Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

Discussions et articles de presse relatif à l'économie et à la finance personnelle comme générale.
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7391
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#1 Message par caroline77 » 12 juil. 2018, 18:44

Article Investir
Porté par les prix de l’immobilier et, dans une moindre mesure, par l’épargne financière, le patrimoine des Français a doublé en vingt ans. Un phénomène qui a participé au creusement des inégalités. Les Français restent de grands épargnants, avec une internationalisation croissant des placements. Creusement des inégalités, accroissement du nombre de pauvres, difficultés des familles monoparentales : il n’y a pas, dans les derniers chiffres de l’Insee, que des éléments positifs, loin s’en faut. Mais l’on peut néanmoins se réjouir de certaines évolutions. L’Insee rappelle ainsi que le taux de pauvreté en France reste l’un des plus faibles en Europe. Les retraités ont vu leur situation s’améliorer nettement depuis les années 1970 grâce au minimum vieillesse et à la hausse des pensions. Certes, 8,5 % d’entre eux sont encore sous le seuil de pauvreté, mais ils étaient 31 % en 1970. Et, depuis 1998, le patrimoine des Français a doublé, porté notamment par la forte valorisation de l’immobilier. Ce patrimoine, bien plus que les revenus, est très concentré entre les mains des plus aisés. Le même phénomène est d’ailleurs général dans les pays de l’OCDE : 40 % des ménages les moins dotés détiennent 3 % du patrimoine total, mais 20 % des revenus. A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus. « Le clivage entre ménages français peu et bien dotés en patrimoine tient avant tout au fait de détenir un bien immobilier : les 60 % de ménages les mieux dotés concentrent 99 % de la masse totale de patrimoine immobilier », explique l’Insee. C’est d’ailleurs cette composante qui a le plus participé au creusement des inégalités. Si le patrimoine immobilier a doublé en vingt ans, le patrimoine financier n’est pas en reste, avec une progression de 75 % entre 1998 et 2015. Alors que les plus aisés ont un portefeuille très diversifié (assurance-vie, valeurs mobilières – actions cotées ou non, sicav, obligation –, produits réglementés – livrets, PEL…), les autres concentrent leur épargne sur des livrets défiscalisés (livret A, LEP, LDD etc.). Les premiers ayant plus de facilité à prendre des risques, ils ont vu leurs rendements progresser ces dernières années, ce qui a également participé au creusement des inégalités. Première d’une série de dossiers programmés tout au long de l’été, la double page brosse un panorama complet du patrimoine des ménages aujourd’hui.
Image

Hickson49
Messages : 293
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#2 Message par Hickson49 » 12 juil. 2018, 20:54

Un constat des plus affligeant, que je continue à observer tous les jours.
L'immobilier est devenu la source numero 1 des inegalités puisque comme l'article le rappel, la distribution des revenus n'est pas si étalée que cela.

10% des foyers possèdent la moitié du patrimoine immobilier national !!!

Pour rappel index de gini de 0.30 après redistribution en France.

Merci pour l'article.
Hippopotameuuu a écrit :Pour un croûtard il n'y a pas de petite économie, il y a juste des économies, et toutes sont bonnes a prendre. La recherche d'économies ne s’arrête que quand commence la gratuité.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26312
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#3 Message par Gpzzzz » 12 juil. 2018, 21:01

