Bulle Immobilière

Forum de discussion concernant l'immobilier
Nous sommes actuellement le 24 Mai 2018, 21:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 17 Mai 2018, 10:56 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Mars 2013, 23:44
Message(s) : 1634
On va prendre une base 100 en 2005. En euros courants, y a-t-il des coins où l'immo a baissé ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 11:05 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 01 Oct 2005, 20:34
Message(s) : 17525
Nouveau stephanois a écrit:
On va prendre une base 100 en 2005. En euros courants, y a-t-il des coins où l'immo a baissé ?

En province

_________________
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 11:43 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 11 Août 2007, 12:44
Message(s) : 5576
Dès que tu t'éloigne d'une ville moyenne ça a bien dégringolé. Dans mon bocage Normand d'origine on est couramment à -60% sur le prix d'affichage. Et ça se vend souvent en dessous. Alors qu'en 2005 ça pouvait se vendre au prix demandé.

Pour la maison que j'achète dans les Charentes avec de gros travaux, le prix de vente a été fixé direct par l'AI en fonction du budget de rénovation. J'ai négocié non-pas le prix mais les prestations (une dépendance et du terrain supplémentaire).
Ce n'était pas possible durant ces folles années 2001-2007, où le coût de rénovation était très largement sous-estimé.

_________________
Le crédit pour les nuls   Voir les sujets actifs


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 13:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 22 Oct 2012, 13:59
Message(s) : 998
Localisation : Bretagne
chez mes beaux parents ca ne vaut pas tripette . . .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Agil

Démographie en berne, loin de tout, la moitié des maisons est en vente...

https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... il%2041170

Je pense que tout bled loin de tout et à la population en chute libre doit être dans le même cas.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 13:15 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
sim_v a écrit:
chez mes beaux parents ca ne vaut pas tripette . . .

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Agil

Démographie en berne, loin de tout, la moitié des maisons est en vente...

https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil ... il%2041170

Je pense que tout bled loin de tout et à la population en chute libre doit être dans le même cas.


+1

Dès que tu sors des axes de transport , qui sont liés aux bassins d’emploi , les jeunes partent, les écoles ferment , ça deviens des bleds de vieux, en gros on explique juste la désertifications des campagnes.

Il y a justes des exceptions (secteurs touristiques, frontaliers...)


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 13:18 
Hors-ligne
+
+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Juin 2008, 14:43
Message(s) : 3012
Localisation : Conflans St Honorine (78) / La Gacilly proche (56)
lecriminel a écrit:
Nouveau stephanois a écrit:
On va prendre une base 100 en 2005. En euros courants, y a-t-il des coins où l'immo a baissé ?

En province

Mais encore ? Nantes ? Bordeaux ? Nogent le Rotrou ? Le Touquet ?

_________________
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - Valérie Pécresse, déc 2015.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 13:31 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24421
L'agglomération de Marseille par exemple :
https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001587626
Indice de 95.4 au Q3 2017 (dernier trimestre définitif) contre 98.3 au Q4 2005 et 111 au plus haut de 2007 (-15% sur les 10 dernieres années la bas)..

Et c'est assez courant en comparant avec le plus haut de 2007/2008 :

Si on regarde les derniers indices INSEE definitif du prix des appartements dans les villes de +10k habitants (donc pas la cambrousse), l'indice est plus bas au Q3 2017 (103.4) qu'au Q1 2008 (106.7).
https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001587588

C'est aussi le cas pour la grande couronne parisienne, les maisons y sont moins cher au Q3 2017 (106)
qu'au Q4 2007 (110.8)
https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001587610


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 15:18 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 01 Oct 2005, 20:34
Message(s) : 17525
ddv a écrit:
lecriminel a écrit:
Nouveau stephanois a écrit:
On va prendre une base 100 en 2005. En euros courants, y a-t-il des coins où l'immo a baissé ?

En province

Mais encore ? Nantes ? Bordeaux ? Nogent le Rotrou ? Le Touquet ?

Toute la province prise dans son ensemble, car nonobstant l'effet qualité, le ratio de Friggit (prix/revenus) est aujourd'hui plus bas que fin 2005, et comme les revenus ont du évoluer de façon similaire à l'inflation....

_________________
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 15:48 
Hors-ligne
-++
-++

Inscrit(e) le : 24 Avr 2008, 17:16
Message(s) : 3564
Oui, mais c'est souvent dans les coins peu dynamiques économiquement.

En 2005/2008, l'immo était haut partout, aussi bien dans les grandes villes qu'au fin fond de la province.

Depuis, cela a encore monté dans les zones dynamiques (+ effet métropolisation), les prix sont similaires dans les zones moyennement attractives, mais il y a pleins de zones qui sont en baisse continue depuis 2008.

Dans les zones dévastées économiquement, et en perte de population, c'est clair que les acheteurs des 10/15 dernières années ne peuvent revendre à leurs prix d'achat (et encore, si c'est possible de trouver un acheteur, sans même parler de prix).

