Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#251 Message par wasabi » 05 juil. 2019, 12:28

WolfgangK a écrit :
04 juil. 2019, 20:09
(Pour info, j'ai un périmètre cranien inférieur à la moyenne :mrgreen: . C'est pas la taille qui compte, mais la façon de s'en servir ! :oops: )
Justement, en parlant de ça vu que c'est l'été et qu'il faut des chapeaux, vous les achetez où vos casquettes si le "taille unique" ne vous va pas ?

Évidemment pas internet, je veux dire là où on peut les essayer.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#252 Message par Sifar » 05 juil. 2019, 13:46

Bon, il y avait les bacs S, ES et L, l'ai l'honneur de vous annoncer le grand retour du bac B ( comme Bidonné ).
Comme des correcteurs n'ont pas voulu rendre leurs notes, les présidents de jurys, les proviseurs les ont tout simplement inventées.
Soit à partir du livret scolaire ( mais un même élève peut avoir 16/20 avec M. K alors qu'il aurait 13/20 avec M. B et 9/20 avec Mme D. )
Soit à partir des notes disponibles ( ex: 15 en physique et 12 en maths ? Bon on a va lui mettre 16 en SVT. )
Et contrairement à ce que raconte le ministère, ça touche un grand nombre de jurys.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#253 Message par wasabi » 05 juil. 2019, 13:49

Sifar a écrit :
05 juil. 2019, 13:46
Bon, il y avait les bacs S, ES et L, l'ai l'honneur de vous annoncer le grand retour du bac B ( comme Bidonné ).
Comme des correcteurs n'ont pas voulu rendre leurs notes, les présidents de jurys, les proviseurs les ont tout simplement inventées.
Soit à partir du livret scolaire ( mais un même élève peut avoir 16/20 avec M. K alors qu'il aurait 13/20 avec M. B et 9/20 avec Mme D. )
Soit à partir des notes disponibles ( ex: 15 en physique et 12 en maths ? Bon on a va lui mettre 16 en SVT. )
Et contrairement à ce que raconte le ministère, ça touche un grand nombre de jurys.
Trop nombreux pour que des mesures disciplinaires et pénales ne soient engagées ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#254 Message par Sifar » 05 juil. 2019, 13:58

L'intervention du GIGN est envisagée, oui.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
parpayou
~~+
~~+
Messages : 5698
Enregistré le : 10 mai 2008, 18:54

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#255 Message par parpayou » 05 juil. 2019, 14:21

Ca à fait plouf leur action, la majorité des notes qui manquent c'est sur les bac L notamment la philo. Y'a qu'avoir leur gueule de dégouté sur BFM avec leur histoires d'irrégularité, le bac c'est déroulé comme prévu, les résultats donné à l'heure prévu (a part pour l'académie d'amiens et même en avance hier soir pour l'académie de Lille).

Qu'ils partent en vacances avec leur mois de salaire en moins et à dans 12 semaines.
La tâche à laquelle nous devons nous atteler, ce n'est pas de parvenir à la sécurité, c'est d'arriver à tolérer l'insécurité.

Avatar du membre
henda
~~+
~~+
Messages : 5007
Enregistré le : 23 déc. 2010, 13:56

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#256 Message par henda » 05 juil. 2019, 14:43

Cette année, CAPES de Physique Chimie : sur 385 postes, seuls 263 admis (sur 1829 inscrits). :shock:
Le jury a préféré ne pas pourvoir tous les postes plutôt que d'accepter des candidats d'un niveau trop faible ?

Si on prend les statistiques (jusqu'en 2008), c'est la première fois qu'il y a moins d'admis que de postes dans ce CAPES.

En mathématiques, ça semble être déjà le cas chaque année par contre (depuis 2011).

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#257 Message par wasabi » 05 juil. 2019, 15:01

Sifar a écrit :
05 juil. 2019, 13:58
L'intervention du GIGN est envisagée, oui.
ça veut rien dire ça, les syndicalistes de la SNCM qui avaient piraté leur bateau, qui s'est fait arrêter par le GIGN, ils ont été relaxés. Mieux vaut de lourdes conséquences administratives notifiées par RAR, que de l'esbroufe en faisant sortir arlequins, polichinelle et toute la troupe costumée pour le 20h.

j'ai bien compris que vous étiez cynique ceci dit, vous soutenez vos collègues gauchistes ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#258 Message par Sifar » 05 juil. 2019, 16:39

Le problème est que cette fois, il ne s'agit plus seulement des gauchistes ( de ce que j'observe localement, de ce que je lis sur les forums. )
Quant aux lourdes conséquences administratives, j'aimerais voir sur quelles bases juridiques elles se fonderont; le droit de grève existe encore.
( La saisie des notes se faisait le 2 juillet; il suffit d'être en grève ce jour-là, je vois mal ce qu'on peut reprocher ensuite aux personnes concernées. Elles perdront un trentième de salaire ( s'ils ont pris la peine de corriger ces copies, bien entendu. ))
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

EU12
Messages : 158
Enregistré le : 08 juin 2014, 08:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#259 Message par EU12 » 05 juil. 2019, 16:41

henda a écrit :
05 juil. 2019, 14:43
Cette année, CAPES de Physique Chimie : sur 385 postes, seuls 263 admis (sur 1829 inscrits). :shock:
Le jury a préféré ne pas pourvoir tous les postes plutôt que d'accepter des candidats d'un niveau trop faible ?

Si on prend les statistiques (jusqu'en 2008), c'est la première fois qu'il y a moins d'admis que de postes dans ce CAPES.

En mathématiques, ça semble être déjà le cas chaque année par contre (depuis 2011).
Si c'est vraiment une question, la réponse est "oui".
Un collègue qui est membre du jury du CAPES d'histoire m'en raconte tous les ans de très bonnes... ou de très graves, ça dépend comment on voit les choses...
cette année une candidate lui a dit qu'on est Pape "de père en fils"... :D

Avatar du membre
lumierecendree
Messages : 1023
Enregistré le : 26 nov. 2008, 09:33
Localisation : .....

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#260 Message par lumierecendree » 05 juil. 2019, 17:03

EU12 a écrit :
05 juil. 2019, 16:41
henda a écrit :
05 juil. 2019, 14:43
Cette année, CAPES de Physique Chimie : sur 385 postes, seuls 263 admis (sur 1829 inscrits). :shock:
Le jury a préféré ne pas pourvoir tous les postes plutôt que d'accepter des candidats d'un niveau trop faible ?

Si on prend les statistiques (jusqu'en 2008), c'est la première fois qu'il y a moins d'admis que de postes dans ce CAPES.