caroline77 a écrit :Article Investir
Porté par les prix de l’immobilier et, dans une moindre mesure, par l’épargne financière, le patrimoine des Français a doublé en vingt ans. Un phénomène qui a participé au creusement des inégalités. Les Français restent de grands épargnants, avec une internationalisation croissant des placements. Creusement des inégalités, accroissement du nombre de pauvres, difficultés des familles monoparentales : il n’y a pas, dans les derniers chiffres de l’Insee, que des éléments positifs, loin s’en faut. Mais l’on peut néanmoins se réjouir de certaines évolutions. L’Insee rappelle ainsi que le taux de pauvreté en France reste l’un des plus faibles en Europe. Les retraités ont vu leur situation s’améliorer nettement depuis les années 1970 grâce au minimum vieillesse et à la hausse des pensions. Certes, 8,5 % d’entre eux sont encore sous le seuil de pauvreté, mais ils étaient 31 % en 1970. Et, depuis 1998, le patrimoine des Français a doublé, porté notamment par la forte valorisation de l’immobilier. Ce patrimoine, bien plus que les revenus, est très concentré entre les mains des plus aisés. Le même phénomène est d’ailleurs général dans les pays de l’OCDE : 40 % des ménages les moins dotés détiennent 3 % du patrimoine total, mais 20 % des revenus. A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus. « Le clivage entre ménages français peu et bien dotés en patrimoine tient avant tout au fait de détenir un bien immobilier : les 60 % de ménages les mieux dotés concentrent 99 % de la masse totale de patrimoine immobilier », explique l’Insee. C’est d’ailleurs cette composante qui a le plus participé au creusement des inégalités. Si le patrimoine immobilier a doublé en vingt ans, le patrimoine financier n’est pas en reste, avec une progression de 75 % entre 1998 et 2015. Alors que les plus aisés ont un portefeuille très diversifié (assurance-vie, valeurs mobilières – actions cotées ou non, sicav, obligation –, produits réglementés – livrets, PEL…), les autres concentrent leur épargne sur des livrets défiscalisés (livret A, LEP, LDD etc.). Les premiers ayant plus de facilité à prendre des risques, ils ont vu leurs rendements progresser ces dernières années, ce qui a également participé au creusement des inégalités. Première d’une série de dossiers programmés tout au long de l’été, la double page brosse un panorama complet du patrimoine des ménages aujourd’hui.
Image
pas très clair le graph il est présenté par decile ?

franckyfranck
+
+
Messages : 2546
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#4 Message par franckyfranck » 12 juil. 2018, 21:30

10% des foyers possèdent la moitié du patrimoine immobilier national !!!
Non.
A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus.
C'est la moitié du patrimoine tout court et dedans il y a les moyens de production (entreprises, actions, ...). Si tu prends un riche, l'immo va typiquement représenter moins de la moitié de son patrimoine et ce n'est pas du tout vrai pour le français "moyen" dont la maison est souvent la seule richesse.

Ce qui est surprenant ici c'est plutot la faible part de l'emprunt (à part pour les plus pauvres). Je voyais les français plus "leveragé" que cela.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26312
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#5 Message par Gpzzzz » 12 juil. 2018, 21:44

franckyfranck a écrit :
10% des foyers possèdent la moitié du patrimoine immobilier national !!!
Non.
A l’inverse, les 10 % les plus aisés détiennent la moitié du patrimoine et moins d’un quart des revenus.
C'est la moitié du patrimoine tout court et dedans il y a les moyens de production (entreprises, actions, ...). Si tu prends un riche, l'immo va typiquement représenter moins de la moitié de son patrimoine et ce n'est pas du tout vrai pour le français "moyen" dont la maison est souvent la seule richesse.

Ce qui est surprenant ici c'est plutot la faible part de l'emprunt (à part pour les plus pauvres). Je voyais les français plus "leveragé" que cela.
la dette privée c est 130% du PIB donx 3000 milliards soit 20% de la richesse 15000 milliards.
Après c est surtout parce qu on est en période faste.. l immo et la bourse sont sur des plus hauts de 15ans..
si ces 2 placements perdent 20 et 50% comme ça arrive parfois ladette passe a 40% d un coup de baguette magique !

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9379
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#6 Message par moinsdewatt » 12 juil. 2018, 22:02

caroline77 a écrit :Article Investir
......

https://investir.lesechos.fr/placements ... 778584.php

Image

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19049
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#7 Message par lecriminel » 12 juil. 2018, 22:13

caroline77 a écrit :Article Investir
je me demande quelle sont leurs sources, leurs méthodes de calcul
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

alexlyon
-+
-+
Messages : 1765
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#8 Message par alexlyon » 12 juil. 2018, 22:49

Les inégalités sont relatives aux talents et aux destins, ainsi qu'aux chances de la naissance. Et donc les patrimoines diffèrent.

L'inégalité entre ma femme de ménage, mon industriel de patron et moi, elles ne concernent pas nos droits.

Seule la justice est la même pour tous.

