes n’est pas identique — bien que la distinction entre les deux tende à devenir de plus en plus floue car certains astéroïdes présentent parfois une activité cométaire.

Dans leur étude, les chercheurs expliquent avoir suivi la trajectoire d’Oumuamua, qui se dirigeait en dehors du système solaire. Pour cela, ils ont utilisé plusieurs télescopes au sol, ainsi que Hubble, celui-ci ayant permis de maintenir une surveillance même lorsque Oumuamua semblait disparaitre.

Ces observations les ont amené à découvrir que la vitesse d’Oumuamua ne pouvait pas être simplement le résultat de la gravité des planètes et du Soleil. Il se sont demandé si l’accélération de l’objet pouvait être liée à des dégagement gazeux, comme c’est le cas pour les comètes.

« Nous avons trouvé que le dégazage semblable à celui d’une comète était une explication physiquement viable, à condition qu’Oumuamua ait des caractéristiques thermiques similaires à celles des comètes », écrivent les chercheurs dans le résumé de leur article. Les autres hypothèses envisagées par les auteurs pour expliquer les changements de vitesse d’Oumuamua leur ont semblé « irréalistes ou insuffisantes ».

«Les autres explications sont « insuffisantes »»

L’aspect atypique d’Oumuama a nourri le débat scientifique sur l’identité de cet objet. Comme le souligne The Verge, la plupart des astronomes s’attendaient à ce que le premier corps spatial à venir de l’extérieur du système solaire soit une comète. Si notre propre système a rejeté des boules de glaces et de rochers dans l’espace lors de sa formation, cela aurait pu être le cas pour d’autres systèmes.

Or, les comètes sont généralement entourées d’un nuage de gaz et de poussière, ce dont Oumuamua semblait dépourvu. C’est pour cette raison que l’on a pu le considérer comme un astéroïde, composé principalement de roche et de métal.

Ces hypothèses sont d’ailleurs à l’origine même du nom d’Oumuamua, d’origine hawaïenne et signifiant « éclaireur » ou « messager », comme si l’objet céleste était le témoin d’une zone de l’espace encore inconnue, ou d’un passé révolu.
https://www.numerama.com/sciences/39101 ... omete.html

Voir aussi : https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/2 ... _23469193/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#5 Message par moinsdewatt » 03 févr. 2019, 11:36

Oumuamua n'est certainement pas un objet d'un seul tenant :
Oumuamua as a Cloud of Debris Explains Anomalies

Brian Wang | February 2, 2019 |

A NASA JPL researcher has calculated that Oumuamua was probably a cloud of debris and not an interstellar space sail fragment. There was a Harvard research theory that Oumuamua was an interstellar space sail fragment. The new JPL analysis is simpler and explains other observations and is consistent with the way other dwarf comets break apart.
https://www.nextbigfuture.com/2019/02/o ... alies.html

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#6 Message par moinsdewatt » 13 sept. 2019, 22:08

Un autre objet mystérieux de l’espace interstellaire pourrait avoir pénétré dans notre système solaire
Stéphanie Schmidt 12 septembre 2019

Les astronomes ont peut-être repéré le deuxième objet visitant notre système solaire tout en provenant d’un autre système stellaire : cet objet pourrait même voyager près de Mars plus tard au cours de l’année.
.....
https://trustmyscience.com/objet-myster ... e-solaire/

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7664
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#7 Message par stchong » 13 sept. 2019, 22:23

moinsdewatt a écrit :
13 sept. 2019, 22:08
Un autre objet mystérieux de l’espace interstellaire pourrait avoir pénétré dans notre système solaire
Stéphanie Schmidt 12 septembre 2019

Les astronomes ont peut-être repéré le deuxième objet visitant notre système solaire tout en provenant d’un autre système stellaire : cet objet pourrait même voyager près de Mars plus tard au cours de l’année.
.....
https://trustmyscience.com/objet-myster ... e-solaire/
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/2017)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#8 Message par moinsdewatt » 13 sept. 2019, 23:01

On en saura plus avec un peu plus d'observations.
Suspense.