En mathématiques, ça semble être déjà le cas chaque année par contre (depuis 2011).
Si c'est vraiment une question, la réponse est "oui".
Un collègue qui est membre du jury du CAPES d'histoire m'en raconte tous les ans de très bonnes... ou de très graves, ça dépend comment on voit les choses...
cette année une candidate lui a dit qu'on est Pape "de père en fils"... :D
c'est arrivé

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualité_des_papes

Hormisdas (514-523) était marié et veuf avant de devenir prêtre. Il est en outre le père du pape Silvère, dont le pontificat ne dura qu'un an (536-537)
" Un journal a écrit que ce qui manque aux jeunes, c’est une bonne guerre ; ce qui ne nous apprend rien sur les jeunes, mais en dit long sur les vieux. " (Romain Gary)

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#261 Message par Sifar » 05 juil. 2019, 17:18

Pour les proviseurs et inspecteurs qui ont rentré des notes bidonnées, un peu de lecture.
https://www.jurifiable.com/conseil-juri ... e-publique
« toute altération frauduleuse de la vérité, de nature à causer un préjudice et accomplie par quelque moyen que ce soit, dans un écrit ou tout autre support d’expression de la pensée qui a pour objet ou qui peut avoir pour effet d’établir la preuve d’un droit ou d’un fait ayant des conséquences juridiques ».
Je ne doute pas que de lourdes sanctions, avec LRAR, soient prononcées.
On est dans un état de droit, quand même !
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#262 Message par wasabi » 05 juil. 2019, 17:32

lumierecendree a écrit :
05 juil. 2019, 17:03
EU12 a écrit :
05 juil. 2019, 16:41
henda a écrit :
05 juil. 2019, 14:43
Cette année, CAPES de Physique Chimie : sur 385 postes, seuls 263 admis (sur 1829 inscrits). :shock:
Le jury a préféré ne pas pourvoir tous les postes plutôt que d'accepter des candidats d'un niveau trop faible ?

Si on prend les statistiques (jusqu'en 2008), c'est la première fois qu'il y a moins d'admis que de postes dans ce CAPES.

En mathématiques, ça semble être déjà le cas chaque année par contre (depuis 2011).
Si c'est vraiment une question, la réponse est "oui".
Un collègue qui est membre du jury du CAPES d'histoire m'en raconte tous les ans de très bonnes... ou de très graves, ça dépend comment on voit les choses...
cette année une candidate lui a dit qu'on est Pape "de père en fils"... :D
c'est arrivé

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualité_des_papes

Hormisdas (514-523) était marié et veuf avant de devenir prêtre. Il est en outre le père du pape Silvère, dont le pontificat ne dura qu'un an (536-537)
il y a aussi la famille d'Este, qui descend de Lucrèce Borgia, fille du pape Alexandre VI, et dont un autre de ses fils César Borgia fut nommé Cardinal. Par la suite la famille d'Este réputée être des "fils de papes" eut une relation très singulière avec la papauté.

Bref, c'est pas très clair tout ça, à mille lieues de la version romancée moderne du meilleur du monde choisi en conclave, en réalité à l'époque on choisissait des gens nobles du coin, et donc à partir d'un moment ils finissaient par avoir des liens familiaux entre eux. Pas un hasard que quand ce fut Avignon qui devint centre de l'Eglise catholique, on eut plein de papes français.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#263 Message par wasabi » 05 juil. 2019, 17:51

Sifar a écrit :
05 juil. 2019, 16:39
Le problème est que cette fois, il ne s'agit plus seulement des gauchistes ( de ce que j'observe localement, de ce que je lis sur les forums. )
Quant aux lourdes conséquences administratives, j'aimerais voir sur quelles bases juridiques elles se fonderont; le droit de grève existe encore.
( La saisie des notes se faisait le 2 juillet; il suffit d'être en grève ce jour-là, je vois mal ce qu'on peut reprocher ensuite aux personnes concernées. Elles perdront un trentième de salaire ( s'ils ont pris la peine de corriger ces copies, bien entendu. ))
droit de grève ? L'abus de droit existe aussi.
Et quand on fait la grève, dans le concept légal, on ne travaille pas, on ne bloque pas l'outil de travail ou le stock. Et en plus il faut que ça soit concerté -c'est à dire pas un mec dans son coin- et déclaré à l'avance avec un préavis. Donc si c'est ça qui est invoqué, les copies devaient ne pas être prises en otage.

Le droit de grève c'est pas un truc magique qui permet de justifier n'importe quoi à sa guise.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#264 Message par Sifar » 05 juil. 2019, 20:43

1. Les rectorats avaient tout loisir d'envoyer quelqu'un pour chercher les copies chez les correcteurs.
2. Il y a des préavis de grève qui courent toute l'année et en particulier pour ces derniers jours.
3. Une prise d'otage, c'est autre chose, on doit pouvoir trouver des images sur le net que j'éviterai de poster, il y a peut-être des enfants qui regardent.

Cela dit, je n'étais pas favorable à cette rétention des notes. J'aurais préféré un mot d'ordre du genre: notons les copies pour ce qu'elles valent vraiment.
Quant aux discours sur les adolescents traumatisés et anxieux... c'est bien mal les connaître.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#265 Message par Jeffrey » 05 juil. 2019, 20:55

ça me rappelle le bac de 1968 :mrgreen:
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#266 Message par wasabi » 05 juil. 2019, 21:20

Sifar a écrit :
05 juil. 2019, 20:43

2. Il y a des préavis de grève qui courent toute l'année et en particulier pour ces derniers jours.
ça c'est typiquement de l'abus de droit. Jusqu'à présent on n'en fait rien. Mais un jour peut être ça changera.
Ca dépend sur quelle administration Macron vous tombez, si c'est celle qui fait des bisous aux migrants ou aux islamistes, ou si c'est celle qui mutile les manifestants.

Macron en général son truc c'est de s'attaquer aux faibles, les enseignants se sentent forts et choyés ?
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8439
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#267 Message par WolfgangK » 05 juil. 2019, 23:11

wasabi a écrit :
05 juil. 2019, 12:28
WolfgangK a écrit :
04 juil. 2019, 20:09
(Pour info, j'ai un périmètre cranien inférieur à la moyenne :mrgreen: . C'est pas la taille qui compte, mais la façon de s'en servir ! :oops: )
Justement, en parlant de ça vu que c'est l'été et qu'il faut des chapeaux, vous les achetez où vos casquettes si le "taille unique" ne vous va pas ?

