Les taux d'interets reels bientot negatif

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Répondre
Message
Auteur
flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3542
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Les taux d'interets reels bientot negatif

#1 Message par flipper le dauphin » 08 juin 2018, 08:20

Les taux sont toujours aussi bas
Pire ils baissent encore et commencent à être inferieur à l'inflation

https://bfmbusiness.bfmtv.com/votre-arg ... 66375.html

Ce n'est pas encore cette année que les prix baisseront avec l'augmentation des taux

olmostoline
+
+
Messages : 3269
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#2 Message par olmostoline » 08 juin 2018, 08:44

Retour du fight crédit/remboursement.

Et je persiste à dire qu'à ce prix, il faut s'endetter. Quitte à placer sur une AV ensuite.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3542
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#3 Message par flipper le dauphin » 08 juin 2018, 08:59

J'ai emprunté il y a pres de un an et demi à 1.38 hors assurance
L'inflation actuelle est à 1.43

Et si l'inflation reprends ca ne sera pas une bonne nouvelle pour les locataires

franckyfranck
-+
-+
Messages : 2472
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#4 Message par franckyfranck » 08 juin 2018, 09:16

Le mieux c'est les offres salarié de banque en ce moment... Avec environ 0.20 points de rabais sur le taux "commercial", tu arrives avec des crédits sur 25 ans qui coutent pas une thune. Mais même sans cela tu arrives à avoir du 1.40 / 1.45 sur 25 ans avec un très bon dossier en ce moment. A ce taux effectivement, je fais le p'tit cochon fermier label rouge et j'me charge au taux bas.

Et effectivement l'apport perso est mieux sur une AV. La seule exception est si ton apport est sur un plan épargne entreprise à la mord moi le noeud sur lequel tu n'a que des placements de 'Mot2Cambronne' (soit la totalité de ces plans). La ton achat immo te permet de sortir la thune de ce merdier et de la foutre en apport.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 24964
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#5 Message par Gpzzzz » 08 juin 2018, 09:24

franckyfranck a écrit :Le mieux c'est les offres salarié de banque en ce moment... Avec environ 0.20 points de rabais sur le taux "commercial", tu arrives avec des crédits sur 25 ans qui coutent pas une thune. Mais même sans cela tu arrives à avoir du 1.40 / 1.45 sur 25 ans avec un très bon dossier en ce moment. A ce taux effectivement, je fais le p'tit cochon fermier label rouge et j'me charge au taux bas.

Et effectivement l'apport perso est mieux sur une AV. La seule exception est si ton apport est sur un plan épargne entreprise à la mord moi le noeud sur lequel tu n'a que des placements de 'Mot2Cambronne' (soit la totalité de ces plans). La ton achat immo te permet de sortir la thune de ce merdier et de la foutre en apport.
Ca depend des banques..
chez moi par exemple c est une décote de 30% sur le taux de marché donc je serai bien plus gagnant si les taux a 25ans etaient a 5% plutôt qu'à 1.75%.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 17885
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#6 Message par lecriminel » 08 juin 2018, 09:41

flipper le dauphin a écrit : Et si l'inflation reprends ca ne sera pas une bonne nouvelle pour les locataires
je ne vois pas en quoi l'inflation pénalise plus le locataire (alors qu'elle déclenche une augmentation des taux et une baisse des prix immo) que le propriétaire

enfin j'imagine que comme la négation de la baisse des prix
Ce n'est pas encore cette année que les prix baisseront avec l'augmentation des taux
, c'est pour en arriver à la conclusion que c'est le moment d'achetay.
Te casse pas, c'est toujours le moment.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

olmostoline
+
+
Messages : 3269
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#7 Message par olmostoline » 08 juin 2018, 10:20

franckyfranck a écrit : Et effectivement l'apport perso est mieux sur une AV. La seule exception est si ton apport est sur un plan épargne entreprise à la mord moi le noeud sur lequel tu n'a que des placements de 'Mot2Cambronne' (soit la totalité de ces plans). La ton achat immo te permet de sortir la thune de ce merdier et de la foutre en apport.
J'ai accès a 1 fonds monétaire, 1 fond obligataire et 3 fonds actions : europe, monde et ISR. Ca plus l'abondement, ca te fait un placement assez rentable.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

olmostoline
+
+
Messages : 3269
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#8 Message par olmostoline » 08 juin 2018, 10:25

lecriminel a écrit :
flipper le dauphin a écrit : Et si l'inflation reprends ca ne sera pas une bonne nouvelle pour les locataires
je ne vois pas en quoi l'inflation pénalise plus le locataire (alors qu'elle déclenche une augmentation des taux et une baisse des prix immo) que le propriétaire