Hickson49
Messages : 293
Enregistré le : 07 déc. 2017, 08:10

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#9 Message par Hickson49 » 13 juil. 2018, 07:29

alexlyon a écrit :Les inégalités sont relatives aux talents et aux destins, ainsi qu'aux chances de la naissance. Et donc les patrimoines diffèrent.
Le probleme ca n'est pas l'inegalite en elle meme, a mon sens, surtout que la France arrive relativement bien a limiter la pauvrete (meme si ca lui coute un pognon de dingue, dixit Macron).
Le probleme principal c'est qu'il y a beaucoup plus d'inegalite de patrimoine (innes) que de revenus (acquis). Ce qui fait qu'un ouvrier, fils de gendarme dont les parent auraient investi dans 1/2 appartements a Paris en 1975, se retrouve a la tete d'une fortune aujourd'hui et peut buller dans son petit CDI pepere en partant aux maldives pendant ses 5 semaines de vacances, alors que le medecine generaliste, doit cravacher 25 ans apres ses 9/10 ans d'etudes pour esperer acheter un 2 pieces a Paris aujourd'hui. Et je ne parle meme pas des activites plus "risques" en Freelance ou autre.

Si on veut aller au bout de la logique liberale, trop d'inegalites, trop peu de chance de reussite dans une entreprise creatrice de valeure va resulter en un ralentissement de la creation de richesse totale. Oui le patrimoine des Francais aujourd'hui est enorme, plus eleve qu'en Allemagne (je n'arrete pas de le repeter ici), mais a mon sens c'est plus un handicap pour la societe dans son ensemble qu'une force.

C'est juste super bien pour tous les guguss qui ont eu la chance d'acheter leur immo 3 francs 6 sous avant la hausse faramineuse des dernieres annees, qui ont un bon petit CDI pepere, pendant que les jeunes bouffent du CDD, de l'interim et des loyers exhorbitants.
Si tu prends un riche, l'immo va typiquement représenter moins de la moitié de son patrimoine et ce n'est pas du tout vrai pour le français "moyen" dont la maison est souvent la seule richesse.
Le dernier decile du graphique montre que c'est encore 51% en moyenne pour l'immo et SEULEMENT 21% pour le financier, donc pour moi, on est tres loin du modele vertueux du ruisselement que tu sous entends. Le tableau est d'autant plus noir si on considere le probleme en termes de valeur totale !
:Au lieu d'etre reinvestis sous forme de consommation / soutient a la creation d'activite, l'essentiel des revenus des Francais est cannibalise par la pierre, je ne vois pas comment on pourrait montrer cela de maniere plus claire.

Le comble c'est que le 3ieme decile, probablement celui qui n'a pas les moyens de s'acheter de l'immo, car trop cher, participe plus, en valeur relative, au soutient de l'activite economique, via ses supports financiers, que le dernier decile, ON CROIT REVER !!! Surtout qu'a mon avis, a ce niveau de patrimoine ca n'est certainement pas ces foutues SCPI defiscalisantes dont rafolent nos inconditionnels de l'immo, qui ne savent plus ou mettre tous leurs excedants.

Le Francais moyen n'a absolument aucune confiance dans l'industrie et les services. Ce qu'il veut c'est echapper au racket locatif, voir meme, lui meme racketer le moins chanceux que lui en le forcant a lui payer une rente en echange d'un bien de premiere necessite (le logement).
Quoi qu'on en dise, crise ou pas crise tout le monde a besoin d'un logement, ce n'est pas le cas d'un IPhone.
Lorsque toute l'industrie Francaise sera morte et que les services, en panne d'innovation en France seront tous domines par les GAFA ou les BATX, on sera content de toujours avoir nos villes muses et leur ribambelles de airBnB pour acceuillir les riches chinois/americains, le modele ideal de la France des Tenardiers.
Hippopotameuuu a écrit :Pour un croûtard il n'y a pas de petite économie, il y a juste des économies, et toutes sont bonnes a prendre. La recherche d'économies ne s’arrête que quand commence la gratuité.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26312
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#10 Message par Gpzzzz » 13 juil. 2018, 08:32

Totalement d accord avec le constat d Hickson sur la partie héritage..
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?

