Bulle Immobilière

Forum de discussion concernant l'immobilier
Nous sommes actuellement le 17 Juil 2018, 20:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: 12 Juil 2018, 18:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 05 Fév 2012, 09:56
Message(s) : 7320
Localisation : Canada
Article Investir
Citer:
Porté par les prix de l’immobilier et, dans une moindre mesure, par l’épargne financière, le patrimoine des Français a doublé en vingt ans. Un phénomène qui a participé au creusement des inégalités. Les Français restent de grands épargnants, avec une internationalisation croissant des placements. Creusement des inégalités, accroissement du nombre de pauvres, difficultés des familles monoparentales : il n’y a pas, dans les derniers chiffres de l’Insee, que des éléments positifs, loin s’en faut. Mais l’on peut néanmoins se réjouir de certaines évolutions. L’Insee rappelle ainsi que le taux de pauvreté en France reste l’un des plus faibles en Europe. Les retraités ont vu leur situation s’améliorer nettement depuis les années 1970 grâce au minimum vieillesse et à la hausse des pensions. Certes, 8,5 % d’entre eux sont encore sous le seuil de pauvreté, mais ils étaient 31 % en 1970. Et, depuis 1998, le patrimoine des Français a doublé, porté notamment par la forte valorisation de l’immobilier. Ce patrimoine, bien plus que les revenus, est très concentré entre les mains des plus aisés. Le même phénomène est d’ailleurs général dans les pays de l’OCDE : 40 % des ménages les moins dotés détiennent 3 % du patrimoine total, mais 20 % des revenus. A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus. « Le clivage entre ménages français peu et bien dotés en patrimoine tient avant tout au fait de détenir un bien immobilier : les 60 % de ménages les mieux dotés concentrent 99 % de la masse totale de patrimoine immobilier », explique l’Insee. C’est d’ailleurs cette composante qui a le plus participé au creusement des inégalités. Si le patrimoine immobilier a doublé en vingt ans, le patrimoine financier n’est pas en reste, avec une progression de 75 % entre 1998 et 2015. Alors que les plus aisés ont un portefeuille très diversifié (assurance-vie, valeurs mobilières – actions cotées ou non, sicav, obligation –, produits réglementés – livrets, PEL…), les autres concentrent leur épargne sur des livrets défiscalisés (livret A, LEP, LDD etc.). Les premiers ayant plus de facilité à prendre des risques, ils ont vu leurs rendements progresser ces dernières années, ce qui a également participé au creusement des inégalités. Première d’une série de dossiers programmés tout au long de l’été, la double page brosse un panorama complet du patrimoine des ménages aujourd’hui.


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 20:54 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 07 Déc 2017, 08:10
Message(s) : 247
Un constat des plus affligeant, que je continue à observer tous les jours.
L'immobilier est devenu la source numero 1 des inegalités puisque comme l'article le rappel, la distribution des revenus n'est pas si étalée que cela.

10% des foyers possèdent la moitié du patrimoine immobilier national !!!

Pour rappel index de gini de 0.30 après redistribution en France.

Merci pour l'article.

