Bulle Immobilière

Forum de discussion concernant l'immobilier
Nous sommes actuellement le 17 Juil 2018, 20:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePublié: 13 Juil 2018, 19:51 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 14 Avr 2013, 19:41
Message(s) : 8153
Citer:
Guerre commerciale: la Californie va souffrir si la crise dure

11 juillet 2018

Des automobiles aux puces électroniques, en passant pas les noisettes et le vin, l'économie de la Californie va beaucoup souffrir si la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine s'aggrave.

Des milliards de dollars et des centaines de milliers d'emplois sont en jeu dans l'Etat américain le plus riche et le plus peuplé, principal bastion de l'opposition à Donald Trump.

"S'il y a une région aux Etats-Unis qui sera la plus atteinte par la guerre commerciale, ce sera Los Angeles", explique Stephen Cheung, ancien directeur du commerce international au port de la mégapole californienne.

"La Chine est notre premier partenaire économique", dit-il à l'AFP, soulignant qu'en 2017, les transactions entre l'empire du Milieu et les ports de la région ont dépassé 170 milliards de dollars.

Mais il craint aussi que le cycle de représailles engagé depuis la mise en place de mesures protectionnistes américaines sur les produits chinois la semaine dernière menace toute l'économie internationale.

"Nous craignons que ce cycle continue au point de provoquer une dépression", dit M. Cheung, désormais patron de l'ONG World Trade Center Los Angeles.

- "Très inquiets" -

Avec 40 millions d'habitants, la Californie accueille les géants technologiques de la Silicon Valley, les industries du cinéma et de la télévision.

L'Etat exporte des voitures électriques, des moteurs, des pièces automobiles et de l'aluminium, en plus d'être le verger de l'Amérique.

Justement, les représailles chinoises visent les pistaches, les amandes, les noix, les oranges, les citrons et les fraises du "Golden State".

"Même si nous ne connaissons pas les ramifications exactes que ces taxes auront sur nos productions, nous pressentons que la perte du marché chinois va bénéficier à d'autres exportateurs étrangers, provoquant la perte d'opportunités de vente à long terme pour nos agriculteurs", commente Sara Neagu-Reed, de la Fédération des agriculteurs de Californie.

La Chine était en 2016 le troisième marché pour les produits agricoles californiens, derrière le Canada et l'Union européenne, avec 2 milliards de dollars d'exportations.

"Nous sommes très inquiets", dit plus prosaïquement Holly King, patronne des producteurs d'amandes de l'Etat. Le secteur, qui a exporté pour 518 millions de dollars en 2016, est désormais frappé de droits de douane de 50%.

Pour les pistaches, qui pesaient 530 millions de dollars cette même année, les taxes sont de 45%.

Casey Creamer, vice-président de la Mutuelle des producteurs d'agrumes de Californie qui représente 2.500 professionnels, assure toutefois que l'organisation soutient l'administration face aux pratiques commerciales chinoises qui "ont fait beaucoup de mal à notre industrie".

Depuis le début de l'année, Donald Trump a multiplié les mesures protectionnistes à l'encontre de ses partenaires commerciaux, accusés de profiter des largesses des Etats-Unis.

De nombreux professionnels reconnaissent que la Chine use de pratiques commerciales déloyales, mais "au lieu d'utiliser des tarifs douaniers comme une tactique", estime M. Cheung, l'administration Trump devrait négocier un accord bénéficiaire aux deux parties.

- "Frustrant" -

Le vin, autre produit phare de la Californie, a été frappé de tarifs douaniers de 35%.

"On a commencé à exporter en Chine il y a dix ans, on a construit un bon réseau, mais tout s'est brusquement arrêté", déplore à l'AFP Michael Honig, un viticulteur de la Napa Valley au nord de San Francisco.

Son partenaire asiatique a suspendu toutes ses commandes en attendant de voir comment évolue la situation.

"C'est frustrant", commente le vigneron.

Mario Cordero, responsable du port de Long Beach, qui avec Los Angeles a vu passer 7,5 millions de conteneurs en 2017, dit ne pas avoir jusqu'ici entendu parler de cargaisons bloquées. Il faudra selon lui six mois pour avoir un meilleur aperçu des effets des taxes.

Côté emplois, l'ONG California Budget and Policy Center estime que 285.000 salariés sont affectés par cette guerre commerciale.