Avatar du membre
cashisking
~~+
~~+
Messages : 12559
Enregistré le : 20 mai 2005, 20:42
Localisation : Ile de France Ouest

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#11 Message par cashisking » 13 juil. 2018, 08:37

Perso si j'avais pas mes enfants à qui transmettre y'a longtemps que je me serais trouvé un boulot au smic dans le Limousin à 7h par jour (j'ai rien contre le Limousin, c'est pour l'exemple, j'aurais pu prendre Vesoul aussi).
Et je suis certainement pas le seul.
On a déjà un pays de branleurs, si on enlève la dernière carotte qui fait qu'on se casse le Q pendant 40 ans je vous prédis un déclin économique massif.

alexlyon
-+
-+
Messages : 1765
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#12 Message par alexlyon » 13 juil. 2018, 08:53

Le pays n'existe pas.
C'est une vue de l'esprit ; romanesque, mythique et symbolique ; et tragique aussi (les tranchées de Verdun).

La seule chose qui existe, ce sont les classes sociales.
Jadis les aristos étaient solidaires en termes de classe, même quand ils se faisaient la guerre.

Aujourd'hui la classe patrimonialement dotée (la bourgeoisie) est solidaire non pas des autres classes dans son pays, mais de la même classe dans les autres pays.

Il n'y aura pas de déclin en France, cela ne veut rien dire.

Avatar du membre
caroline77
Modérateur
Modérateur
Messages : 7391
Enregistré le : 05 févr. 2012, 09:56
Localisation : Canada

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#13 Message par caroline77 » 13 juil. 2018, 15:23

Hickson49 : tu noircis le tableau, tout le monde n'est pas obligé d'avoir comme aspiration dans la vie de loger dans Paris... avec des revenus moyens, sans héritage, en étant par contre en couple, j'ai bien pu acheter une maison à l'age de 25 ans, et pourtant en IDF mais endroit magnifique. Qui n'avait pas gagné en valeur 9 ans plus tard au moment de la revente. Aujourd'hui on est autour de 800 000 euros de patrimoine brut en comptant la RP, les 5 dernières années ont par contre été malheureusement jonchées de décès, il y a donc 200 000 euros là dedans environ, provenant d'héritages.

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19049
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#14 Message par lecriminel » 13 juil. 2018, 17:46

Gpzzzz a écrit :A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?
Tant mieux ! moins de sacrifice stupide= moins d'aigris= une meilleure ambiance générale (et en plus ils laissent la place à ceux qui ont vraiment besoin de travailler)
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26312
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#15 Message par Gpzzzz » 13 juil. 2018, 17:59

lecriminel a écrit :
Gpzzzz a écrit :A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?
Tant mieux ! moins de sacrifice stupide= moins d'aigris= une meilleure ambiance générale (et en plus ils laissent la place à ceux qui ont vraiment besoin de travailler)
c est pas faux. comme quoi on trouve des avantage a toutes les situations :-)

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9379
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#16 Message par moinsdewatt » 04 déc. 2018, 20:33

Epargne, immobilier... : le patrimoine financier des ménages diminue

04 dec 2018

Début 2018, près de 93 % des ménages vivant en France possèdent un patrimoine financier, immobilier ou professionnel, mais depuis trois ans, cette détention de patrimoine a baissé, surtout dans le domaine financier, relève l'Insee. En particulier, après dix ans de hausse, la détention d’un livret A recule.


Le patrimoine des ménages français fait grise mine...

Selon les derniers chiffres de l'Insee, au début de l'année, 92,9 % des ménages vivant en France possèdent au moins un actif financier (autre qu’un compte-chèques), immobilier ou professionnel. Ainsi, 88,3% détiennent des produits financiers, 61,7 % disposent d’un bien immobilier et 14,8 % ont des actifs professionnels ; 12 % des ménages possèdent les trois à la fois.

Toutefois, depuis 2015, la détention de patrimoine a globalement baissé : la diminution est importante pour le patrimoine financier (– 1,8 point) et très légère pour le patrimoine immobilier (– 0,9 point). Seule la détention de patrimoine professionnel reste stable (– 0,2 point).

Focus sur le livret A

L'une des baisses notables du patrimoine financier ? Celle de la détention d'un livret A, qui recule depuis 2015 (-3,6 points).