Évidemment pas internet, je veux dire là où on peut les essayer.
Je ne porte pas de casquette, mais un chapeau intelligent !
Image
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40642
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#268 Message par slash33 » 06 juil. 2019, 00:40

Taux de réussite de 77,7% au bac, le "chaos" évité selon Blanquer
Reuters, le 05/07/2019
https://www.boursorama.com/actualite-ec ... ab04ed7a85
"561.900 candidats sont reçus à l'issue du premier groupe d'épreuves, soit 14.300 de moins qu'en juin 2018. Le taux d'admis à l'issue du premier groupe atteint 77,7 %. Il est en baisse de 1,1 point par rapport à celui de juin 2018", précise le ministère dans un communiqué.

Au total, 57.400 candidats (7,9%) sont recalés, soit 0,5 point de plus qu'en juin 2018.

Ce sont 103.800 candidats qui pourront se présenter au rattrapage à partir du 8 juillet, soit une hausse de 0,6 point par rapport à 2018.
Hmm 78% seulement? C'était pas 82/85% la norme? Ca va se régler crème aux rattrapage c'est ça?

Trouvé une rétrospective intéressante car détaillée par filière:
https://www.cours-thales.fr/objectif-ba ... ite-au-bac

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#269 Message par Sifar » 06 juil. 2019, 01:17

Toujours dans la riche actualité du baccalauréat:
http://www.leparisien.fr/faits-divers/b ... 110869.php
Bac 2019 : la fuite venait d’un des meilleurs lycées d’Île-de-France
Un surveillant du lycée Ozar-Hatorah de Créteil a été mis en examen ce vendredi. Il est suspecté d’être à l’origine de la fuite du sujet de mathématique du bac.

F., surveillant de 37 ans, a reconnu avoir confié l'intitulé d'un sujet de géographie à un élève. Quelques jours plus tard, il a photographié l'épreuve de mathématique avant de la transmettre à un ou deux élèves du lycée Ozar-Hatorah. Le cliché, largement diffusé ensuite, avait été pris au sein du lycée Ozar-Hatorah – qui accueillait des épreuves du bac – où les sujets étaient censés être gardés dans un coffre jusqu'au jour J.
(...)
« Mon client a été pris en tenaille entre la situation d'un établissement privé qui a besoin de résultats, et des élèves avec qui il cultive une proximité au quotidien et qu'il peut facilement contacter », confie Me Samuel Habib, avocat du surveillant.
Lycée privé qui est régulièrement en tête des classements, l'excellence, toussa... Sauf que...ils ont triché. Le lecteur du Parisien est bien entendu prié de se persuader que c'est la première fois.
( Truc marrant, le mot magique n'est jamais prononcé. )
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8439
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#270 Message par WolfgangK » 06 juil. 2019, 08:44

Sifar a écrit :
06 juil. 2019, 01:17
Toujours dans la riche actualité du baccalauréat:
http://www.leparisien.fr/faits-divers/b ... 110869.php
Bac 2019 : la fuite venait d’un des meilleurs lycées d’Île-de-France
Un surveillant du lycée Ozar-Hatorah de Créteil a été mis en examen ce vendredi. Il est suspecté d’être à l’origine de la fuite du sujet de mathématique du bac.

F., surveillant de 37 ans, a reconnu avoir confié l'intitulé d'un sujet de géographie à un élève. Quelques jours plus tard, il a photographié l'épreuve de mathématique avant de la transmettre à un ou deux élèves du lycée Ozar-Hatorah. Le cliché, largement diffusé ensuite, avait été pris au sein du lycée Ozar-Hatorah – qui accueillait des épreuves du bac – où les sujets étaient censés être gardés dans un coffre jusqu'au jour J.
(...)
« Mon client a été pris en tenaille entre la situation d'un établissement privé qui a besoin de résultats, et des élèves avec qui il cultive une proximité au quotidien et qu'il peut facilement contacter », confie Me Samuel Habib, avocat du surveillant.
Lycée privé qui est régulièrement en tête des classements, l'excellence, toussa... Sauf que...ils ont triché. Le lecteur du Parisien est bien entendu prié de se persuader que c'est la première fois.
( Truc marrant, le mot magique n'est jamais prononcé. )
J'ai dans l'idée que les notes du contrôle continu prises en compte pour le bac ne sont pas trop mauvaise dans cet établissement :roll:
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#271 Message par wasabi » 06 juil. 2019, 08:54

WolfgangK a écrit :
05 juil. 2019, 23:11
wasabi a écrit :
05 juil. 2019, 12:28
WolfgangK a écrit :
04 juil. 2019, 20:09
(Pour info, j'ai un périmètre cranien inférieur à la moyenne :mrgreen: . C'est pas la taille qui compte, mais la façon de s'en servir ! :oops: )
Justement, en parlant de ça vu que c'est l'été et qu'il faut des chapeaux, vous les achetez où vos casquettes si le "taille unique" ne vous va pas ?

Évidemment pas internet, je veux dire là où on peut les essayer.
Je ne porte pas de casquette, mais un chapeau intelligent !
Image
ok, donc à en croire le site
http://www.lechapeauintelligent.com/cms.php?id_cms=4
Réglable en taille car les femmes sont toutes des êtres uniques et merveilleux avec leur propre tour de tête,
vous avez opté pour des chapeaux de femmes, à la tête plus petite. C'est une solution. En fait j'espérais des boutiques ayant pignon sur rue, pas trop confidentielles, à étendue de tailles importantes.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 19700
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#272 Message par lecriminel » 06 juil. 2019, 09:29

wasabi a écrit :
05 juil. 2019, 21:20
Sifar a écrit :
05 juil. 2019, 20:43

2. Il y a des préavis de grève qui courent toute l'année et en particulier pour ces derniers jours.
ça c'est typiquement de l'abus de droit. Jusqu'à présent on n'en fait rien. Mais un jour peut être ça changera.
non, au départ le droit de grève doit permettre aux salariés d'avoir un moyen non violent de se faire entendre.
Or, ce droit est de facto éliminé par 1/ le fait qu'on ne travaille plus pour gagner de l'argent mais pour payer ses factures (= survivre a un coût, toutes les rentes qui s'appuient sur tous les habitants) 2/par volonté politique de pousser ce désavantage: on n'écoute pas car on sait qu'on est plus fort (rappelle toi l'ignoble "aujourd'hui quand quelqu'un fait grève, personne ne s'en rend compte").
Avec ça tu arrives à un smic inférieur aux dépenses contraintes et un recul général des droits et conditions des plus faibles.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8439
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#273 Message par WolfgangK » 07 juil. 2019, 20:13

Je ne sais pas trop quoi penser de :
Image
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Bernard minet
Messages : 1470
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#274 Message par Bernard minet » 07 juil. 2019, 21:19

WolfgangK a écrit :
07 juil. 2019, 20:13
Je ne sais pas trop quoi penser de :
Image
Que l'égalitarisme à la française n'est que de la fumée ?