_________________
Hippopotameuuu a écrit:
Pour un croûtard il n'y a pas de petite économie, il y a juste des économies, et toutes sont bonnes a prendre. La recherche d'économies ne s’arrête que quand commence la gratuité.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 21:01 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24759
caroline77 a écrit:
Article Investir
Citer:
Porté par les prix de l’immobilier et, dans une moindre mesure, par l’épargne financière, le patrimoine des Français a doublé en vingt ans. Un phénomène qui a participé au creusement des inégalités. Les Français restent de grands épargnants, avec une internationalisation croissant des placements. Creusement des inégalités, accroissement du nombre de pauvres, difficultés des familles monoparentales : il n’y a pas, dans les derniers chiffres de l’Insee, que des éléments positifs, loin s’en faut. Mais l’on peut néanmoins se réjouir de certaines évolutions. L’Insee rappelle ainsi que le taux de pauvreté en France reste l’un des plus faibles en Europe. Les retraités ont vu leur situation s’améliorer nettement depuis les années 1970 grâce au minimum vieillesse et à la hausse des pensions. Certes, 8,5 % d’entre eux sont encore sous le seuil de pauvreté, mais ils étaient 31 % en 1970. Et, depuis 1998, le patrimoine des Français a doublé, porté notamment par la forte valorisation de l’immobilier. Ce patrimoine, bien plus que les revenus, est très concentré entre les mains des plus aisés. Le même phénomène est d’ailleurs général dans les pays de l’OCDE : 40 % des ménages les moins dotés détiennent 3 % du patrimoine total, mais 20 % des revenus. A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus. « Le clivage entre ménages français peu et bien dotés en patrimoine tient avant tout au fait de détenir un bien immobilier : les 60 % de ménages les mieux dotés concentrent 99 % de la masse totale de patrimoine immobilier », explique l’Insee. C’est d’ailleurs cette composante qui a le plus participé au creusement des inégalités. Si le patrimoine immobilier a doublé en vingt ans, le patrimoine financier n’est pas en reste, avec une progression de 75 % entre 1998 et 2015. Alors que les plus aisés ont un portefeuille très diversifié (assurance-vie, valeurs mobilières – actions cotées ou non, sicav, obligation –, produits réglementés – livrets, PEL…), les autres concentrent leur épargne sur des livrets défiscalisés (livret A, LEP, LDD etc.). Les premiers ayant plus de facilité à prendre des risques, ils ont vu leurs rendements progresser ces dernières années, ce qui a également participé au creusement des inégalités. Première d’une série de dossiers programmés tout au long de l’été, la double page brosse un panorama complet du patrimoine des ménages aujourd’hui.


Image
pas très clair le graph il est présenté par decile ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 21:30 
Hors-ligne
-+
-+

Inscrit(e) le : 30 Déc 2011, 18:49
Message(s) : 2455
Citer:
10% des foyers possèdent la moitié du patrimoine immobilier national !!!


Non.

Citer:
A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus.


C'est la moitié du patrimoine tout court et dedans il y a les moyens de production (entreprises, actions, ...). Si tu prends un riche, l'immo va typiquement représenter moins de la moitié de son patrimoine et ce n'est pas du tout vrai pour le français "moyen" dont la maison est souvent la seule richesse.

Ce qui est surprenant ici c'est plutot la faible part de l'emprunt (à part pour les plus pauvres). Je voyais les français plus "leveragé" que cela.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 21:44 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24759
franckyfranck a écrit:
Citer:
10% des foyers possèdent la moitié du patrimoine immobilier national !!!


Non.

Citer:
A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus.


C'est la moitié du patrimoine tout court et dedans il y a les moyens de production (entreprises, actions, ...). Si tu prends un riche, l'immo va typiquement représenter moins de la moitié de son patrimoine et ce n'est pas du tout vrai pour le français "moyen" dont la maison est souvent la seule richesse.

Ce qui est surprenant ici c'est plutot la faible part de l'emprunt (à part pour les plus pauvres). Je voyais les français plus "leveragé" que cela.
la dette privée c est 130% du PIB donx 3000 milliards soit 20% de la richesse 15000 milliards.
Après c est surtout parce qu on est en période faste.. l immo et la bourse sont sur des plus hauts de 15ans..
si ces 2 placements perdent 20 et 50% comme ça arrive parfois ladette passe a 40% d un coup de baguette magique !


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 22:02 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 14 Avr 2013, 19:41
Message(s) : 8153
caroline77 a écrit:
Article Investir
......



https://investir.lesechos.fr/placements ... 778584.php

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 22:13 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 01 Oct 2005, 20:34
Message(s) : 17821
caroline77 a écrit:
Article Investir

je me demande quelle sont leurs sources, leurs méthodes de calcul

_________________
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 12 Juil 2018, 22:49 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 18 Nov 2015, 22:37
Message(s) : 1109
Les inégalités sont relatives aux talents et aux destins, ainsi qu'aux chances de la naissance. Et donc les patrimoines diffèrent.