Cependant, la plupart des acheteurs n'ont pas ce problème si achat dans une zone attractive.

On peut également ajouter qu'il y a aussi une différentiation selon les années de construction. A l'époque, l'immobilier des années 70 était moins décoté que maintenant (-10% à l'époque, -30% maintenant). Ainsi, qqun qui a acheté dans une zone moyennement attractive dans un immeuble des années 70 peut être en MV, alors que l'indice des prix est flat sur la période dans sa zone.

Comme souvent dans une société humaine, ce sont les plus faibles (économiquement) qui ont perdus le plus, car achat loin des centres économiques, et/ou achat dans un immeuble des années 60/70.


Cela a été une des erreurs commises à l'époque sur ce forum, de prendre la courbe nationale, sans voir les différents marchés. Le forum a eu raison (-30 à -60% sur les prix), mais dans les zones où peu de personnes désirent habiter. Ailleurs, mieux valait acheter.

_________________
Ce n'est pas en améliorant la bougie que l'on a inventé l'ampoule électrique...

Vous connaissez le principe de l'Idiocratie ? Les c0ns gagnent toujours à la fin.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 15:59 
Hors-ligne
+
+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 09 Juil 2014, 12:07
Message(s) : 2693
Les graphes de MeilleursAgents c'est en euro courant ?

Plein de départements ruraux sont à -10% sur les dix dernières années voire -20% pour les plus bouseux.

On voit très clairement que les départements qui continuent de monter sont ceux qui comptent une des 10 plus grandes métropoles (sauf Marseille et Lille) et puis ceux qui ont un intérêt touristique (sauf les calanques) sont flat.

Quand on a les chiffres sur le chef-lieu, c'est généralement mieux que sur l'ensemble du département (sauf Marseille)

De là à dire qu'il ne faut pas acheter dans les coins qui baissent, je ne sais pas. C'est encore là qu'on trouve les meilleurs ratios prix/loyer et que l'offre locative est d'une qualité pourrie. Vu les taux d'emprunt actuels, même si le prix continue de baisser de 1% chaque année, l'achat est amorti en quelques années.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 21:29 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 28 Jan 2016, 18:50
Message(s) : 2225
wizi a écrit:
Cela a été une des erreurs commises à l'époque sur ce forum, de prendre la courbe nationale, sans voir les différents marchés. Le forum a eu raison (-30 à -60% sur les prix), mais dans les zones où peu de personnes désirent habiter. Ailleurs, mieux valait acheter.
eh oui :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 17 Mai 2018, 22:42 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24421
wizi a écrit:
Oui, mais c'est souvent dans les coins peu dynamiques économiquement.

En 2005/2008, l'immo était haut partout, aussi bien dans les grandes villes qu'au fin fond de la province.

Depuis, cela a encore monté dans les zones dynamiques (+ effet métropolisation), les prix sont similaires dans les zones moyennement attractives, mais il y a pleins de zones qui sont en baisse continue depuis 2008.

Dans les zones dévastées économiquement, et en perte de population, c'est clair que les acheteurs des 10/15 dernières années ne peuvent revendre à leurs prix d'achat (et encore, si c'est possible de trouver un acheteur, sans même parler de prix).

Cependant, la plupart des acheteurs n'ont pas ce problème si achat dans une zone attractive.

On peut également ajouter qu'il y a aussi une différentiation selon les années de construction. A l'époque, l'immobilier des années 70 était moins décoté que maintenant (-10% à l'époque, -30% maintenant). Ainsi, qqun qui a acheté dans une zone moyennement attractive dans un immeuble des années 70 peut être en MV, alors que l'indice des prix est flat sur la période dans sa zone.

Comme souvent dans une société humaine, ce sont les plus faibles (économiquement) qui ont perdus le plus, car achat loin des centres économiques, et/ou achat dans un immeuble des années 60/70.


Cela a été une des erreurs commises à l'époque sur ce forum, de prendre la courbe nationale, sans voir les différents marchés. Le forum a eu raison (-30 à -60% sur les prix), mais dans les zones où peu de personnes désirent habiter. Ailleurs, mieux valait acheter.
j ai donné les stats des notaires plus haut.. les prix sont flat depuis 10ans dans la plupart des coins en France, même en grande couronne parisienne, même dans le 78..
Après ce qu'il faut voir c est qu est ce que tu pouvais acheter en 2007 avec des taux a 5% sur 25ans par rapport aux 1.8% actuels !!


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 09:16 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 28 Jan 2016, 18:50
Message(s) : 2225
Le sujet c'est de comparer les prix de 2005 (base 100) avec aujourd'hui. Personne n'est dupe sur l'intérêt de prendre 2008 comme base 100.