Pourtant, les livrets d’épargne sont de loin les produits financiers les plus fréquemment détenus : début 2018, 83,4 % des ménages déclarent en posséder au moins un.

Les livrets les plus prisés restent les livrets défiscalisés, en particulier le livret A (ou Bleu), détenu par 72,8% des ménages, devant le livret de développement durable et solidaire (LDDS, 34,6 % des ménages), le livret d’épargne populaire (LEP, 18,4 %) et le livret jeune (12,4 %).

Il est vrai que le livret A souffre d'un taux d’intérêt qui n’a cessé de diminuer : il s’établit à 0,75 % depuis août 2015 et ne devrait pas évoluer avant 2020.

Focus sur l'assurance-vie et l'épargne logement

Après les livrets d’épargne, l’assurance-vie reste le placement financier privilégié des ménages : en métropole, 39% des ménages en possèdent au moins une, soit 2,5 points de plus qu’en 2015.

Quant aux produits d'épargne logement, (compte épargne logement, CEL, ou plan d’épargne logement, PEL), ils sont détenus par environ un tiers des ménages, soit une part en hausse depuis 2010 (+ 1,8 point). Au total, parmi les ménages qui en possèdent, 59 % ne détiennent qu’un PEL, 17 % uniquement un CEL et 24 % ont les deux produits. Cependant, en France métropolitaine, alors que la détention de CEL est en baisse constante depuis 2004, celle de PEL repart à la hausse.

Ces évolutions sont étroitement liées aux variations des taux de rendement entre produits d’épargne. Fixée à 0,75 % en 2013 puis à 0,5 % en 2015, la rémunération du CEL reste égale aux deux tiers du taux du livret A.

À l’inverse, la rémunération du PEL est restée plus attractive sur le long terme que celle du livret A (2,5 % entre août 2003 et janvier 2015 avant une diminution progressive jusqu’à 1% en août 2016)
https://www.dna.fr/actualite/2018/12/04 ... es-diminue

Avatar du membre
ddv
-++
-++
Messages : 3704
Enregistré le : 20 juin 2008, 14:43
Localisation : La Gacilly proche (56)

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#17 Message par ddv » 04 déc. 2018, 20:54

Gpzzzz a écrit :
13 juil. 2018, 08:32
Totalement d accord avec le constat d Hickson sur la partie héritage..
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?
Il y a réellement des gens en France qui bossent - je veux dire, réellement, et pas à la machine à café ou au resto - 10h ou 12h ? :lol:
Les seuls que j'ai vu faire ce genre d'horaires étaient soit très peu efficaces (tâches répétitives alors qu'en automatisant avec l'informatique, le temps d'exécution nécessaire était divisé par 3), soit professionnels de présentéisme et de brassage de vent.
Moi, je maintiendrai le passe Navigo à 70 euros car je ne jouerai pas avec le pouvoir d'achat des Franciliens - V. Pécresse, dec 2015.
Je vais peut-être vous surprendre, mais je pense qu'il faut augmenter le SMIC net de 20 % - V. Pécresse, juin 2018

Vincent92
~~+
~~+
Messages : 7668
Enregistré le : 06 janv. 2016, 11:16

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#18 Message par Vincent92 » 04 déc. 2018, 21:05

ddv a écrit :
04 déc. 2018, 20:54
Gpzzzz a écrit :
13 juil. 2018, 08:32
Totalement d accord avec le constat d Hickson sur la partie héritage..
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?
Il y a réellement des gens en France qui bossent - je veux dire, réellement, et pas à la machine à café ou au resto - 10h ou 12h ? :lol:
Les seuls que j'ai vu faire ce genre d'horaires étaient soit très peu efficaces (tâches répétitives alors qu'en automatisant avec l'informatique, le temps d'exécution nécessaire était divisé par 3), soit professionnels de présentéisme et de brassage de vent.
J'en connais plusieurs dans le domaine de l'aide à la personne (partie direction).
Pour être complet, ils ne travaillent pas depuis longtemps.
"Trève de plaisanterie, bien sûr que c'est la valeur qui compte. Qu'est ce tu veux que j'ai à faire d'un 100m2 qui vaudrait 0€ ?" Ben92

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 26312
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#19 Message par Gpzzzz » 04 déc. 2018, 21:36

ddv a écrit :
04 déc. 2018, 20:54
Gpzzzz a écrit :
13 juil. 2018, 08:32
Totalement d accord avec le constat d Hickson sur la partie héritage..
A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?
Il y a réellement des gens en France qui bossent - je veux dire, réellement, et pas à la machine à café ou au resto - 10h ou 12h ? :lol:
Les seuls que j'ai vu faire ce genre d'horaires étaient soit très peu efficaces (tâches répétitives alors qu'en automatisant avec l'informatique, le temps d'exécution nécessaire était divisé par 3), soit professionnels de présentéisme et de brassage de vent.

