Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Message
Auteur
Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8513
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#651 Message par Jeffrey » 04 déc. 2019, 22:38

curieusement, je suis d'accord avec ardoise et avec sifar en même temps.
Sifar déplore le manque de valorisation de son métier et la perte de sens de son investissement et en rend responsable la hiérarchie administrative qui détruit le navire EN.
Ardoise tâcle sévèrement ce qui ressort d'une expérience d'un fonctionnement dégradé de ce que devient l'EN.
Chacun voit les choses sous l'angle qui le fait souffrir, et c'est irréconciliable parce que les souffrances s'opposent, alors que le constat est un peu le même.

Les profs ne sont peut être pas responsables de cette dégradation, mais ils finissent par en profiter. Chacun appuie sur la partie de ce constat qui lui fait le plus de mal.

Ce qui est certain, c'est que cette histoire de refonte du régime de retraite est l'ultime épisode d'un changement de contrat moral qui lie le fonctionnaire et son travail au service de l'état.
On peut bien comprendre comme le dite Sifar que le métier d'enseignant sera encore moins attractif, tout comme on peut refuser de voir le contrat moral social qui lie l'enseignant à la nation quand on ne met en exergue que les avantages matériels dont il dispose ou dont il ne dispose pas, qu'ils soient factuels ou hypothétiques ou rêvés ou fantasmés. Et refuser de voir que le coup de canif est une profonde entaille ultime à ce contrat.

Cela nous ramène à l'interchangeabilité des points de vue, à leur opposabilité. Au fait que chacun d'entre nous n'est qu'un agent économique interchangeable pour lequel on peut user et abuser de comparaisons.
C'est le modèle économico libéral qui veut cela.

Aller contre, c'est s'exposer à des ennuis, comme pour Sifar ou ses collègues qui s'opposeraient à des décisions administratives ou des enjeux politiques, comme il l'évoque quand il parle d'un collègue descendu par l'inspection parce qu'il ne joue pas le jeu de mettre des bonnes notes stupides.
Tout comme ardoise s'indigne de voir qu'une jeune femme trime des années et des années avec une surexploitation en heures pour assurer des gardes et être payé une misère.

On n'oppose pas une indignité à une autre.

Dans un monde où on gaze les gilets jaunes, où on organise les défilés dans des zones où on sait qu'il y aura des débordements, où le pouvoir en place multiplie les leçons de morale et les conseils avisés "si vous ne trouvez pas de job, traversez la rue, vous allez en trouver..." , où il y a un décalage de plus en plus flagrant entre faites comme je vous dis, ne faites pas comme je fais...

Comprenez que vos points de vue sont complémentaires et pas opposés.
je préfère l'universalisme au différentialisme

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 30365
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#652 Message par ignatius » 04 déc. 2019, 22:47

Sur la retraite des enseignants, à leur place je commencerais notamment pour les provinciaux à investir dans l'immobilier.
Biens à retaper, locations courte durée, il y a moyen de dégager un peu de disponibilité pour s'occuper de cela.
Les taux sont bas, ils disposent de crédit auprès de leur banquier.
En choisissant correctement les biens, la rentabilité peut être correcte.
Préparer les cours, corriger les devoirs ça peut se faire le soir.
Et il y a toujours 1 à 2 demies journées de libre, sauf à avoir un emploi du temps tout pourri ou faire plein d'heures supp.
La richesse des enseignants (du secondaire) c'est la possibilité de ménager un peu de temps pour ce genre de projet.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

alexlyon
-+
-+
Messages : 2408
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#653 Message par alexlyon » 04 déc. 2019, 23:00

Le monde libéral comme bien décrit par Jeffrey n'est plus une option : c'est le registre unique de l'occident, et des émergents.
(Et même de la russie des oligarques).
Donc c'est nul, mais la mort aussi, et la pluie pendant les vacances d'été aussi.
Il faut faire avec.

C'est là où les asiatiques sont très bons.

Et où les profs sont très mauvais.
L'adaptation commence par l'acceptation.
Le pognon vient ensuite, par la confiance en soi (démission).
Et par le rapport de force en sa faveur :
-suppression du statut
-offre / demande qui aligne le prix sur la valeur, laquelle n'existe que par les autres.
Modifié en dernier par alexlyon le 04 déc. 2019, 23:01, modifié 1 fois.

alexlyon
-+
-+
Messages : 2408
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#654 Message par alexlyon » 04 déc. 2019, 23:00

---

Avatar du membre
Jeffrey
Modérateur
Modérateur
Messages : 8513
Enregistré le : 12 févr. 2012, 19:59