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#275 Message par Jeffrey » 07 juil. 2019, 21:26

Imbitable.
Ses = social economic status ?
Achievement gap = écart de réussite
Estimated Quadratic trends = estimateur quadratique de la tendance du rapport 90/10
Un estimateur quadratique est un procédé de représentation qui permet dans une série de données dépendant polynomialement d’une variable (le temps) de réduire le degré de la dépendance polynomiale. Par exemple si la donnée est en a.t^2 , l’estimateur quadratique fait ressortir le coefficient a. Enfin pour moi c’est ça. Je me trompe peut être, il est possible que dans le cadre présent ça soit complètement autre chose.
Mais de toute manière, on ne sait pas quels sont les indicateurs utilisés, ni ce qu’il y a comme unité sur l’axe des ordonnées (un rapport de quoi?)
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
Bernard minet
Messages : 1470
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#276 Message par Bernard minet » 07 juil. 2019, 21:43

Jeffrey a écrit :
07 juil. 2019, 21:26
Imbitable.
Ses = social economic status ?
Achievement gap = écart de réussite
Estimated Quadratic trends = estimateur quadratique de la tendance du rapport 90/10
Un estimateur quadratique est un procédé de représentation qui permet dans une série de données dépendant polynomialement d’une variable (le temps) de réduire le degré de la dépendance polynomiale. Par exemple si la donnée est en a.t^2 , l’estimateur quadratique fait ressortir le coefficient a. Enfin pour moi c’est ça. Je me trompe peut être, il est possible que dans le cadre présent ça soit complètement autre chose.
Mais de toute manière, on ne sait pas quels sont les indicateurs utilisés, ni ce qu’il y a comme unité sur l’axe des ordonnées (un rapport de quoi?)
J'ai cru comprendre que c'était l"average différence blablabla"

Bref quel que soit l'unité tendre vers 0 doit être l'objectif.

Mais en fait pas sûr, effectivement ma lecture en diagonale ne s'est pas arrêté sur le terme quadratique.

Une sorte de régression linéaire non ?

Du coup les graphes ne sont pas du tout comparables entre eux...

Bon ok moi aussi je ne sais pas qu'en penser.

Ça vient d'où ?

Avatar du membre
Bernard minet
Messages : 1470
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#277 Message par Bernard minet » 07 juil. 2019, 21:47

Bon ça me semble quand même être des graphes dont le but est de mesurer l'évolution des inégalités interne de chaque pays avec la volonté de ne pas comparer les pays entre eux.


Donc je reviens sur mon impression initiale, sans certitude.

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8439
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#278 Message par WolfgangK » 07 juil. 2019, 22:20

Bon, ça me rassure si ce n'est pas que moi qui ne trouve pas la figure très explicite. Je n'ai pas encore lu l'article dont c'est extrait :
https://www.researchgate.net/publicatio ... r_No_17-04
That is, achievement is standardized within each country-study-year-subject;
mean achievement (and standard error) is calculated for each SES category for each country;
category means are plotted at their percentile ranks for each country and year; cubic models are
fit through the points using weighted least squares 10 ; and achievement at each country’s 90 th and
10 th SES percentiles is interpolated from the model. All gaps are calculated using student sample
weights. As mentioned in the Data section, gaps will tend to be attenuated in country-studies
where SES is less reliably measured. Due to the standardization of achievement described above,
gaps will also be attenuated in country-studies where achievement is less reliably measured.
Therefore, gaps are adjusted according to each country’s test reliability for each study, as
published in the corresponding technical reports, as well as according to the estimated reliability
of each SES report. For studies where both students and parents reported the same SES variable,
reliability can be calculated from the microdata. These reliabilities are then applied to all other
years. 11 Next, the 1000 bootstrap sample gaps are used to estimate the error variances for each
gap and error covariances among different gap types within each country-study. Finally, gaps are
averaged across the five imputed datasets, and bootstrap error variances and covariances are
adjusted for imputation variance, using formulas in Schomaker and Heumann’s (2016) “MI
Boot” method. 12 The plausible values of achievement included in some datasets (PISA, TIMSS,
and PIRLS) can also be understood in a multiple imputation framework, and therefore are
included in this procedure. 13
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#279 Message par Jeffrey » 07 juil. 2019, 22:52

A quadratic fit line is estimated using weighted least squares to describe the trend in gaps across birth cohorts.
Lu en diagonale.
C’est une interpolation d’un ensemble de données temporelles par une fonction polynomiale de degré 2.
Mais ça ne mesure pas les écarts, mais l’évolution des écarts. Une société stable serait sur un rapport 1.
Le truc est archi complexe et il y a trop de techniques de lissage pour que ça représente quoi que ce soit de probant amha, c’est un article qui doit plaire dans un milieu convenu.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8439
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#280 Message par WolfgangK » 08 juil. 2019, 00:56

Jeffrey a écrit :
07 juil. 2019, 22:52
A quadratic fit line is estimated using weighted least squares to describe the trend in gaps across birth cohorts.
Lu en diagonale.
C’est une interpolation d’un ensemble de données temporelles par une fonction polynomiale de degré 2.
Mais ça ne mesure pas les écarts, mais l’évolution des écarts. Une société stable serait sur un rapport 1.
Le truc est archi complexe et il y a trop de techniques de lissage pour que ça représente quoi que ce soit de probant amha, c’est un article qui doit plaire dans un milieu convenu.
Merci, c'est ce qui me semblait mais je ne comprenais pas (je ne comprends toujours pas) pourquoi les auteurs font ça plutôt que de montrer l'évolution du gap lui-même aux différentes années. Perso, j'aurais faitun ruc du genre https://en.wikipedia.org/wiki/Effect_size#Cohen's_d entre les distributions de résultats du premier et dernier décile, et montré l'évolution de ça au cours du temps.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 40642
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#281 Message par slash33 » 08 juil. 2019, 13:18

OK donc ça montre l'évolution de l'écart interdécile par cohorte d'âge. Mais est-ce que ça donne l'écart en question au démarrage de la série?

Avatar du membre
m.enfin
-+
-+
Messages : 2232
Enregistré le : 10 juin 2013, 13:55

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#282 Message par m.enfin » 09 juil. 2019, 09:55

franceinfo
Mis à jour le 09/07/2019 | 08:46
publié le 09/07/2019 | 08:43

Essonne : après avoir échoué aux oraux du bac, deux élèves agressent violemment le proviseur d'un lycée
L'agression a eu lieu au lycée Marcel-Pagnol d'Athis-Mons (Essonne). Les deux agresseurs présumés sont connus des services de police. Ils ont été interpellés.
Et dire qu'avec le contrôle continu (bracelet électronique), ils auraient pu avoir la moyenne :mrgreen: :arrow:

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 18022
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#283 Message par wasabi » 09 juil. 2019, 10:20

m.enfin a écrit :
09 juil. 2019, 09:55
Et dire qu'avec le contrôle continu (bracelet électronique), ils auraient pu avoir la moyenne :mrgreen: :arrow:
Avec le contrôle continue la France se partagera entre les établissements où certains élèves et leur famille feront du chantage aux enseignants, et ceux où certains enseignants feront du chantage aux élèves et à leur famille. Et il n'est pas exclu qu'il y ait des établissements avec les deux, la chance et la richesse en même temps.