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 1775
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#9 Message par squamata » 13 sept. 2019, 23:03

Praséodyme a écrit :
24 nov. 2017, 18:01
Animation de la trajectoire de l'objet A/2017 U1 récemment découvert. Comète ou astéroïde, il n'a jamais rencontré les 8 planètes de notre Système solaire. Cet objet est le premier identifié à venir d'un autre système planétaire. © Nasa, JPL
On pose une sonde sur l’astéroïde et on verra après. Enfin on fait de l'exploration et on verra après. Ca coute mais pas tant que cela

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#10 Message par moinsdewatt » 14 sept. 2019, 08:38

Article plus intéressant sur la comète decouverte
Newly discovered comet is likely interstellar visitor

September 12, 2019
Source: NASA/Jet Propulsion Laboratory

Summary:
A newly discovered comet has excited the astronomical community this week because it appears to have originated from outside the solar system. The official confirmation that comet C/2019 Q4 is an interstellar comet has not yet been made, but if it is interstellar, it would be only the second such object detected.
........
https://www.sciencedaily.com/releases/2 ... 161406.htm

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3642
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#11 Message par Praséodyme » 14 sept. 2019, 08:53

squamata a écrit :
13 sept. 2019, 23:03
Praséodyme a écrit :
24 nov. 2017, 18:01
Animation de la trajectoire de l'objet A/2017 U1 récemment découvert. Comète ou astéroïde, il n'a jamais rencontré les 8 planètes de notre Système solaire. Cet objet est le premier identifié à venir d'un autre système planétaire. © Nasa, JPL
On pose une sonde sur l’astéroïde et on verra après. Enfin on fait de l'exploration et on verra après. Ca coute mais pas tant que cela
C'est l'objet du projet Lyra proposé par l'Initiative for Interstellar Studies.

L'article le plus complet en français :
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/a ... -la-211805

Pas si évident à réaliser comme mission. Il file vite, l'animal.
Il faut propulser une sonde à une vitesse de 70km/s par rapport au Soleil, à comparer avec les 45km/s de New Horizon. Pour utiliser l'assistance gravitationnelle de plusieurs planètes, une fenêtre de tir se présenterait en 2021, mais c'est trop court pour monter le projet. Les gars de l'I4IS ont identifié des fenêtres en 2030 et 2033, permettant de rattraper le cigare interstellaire vers 2047 ou 2049.

Pour l'instant il ne semble pas que des agences spatiales se soient intéressées de près à ce projet. Pour étudier des comètes vierges qui n'ont encore jamais pénétré le système solaire interne, l'ESA cherche plutôt des candidates dans le nuage de Oort.
http://www.esa.int/Our_Activities/Space ... pt_a_comet
https://www.futura-sciences.com/science ... ete-76559/

L'I4IS est une association qui planche et lance des concours pour des études de faisabilité de missions interstellaires. Ils voient loin, mais ça reste théorique. Leur argument pour le projet Lyra est que l'occasion d'explorer un objet interstellaire ne se représentera peut être pas de notre vivant. Avec l'arrivée de C/2019 Q4 Borisov, ils remettront probablement leurs calculs à jour pour proposer d'autres fenêtres de tir.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

Avatar du membre
squamata
-+
-+
Messages : 1775
Enregistré le : 01 mars 2011, 22:09

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#12 Message par squamata » 14 sept. 2019, 09:42

Praséodyme a écrit :
14 sept. 2019, 08:53
squamata a écrit :
13 sept. 2019, 23:03
Praséodyme a écrit :
24 nov. 2017, 18:01
Animation de la trajectoire de l'objet A/2017 U1 récemment découvert. Comète ou astéroïde, il n'a jamais rencontré les 8 planètes de notre Système solaire. Cet objet est le premier identifié à venir d'un autre système planétaire. © Nasa, JPL
On pose une sonde sur l’astéroïde et on verra après. Enfin on fait de l'exploration et on verra après. Ca coute mais pas tant que cela
C'est l'objet du projet Lyra proposé par l'Initiative for Interstellar Studies.