enfin j'imagine que comme la négation de la baisse des prix
Ce n'est pas encore cette année que les prix baisseront avec l'augmentation des taux
, c'est pour en arriver à la conclusion que c'est le moment d'achetay.
Te casse pas, c'est toujours le moment.
1 : l'inflation fait monter le loyer tous les ans car depuis sarko l'indice de révision des loyers est pris sur l'inflation. Et, n'en déplaise à certains, les propriétaire se fond généralement un devoir de la répercuter intégralement.
2 : dans un contexte d'inflation avec hausse des salaires, ton salaire augmente quand ta mensualité reste fixe : c'est l'image qu'on utilisait au début du forum pour dire qu'à la fin du crédit on remboursait "en monnaie de singe". On n'en arrivera peut être pas la, mais quelqu'un qui commence un crédit endetté à 25% peut finir à un taux d'endettement inférieur à la fin de son crédit. Si le salaire du locataire augmente comme l'inflation, le rapport loyer/salaire reste constant.

L'inflation favorise le propriétaire endetté, et défavorise le rentier qui voit ses revenus baisser et le locataire qui voit ses charges augmenter.
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

flipper le dauphin
-++
-++
Messages : 3542
Enregistré le : 11 juin 2005, 12:26

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#9 Message par flipper le dauphin » 08 juin 2018, 10:44

olmostoline a écrit :
lecriminel a écrit :
flipper le dauphin a écrit : Et si l'inflation reprends ca ne sera pas une bonne nouvelle pour les locataires
je ne vois pas en quoi l'inflation pénalise plus le locataire (alors qu'elle déclenche une augmentation des taux et une baisse des prix immo) que le propriétaire

enfin j'imagine que comme la négation de la baisse des prix
Ce n'est pas encore cette année que les prix baisseront avec l'augmentation des taux
, c'est pour en arriver à la conclusion que c'est le moment d'achetay.
Te casse pas, c'est toujours le moment.
1 : l'inflation fait monter le loyer tous les ans car depuis sarko l'indice de révision des loyers est pris sur l'inflation. Et, n'en déplaise à certains, les propriétaire se fond généralement un devoir de la répercuter intégralement.
Voilà
Et dans les zones tendues, il est illusoire de croire que le locataire pourra faire jouer la concurrence
Deja qu'il lui est difficile de trouver un logement.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 5650
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#10 Message par crispus » 08 juin 2018, 10:45

Le salaire ne suit plus mécaniquement l'inflation depuis 1983 tout de même. Les mythes ont la vue dure (les salariés aussi). :mrgreen:

"L'euthanasie du rentier" aussi est un mythe. Il lui suffit d'investir dans un support qui suit l'inflation, l'immobilier par exemple.

La rente marche toujours très bien, le système est d'ailleurs conçu pour ça. Mais chut ! :evil:

olmostoline
+
+
Messages : 3269
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#11 Message par olmostoline » 08 juin 2018, 11:14

crispus a écrit :Le salaire ne suit plus mécaniquement l'inflation depuis 1983 tout de même. Les mythes ont la vue dure (les salariés aussi). :mrgreen:
C'est pour ca que j'ai mis "inflation avec hausse des salaires". Si on se tape une "stagflation" à la Lagarde, c'est pas la même.
Quand à l'euthanasie du rentier, on est d'accord qu'un rentier qui sait se protéger contre l'inflation gardera son niveau de vie. Mais quid par exemple d'un retraité dont les revenus sont indexés ? Si l'état ne revalorise pas les pensions, il subit l'inflation de plein fouet.

D'ailleurs, on connait ton opinion en faveur du remboursement des crédits. Dans ton document "le crédit pour les nuls" il y a un chapitre qui s'appelle "qui paie ses dettes s'enrichit". Je le sais, je l'ai lu !
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 17885
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#12 Message par lecriminel » 08 juin 2018, 14:37

olmostoline a écrit : C'est pour ca que j'ai mis "inflation avec hausse des salaires". Si on se tape une "stagflation" à la Lagarde, c'est pas la même.
une légère stagflation (inflation basse, inflation des salaires quasi-nulle), c'est ce qu'on a depuis 15 ans, non ?
d'ailleurs, l'inflation théorique (tout augmente du niveau de l'inflation) n'existe pas, tu as des choses qui augmentent un peu, d'autres beaucoup, d'autres qui baissent.