L'avantage de la réforme c'est que les urgences médicales lisseront leur activité sur l'année plutôt qu'avoir une période de pointe au moment du bac.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6171
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#284 Message par Sifar » 12 juil. 2019, 14:32

Les salaires en berne, le niveau qui s'est effondré, la violence au quotidien, le bac devenu une vaste blague...bagatelles que tout cela!
Le syndicat SE-Unsa ( des pédagogistes qui vont bien dans le sens de la marche ) s'attaque aux vrais problèmes:
En juin 2019, la députée Agnès Thill a été exclue de son parti (LREM) à cause d’une série de propos polémiques sur la PMA, assortis de sorties douteuses sur l’homosexualité.

Le SE-Unsa regrette que malgré cette exclusion, Mme Thill demeure membre du Conseil supérieur des programmes, qui participe à la conception des programmes des écoles, collèges et lycées. Cette instance demande un attachement sans faille aux valeurs de la République, et parmi elles, au souci de l’égalité entre citoyens, quels que puissent être leurs choix de vie.
L'homophobie en question:
Mme Thill est pour l'avortement, le mariage pour tous, l'adoption par les couples homosexuels
Mais elle est opposée à la PMA.
Si l'on n'est pas absolument avec eux, alors ils considèrent que l'on est contre eux. Pas de problème.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Avatar du membre
Marie 94
-+
-+
Messages : 2464
Enregistré le : 28 janv. 2016, 18:50

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#285 Message par Marie 94 » 12 juil. 2019, 20:46

Réforme du lycée. La « spé » maths choisie par 64 % des élèves de Seconde
https://www.ouest-france.fr/education/r ... de-6442339
Les élèves de Seconde, qui seront les premiers à connaître la réforme du lycée en septembre, ont été 64 % à choisir la spécialité « mathématiques » pour la classe de Première, tandis que la physique et les SVT ont été demandés respectivement par environ 40 % d’entre eux.
Les choix définitifs publiés vendredi par le ministère de l’Éducation montrent que 26,1 % des élèves ont pris la combinaison maths-physiques-SVT, ce qui est « très en dessous des 55 % d’élèves qui faisaient S jusqu’ici », a indiqué le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, dans un entretien au Parisien.
Modifié en dernier par Marie 94 le 12 juil. 2019, 22:53, modifié 1 fois.
Delambre : "Donc finale Europe-Afrique demain... En tant qu'européen, mon soutien ira bien-sûr à l'équipe de Croatie."

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1729
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#286 Message par clarine » 12 juil. 2019, 21:07

Ma fille a choisi math, physique et... histoire-géo. Seuls 2 élèves -dont elle- dans sa classe ont choisi cette configuration. Les autres semblent s'être dirigés vers les configurations plus classiques, correspondant aux anciennes L, SES et S.
Il est probable qu'elle ne gardera en terminale que les 2 premières mais tout est possible.

lisa
Messages : 777
Enregistré le : 19 juin 2008, 12:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#287 Message par lisa » 14 juil. 2019, 13:35

Mais pourquoi ces salauds de profs prennent-ils la Terre entière en otage ? Pourquoi désorganisent-ils le bac au lieu de profiter de leurs trois mois de vacances aux frais du contribuable et de nous laisser tranquilles ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’ils peuvent bien réclamer de plus, ces privilégiés ? Vous n’y comprenez rien ? C’est normal, c’est voulu – et c’est même le cas d’un certain nombre d’enseignants qui ont bien du mal à y voir clair dans le jeu gouvernemental. Voici donc quelques éléments pour vous aider à comprendre ce qui peut pousser une personne rationnelle, consciencieuse et attachée à ses élèves (suivis parfois depuis trois ans) à perturber le bac.
https://www.marianne.net/debattons/bill ... -la-colere

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#288 Message par Jeffrey » 15 juil. 2019, 19:16

lisa a écrit :
14 juil. 2019, 13:35
Mais pourquoi ces salauds de profs prennent-ils la Terre entière en otage ? Pourquoi désorganisent-ils le bac au lieu de profiter de leurs trois mois de vacances aux frais du contribuable et de nous laisser tranquilles ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’ils peuvent bien réclamer de plus, ces privilégiés ? Vous n’y comprenez rien ? C’est normal, c’est voulu – et c’est même le cas d’un certain nombre d’enseignants qui ont bien du mal à y voir clair dans le jeu gouvernemental. Voici donc quelques éléments pour vous aider à comprendre ce qui peut pousser une personne rationnelle, consciencieuse et attachée à ses élèves (suivis parfois depuis trois ans) à perturber le bac.
https://www.marianne.net/debattons/bill ... -la-colere
quelques passages du texte :
Les idées du gouvernement pour le lycée. Elles ne peuvent rencontrer que l’adhésion sur les grands principes puisqu’il s’agissait de faire un bac plus musclé, recentré sur les matières fondamentales, et de créer un lycée plus souple que le système des filières afin de donner plus de liberté aux élèves.
[...]
Quant à l’abandon du système des filières, là encore les grands principes sont admirables : liberté de choisir ses matières pour les élèves, fin de la hiérarchie des séries, meilleure préparation aux études supérieures…
[...]
L’idée centrale est de laisser chaque élève choisir en fin de seconde trois matières de spécialité qu’il suivra en première, en plus d’un tronc commun à tous. Il sera évalué (pour le bac) sur une spécialité abandonnée en fin de première, et sur les deux autres au printemps de terminale. En réalité la hiérarchie sera amplement maintenue, notamment par les mathématiques : il n’y en a pas dans le tronc commun, tous les élèves poussés par leurs parents se précipitent donc vers la "spé maths" pour ne pas se "fermer de portes", car on ignore encore largement quelles spécialités seront nécessaires pour quelles études. Problème : cette spécialité sera très difficile, plus que la série S actuelle, et beaucoup vont aller à l’échec.
Il n’y a pas de maths "élémentaires" pour tous ceux qui ne viseraient pas maths sup. Le conseiller du prince Cédric Villani semble avoir oublié que tous les élèves ne visaient pas la médaille Fields. Ici encore on déguise en choix pédagogique un état de fait : la pénurie de professeurs de mathématiques. Les étudiants s’obstinent à préférer devenir ingénieurs chez Thalès plutôt que prof de 3ème dans un collège de banlieue et pour une rémunération divisée par quatre, c’est à n’y rien comprendre.
[...]
Pour la philosophie en particulier, qui est ma discipline, elle sort affaiblie de la réforme : son poids dans le bac diminue, la série littéraire disparaît, et elle est associée de force avec le français dans une spécialité hybride qui n’aura sans doute pas grand succès, et qui mécontente aussi bien les profs de philo que les profs de lettres.
Voilà, j'ai extrait ce qui me semblait essentiel dans ce projet et sa contestation.
Les enseignants ont eu ce qu'ils méritaient.
C'est assez incroyable d'écrire que l'idée de base était bonne : faire choisir les matières par les élèves et fin de la hiérarchie des filières.
Comme si un gamin de quinze ans était armé pour faire des choix judicieux en matière d'instruction et de savoirs porteurs, savoirs qui pourraient structurer ses approches, développer ses compétences, satisfaire un projet d'activité professionnelle pour la tranche de vie de 25 à 65 ans. C'est étonnant de lire cela quand on a eu quinze ans soit même. En fait, non, ce n'est pas étonnant quand on s'attend que le système continue de servir la soupe à une palanquée d'enseignants inutiles pour l'avenir des mômes.
Méconnaissance encore évidente des filières, qui sont hiérarchisées par les demandes des employeurs, ce qui est la logique principale du choix de filière supérieure, et encore plus de la filière pro.
Méconnaissance encore plus ridicule du niveau de difficulté des filières scientifiques, où le rédacteur - professeur de philosophie - considère un enseignement de filière maths spécialisée en terminale du niveau de la médaille Fields. Que c'est grotesque.
Vivement que des croupières soient taillées dans ces armées de bouffeurs de soupe, qui auraient été prêts à une fois de plus pondre des réformes à l'avantage des enseignants, sans aucune adéquation avec la réalité des formations utiles par la suite.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
Bernard minet
Messages : 1470
Enregistré le : 16 mars 2015, 23:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#289 Message par Bernard minet » 15 juil. 2019, 20:26