L'article le plus complet en français :
https://www.agoravox.fr/tribune-libre/a ... -la-211805

Pas si évident à réaliser comme mission. Il file vite, l'animal.
Il faut propulser une sonde à une vitesse de 70km/s par rapport au Soleil, à comparer avec les 45km/s de New Horizon. Pour utiliser l'assistance gravitationnelle de plusieurs planètes, une fenêtre de tir se présenterait en 2021, mais c'est trop court pour monter le projet. Les gars de l'I4IS ont identifié des fenêtres en 2030 et 2033, permettant de rattraper le cigare interstellaire vers 2047 ou 2049.

Pour l'instant il ne semble pas que des agences spatiales se soient intéressées de près à ce projet. Pour étudier des comètes vierges qui n'ont encore jamais pénétré le système solaire interne, l'ESA cherche plutôt des candidates dans le nuage de Oort.
http://www.esa.int/Our_Activities/Space ... pt_a_comet
https://www.futura-sciences.com/science ... ete-76559/

L'I4IS est une association qui planche et lance des concours pour des études de faisabilité de missions interstellaires. Ils voient loin, mais ça reste théorique. Leur argument pour le projet Lyra est que l'occasion d'explorer un objet interstellaire ne se représentera peut être pas de notre vivant. Avec l'arrivée de C/2019 Q4 Borisov, ils remettront probablement leurs calculs à jour pour proposer d'autres fenêtres de tir.
Merci pour les liens.
Il y a un problème de résistance de la sonde à utiliser le soleil pour l'assistance gravitationnelle ? Je ne me rends pas compte des ordres de grandeurs de vitesse et de la proximité du soleil qu'il faut avoir pour atteindre les 70km/s.
C'est quand même abusé que l'exploration interstellaire soit faite par des assoc mais heureusement qu'ils sont là meme si les fonds proviennent d'un etat. En gros, on demande a des Jeff Bezos et autres de financer le truc

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#13 Message par moinsdewatt » 14 sept. 2019, 14:31

Ce projet Lyra n'a aucune chance de se faire.

Ou sont les sous ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18200
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#14 Message par kamoulox » 14 sept. 2019, 15:46

On est sûr qu’il viens pas du nuage d’oort?

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 11742
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#15 Message par pimono » 14 sept. 2019, 22:43

Praséodyme a écrit :
14 sept. 2019, 08:53
Ils voient loin, mais ça reste théorique.
c'est un peu ça le problème de tout ce qui a trait au système solaire et au delà, de près comme de loin !
Beaucoup d'hypothèses et autant de certitudes qui font consensus que de concret !

Avatar du membre
Bernard minet
Messages : 1574
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#16 Message par Bernard minet » 14 sept. 2019, 23:20

La question est : pourquoi diable ce croiseur interstellaire a laché Pimono avant de se barrer ?

Avatar du membre
Praséodyme
-++
-++
Messages : 3642
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#17 Message par Praséodyme » 15 sept. 2019, 08:21

kamoulox a écrit :
14 sept. 2019, 15:46
On est sûr qu’il viens pas du nuage d’oort?
On a étudié sa trajectoire. Vu la distance du périhélie et la vitesse, on a calculé une excentricité de 1,2 c'est donc une trajectoire hyperbolique qui part à l'infini. S'il venait du nuage de Oort, il serait sur une orbite elliptique (excentricité comprise entre 0 et 1) avec une aphélie située entre 20 000 et 100 000 unités astronomiques.
Je suis pas raciste, mais la scientologie, c'est de la 'Mot2Cambronne'

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 18200
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#18 Message par kamoulox » 15 sept. 2019, 09:55

Praséodyme a écrit :
15 sept. 2019, 08:21
kamoulox a écrit :
14 sept. 2019, 15:46
On est sûr qu’il viens pas du nuage d’oort?
On a étudié sa trajectoire. Vu la distance du périhélie et la vitesse, on a calculé une excentricité de 1,2 c'est donc une trajectoire hyperbolique qui part à l'infini. S'il venait du nuage de Oort, il serait sur une orbite elliptique (excentricité comprise entre 0 et 1) avec une aphélie située entre 20 000 et 100 000 unités astronomiques.
Ok merci. Je me doutais qu’ils avaient calculé j’ai je ne l’ai pas lu.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#19 Message par moinsdewatt » 28 sept. 2019, 12:23

Confirmation !
L’Union Astronomique Internationale confirme officiellement l’origine interstellaire de la comète 2I/Borisov

Thomas Boisson 26 septembre 2019

Il y a quelques semaines, l’astronome amateur Gennady Borisov détectait un objet à la trajectoire curieuse dans le ciel. Après quelques observations supplémentaires, les astrophysiciens en sont venus à poser l’hypothèse qu’il s’agissait d’un objet interstellaire. Des images plus précises prises par le télescope Gemini ont permis d’établir qu’il s’agissait d’une comète. Grâce à des données supplémentaires, l’Union Astronomique Internationale a pu confirmer officiellement l’origine interstellaire de la comète Borisov.