Par exemple, les loyers augmentent moins que l'inflation depuis un bon moment,
l'essence (autre sujet largement débattu ici) peut augmenter plus que l'inflation tout en représentant une charge plus faible (baisse de la consommation)
donc dire
1. les taux ne sont pas prévus de remonter donc il n'y aura pas de baisse de prix immos
2. l'inflation favorise le propriétaire
c'est vouloir arriver à une même conclusion à partir de 2 données antagonistes grace à des raccourcis.

je peux le faire aussi:
si on imagine que l'économie repart, les mutations plus nombreuses, le proprio est perdant (ne peut plus continuer à amortir son bien ou rate des opportunités)
si on imagine que la France reste engluée, la qualité de vie basse, alors il faut s'expatrier pour s'en sortir, le proprio est perdant.



Il est vrai que l'accédant bénéficie de la baisse des taux (en renégociant, mais la marge semble désormais nulle à la baisse) tout en n'étant pas impacté par une hausse (il garde son taux de départ). C'est un avantage important, mais pas décisif.
Je vais te donner une situation qui ressemble pas mal à la réalité: imagine que les salaires stagnent, que les prix augmentent un peu, et...que les prix immobiliers et loyers soient la variable d'ajustement (ex en 2015 tu gagnes 1300, 700 pour vivre, 600 pour te loger, en 2025 tu gagnes 1300, 800 pour vivre, 500 pour te loger): là le propriétaire est perdant.
Mais il faut relativiser ces théories de gagnant et perdant: hors poussée ou baisse extremement forte, ce ne sont pas des choix (achat,loc) qui te font monter ou baisser de catégorie
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

olmostoline
+
+
Messages : 3269
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#13 Message par olmostoline » 08 juin 2018, 14:54

lecriminel a écrit :
olmostoline a écrit :
Par exemple, les loyers augmentent moins que l'inflation depuis un bon moment,
l'essence (autre sujet largement débattu ici) peut augmenter plus que l'inflation tout en représentant une charge plus faible (baisse de la consommation)
donc dire
1. les taux ne sont pas prévus de remonter donc il n'y aura pas de baisse de prix immos
2. l'inflation favorise le propriétaire
c'est vouloir arriver à une même conclusion à partir de 2 données antagonistes grace à des raccourcis.
Pour généraliser ce que j'ai lu ici : les indices (inflation, CAC, indice meilleursagents et que sais-je) représentent une situation moyenne qui n'est pas la meme pour tous. Et meme, dans certains cas comme pour l'immo qui est le thème central de ce forum, il n'existe pas d'indice qui donne satisfaction dans sa construction. L'indice des prix insee a monté (inflation) et pourtant dans le même temps des prix ont baissé (le matériel informatique et électronique, les vêtements)
Quand tu dis que les loyers baissent, c'est difficile à vérifier mais je pense que tu as raison : pour mon ancien appart, j'étais à 600€/moi s HC en rentrant et je pense qu'aujourd'hui ils le louent pour moins cher que ca. Pour un locataire en place, pour profiter de la baisse des loyers il faut négocier avec le propriétaire et/ou déménager car une fois en place, il y a de fortes chances pour que le proprio augmente le loyer tous les ans (ca a été mon cas : pas possible de négocier les proprios ont préféré que je parte plutot que de baisser le loyer).

Quant à tes 2 suggestions :
1. les taux ne sont pas prévus de remonter donc il n'y aura pas de baisse de prix immos : pour ma part, je ne fais pas d'hypothèse sur les taux. Je pense par contre, au risque de me tromper, qu'une hausse des taux aurait un impact négatif sur les prix (je peux me tromper)
2. l'inflation favorise le propriétaire : je voulais dire "favorise le propriétaire endetté". En réfléchissant, je pense que l'inflation favorise les gens qui ont des investissements financés à crédit, propriétaire ou locataire.

Pour préciser ma position, j'ai du mal à me mettre dans une cas "haussier" ou baissier". A ma découverte du fofo, je suis devenu baissier convaincu mais j'ai l'impression que les faits ne me donnent pas raison. Et depuis plusieurs mois je suis maintenant propriétaire et endetté. Par contre, je me dis que les prix sont aujourd'hui très élevé et que j'aurai du mal à faire une enorme plus value en vendant ma maison. J'ai acheté car je pense resté longtemps dans mon bien, qu'il est adapté à notre situation familiale et qu'il est évolutif en cas d'agrandissement.