Ta source parle des maisons en grande couronne (77, 78 et 91) et mélange des choux et des carottes. Les familles (cibles du marché des maisons) ne cherchent pas à acheter une maison quelconque peu importe la ville. Ils cherchent un bien sans défaut, dans une ville correcte, bien desservie avec de bons équipements (écoles entre autres). Et pour ce type de biens, les prix ont bien augmenté depuis 10 ans même en grande couronne. J'en parle même pas sur 13 ans.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 10:27 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 14 Nov 2014, 23:00
Message(s) : 7141
Comparer en euros constants, ça n'a pas grand intérêt. Toutefois, à la fin 2005, la hausse des prix commence sa décélération. Les prix ont augmenté de manière homogène dans tous le pays jusqu'à début 2007 d'environ 10 % puis la crise a compartimenter l'immobilier en plusieurs marchés.
Grosso modo, ce qui intéresse l'acheteur, c'est la mensualité et la durée de l'emprunt.
En tenant compte de l'inflation, de la baisse des taux, du prix des assurances tirés à la baisse par une concurrence accrue, l'accession à ma propriété est plus simple aujourd'hui qu'en 2005, exception faite de Paris (+ quelques villes de petite couronne), Lyon et Bordeaux. Dans ces trois villes, le remplacement de la classe populaire par les classes supérieures n'aident pas à la comparaison.
Dans les coins ruraux, les petites et moyennes agglomérations, l'accession à la propriété est plus simple aujourd'hui qu'en 2002 ou 2003.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 18:19 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 28 Jan 2016, 18:50
Message(s) : 2225
Les gens suivent les prix en euros courants surtout parce que c'est plus pratique, plus facile à mesurer (pour calculer une plus/moins value par ex). Il y a des tas d'indices de prix que les gens sur ce forum aiment commenter.

Après, je pense qu'on est tous d'accord sur l'impact de la baisse des taux sur le pouvoir d'achat immobilier et de l'évolution des prix différente selon les régions. Elle est bien visible sur les courbes de Friggit à partir de 2007 où chaque courbe (Paris, IDF, province) se dissocie durablement.

Personne ne peut nier la baisse des prix dans la France périphérique et la hausse dans les zones tendues des Métropoles.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 19:08 
Hors-ligne
-+
-+

Inscrit(e) le : 30 Déc 2011, 18:49
Message(s) : 2427
Concrétement la "métropolisation" ne devient pas un sujet conscient chez les Français avant la campagne 2012 et le fameux livre de Christophe Guilluy. Avant j'ai l'impression que les gens pouvaient considérer que certes il n'y avait pas autant d'opportunité à la brousse que dans les grandes villes, mais on pouvait y mener une vie agréable et la dynamique était bonne dans bcp de villes moyennes.

Deux choses ont accélérées considérablement le processus de métropolisation qui était lent auparavant :
- Internet et les nouvelles technologies. C'est une activité qui nécéssite une concentration de compétences. Elle a donc crée des emplois en nombre mais ces emplois ont été concentrés dans les métropoles. Avant sur une école d'ingé une bonne partie de la promo allait bosser en production en province (et pas toujours dans des grosses villes). Après on voyait des promos de 300 pour lesqulles la plus grosse région après l'ile de France était la Californie suivi de Londres.
- La Finance : C'est également une activité très concentrée. Un boulot en finance c'est pire qu'un boulot de geek, ca se passe à Paris ou Londres. Un paquet de capitales pourtant sympa sont clairement en Ligue 2 sur ces types de job. Mais aussi les financiers ont été inventifs et ont fournis des outils financiers efficaces à ceux qui en avaient besoin. Ce qui a permis de la croissance externe et des concentrations de boite. Souvent aux bénéfices de boites dont les sièges étaient dans les grandes métropoles. Or en général que se passait il alors ? Le repreneur gardait la capacité de production (qu'il avait acheté) et rapatriait toutes les fonctions stratégiques au siège qui souvent d'ailleurs étaient "redondantes" dans le sens ou avec la hausse de la productivité liée à l'informatique il pouvait se permettre de tout gérer depuis son siège sans nécéssairement augmenter de bcp son personnel local. Au bout d'un moment au dela d'un certain niveau de salaire il n'y a plus rien à la campagne

Ce mouvement s'est accéléré à deux reprises :
- Vers 2005/2006 on sent coté IT que les innovations liées à Internet sont en train d'infuser dans la population générale. Cela va accélérer la métropolisation en rendant des choses possibles. Un bete truc ***, les serveurs et toute l'informatique est rapatrié dans un endroit centralisé et les filliales y accédent via une connexion internet.
- La crise financière en 2008 accélére la fermeture de certaines boites très mal en point. Les sièges sociaux rationalisent également énormément leur production et prennent des décisions. La technologie le permettant certaines choses ne reviendront pas après la crise. Quand une boite par exemple décide d'abandonner un envoi de facture sur papier pour passer a un envoi par mail il n'y a pas de retour arrière.