Jeffrey a écrit :
15 juil. 2019, 19:16
lisa a écrit :
14 juil. 2019, 13:35
Mais pourquoi ces salauds de profs prennent-ils la Terre entière en otage ? Pourquoi désorganisent-ils le bac au lieu de profiter de leurs trois mois de vacances aux frais du contribuable et de nous laisser tranquilles ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’ils peuvent bien réclamer de plus, ces privilégiés ? Vous n’y comprenez rien ? C’est normal, c’est voulu – et c’est même le cas d’un certain nombre d’enseignants qui ont bien du mal à y voir clair dans le jeu gouvernemental. Voici donc quelques éléments pour vous aider à comprendre ce qui peut pousser une personne rationnelle, consciencieuse et attachée à ses élèves (suivis parfois depuis trois ans) à perturber le bac.
https://www.marianne.net/debattons/bill ... -la-colere
quelques passages du texte :
Les idées du gouvernement pour le lycée. Elles ne peuvent rencontrer que l’adhésion sur les grands principes puisqu’il s’agissait de faire un bac plus musclé, recentré sur les matières fondamentales, et de créer un lycée plus souple que le système des filières afin de donner plus de liberté aux élèves.
[...]
Quant à l’abandon du système des filières, là encore les grands principes sont admirables : liberté de choisir ses matières pour les élèves, fin de la hiérarchie des séries, meilleure préparation aux études supérieures…
[...]
L’idée centrale est de laisser chaque élève choisir en fin de seconde trois matières de spécialité qu’il suivra en première, en plus d’un tronc commun à tous. Il sera évalué (pour le bac) sur une spécialité abandonnée en fin de première, et sur les deux autres au printemps de terminale. En réalité la hiérarchie sera amplement maintenue, notamment par les mathématiques : il n’y en a pas dans le tronc commun, tous les élèves poussés par leurs parents se précipitent donc vers la "spé maths" pour ne pas se "fermer de portes", car on ignore encore largement quelles spécialités seront nécessaires pour quelles études. Problème : cette spécialité sera très difficile, plus que la série S actuelle, et beaucoup vont aller à l’échec.
Il n’y a pas de maths "élémentaires" pour tous ceux qui ne viseraient pas maths sup. Le conseiller du prince Cédric Villani semble avoir oublié que tous les élèves ne visaient pas la médaille Fields. Ici encore on déguise en choix pédagogique un état de fait : la pénurie de professeurs de mathématiques. Les étudiants s’obstinent à préférer devenir ingénieurs chez Thalès plutôt que prof de 3ème dans un collège de banlieue et pour une rémunération divisée par quatre, c’est à n’y rien comprendre.
[...]
Pour la philosophie en particulier, qui est ma discipline, elle sort affaiblie de la réforme : son poids dans le bac diminue, la série littéraire disparaît, et elle est associée de force avec le français dans une spécialité hybride qui n’aura sans doute pas grand succès, et qui mécontente aussi bien les profs de philo que les profs de lettres.
Voilà, j'ai extrait ce qui me semblait essentiel dans ce projet et sa contestation.
Les enseignants ont eu ce qu'ils méritaient.
C'est assez incroyable d'écrire que l'idée de base était bonne : faire choisir les matières par les élèves et fin de la hiérarchie des filières.
Comme si un gamin de quinze ans était armé pour faire des choix judicieux en matière d'instruction et de savoirs porteurs, savoirs qui pourraient structurer ses approches, développer ses compétences, satisfaire un projet d'activité professionnelle pour la tranche de vie de 25 à 65 ans. C'est étonnant de lire cela quand on a eu quinze ans soit même. En fait, non, ce n'est pas étonnant quand on s'attend que le système continue de servir la soupe à une palanquée d'enseignants inutiles pour l'avenir des mômes.
Méconnaissance encore évidente des filières, qui sont hiérarchisées par les demandes des employeurs, ce qui est la logique principale du choix de filière supérieure, et encore plus de la filière pro.
Méconnaissance encore plus ridicule du niveau de difficulté des filières scientifiques, où le rédacteur - professeur de philosophie - considère un enseignement de filière maths spécialisée en terminale du niveau de la médaille Fields. Que c'est grotesque.
Vivement que des croupières soient taillées dans ces armées de bouffeurs de soupe, qui auraient été prêts à une fois de plus pondre des réformes à l'avantage des enseignants, sans aucune adéquation avec la réalité des formations utiles par la suite.
La cretinisation du corps enseignant n'est plus à discuter. C'est l'ère du "fait ce que plaît" qui enfante de sa nuit de débauche avec le satyre individualisme.