Pour Stephen Cheung, les consommateurs verront une hausse des prix d'ici quelques semaines, ce qui devrait rendre les importateurs plus réticents à passer commande.

La Californie pourrait aussi perdre les investisseurs chinois, ajoute-t-il.

"L'économie subit déjà" les conséquences de la guerre commerciale et si elle dure, "il faudra du temps pour revenir à un fonctionnement normal", prédit M. Cheung.

https://www.romandie.com/news/Guerre-co ... 935625.rom


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 20:13 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 14 Nov 2014, 23:00
Message(s) : 7399
moinsdewatt a écrit:
Citer:
Guerre commerciale: la Californie va souffrir si la crise dure

11 juillet 2018

Des automobiles aux puces électroniques, en passant pas les noisettes et le vin, l'économie de la Californie va beaucoup souffrir si la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine s'aggrave.

Des milliards de dollars et des centaines de milliers d'emplois sont en jeu dans l'Etat américain le plus riche et le plus peuplé, principal bastion de l'opposition à Donald Trump.

"S'il y a une région aux Etats-Unis qui sera la plus atteinte par la guerre commerciale, ce sera Los Angeles", explique Stephen Cheung, ancien directeur du commerce international au port de la mégapole californienne.

"La Chine est notre premier partenaire économique", dit-il à l'AFP, soulignant qu'en 2017, les transactions entre l'empire du Milieu et les ports de la région ont dépassé 170 milliards de dollars.

Mais il craint aussi que le cycle de représailles engagé depuis la mise en place de mesures protectionnistes américaines sur les produits chinois la semaine dernière menace toute l'économie internationale.

"Nous craignons que ce cycle continue au point de provoquer une dépression", dit M. Cheung, désormais patron de l'ONG World Trade Center Los Angeles.

- "Très inquiets" -

Avec 40 millions d'habitants, la Californie accueille les géants technologiques de la Silicon Valley, les industries du cinéma et de la télévision.

L'Etat exporte des voitures électriques, des moteurs, des pièces automobiles et de l'aluminium, en plus d'être le verger de l'Amérique.

Justement, les représailles chinoises visent les pistaches, les amandes, les noix, les oranges, les citrons et les fraises du "Golden State".

"Même si nous ne connaissons pas les ramifications exactes que ces taxes auront sur nos productions, nous pressentons que la perte du marché chinois va bénéficier à d'autres exportateurs étrangers, provoquant la perte d'opportunités de vente à long terme pour nos agriculteurs", commente Sara Neagu-Reed, de la Fédération des agriculteurs de Californie.

La Chine était en 2016 le troisième marché pour les produits agricoles californiens, derrière le Canada et l'Union européenne, avec 2 milliards de dollars d'exportations.

"Nous sommes très inquiets", dit plus prosaïquement Holly King, patronne des producteurs d'amandes de l'Etat. Le secteur, qui a exporté pour 518 millions de dollars en 2016, est désormais frappé de droits de douane de 50%.

Pour les pistaches, qui pesaient 530 millions de dollars cette même année, les taxes sont de 45%.

Casey Creamer, vice-président de la Mutuelle des producteurs d'agrumes de Californie qui représente 2.500 professionnels, assure toutefois que l'organisation soutient l'administration face aux pratiques commerciales chinoises qui "ont fait beaucoup de mal à notre industrie".

Depuis le début de l'année, Donald Trump a multiplié les mesures protectionnistes à l'encontre de ses partenaires commerciaux, accusés de profiter des largesses des Etats-Unis.

De nombreux professionnels reconnaissent que la Chine use de pratiques commerciales déloyales, mais "au lieu d'utiliser des tarifs douaniers comme une tactique", estime M. Cheung, l'administration Trump devrait négocier un accord bénéficiaire aux deux parties.

- "Frustrant" -

Le vin, autre produit phare de la Californie, a été frappé de tarifs douaniers de 35%.

"On a commencé à exporter en Chine il y a dix ans, on a construit un bon réseau, mais tout s'est brusquement arrêté", déplore à l'AFP Michael Honig, un viticulteur de la Napa Valley au nord de San Francisco.

Son partenaire asiatique a suspendu toutes ses commandes en attendant de voir comment évolue la situation.

"C'est frustrant", commente le vigneron.