J'ai l'impression quand je voyage en France que autant l'ambiance en région parisienne n'a pas trop changé (les gens restent optimistes) autant en province hors métropoles c'est la désolation. Et encore, la puissance publique soutient l'emploi dans beaucoup de ces coins. Si cela devait changer cela serait "catastrophique" pour nombre de villes moyennes qui sont devenues extrémement dépendentes de l'économie résidentielle. Comme elles sont vieillissantes c'est une situation extrémement dangereuse car lorsque les boomers vont commencer à réduire leur consommation voir à claquer, cela va être dommageable à l'économie résidentielle de ces villes.

J'aimerai bien savoir si on a des stats non sur la population mais la quantité de revenus touchés dans une aire géographique distincte. Je ne serai pas surpris qu'elle ait commencçé à décliner dans certaines villes moyennes voir dans la pampa. Alors qu'à l'inverse la population de Paris est de plus en plus composée de gens aisés voir très aisés. Cela finit par expliquer la divergence.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 19:29 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
Merci pour le résumé détaillé.

Je suis en plein dedans. Ma femme n’a trouvé un stage qu’à paris (big data)
Rien en province. Ça recrute à mort, les payes de débutant ont pas l’air trop degeu et ça monte vite si t’es bon.

La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherais.

Les grosses compétences c’est Paris. Après les petits morceaux pour les chanceux dans les métropoles de province et des miettes pour le reste.

C’est clairement scindé paris, et le reste.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 19:46 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24421
Marie 94 a écrit:
Le sujet c'est de comparer les prix de 2005 (base 100) avec aujourd'hui. Personne n'est dupe sur l'intérêt de prendre 2008 comme base 100.

Ta source parle des maisons en grande couronne (77, 78 et 91) et mélange des choux et des carottes. Les familles (cibles du marché des maisons) ne cherchent pas à acheter une maison quelconque peu importe la ville. Ils cherchent un bien sans défaut, dans une ville correcte, bien desservie avec de bons équipements (écoles entre autres). Et pour ce type de biens, les prix ont bien augmenté depuis 10 ans même en grande couronne. J'en parle même pas sur 13 ans.


oui c est mon premier exemple.
aglo de Marseille en baisse entre 2005 et 2017...


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 19:57 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Mars 2013, 23:44
Message(s) : 1634
N'y avait-il pas depuis belle lurette une métropolisation pour les CSP+ ? Ceux de la brousse qui allaient à la métropole faire de "vraies" études y retournaient rarement, sauf à avoir un attachement territorial fort ET être embauché par LA boîte de la ville moyenne ayant besoin de profils à forte valeur ajoutée. Après on a inventé les antennes universitaires rattachées à une vraie fac. Ça faisait limite bander les édiles locales mais sorti de quelques DUT et licences, fallait quand même aller à la fac pour le reste.

Mais il y a pire que la métropolisation (enfin c'en est une composante): dans les villes moyennes pas trop chancelantes on a un vrai désert médical, et même dans les grandes villes avec un CHU comme Limoge ou Saint-Étienne.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 19:59 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Mars 2013, 23:44
Message(s) : 1634
Gpzzzz a écrit:
oui c est mon premier exemple.
aglo de Marseille en baisse entre 2005 et 2017...


Les maisons DANS Marseille sont hors de prix (sauf bien sûr dans les 13ème, 14ème, 15ème et 16ème arrondissements, et encore...). Elles étaient encore plus chères en 2005 ? :shock:


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 18 Mai 2018, 20:28 
Hors-ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 28 Jan 2016, 18:50
Message(s) : 2225
Gpzzzz a écrit:
Marie 94 a écrit:
Le sujet c'est de comparer les prix de 2005 (base 100) avec aujourd'hui. Personne n'est dupe sur l'intérêt de prendre 2008 comme base 100.

Ta source parle des maisons en grande couronne (77, 78 et 91) et mélange des choux et des carottes. Les familles (cibles du marché des maisons) ne cherchent pas à acheter une maison quelconque peu importe la ville. Ils cherchent un bien sans défaut, dans une ville correcte, bien desservie avec de bons équipements (écoles entre autres). Et pour ce type de biens, les prix ont bien augmenté depuis 10 ans même en grande couronne. J'en parle même pas sur 13 ans.


oui c est mon premier exemple.
aglo de Marseille en baisse entre 2005 et 2017...

C'est pas sur Marseille que je t'ai repris mais sur le 78 où tu annonce que les prix ont baissé en 13 ans en citant u'e source sur la grande couronne sur 10 ans. Ci-dessous l'évolution des prix dans le 78.

https://www.meilleursagents.com/prix-im ... elines-78/


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 19 Mai 2018, 01:07 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Juin 2017, 13:10
Message(s) : 551
Nouveau stephanois a écrit:
Après on a inventé les antennes universitaires rattachées à une vraie fac. Ça faisait limite bander les édiles locales mais sorti de quelques DUT et licences, fallait quand même aller à la fac pour le reste.