Edith : pour donner des éléments chiffrés sur la baisse de loyer, mon appart était loué 10€/m HC en 2009, le même 2 étages en dessous est à 8,4€/m HC aujourd'hui. Par contre, la provision pour charge a doublé, passant de 1€/m pour les charges à 2€/m. Ils ont peut être baissé le loyer pour compenser. Voila, je livre des éléments factuels pour débattre dans des bonnes conditions sur des cas concrets, un exemple ne faisant pas une rèle (on en revient à la pertinence de l'indice)
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
Praséodyme
+
+
Messages : 2809
Enregistré le : 09 juil. 2014, 12:07

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#14 Message par Praséodyme » 08 juin 2018, 17:06

lecriminel a écrit :Mais il faut relativiser ces théories de gagnant et perdant: hors poussée ou baisse extremement forte, ce ne sont pas des choix (achat,loc) qui te font monter ou baisser de catégorie
Bien sûr, ces taux d'inflation des loyers, des taxes foncières, des prix, des charges et des taux de crédit, ça ne fera que raccourcir ou allonger le délai d'amortissement d'un achat par rapport à une location équivalente. Ce n'est pas ça qui fera toute la différence et c'est hasardeux à prévoir.

En outre, l'équivalence entre un achat et une location est une notion toute théorique, puisque ce ne sont ni les mêmes biens qu'on trouve sur les deux marchés, ni les mêmes critères que les prospects vont privilégier selon qu'ils ont une vision à court ou à long terme.

Gonzalo
Messages : 98
Enregistré le : 19 juin 2016, 11:05

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#15 Message par Gonzalo » 08 juin 2018, 19:07

olmostoline a écrit :
lecriminel a écrit :
flipper le dauphin a écrit : Et si l'inflation reprends ca ne sera pas une bonne nouvelle pour les locataires
je ne vois pas en quoi l'inflation pénalise plus le locataire (alors qu'elle déclenche une augmentation des taux et une baisse des prix immo) que le propriétaire

enfin j'imagine que comme la négation de la baisse des prix
Ce n'est pas encore cette année que les prix baisseront avec l'augmentation des taux
, c'est pour en arriver à la conclusion que c'est le moment d'achetay.
Te casse pas, c'est toujours le moment.
1 : l'inflation fait monter le loyer tous les ans car depuis sarko l'indice de révision des loyers est pris sur l'inflation. Et, n'en déplaise à certains, les propriétaire se fond généralement un devoir de la répercuter intégralement.
2 : dans un contexte d'inflation avec hausse des salaires, ton salaire augmente quand ta mensualité reste fixe : c'est l'image qu'on utilisait au début du forum pour dire qu'à la fin du crédit on remboursait "en monnaie de singe". On n'en arrivera peut être pas la, mais quelqu'un qui commence un crédit endetté à 25% peut finir à un taux d'endettement inférieur à la fin de son crédit. Si le salaire du locataire augmente comme l'inflation, le rapport loyer/salaire reste constant.

L'inflation favorise le propriétaire endetté, et défavorise le rentier qui voit ses revenus baisser et le locataire qui voit ses charges augmenter.
Et pourquoi prêter de l'argent quand on est une banque ? Il vaut mieux dans ce cas acheter tous les biens et les mettre en location.

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5098
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: Les taux d'interets reels bientot negatif

#16 Message par parpayou » 08 juin 2018, 19:21

Gonzalo a écrit :
olmostoline a écrit :
lecriminel a écrit :
flipper le dauphin a écrit : Et si l'inflation reprends ca ne sera pas une bonne nouvelle pour les locataires
je ne vois pas en quoi l'inflation pénalise plus le locataire (alors qu'elle déclenche une augmentation des taux et une baisse des prix immo) que le propriétaire

enfin j'imagine que comme la négation de la baisse des prix
Ce n'est pas encore cette année que les prix baisseront avec l'augmentation des taux
, c'est pour en arriver à la conclusion que c'est le moment d'achetay.
Te casse pas, c'est toujours le moment.
1 : l'inflation fait monter le loyer tous les ans car depuis sarko l'indice de révision des loyers est pris sur l'inflation. Et, n'en déplaise à certains, les propriétaire se fond généralement un devoir de la répercuter intégralement.
2 : dans un contexte d'inflation avec hausse des salaires, ton salaire augmente quand ta mensualité reste fixe : c'est l'image qu'on utilisait au début du forum pour dire qu'à la fin du crédit on remboursait "en monnaie de singe". On n'en arrivera peut être pas la, mais quelqu'un qui commence un crédit endetté à 25% peut finir à un taux d'endettement inférieur à la fin de son crédit. Si le salaire du locataire augmente comme l'inflation, le rapport loyer/salaire reste constant.

L'inflation favorise le propriétaire endetté, et défavorise le rentier qui voit ses revenus baisser et le locataire qui voit ses charges augmenter.
Et pourquoi prêter de l'argent quand on est une banque ? Il vaut mieux dans ce cas acheter tous les biens et les mettre en location.
Car le raisonnement est basé sur un clampin comme toi et moi et pas une banque
sigma a écrit : Une personne ouvre plusieurs AV, et désigne le même bénéficiaire, et c'est 150k€ * nombre d'AV hors succession, elle est pas belle la vie? :)

Répondre