L'inégalité entre ma femme de ménage, mon industriel de patron et moi, elles ne concernent pas nos droits.

Seule la justice est la même pour tous.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 07:29 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 07 Déc 2017, 08:10
Message(s) : 247
alexlyon a écrit:
Les inégalités sont relatives aux talents et aux destins, ainsi qu'aux chances de la naissance. Et donc les patrimoines diffèrent.


Le probleme ca n'est pas l'inegalite en elle meme, a mon sens, surtout que la France arrive relativement bien a limiter la pauvrete (meme si ca lui coute un pognon de dingue, dixit Macron).
Le probleme principal c'est qu'il y a beaucoup plus d'inegalite de patrimoine (innes) que de revenus (acquis). Ce qui fait qu'un ouvrier, fils de gendarme dont les parent auraient investi dans 1/2 appartements a Paris en 1975, se retrouve a la tete d'une fortune aujourd'hui et peut buller dans son petit CDI pepere en partant aux maldives pendant ses 5 semaines de vacances, alors que le medecine generaliste, doit cravacher 25 ans apres ses 9/10 ans d'etudes pour esperer acheter un 2 pieces a Paris aujourd'hui. Et je ne parle meme pas des activites plus "risques" en Freelance ou autre.

Si on veut aller au bout de la logique liberale, trop d'inegalites, trop peu de chance de reussite dans une entreprise creatrice de valeure va resulter en un ralentissement de la creation de richesse totale. Oui le patrimoine des Francais aujourd'hui est enorme, plus eleve qu'en Allemagne (je n'arrete pas de le repeter ici), mais a mon sens c'est plus un handicap pour la societe dans son ensemble qu'une force.

C'est juste super bien pour tous les guguss qui ont eu la chance d'acheter leur immo 3 francs 6 sous avant la hausse faramineuse des dernieres annees, qui ont un bon petit CDI pepere, pendant que les jeunes bouffent du CDD, de l'interim et des loyers exhorbitants.

Citer:
Si tu prends un riche, l'immo va typiquement représenter moins de la moitié de son patrimoine et ce n'est pas du tout vrai pour le français "moyen" dont la maison est souvent la seule richesse.

Le dernier decile du graphique montre que c'est encore 51% en moyenne pour l'immo et SEULEMENT 21% pour le financier, donc pour moi, on est tres loin du modele vertueux du ruisselement que tu sous entends. Le tableau est d'autant plus noir si on considere le probleme en termes de valeur totale !
:Au lieu d'etre reinvestis sous forme de consommation / soutient a la creation d'activite, l'essentiel des revenus des Francais est cannibalise par la pierre, je ne vois pas comment on pourrait montrer cela de maniere plus claire.

Le comble c'est que le 3ieme decile, probablement celui qui n'a pas les moyens de s'acheter de l'immo, car trop cher, participe plus, en valeur relative, au soutient de l'activite economique, via ses supports financiers, que le dernier decile, ON CROIT REVER !!! Surtout qu'a mon avis, a ce niveau de patrimoine ca n'est certainement pas ces foutues SCPI defiscalisantes dont rafolent nos inconditionnels de l'immo, qui ne savent plus ou mettre tous leurs excedants.

Le Francais moyen n'a absolument aucune confiance dans l'industrie et les services. Ce qu'il veut c'est echapper au racket locatif, voir meme, lui meme racketer le moins chanceux que lui en le forcant a lui payer une rente en echange d'un bien de premiere necessite (le logement).
Quoi qu'on en dise, crise ou pas crise tout le monde a besoin d'un logement, ce n'est pas le cas d'un IPhone.
Lorsque toute l'industrie Francaise sera morte et que les services, en panne d'innovation en France seront tous domines par les GAFA ou les BATX, on sera content de toujours avoir nos villes muses et leur ribambelles de airBnB pour acceuillir les riches chinois/americains, le modele ideal de la France des Tenardiers.