L'antenne d'Assas à Melun :lol: :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 19 Mai 2018, 06:02 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24421
Marie 94 a écrit:
Gpzzzz a écrit:
Marie 94 a écrit:
Le sujet c'est de comparer les prix de 2005 (base 100) avec aujourd'hui. Personne n'est dupe sur l'intérêt de prendre 2008 comme base 100.

Ta source parle des maisons en grande couronne (77, 78 et 91) et mélange des choux et des carottes. Les familles (cibles du marché des maisons) ne cherchent pas à acheter une maison quelconque peu importe la ville. Ils cherchent un bien sans défaut, dans une ville correcte, bien desservie avec de bons équipements (écoles entre autres). Et pour ce type de biens, les prix ont bien augmenté depuis 10 ans même en grande couronne. J'en parle même pas sur 13 ans.


oui c est mon premier exemple.
aglo de Marseille en baisse entre 2005 et 2017...

C'est pas sur Marseille que je t'ai repris mais sur le 78 où tu annonce que les prix ont baissé en 13 ans en citant u'e source sur la grande couronne sur 10 ans. Ci-dessous l'évolution des prix dans le 78.

https://www.meilleursagents.com/prix-im ... elines-78/
reprend mon post j ai jamais dit le contraire.
j ai donné un exemple d aglo en baisse depuis 2005 et indiqué que les cas étaient plus courant en comparant avec le pic de 2007/2008. le 78 n est tjrs pas revenu sur ces plus hauts d il y a 10ans..


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 13:02 
En ligne
-+
-+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 17 Oct 2007, 19:06
Message(s) : 2190
Localisation : Lyon (69)
optimus maximus a écrit:
Dans les coins ruraux, les petites et moyennes agglomérations, l'accession à la propriété est plus simple aujourd'hui qu'en 2002 ou 2003.

Ce qui serait intéressant d’avoir la courbe “indicateur de pouvoir d’achat immobilier des ménages” de Friggit séparée en France, Paris, IDF et province comme celle de l’indice des prix.

Image

Le niveau actuel est le même que 2005 alors que les prix ont significativement augmenté à Paris, en petite couronne et dans le coeur des plus grandes métropoles.
Une courbe province aux conditions de 2003 ne serait pas choquante. Pour les agglo de moins de 100 000 habitants les conditions sont probablement encore meilleurs.

Je ne sais pas si c’est ultra représentatif, mais dans mon agglo de naissance, Besançon, ceux qui ont viré babacool au lycée sont presque tous devenus propriétaires acquérant en 2016 (en périphérie) alors qu’il y quelques années ce n’était même pas un rêve pour eux.
L’un d’eux qui est prof de musique à mi-temps et sa compagne infirmière ont acheté une maison dont la surface habitable fait 8 fois la surface du logement de ben92 (mais il y a des travaux et pas de chiotte PMR).
Lors de la dernière rencontre entre anciens on s’est rendu compte que celui qui était propriétaire occupant de la plus petite surface est l’ancien meilleur de la classe, qui à été pris dans une bonne école et qui a le meilleur salaire hors expat (sa compagne gagne aussi très bien sa vie) mais n’a trouvé de boulot qu’à Paris.

_________________
La propriété privée nous a rendus si stupides et si bornés qu'un objet n'est nôtre que lorsque nous le possédons.
K. Marx [Manuscrits de 1844]


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:01 
Hors-ligne
-+
-+

Inscrit(e) le : 20 Mars 2014, 22:15
Message(s) : 2346
kamoulox a écrit:
La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherais.

Bien sûr que si. En étant peu diplômé tu aurais du mal à intégrer un grand groupe, mais les PME franciliennes on énormément besoin de gens polyvalents et capables, même sans compétences très pointues. Du moment que tu as des xp réussies je pense que tu trouverais. Beaucoup ont des difficultés à recruter de la "chair fraiche" pour trimmer aux 39h sans RTT payés au lance-pierre, sans 13e mois ni CE ni participation ni rien.

kamoulox a écrit:
Les grosses compétences c’est Paris. Après les petits morceaux pour les chanceux dans les métropoles de province et des miettes pour le reste.
C’est clairement scindé paris, et le reste.

Oui dans ce sens c'est vrai. Très peu d'emplois qualifiés et bien payés en province.
Mais l'inverse est faux. Les entreprises franciliennes sont demandeuses d'emplois peu payés. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:08 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 12032
Localisation : Ile de France Ouest
kamoulox a écrit:
La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherait.

Auto-entrepreneur dans le BTP tu serais le roi du pétrôle.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:15 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Mars 2013, 23:44
Message(s) : 1634
Ah bon, en cumulant taf déclaré et black, un artisan peut tourner à 6k€ à Paris ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:17 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 12032
Localisation : Ile de France Ouest
Nouveau stephanois a écrit:
Ah bon, en cumulant taf déclaré et black, un artisan peut tourner à 6k€ à Paris ?