Mario Cordero, responsable du port de Long Beach, qui avec Los Angeles a vu passer 7,5 millions de conteneurs en 2017, dit ne pas avoir jusqu'ici entendu parler de cargaisons bloquées. Il faudra selon lui six mois pour avoir un meilleur aperçu des effets des taxes.

Côté emplois, l'ONG California Budget and Policy Center estime que 285.000 salariés sont affectés par cette guerre commerciale.

Pour Stephen Cheung, les consommateurs verront une hausse des prix d'ici quelques semaines, ce qui devrait rendre les importateurs plus réticents à passer commande.

La Californie pourrait aussi perdre les investisseurs chinois, ajoute-t-il.

"L'économie subit déjà" les conséquences de la guerre commerciale et si elle dure, "il faudra du temps pour revenir à un fonctionnement normal", prédit M. Cheung.

https://www.romandie.com/news/Guerre-co ... 935625.rom
Une motivation supplémentaire pour le CALEXIT ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Juil 2018, 11:51 
En ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 25 Août 2005, 10:24
Message(s) : 13692
Localisation : 92
À court et moyen terme, tout le monde va pâtir des konneries de Trump. Les diverses élections n'ont lieu, elles, qu'à court terme...

_________________
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Juil 2018, 13:47 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 01 Oct 2005, 20:34
Message(s) : 17821
pangloss a écrit:
À court et moyen terme, tout le monde va pâtir des konneries de Trump. Les diverses élections n'ont lieu, elles, qu'à court terme...

+1, retour à l'age de pierre, comme les Anglais après le Brexit.
c'est étonnant que tu répondes tranquillement à la situation dramatique monétaire par un lapidaire "whatever it takes" (et là je me disais, ce Pangloss est de ceux qui en chutant du 60eme étage trouvent que pour l'instant tout va bien) et paniques pour un reprise molle des droits de douanes freinant l'inutile (ou plutôt dommageable ) internationalisation du commerce.

_________________
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Juil 2018, 14:08 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 14 Avr 2013, 19:41
Message(s) : 8153
Les agriculteurs tazus dans le soja vont pleurer :

Citer:
Dommages collatéraux sur le marché du soja

13 juil 2018

L'accroissement de la population et la hausse des revenus ont ouvert la voie à une augmentation constante des importations chinoises de soja au cours des deux dernières décennies.

La Chine est le plus grand importateur mondial et le plus grand acheteur de soja américain. L'accroissement de la population, l'urbanisation et l'augmentation des revenus ont ouvert la voie à une augmentation constante des importations chinoises de soja au cours des deux dernières décennies. L'an dernier, la Chine a acheté 57% du soja américain, ce qui équivaut à un tiers des exportations mondiales.

Depuis l'entrée en vigueur, le 6 juillet 2018, des droits de douane américains sur 34 milliards de dollars de marchandises chinoises, la Chine a réagi en imposant un droit d'importation de 25% sur le soja américain. La guerre commerciale s'est intensifiée après que l'administration Trump a déclaré qu'elle imposerait des droits de 10% sur un total supplémentaire de 200 milliards de dollars d'importations chinoises.

Cette guerre commerciale «œil pour œil» a eu un impact notable sur le marché du soja. Non seulement les prix du soja ont baissé de 15% depuis le début du mois de juin, mais l'écart de prix entre le soja américain et le brésilien s'est élargi pour atteindre un plus haut sur cinq ans – l'équivalent de 70 dollars la tonne.

LA CHINE RÉDUIT SA DÉPENDANCE ENVERS LES USA
Le ministère chinois de l'agriculture a abaissé ses prévisions d'importation de soja pour la campagne 2018/19 (qui commence le 1er octobre) de 2% par rapport au mois dernier, à 94 millions de tonnes.

Le directeur de la China National Cereals, Oils and Foodstuffs Corporation (COFCO), l'autorité responsable des importations de céréales, a déclaré que «la Chine prévoit d'importer davantage de soja en provenance d'autres pays afin de réduire sa dépendance à l'égard des États-Unis en réponse aux tarifs punitifs des États-Unis». A court terme, la Chine est susceptible d'importer davantage de soja d'Amérique latine.

Compte tenu de l'écart de prix, cela se ferait au détriment de la Chine, car elle achèterait du soja à un prix plus élevé. Cela augmenterait les coûts pour les agriculteurs et pourrait faire grimper les prix de détail des produits alimentaires, ce qui nourrirait l'inflation. Reste qu’il est peu probable que la Chine soit en mesure de remplacer la totalité de ses importations américaines en provenance d'autres grands exportateurs comme le Brésil ou l'Argentine.