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9379
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#20 Message par moinsdewatt » 24 déc. 2018, 15:48

UN RECORD: 390 MILLIARDS D'EUROS DORMENT SUR LES COMPTES COURANTS DES FRANÇAIS

Par La rédaction Le 24/12 2018

Ces dépôts ne cessent d'augmenter en France depuis cinq ans pour atteindre un niveau record selon une étude publiée par la BPCE qui s'appuie sur des données de la Banque de France.

En cinq ans, l'encours des dépôts sur des comptes courants des ménages français a augmenté de 50 %. Un montant record de 390 milliard d'euros a été atteint au premier trimestre de l'année 2018. C'est ce que révèle une étude réalisée par Kantar TNS et publiée mi-décembre par la banque BPCE à laquelle a eu accès Les échos.
.....
https://www.nicematin.com/amp/economie/ ... ais-285698

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32606
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#21 Message par Pi-r2 » 24 déc. 2018, 15:51

et on nous ennuie pour la dette ?
:lol:
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Pierric
-+
-+
Messages : 2169
Enregistré le : 26 janv. 2009, 22:19

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#22 Message par Pierric » 24 déc. 2018, 15:59

Comme quoi, en baissant le livret A, on flèche l'épargne vers les PME :mrgreen:

moinsdewatt
~~+
~~+
Messages : 9379
Enregistré le : 14 avr. 2013, 19:41

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#23 Message par moinsdewatt » 25 déc. 2018, 12:34

Pi-r2 a écrit :
24 déc. 2018, 15:51
et on nous ennuie pour la dette ?
:lol:
La dette de la France c'est juste 5 fois et demi ce chiffre.........
Une paille.

Avatar du membre
Pi-r2
Modérateur
Modérateur
Messages : 32606
Enregistré le : 08 juil. 2005, 19:31

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#24 Message par Pi-r2 » 25 déc. 2018, 18:27

C'est bien ce que je dis. Les français 'enfin comprendre les riches) ont sur des comptes qui ne rapportent rien du tout environ 20% du montant de la dette. Donc cette dette est tout à fait dans nos moyens collectifs si on compte tout le reste du patrimoine en face.
Les bonnes idées triomphent toujours. D'ailleurs c'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes.
mon statut de modérateur ne m'interdit pas de participer aux discussions. Je ne modère pas les discussions auxquelles je participe.

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 28961
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#25 Message par ignatius » 25 déc. 2018, 19:18

Pierric a écrit :
24 déc. 2018, 15:59
Comme quoi, en baissant le livret A, on flèche l'épargne vers les PME :mrgreen:
:lol: :lol: :lol:
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

franckyfranck
+
+
Messages : 2546
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Vue d’ensemble du patrimoine des Français en 2018