6k j'en sais rien, mais vivre très correctement sans aucun doute.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:18 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
Je gagne maintenant solo 5 fois ma mensualité de crédit immo pour ma maison. . Je vais pas aller me faire chier a paris alors qu’ici ma maison je rembourse et cela en deviens indolore alors que ma femme n’est qu’en stage :mrgreen:

C’est pas parce qu’on est pas diplômé qu’on est debile...
grâce à ça on peut se permettre d’avoir un appart pour le stage de madame la semaine à paris, ses frais de transports...

S’il faut j’irais bien sur (en trainant les pieds) mais j’y perdrais assurément en qualité de vie.

Donc on verra, je prends le pognon pour l’instant. On verra si ça dure. J’ai d’autres projets en tête


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:19 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
cashisking a écrit:
Nouveau stephanois a écrit:
Ah bon, en cumulant taf déclaré et black, un artisan peut tourner à 6k€ à Paris ?

6k j'en sais rien, mais vivre très correctement sans aucun doute.


Oui, un oncle est a bien plus que ça


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:19 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24421
Nouveau stephanois a écrit:
Ah bon, en cumulant taf déclaré et black, un artisan peut tourner à 6k€ à Paris ?


Pas au 35h hein, mais si tu mets la main à la pate ca peut monter très vite.. Y a des vieux qui te payent 1500€ juste pour decoller un papier peint dans une chambre et en reposer un autre :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:20 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
cashisking a écrit:
kamoulox a écrit:
La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherait.

Auto-entrepreneur dans le BTP tu serais le roi du pétrôle.



Je ne cours pas après l’argent à tout prix. Mais à une qualité de vie entre temps/confort/argent

Miser tout sur l’argent ne m’intéresse pas sans les 2 autres points


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:34 
En ligne

Inscrit(e) le : 21 Mars 2014, 13:23
Message(s) : 1228
cashisking a écrit:
kamoulox a écrit:
La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherait.

Auto-entrepreneur dans le BTP tu serais le roi du pétrôle.

J'allais le dire. Kamoulox ne se rend pas compte du potentiel qui existe pour quelqu'un qui sait faire des travaux... C'est un salaire de cadre sup' sans souci...


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 14:48 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
JiBéPé a écrit:
cashisking a écrit:
kamoulox a écrit:
La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherait.

Auto-entrepreneur dans le BTP tu serais le roi du pétrôle.

J'allais le dire. Kamoulox ne se rend pas compte du potentiel qui existe pour quelqu'un qui sait faire des travaux... C'est un salaire de cadre sup' sans souci...


Certes. Mais avec un environnement qui ne m’intéresse pas , et un m2 a plus de 10000 euros... je veux des enfants d’ici quelques années, et puis gagner beaucoup vu ce que l’état se sucre non...

Je m’en fou de gagner 5000 et plus pour vivre moins bien qu’ici avec moins.

Et puis si j’aime bosser pour moi même je fais rarement du black car je n’éprouve pas de plaisir de bosser quand ce pas pour moi, même payé. Alors me taper les bouchons et autres joyeusetés de la rp, non merci.

Vous avez du mal à comprendre que jouer à la plus grosse paye je m’en claque les baloches. Je veux juste un peu d’argent pour me faire plaisir et du temps pour mes projets. Ça vaut tout l’or du monde, le temps


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:05 
En ligne

Inscrit(e) le : 21 Mars 2014, 13:23
Message(s) : 1228
kamoulox a écrit:
JiBéPé a écrit:
cashisking a écrit:
kamoulox a écrit:
La province c’est bien pour les gars comme moi. A paris je finirais clochard. Personne ne m’embaucherait.

Auto-entrepreneur dans le BTP tu serais le roi du pétrôle.

J'allais le dire. Kamoulox ne se rend pas compte du potentiel qui existe pour quelqu'un qui sait faire des travaux... C'est un salaire de cadre sup' sans souci...


Certes. Mais avec un environnement qui ne m’intéresse pas , et un m2 a plus de 10000 euros... je veux des enfants d’ici quelques années, et puis gagner beaucoup vu ce que l’état se sucre non...

Je m’en fou de gagner 5000 et plus pour vivre moins bien qu’ici avec moins.

Et puis si j’aime bosser pour moi même je fais rarement du black car je n’éprouve pas de plaisir de bosser quand ce pas pour moi, même payé. Alors me taper les bouchons et autres joyeusetés de la rp, non merci.

Vous avez du mal à comprendre que jouer à la plus grosse paye je m’en claque les baloches. Je veux juste un peu d’argent pour me faire plaisir et du temps pour mes projets. Ça vaut tout l’or du monde, le temps

(Au passage, c'est assez marrant que tu associes bosser pour les autres et faire du black. Moi, je pensais à une activité légale et déclarée.) :mrgreen:
Quand tu vois tous les margoulins qui pullulent sur les pages jaunes et qui arnaquent à la première occasion (serruriers, plombiers, pour ce que j'en ai vu dans les 2 dernières années), quelqu'un qui bosse bien et qui est sérieux peut très vite, rien qu'avec le bouche-à-oreille se retrouver occupé à temps plein sur des chantiers intéressants (clients pas trop près de leurs sous et avec des beaux matériaux). Dans ces conditions là, ça peut devenir intéressant de bosser pour les autres. Enfin, c'est comme ça que je vois les choses dans mon activité : bonnes conditions de travail et chantier intéressant = plaisir.
Mais ce n'est pas le sujet.