EXPORTATIONS AMÉRICAINES RÉVISÉES À LA BAISSE

Du jour au lendemain (le 12 juillet dernier), le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a également révisé à la baisse son estimation (datant de juin dernier) des importations de soja de la Chine en 2018/19 de 8 millions de tonnes, à 95 millions de tonnes.

Pendant ce temps, les exportations américaines de la campagne 2018/19 ont été révisées à la baisse de 6,8 millions de tonnes, ce qui a entraîné une augmentation des stocks de soja américains à la fin de la campagne agricole de 5,3 millions de tonnes à 15,8 millions de tonnes. Il est probable que ce niveau de stocks dépasse le record précédent atteint lors de la campagne agricole 2006/07.

Ces chiffres sont en accord avec les estimations du ministère chinois de l'Agriculture. Jusqu'à présent, les importations chinoises ont baissé de 10% en juin. À moins qu'un règlement ne soit négocié dans le cadre des différends commerciaux actuels, les prix du soja américain devraient subir encore d'autres pressions.

https://www.allnews.ch/content/points-d ... A9-du-soja


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Juil 2018, 14:15 
En ligne
Presse
Presse
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 25 Août 2005, 10:24
Message(s) : 13692
Localisation : 92
On ne réorganise pas les chaînes de valeur comme ça...

_________________
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 14 Juil 2018, 17:47 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 01 Oct 2005, 20:34
Message(s) : 17821
Citer:
Dommages collatéraux sur le marché du soja

PTDR, les mêmes qui jouent les alarmistes sur ces détails étaient les premiers à se vanter de pratiquer de la même façon des embargos sur les pays qui ne leur reviennent pas.
Pourquoi se fatiguer à etre cohérent ?

_________________
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Juil 2018, 19:43 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 21 Mai 2005, 12:37
Message(s) : 39813
Le conflit commercial menace "à court terme" la croissance mondiale selon le FMI
AFP16/07/2018
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 1843545824

OK pas de panique, on va relativiser à mort:
Citer:
"Le risque que les tensions commerciales actuelles s'intensifient encore --avec un impact négatif sur la confiance, les marchés et l'investissement-- représente à court terme la menace la plus grande pour la croissance mondiale", a résumé Maurice Obstfeld, économiste en chef du FMI.

Il a en outre fait état de modèles macroéconomiques suggérant que "si les menaces actuelles sur le commerce se réalisent et la confiance des entreprises s'érode, cela pourrait abaisser nos projections actuelles de l'ordre de 0,5 point d'ici 2020".

_________________
Bulle Immobiliere.org : Présentez vous / Index / L'essentiel / Charte / Fonds documentaire


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Juil 2018, 19:56 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 24 Août 2011, 20:31
Message(s) : 8593
Sur fond de tensions commerciales avec Washington, la Chine dévalue brutalement le Yuan de 0,73% pour relancer ses exportations.

Concernant les importations chinoises de soja, Pékin n'est pourtant pas en position de force.
Ses importations de soja sont indispensable et peu substituable.

_________________
Mélenchon a écrit:
«Vous allez cracher du sang avec Fillon, Macron ou Le Pen !! »


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 16 Juil 2018, 20:01 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 21 Mai 2005, 12:37
Message(s) : 39813
Washington saisit l'OMC contre le Canada, la Chine, le Mexique, la Turquie et l'UE
AFP, le 16/07/2018
http://www.lepoint.fr/economie/washingt ... 698_28.php

Tarifs douaniers américains: la Chine se plaint à l'OMC
Huffpost, le 16/07/2018
https://quebec.huffingtonpost.ca/2018/0 ... _23482890/

Y en qui vont se voir pourrir leurs vacances. :mrgreen:

_________________
Bulle Immobiliere.org : Présentez vous / Index / L'essentiel / Charte / Fonds documentaire


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : delSco, EmileZola, Hippopotameuuu, immo:(, nogelan, sawaï, sim_v et 67 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Ne pas nous contacter à cette adresse, il s'agit d'un piège pour spammeurs: piege-a-pourriel-ne-pas-utiliser@poure.com
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr
Piège à pourriel, ne pas suivre.