ACCUEIL
ACTUS
ESPACE & ASTROPHYSIQUE
PHYSIQUE
MÉDECINE & BIO
CHIMIE
PLANÈTE & ENVIRONNEMENT
NATURE
ANIMAUX
TECHNOLOGIE
MATHÉMATIQUES
ARCHÉOLOGIE & PALÉONTOLOGIE
HISTOIRE
APPRENDRE
DÉFINITIONS
ESPACE & ASTRO (Q-R)
PHYSIQUE (Q-R)
CHIMIE (Q-R)
MÉDECINE & BIO (Q-R)
INFORMATIQUE (Q-R)
NATURE (Q-R)
ÉNERGIE (Q-R)
HISTOIRE (Q-R)
SCI-FI SCIENCE
SCI-FI SCIENCE
CRITIQUE FILMS
DIVERS
GYM DU CERVEAU
LIFE HACKS
REVIEWS
ASTRONOMIE (REVIEWS)
BLACKHOLE CALCULATOR
INSOLITE
SE CONNECTER
S’ABONNER
SERVICES
PRESTATIONS PUBLICITAIRES
CONTACT
logo


AccueilActualités - ScienceEspace & Astrophysique
L’Union Astronomique Internationale confirme officiellement l’origine interstellaire de la comète 2I/Borisov
Thomas Boisson 26 septembre 2019 Espace & Astrophysique
image comete| Gemini
Il y a quelques semaines, l’astronome amateur Gennady Borisov détectait un objet à la trajectoire curieuse dans le ciel. Après quelques observations supplémentaires, les astrophysiciens en sont venus à poser l’hypothèse qu’il s’agissait d’un objet interstellaire. Des images plus précises prises par le télescope Gemini ont permis d’établir qu’il s’agissait d’une comète. Grâce à des données supplémentaires, l’Union Astronomique Internationale a pu confirmer officiellement l’origine interstellaire de la comète Borisov.


La comète repérée fin août est officiellement un objet interstellaire, selon l’Union astronomique internationale (UAI). Le verdict signifie que l’objet, provisoirement appelé C/2019 Q4, est maintenant appelé 2I/Borisov, avec le préfixe indiquant que la comète est le deuxième objet interstellaire que les astrophysiciens ont identifié à ce jour. Le premier étant 1I/’Oumuamua, qui avait été aperçu pour la première fois en octobre 2017.

« L’orbite est maintenant suffisamment connue et son objet est sans équivoque d’origine interstellaire ; il a reçu sa désignation définitive en tant que deuxième objet interstellaire, 2I » écrit l’IAU dans un communiqué. Le nom de Borisov rend hommage à son découvreur, l’astronome amateur de Crimée, Gennady Borisov.

Une trajectoire hyperbolique caractéristique d’une origine interstellaire
Début septembre, les astrophysiciens spéculaient, sur la base des données initiales, que l’objet était interstellaire, mais l’UAI a demandé plus d’observations avant de publier sa déclaration. Pour prendre cette décision, les astrophysiciens ont suivi la trajectoire de la comète suffisamment longtemps pour confirmer que celle-ci avait une orbite extrêmement hyperbolique.

Un large arc qui se dirigeait dans une direction puis partait dans une autre, la désignant comme un objet venant de traverser notre système solaire. 21I/Borisov a une trajectoire plus hyperbolique que tout autre comète que les astronomes ont étudiée à ce jour, écrit l’UAI (les objets originaires du Système solaire sont piégés dans des orbites elliptiques autour du Soleil, qui ressemblent à des cercles écrasés).