Pour le reste, d'accord avec toi, je comprends tout à fait le choix de gagner moins de POGNON et d'avoir une vie au final plus confortable, c'était juste une réaction à ton message qui indiquait que si tu devais vivre à Paris, tu deviendrais clochard par incapacité à trouver du boulot : c'est juste à l'opposé de la réalité, il manque à Paris plein de gens débrouillards, habiles de leurs mains et qui savent parler français.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:14 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
Ok avec toi. J’y viendrais peut être je ne suis pas figé. Mais c’est en dernière ligne de ma liste.

En fait pour l’instant je ne prévoie rien, tout dépendra de ma femme. Boulot à paris? A l’étranger?

On y verra plus clair d’ici une grosse année. Pour l’instant la vie suis son cours.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:21 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 12032
Localisation : Ile de France Ouest
kamoulox a écrit:
Certes. Mais avec un environnement qui ne m’intéresse pas , et un m2 a plus de 10000 euros...

Je cherche une entreprise pour des travaux. La dernière boite appelée viendra mi-juin, pour intervenir au mieux en fin d'automne.
A moins de 5000€ de devis les entreprises ne se déplacent même pas.
Et à 17h sur le chantier y'a plus personne quand c'est pas 16h (boulot physique je comprends).
Tu te prends une maison dans un coin tranquille en grande couronne, et ça roule.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:28 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 10 Juin 2013, 13:55
Message(s) : 1623
cashisking a écrit:
Tu te prends une maison dans un coin tranquille en grande couronne, et ça roule.
justement, en RP ca roule pas,

te taper les bouchons à 6h du mat pour aller en camionnette sur ton chantier (le BA13 se plie difficilement au metro/rer) tu repasseras mais il faudrait me payer le double d un chantier a 5000
ca roule jamais, 6h deja les emmerdes, 16h rebelote
bon puis une fois arrivé reste le probleme du stationnement

je comprend et plussoi kamou

_________________
St Ex, Le petit prince a écrit:
Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:33 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
cashisking a écrit:
kamoulox a écrit:
Certes. Mais avec un environnement qui ne m’intéresse pas , et un m2 a plus de 10000 euros...

Je cherche une entreprise pour des travaux. La dernière boite appelée viendra mi-juin, pour intervenir au mieux en fin d'automne.
A moins de 5000€ de devis les entreprises ne se déplacent même pas.
Et à 17h sur le chantier y'a plus personne quand c'est pas 16h (boulot physique je comprends).
Tu te prends une maison dans un coin tranquille en grande couronne, et ça roule.


Oui c’est sûr. C’est un choix et je comprends très bien votre regard sur ca.
J’ai toujours été quelqu’un avec assez peu de moyens mais j’ai réussi à avoir un niveau de vie en rapport avec ma vie plutôt exellent.

J’aurais des choix à faire dans un an. Pour l’instant je ne peux que faire des suppositions. Une chose est sure, je sais ce que j’ai envie et pas envie.

Mais je laisse par exemple ma femme découvrir par elle même Paris. Moi je n’aime pas, elle oui. Mais y vivre sur place lui fait voir la vraie vie parisienne. C’est à double tranchant. Si elle kiffe trop je vais devoir suivre et dans ce cas bien sûr que je me poserais la question de bosser à mon compte. Soit finalement non, et on trouvera un compromis

J’ai déjà un projet d’entreprise dans les cartons mais j’attend qu’on est un salaire sûr par sécurité et accessoirement du pognon de côté

Je patiente


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:33 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Juin 2017, 13:10
Message(s) : 551
cashisking a écrit:
Tu te prends une maison dans un coin tranquille en grande couronne, et ça roule.

Oui. C'est pas dans le stéréotype mais en IDF y'a aussi la campagne. Et c'est loin d'être rare.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:35 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
m.enfin a écrit:
cashisking a écrit:
Tu te prends une maison dans un coin tranquille en grande couronne, et ça roule.
justement, en RP ca roule pas,

te taper les bouchons à 6h du mat pour aller en camionnette sur ton chantier (le BA13 se plie difficilement au metro/rer) tu repasseras mais il faudrait me payer le double d un chantier a 5000
ca roule jamais, 6h deja les emmerdes, 16h rebelote
bon puis une fois arrivé reste le probleme du stationnement

je comprend et plussoi kamou


Merci. Rien qu’hier en revenant de Bretagne le bordel a paris pour déposer madame.
Inssuportable.