Pas étonnant qu'emmerge une armée d'abrutis des jupes poisseuses d'une nation orgasmique.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 6971
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#290 Message par stchong » 15 juil. 2019, 23:47

Bernard minet a écrit :
15 juil. 2019, 20:26
Jeffrey a écrit :
15 juil. 2019, 19:16
lisa a écrit :
14 juil. 2019, 13:35
Mais pourquoi ces salauds de profs prennent-ils la Terre entière en otage ? Pourquoi désorganisent-ils le bac au lieu de profiter de leurs trois mois de vacances aux frais du contribuable et de nous laisser tranquilles ? Et d’ailleurs, qu’est-ce qu’ils peuvent bien réclamer de plus, ces privilégiés ? Vous n’y comprenez rien ? C’est normal, c’est voulu – et c’est même le cas d’un certain nombre d’enseignants qui ont bien du mal à y voir clair dans le jeu gouvernemental. Voici donc quelques éléments pour vous aider à comprendre ce qui peut pousser une personne rationnelle, consciencieuse et attachée à ses élèves (suivis parfois depuis trois ans) à perturber le bac.
https://www.marianne.net/debattons/bill ... -la-colere
quelques passages du texte :
Les idées du gouvernement pour le lycée. Elles ne peuvent rencontrer que l’adhésion sur les grands principes puisqu’il s’agissait de faire un bac plus musclé, recentré sur les matières fondamentales, et de créer un lycée plus souple que le système des filières afin de donner plus de liberté aux élèves.
[...]
Quant à l’abandon du système des filières, là encore les grands principes sont admirables : liberté de choisir ses matières pour les élèves, fin de la hiérarchie des séries, meilleure préparation aux études supérieures…
[...]
L’idée centrale est de laisser chaque élève choisir en fin de seconde trois matières de spécialité qu’il suivra en première, en plus d’un tronc commun à tous. Il sera évalué (pour le bac) sur une spécialité abandonnée en fin de première, et sur les deux autres au printemps de terminale. En réalité la hiérarchie sera amplement maintenue, notamment par les mathématiques : il n’y en a pas dans le tronc commun, tous les élèves poussés par leurs parents se précipitent donc vers la "spé maths" pour ne pas se "fermer de portes", car on ignore encore largement quelles spécialités seront nécessaires pour quelles études. Problème : cette spécialité sera très difficile, plus que la série S actuelle, et beaucoup vont aller à l’échec.
Il n’y a pas de maths "élémentaires" pour tous ceux qui ne viseraient pas maths sup. Le conseiller du prince Cédric Villani semble avoir oublié que tous les élèves ne visaient pas la médaille Fields. Ici encore on déguise en choix pédagogique un état de fait : la pénurie de professeurs de mathématiques. Les étudiants s’obstinent à préférer devenir ingénieurs chez Thalès plutôt que prof de 3ème dans un collège de banlieue et pour une rémunération divisée par quatre, c’est à n’y rien comprendre.
[...]
Pour la philosophie en particulier, qui est ma discipline, elle sort affaiblie de la réforme : son poids dans le bac diminue, la série littéraire disparaît, et elle est associée de force avec le français dans une spécialité hybride qui n’aura sans doute pas grand succès, et qui mécontente aussi bien les profs de philo que les profs de lettres.
Voilà, j'ai extrait ce qui me semblait essentiel dans ce projet et sa contestation.
Les enseignants ont eu ce qu'ils méritaient.
C'est assez incroyable d'écrire que l'idée de base était bonne : faire choisir les matières par les élèves et fin de la hiérarchie des filières.
Comme si un gamin de quinze ans était armé pour faire des choix judicieux en matière d'instruction et de savoirs porteurs, savoirs qui pourraient structurer ses approches, développer ses compétences, satisfaire un projet d'activité professionnelle pour la tranche de vie de 25 à 65 ans. C'est étonnant de lire cela quand on a eu quinze ans soit même. En fait, non, ce n'est pas étonnant quand on s'attend que le système continue de servir la soupe à une palanquée d'enseignants inutiles pour l'avenir des mômes.
Méconnaissance encore évidente des filières, qui sont hiérarchisées par les demandes des employeurs, ce qui est la logique principale du choix de filière supérieure, et encore plus de la filière pro.
Méconnaissance encore plus ridicule du niveau de difficulté des filières scientifiques, où le rédacteur - professeur de philosophie - considère un enseignement de filière maths spécialisée en terminale du niveau de la médaille Fields. Que c'est grotesque.
Vivement que des croupières soient taillées dans ces armées de bouffeurs de soupe, qui auraient été prêts à une fois de plus pondre des réformes à l'avantage des enseignants, sans aucune adéquation avec la réalité des formations utiles par la suite.
La cretinisation du corps enseignant n'est plus à discuter. C'est l'ère du "fait ce que plaît" qui enfante de sa nuit de débauche avec le satyre individualisme.

Pas étonnant qu'emmerge une armée d'abrutis des jupes poisseuses d'une nation orgasmique.

Elle dit des choses vrais la prof de philo
- Il n'y a pas assez de profs de maths, mais être profs de maths c'est avouer son manque d'ambition :twisted:
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

franckyfranck
+
+
Messages : 2565
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#291 Message par franckyfranck » 16 juil. 2019, 16:39

De toute façon vu le salaire d'un prof de Maths, faut vraiment que le mec ait la foi.

Tu as le choix entre démarrer ta carrière à 1600 Euros comme prof de Maths (et ca va mettre du temps à monter) ou faire un boulot de data scientist (dans lesquelles tu as toutes les compétences pour exceller) ou tu démarrera à 2600 net minimum. Soit 12 000 Euros annuels de différence. Pas étonnant que l'on ne parvienne pas à recruter à ce stade.

alexlyon
-+
-+
Messages : 2091
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#292 Message par alexlyon » 16 juil. 2019, 16:50

C'est bien pour le second salaire du foyer, avec du temps pour s'occuper de ses enfants.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16197
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#293 Message par kamoulox » 16 juil. 2019, 16:58

alexlyon a écrit :
16 juil. 2019, 16:50
C'est bien pour le second salaire du foyer, avec du temps pour s'occuper de ses enfants.
Tout les profs que je connais en province ont énormément de temps, sont musiciens, belle baraque. Partent faire des tournées l’été durant les longues vacances. A défaut d’avoir un salaire énorme ils ont aussi leurs avantages.
Par contre le prof qu’on envoie au casse pipe dans le 93 sont niveau de vie c’est pas trop pareil :lol:

franckyfranck
+
+
Messages : 2565
Enregistré le : 30 déc. 2011, 18:49

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#294 Message par franckyfranck » 16 juil. 2019, 17:44

Tout les profs que je connais en province ont énormément de temps, sont musiciens, belle baraque. Partent faire des tournées l’été durant les longues vacances. A défaut d’avoir un salaire énorme ils ont aussi leurs avantages.
Oui le temps c’est un avantage mais jusqu’à un certain point. Les profs assez âgés qui ont démarré leur carrière tot dans une petite ville peuvent vivre correctement. Après tu as du temps libre et si tu n’a pas beaucoup de fric ce n’est pas forcément un avantage. Mais je dirai que cela peut être un choix de vie. J’avoue que les journées ou je ne bosses pas ne sont pas bonnes pour mon compte en banque ;)

D’un autre coté 1000 Euros par mois de différence en début de carrière (et plus après) ca paie beaucoup de choses même en région parisienne.