Ces observations ont également permis aux astrophysiciens de déterminer quand 2I/Borisov se rapprochera le plus du Soleil. Le 7 décembre, la comète passera devant le Soleil à une distance de 300 millions de kilomètres, soit environ deux fois plus que la distance entre la Terre et le Soleil (150 millions de km).

À peu près à la même époque, la comète ne sera visible que depuis l’hémisphère sud. 2I/Borisov sera plus facile à repérer de la Terre en décembre et janvier, mais restera observable jusqu’à plus tard en 2020.
https://trustmyscience.com/iau-confirme ... e-borisov/

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#20 Message par moinsdewatt » 28 sept. 2019, 12:24

Confirmation !
L’Union Astronomique Internationale confirme officiellement l’origine interstellaire de la comète 2I/Borisov

Thomas Boisson 26 septembre 2019

Il y a quelques semaines, l’astronome amateur Gennady Borisov détectait un objet à la trajectoire curieuse dans le ciel. Après quelques observations supplémentaires, les astrophysiciens en sont venus à poser l’hypothèse qu’il s’agissait d’un objet interstellaire. Des images plus précises prises par le télescope Gemini ont permis d’établir qu’il s’agissait d’une comète. Grâce à des données supplémentaires, l’Union Astronomique Internationale a pu confirmer officiellement l’origine interstellaire de la comète Borisov.

La comète repérée fin août est officiellement un objet interstellaire, selon l’Union astronomique internationale (UAI). Le verdict signifie que l’objet, provisoirement appelé C/2019 Q4, est maintenant appelé 2I/Borisov, avec le préfixe indiquant que la comète est le deuxième objet interstellaire que les astrophysiciens ont identifié à ce jour. Le premier étant 1I/’Oumuamua, qui avait été aperçu pour la première fois en octobre 2017.

« L’orbite est maintenant suffisamment connue et son objet est sans équivoque d’origine interstellaire ; il a reçu sa désignation définitive en tant que deuxième objet interstellaire, 2I » écrit l’IAU dans un communiqué. Le nom de Borisov rend hommage à son découvreur, l’astronome amateur de Crimée, Gennady Borisov.

Une trajectoire hyperbolique caractéristique d’une origine interstellaire
Début septembre, les astrophysiciens spéculaient, sur la base des données initiales, que l’objet était interstellaire, mais l’UAI a demandé plus d’observations avant de publier sa déclaration. Pour prendre cette décision, les astrophysiciens ont suivi la trajectoire de la comète suffisamment longtemps pour confirmer que celle-ci avait une orbite extrêmement hyperbolique.

Un large arc qui se dirigeait dans une direction puis partait dans une autre, la désignant comme un objet venant de traverser notre système solaire. 21I/Borisov a une trajectoire plus hyperbolique que tout autre comète que les astronomes ont étudiée à ce jour, écrit l’UAI (les objets originaires du Système solaire sont piégés dans des orbites elliptiques autour du Soleil, qui ressemblent à des cercles écrasés).

Ces observations ont également permis aux astrophysiciens de déterminer quand 2I/Borisov se rapprochera le plus du Soleil. Le 7 décembre, la comète passera devant le Soleil à une distance de 300 millions de kilomètres, soit environ deux fois plus que la distance entre la Terre et le Soleil (150 millions de km).

À peu près à la même époque, la comète ne sera visible que depuis l’hémisphère sud. 2I/Borisov sera plus facile à repérer de la Terre en décembre et janvier, mais restera observable jusqu’à plus tard en 2020.
https://trustmyscience.com/iau-confirme ... e-borisov/

maud lepage 75
Messages : 422
Enregistré le : 31 août 2011, 20:35
Localisation : paris

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#21 Message par maud lepage 75 » 28 sept. 2019, 12:52


moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 11530
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Nous avons été visités par un croiseur interstellaire

#22 Message par moinsdewatt » 01 déc. 2019, 23:33

Nouvelles images de la comète interstellaire Borisov

30 nov 2019 futurasciences

Deux nouvelles images de 2I/Borisov, ce visiteur interstellaire venu d'un autre système planétaire que les astronomes étudient avec la plus grande attention quelques jours avant son passage au plus près du Soleil.
......
https://www.futura-sciences.com/science ... sov-78589/

Passage au plus près du Soleil le 8 décembre.

Répondre