Non, paris il faut y vivre en hyper centre sans bagnole à la limite. C’est tout


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:38 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 09 Juin 2017, 13:10
Message(s) : 551
kamoulox a écrit:
Merci. Rien qu’hier en revenant de Bretagne le bordel a paris pour déposer madame.
Inssuportable.

Non, paris il faut y vivre en hyper centre sans bagnole à la limite. C’est tout

Tu peux être basé en IDF et choisir de bosser partout sauf dans Paris (sauf exceptions super bien payées). Vu la concentration immobilière, tu pourras très bien faire ton beurre sans poser un pied dans la capitale.

Et puis si ta femme aime Paris, ce serait un compromis de s'en rapprocher.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 15:56 
En ligne

Inscrit(e) le : 21 Mars 2014, 13:23
Message(s) : 1228
kamoulox a écrit:
m.enfin a écrit:
cashisking a écrit:
Tu te prends une maison dans un coin tranquille en grande couronne, et ça roule.
justement, en RP ca roule pas,

te taper les bouchons à 6h du mat pour aller en camionnette sur ton chantier (le BA13 se plie difficilement au metro/rer) tu repasseras mais il faudrait me payer le double d un chantier a 5000
ca roule jamais, 6h deja les emmerdes, 16h rebelote
bon puis une fois arrivé reste le probleme du stationnement

je comprend et plussoi kamou


Merci. Rien qu’hier en revenant de Bretagne le bordel a paris pour déposer madame.
Inssuportable.

Non, paris il faut y vivre en hyper centre sans bagnole à la limite. C’est tout


Tu as essayé de rentrer dans Paris en voiture hier soir, fin de week-end prolongé de printemps? :shock:
Hihihi, là c'est pas un problème spécifique à Paris, c'est juste que tu es un peu maso! :mrgreen:
J'imagine qu'il y avait aussi des beaux bouchons aux entrées de Lyon, Bordeaux, Strasbourg, etc.
Je chambre un peu, mais la réalité c'est que ça roule quand même pas mal quand on peut choisir ses horaires. Par exemple, à 6h et 16h en semaine, justement puisque c'est l'exemple pris par m.enfin, la réunion parisienne est loin d'être un embouteillage géant. Les pics de bouchons sont bien marqués dans la journée : http://www.sytadin.fr/sys/barometre_courbe_cumul.jsp.html.
Je trouve d'ailleurs que la circulation sur le périph a connu une amélioration depuis le passage à 70 km/h.

Mais bon, je n'essaye pas de convaincre, je déteste moi-même la foule et si je pouvais faire mon boulot à la campagne, je n'hésiterais pas une seconde. Je relativise juste un peu l'image d'horreur qui est parfois véhiculée.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 17:34 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
Oui :mrgreen: un peu maso! Comme on revenait de Bretagne j’allais pas remonter dans les hauts de france puis madame redescendre à paname. J’ai déposé direct dans le 13eme. Parti 16h30 de rennes on est arrivé à 21h. Ça aurait pu être pire c’est sur.

Mais si tu as des horaires de bureau et prendre la voiture c’est horrible.

Par chez moi tu fais 15km en moins de 15 min

Les distances ne sont pas les mêmes par apport au temps


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 18:05 
En ligne

Inscrit(e) le : 21 Mars 2014, 13:23
Message(s) : 1228
Oui, c'est pour ça qu'un parisien ne raisonne jamais en termes de distance, mais toujours en termes de temps de trajet.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 22 Mai 2018, 18:34 
En ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Nov 2008, 12:25
Message(s) : 11904
Tout à fait. Et se déplacer facilement et rapidement c’est aussi du confort. Je finis le taff je suis vite rentré c’est Un bonheur incommensurable


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 23 Mai 2018, 07:34 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 12032
Localisation : Ile de France Ouest
Ystava a écrit:
Oui. C'est pas dans le stéréotype mais en IDF y'a aussi la campagne. Et c'est loin d'être rare.../...
Tu peux être basé en IDF et choisir de bosser partout sauf dans Paris (sauf exceptions super bien payées). Vu la concentration immobilière, tu pourras très bien faire ton beurre sans poser un pied dans la capitale.

Toutafé.
Sur ma ligne de RER A (ouest), passé Nanterre c'est quasiment la campagne, Carrières sur Seine face aux champs c'est très vert.
Même Sartrouville n'est pas très dense, deuxième ville des Yvelines pourtant.
Tu te mets au Mesnil le Roi t'es à la campagne, à côté de SGL, et tu rayonnes pour le boulot, t'auras toujours du taf dans le coin, et tu ne sortiras même pas du 78.
L'IdF c'est pas que du béton.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 47 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bernard minet, Goldorak2, Lo2, squamata et 23 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Ne pas nous contacter à cette adresse, il s'agit d'un piège pour spammeurs: piege-a-pourriel-ne-pas-utiliser@poure.com
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr
Piège à pourriel, ne pas suivre.