_________________
Hippopotameuuu a écrit:
Pour un croûtard il n'y a pas de petite économie, il y a juste des économies, et toutes sont bonnes a prendre. La recherche d'économies ne s’arrête que quand commence la gratuité.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 08:32 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24759
Totalement d accord avec le constat d Hickson sur la partie héritage..
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 08:37 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 20 Mai 2005, 20:42
Message(s) : 12194
Localisation : Ile de France Ouest
Perso si j'avais pas mes enfants à qui transmettre y'a longtemps que je me serais trouvé un boulot au smic dans le Limousin à 7h par jour (j'ai rien contre le Limousin, c'est pour l'exemple, j'aurais pu prendre Vesoul aussi).
Et je suis certainement pas le seul.
On a déjà un pays de branleurs, si on enlève la dernière carotte qui fait qu'on se casse le Q pendant 40 ans je vous prédis un déclin économique massif.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 08:53 
Hors-ligne

Inscrit(e) le : 18 Nov 2015, 22:37
Message(s) : 1109
Le pays n'existe pas.
C'est une vue de l'esprit ; romanesque, mythique et symbolique ; et tragique aussi (les tranchées de Verdun).

La seule chose qui existe, ce sont les classes sociales.
Jadis les aristos étaient solidaires en termes de classe, même quand ils se faisaient la guerre.

Aujourd'hui la classe patrimonialement dotée (la bourgeoisie) est solidaire non pas des autres classes dans son pays, mais de la même classe dans les autres pays.

Il n'y aura pas de déclin en France, cela ne veut rien dire.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 15:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 05 Fév 2012, 09:56
Message(s) : 7320
Localisation : Canada
Hickson49 : tu noircis le tableau, tout le monde n'est pas obligé d'avoir comme aspiration dans la vie de loger dans Paris... avec des revenus moyens, sans héritage, en étant par contre en couple, j'ai bien pu acheter une maison à l'age de 25 ans, et pourtant en IDF mais endroit magnifique. Qui n'avait pas gagné en valeur 9 ans plus tard au moment de la revente. Aujourd'hui on est autour de 800 000 euros de patrimoine brut en comptant la RP, les 5 dernières années ont par contre été malheureusement jonchées de décès, il y a donc 200 000 euros là dedans environ, provenant d'héritages.


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 17:46 
Hors-ligne
~~+
~~+
Avatar de l’utilisateur

Inscrit(e) le : 01 Oct 2005, 20:34
Message(s) : 17821
Gpzzzz a écrit:
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?

Tant mieux ! moins de sacrifice stupide= moins d'aigris= une meilleure ambiance générale (et en plus ils laissent la place à ceux qui ont vraiment besoin de travailler)

_________________
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePublié: 13 Juil 2018, 17:59 
Hors-ligne
~~+
~~+

Inscrit(e) le : 31 Oct 2010, 22:00
Message(s) : 24759
lecriminel a écrit:
Gpzzzz a écrit:
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?

Tant mieux ! moins de sacrifice stupide= moins d'aigris= une meilleure ambiance générale (et en plus ils laissent la place à ceux qui ont vraiment besoin de travailler)


c est pas faux. comme quoi on trouve des avantage a toutes les situations :-)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : delSco, EmileZola, Hippopotameuuu, immo:(, nogelan, sawaï, sim_v et 69 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers :  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Ne pas nous contacter à cette adresse, il s'agit d'un piège pour spammeurs: piege-a-pourriel-ne-pas-utiliser@poure.com
Traduit par Maël Soucaze et Elglobo © phpBB.fr
Piège à pourriel, ne pas suivre.