#26 Message par franckyfranck » 26 déc. 2018, 13:16

A quoi bon se prendre la tête a bosser 10 ou 12h par jour pendant 20 pu 30ans pour avoir au bout du compte 5ke au lieu 3 a la fin du mois quand on sait qu'il y aura 1 million qui va tomber en héritage ?
La plupart des gens qui vivent dans ce genre de famille n'ont pas été élevées comme cela... Et puis l'héritage tu le touchera à 50 ans (ou le plus tard possible) donc tu as envie de te faire plaisir avant...
Le probleme principal c'est qu'il y a beaucoup plus d'inegalite de patrimoine (innes) que de revenus (acquis). Ce qui fait qu'un ouvrier, fils de gendarme dont les parent auraient investi dans 1/2 appartements a Paris en 1975, se retrouve a la tete d'une fortune aujourd'hui et peut buller dans son petit CDI pepere en partant aux maldives pendant ses 5 semaines de vacances, alors que le medecine generaliste, doit cravacher 25 ans apres ses 9/10 ans d'etudes pour esperer acheter un 2 pieces a Paris aujourd'hui. Et je ne parle meme pas des activites plus "risques" en Freelance ou autre.
Avec le loyer de l'argent aujourd'hui tu peux te propulser dans le premier décile (dont la moyenne est à 1.2M mais le ticket d'entrée à légérement moins de 800K de mémoire) par l'emprunt. Surtout pour les métiers que tu cites. Un médecin généraliste gagne en moyenne 6830 Euros par mois. Tu te rends compte que, à moins que madame soit à la caisse (ce qui n'est en général pas le cas), ils font partie de ces gens qui ont une superbe capacité d'emprunt et qui finiront aisément dans le premeir décile même en partant de loin. D'autant qu'ils peuvent acheter leur cabinet avec une SCI et le payer à part de leur salaire. Donc non autant te dire que le médecin généraliste ne vivra pas dans un deux piéces aujourd'hui. Et c'est très bien ainsi !

Idem pour les Freelance, j'en connais quelques uns, crois moi ils ne sont pas tous à plaindre. Un mec dans l'informatique va pouvoir travailler tous les jours en freelance avec un TJH pas dégeu du tout. Et vu qu'ils n'engoinfre plus le commercial, il n'a aucun problème jusqu'à 40 ans à se payer plus que beaucoup de ses camarades de promo. Après quand certains de ses camarades de promo auront des postes de direction il s'en sortira moins bien mais encore de manière respectable. Dans les arts graphiques j'en connais avec des situations variées, certains vivent très bien d'autres très mal.

Maintenant je ne te dis pas que l'héritage ne deviendra pas à terme un problème (il va le devenir) mais ce n'est pas encore vraiment le cas. Une remontée des taux pourrait paradoxalement changer la donne car elle va empécher l'emprunt et que le prix des actifs ne baissera pas d'autant. A l'inverse, la remontée des taux sans défauts ne sera pas une mauvaise nouvelle pour tout le monde...

Mais tu pars de cas incorrect. Ca continue à être très sympa pour le cadre sup ou le médecin en tant soit peu malin. Ne les plains pas eux. Si tu leur plains de devoir travailler dis toi que le médecin aime son taf (du moins je lui souhaite) et qu'il a de la chance d'être bien payé pour faire un taf intéréssant. Le freelance aime souvent son taf aussi. Le fils d'ouvrier qui a investi dans les années 70 quelque part il a été malin et a plaçé son fric dans la pierre plutot que dans la bière. Ne viens pas le lui reprocher. Mais c'est vrai que le fils d'ouvrier de 2018 aura plus de difficultés. Encore que, il y en a encore qui réussissent. En 2008 j'ai acheté mon premier appart à un mec qui possédait la moitié d'un immeuble. Il était serrurier, il a commençé avec rien. Je me souviens qu'il m'a dit chez le notaire : "Ne t'inquiéte pas il faut démarrer avec quelque chose et après ca vient plus vite qu'on ne le pense". Il avait raison.
Le comble c'est que le 3ieme decile, probablement celui qui n'a pas les moyens de s'acheter de l'immo, car trop cher, participe plus, en valeur relative, au soutient de l'activite economique, via ses supports financiers, que le dernier decile,
Patrimoine brut moyen du 3ème : 21700 €. Cherches pas Livret A et LDD sont pleins et cela ne participe que peu à l'économie. Malheureusement les placements boursiers ne sont souscrits que par les plus riches une fois qu'ils ont fait le plein d'immobilier. Par contre 25% de 1 254 000 en financier cela fait un paquet de thune. Et probablement qu'une bonne partie n'est pas plaçé en monétaire ou en SCPI. Ne serait-ce que parce qu'aujourd'hui tu paie l'ISF sur tes parts de SCPI.

En tout cas ces graphiques montrent bien effectivement l'ampleur des inégaités de patrimoine. Je suis surpris par la fiable part de l'emprunt chez les plus riches alors que les taux bas permettent aujourd'hui d'emprunter beaucoup à pas cher.

Répondre