Au de la de ca, il y a une question de la valeur que la société donne aux choses. La en l’occurence alors que l’éducation (et particulièrement en Sciences) est la clef de sa réussite future, on choisit de valoriser cela à un niveau très faible.

Puisque on en parlait dans un autre post oui le mannard qui pousse des fly en dehors du camion pour vos festivals d’été est mieux payé que cela. Beaucoup d’emplois d’ouvriers spécialisés sont mieux payés que cela. Quand tu enseignes dans le 9-3 puisque tu en parles, cela donne une image déplorable. Les gamins la bas sont obsédés par la thune.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 16197
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#295 Message par kamoulox » 16 juil. 2019, 17:53

Sur ce forum aussi beaucoup sont obsédé par la thune...

Ce qui est déplorable c’est de ne pas faire la part des choses. Il est clair que celui qui fait prof pour la thune il peut aller se jeter sur les rails du rer.

2 ancien zikos enseignent en zone sensible dont 1 en rp, ils sont pas malheureux après juste quelques années de carrière.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#296 Message par Jeffrey » 16 juil. 2019, 20:10

franckyfranck a écrit :
16 juil. 2019, 16:39
De toute façon vu le salaire d'un prof de Maths, faut vraiment que le mec ait la foi.

Tu as le choix entre démarrer ta carrière à 1600 Euros comme prof de Maths (et ca va mettre du temps à monter) ou faire un boulot de data scientist (dans lesquelles tu as toutes les compétences pour exceller) ou tu démarrera à 2600 net minimum. Soit 12 000 Euros annuels de différence. Pas étonnant que l'on ne parvienne pas à recruter à ce stade.
le choix ? quel choix ? Depuis quand un certifié en mathématiques a-t-il les compétences en analyse de données pour faire data scientist ?
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#297 Message par Jeffrey » 16 juil. 2019, 23:18

stchong a écrit :
15 juil. 2019, 23:47
[

Elle dit des choses vrais la prof de philo
- Il n'y a pas assez de profs de maths, mais être profs de maths c'est avouer son manque d'ambition :twisted:
Non, elle ne réalise pas cela cette prof de philo, parce que pour elle, dans son vécu implicite, la grille de rémunération des enseignants ne dépend en aucune manière de la discipline enseignée. C’est le grand râteau de l’éducation nationale. A poste « égal », salaire égal. La qualification d’un prof de philo ou de français serait rémunérée à quelle hauteur dans une boîte privée ? Vous savez écrire ? Vous avez lu des philosophes, vous pouvez nous parler de Kant ? Parfait, super. On vous propose un poste de secrétaire d’accueil.
C’est une des grandes particularités de l’enseignement, la nature du savoir et la discipline concernée n’entrent jamais en ligne de compte pour établir une grille de rémunération.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
sawaï
-+
-+
Messages : 1733
Enregistré le : 02 nov. 2009, 21:53

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#298 Message par sawaï » 16 juil. 2019, 23:30

Ceci dit, j'ai souvenir d'un temps que les moins de vingt ans ont failli connaitre, et pendant lequel le concours pour devenir prof de maths était très relevé. Pourtant, la grille de rémunération n'était pas tellement différente de celle d'aujourd'hui. Me trompe-je? C'était avant que la Princesse de Clèves ne tombe de son piédestal.
La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître lorsque l'on a cessé de croire.Philip K.Dick

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8439
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#299 Message par WolfgangK » 16 juil. 2019, 23:54

sawaï a écrit :
16 juil. 2019, 23:30
Ceci dit, j'ai souvenir d'un temps que les moins de vingt ans ont failli connaitre, et pendant lequel le concours pour devenir prof de maths était très relevé. Pourtant, la grille de rémunération n'était pas tellement différente de celle d'aujourd'hui. Me trompe-je? C'était avant que la Princesse de Clèves ne tombe de son piédestal.
Le problème, c'est surtout que les salaires des traders ont explosés. Les salaires de profs n'ont pas été "divisés" comme le suggère le prof de philo, mais le coût d'opportunité a été multiplié (depuis l'époque des "yuppies", je dirais).

@Jeffrey : il ne s'agit pas de compétences similaires entre prof de maths et data scientist, mais de capacités cognitives qui permettent de faire l'un ou l'autre (je suppose que c'est ce qu'a voulu dire franckyfranck). J'ai effectivement un ami plutôt malin qui aimait beaucoup donner des petits cours de maths pour financer ses études. Il fait désormais 150k€.an¯¹ dans la finance.
Modifié en dernier par WolfgangK le 17 juil. 2019, 00:17, modifié 1 fois.
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8001
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#300 Message par Jeffrey » 17 juil. 2019, 00:07

C'est exactement ce que je comptais souligner. On ne rétribue pas une compétence cognitive, qui est un facteur de confort personnel devant l'effort à fournir pour réaliser une tâche, mais on rétribue un travail en fonction de l'utilité de celui-ci, utilité formulée généralement par un référentiel extérieur (sauf dans l'éducation nationale :mrgreen: ).
En d'autres termes, on retombe dans le paradigme du communisme de base : pourquoi rémunérer plus un travailleur intellectuel qu'un travailleur de force ? Pourquoi établir des salaires différents en fonction de la tâche effectuée et non pas en fonction des efforts accomplis par l'individu.?

On ne peut pas être rémunéré en fonction de ce qu'on est "intrinsèquement" capable de faire. On est rémunéré en fonction de celui qui est prêt à payer pour avoir la tâche réalisée, et c'est la tâche à réaliser qui devient facteur discriminant. Avoir des facultés cognitives, c'est bien, mais seulement les exploiter peut conduire à une rémunération. D'ailleurs, à proprement parler, on ne va quand même pas dire que la capacité à faire prof de maths ou d'autre chose est une compétence "rare" . Je pense que parler de compétences cognitives équivalentes est une manière de se leurrer sur ses propres aptitudes en général, et d'oublier que le travail est produit pour les autres.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Répondre