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#655 Message par Jeffrey » 04 déc. 2019, 23:26

alexlyon a écrit :
04 déc. 2019, 23:00
Le monde libéral comme bien décrit par Jeffrey n'est plus une option : c'est le registre unique de l'occident, et des émergents.
(Et même de la russie des oligarques).
Donc c'est nul, mais la mort aussi, et la pluie pendant les vacances d'été aussi.
Il faut faire avec.
Cela ressemble bien trop à une profession de foi. il y a un exemple à bien méditer, c'est l'effondrement du système soviétique.
Quelle adhésion à un système peut-on attendre de gens qui n'en ont rien à espérer ?
Et quelle efficacité en résulte-t-il ?
Image
Image
je préfère l'universalisme au différentialisme

gabuzo-meu
Messages : 332
Enregistré le : 19 sept. 2017, 06:58

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#656 Message par gabuzo-meu » 05 déc. 2019, 00:07

ignatius a écrit :
04 déc. 2019, 22:47
Sur la retraite des enseignants, à leur place je commencerais notamment pour les provinciaux à investir dans l'immobilier.
Biens à retaper, locations courte durée, il y a moyen de dégager un peu de disponibilité pour s'occuper de cela.
Les taux sont bas, ils disposent de crédit auprès de leur banquier.
En choisissant correctement les biens, la rentabilité peut être correcte.
Préparer les cours, corriger les devoirs ça peut se faire le soir.
Et il y a toujours 1 à 2 demies journées de libre, sauf à avoir un emploi du temps tout pourri ou faire plein d'heures supp.
La richesse des enseignants (du secondaire) c'est la possibilité de ménager un peu de temps pour ce genre de projet.
Ça va faire grimper l'immo ça : y'a combien de centaines de milliers d'enseignants ?

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 14574
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#657 Message par pangloss » 05 déc. 2019, 00:22

Nous sommes dans une impasse... (L'impasse Adam Smith)

Dans l'empire du moindre mal, Jean-Claude Michea a écrit vers la conclusion...
...Il n'est pas difficile, dès lors, de prévoir le genre d'impasse civilisationnelle dans laquelle tout programme de modernisation intégrale de la vie projette nécessairement l'humanité à venir. En généralisant à la totalité des conduites humaines la logique donnant-donnant (celle qui pour éviter le pire doit toujours choisir le moindre mal), ce programme ne peut, en effet, qu'inviter au démontage méthodique de toutes les conditions anthropologiques qui, dans certaines limites très précises, auraient pu permettre aux mécanismes du Marché et du Droit moderne de fonctionner (au moins partiellement) selon les attentes de la théorie libérale. C'est, du reste, ce fait qui permet d'expliquer que le système capitaliste ait pu fonctionner, jusqu'à une époque relativement récente, avec une certaine efficacité, en se montrant encore capable, par exemple, de produire des marchandises de qualité et même, parfois, réellement utiles au genre humain. Cela tient simplement, comme l'écrivait Castoriadis, au fait "qu'il avait hérité d'une série de types anthropologiques qu'il n'avait pas créés et n'aurait pas pu créer lui-même: des juges incorruptibles, des fonctionnaires intègres et weberiens, des éducateurs qui se consacrent à leur vocation, des ouvriers qui ont un minimum de conscience professionnelle, etc. Ces types ne surgissent pas et ne peuvent pas surgir d'eux-mêmes, ils ont été créés dans des périodes historiques antérieures, par référence à des valeurs alors consacrées et incontestables: l'honnêteté, le service de l'Etat, la transmission du savoir, la belle ouvrage, etc. Or, nous vivons dans des sociétés où ces valeurs sont, de notoriété publique, devenues dérisoires, où seuls comptent la quantité d'argent que vous avez empochée, peu importe comment, ou le nombre de fois où vous êtes apparu à la télévision. Le seul type anthropologique créé par le capitalisme, et qui lui était indispensable au départ pour s'instaurer, était l'entrepreneur schumpétérien, personne passionnée par la créaton de cette nouvelle institution historique, l'entreprise, et par son élargissement constant moyennant l'introduction de nouveaux complexes techniqueset de nouvelle méthodes de pénétration du marché. Or même ce type est détruit par l'évolution actuelle; pour ce qui est de la production, l'entrepreneur est remplacé par une bureaucratie managériale; pour ce qui est de faire de l'argent, les spéculations à la Bourse, les OPA, les intermédiations financières rapportent beaucoup plus que les activités "entrepreneuriales". En même temps donc qu'on assiste, moyennant la privatisation, au délabrement croissant de l'espace public, on constate la destruction des types anthropologiques qui ont conditionné l'existence même du système." En exhortant continuellement les hommes à devenir des "acteurs rationnels", dont tous les choix existentiels devraient trouver leur modèle dans l'axiomatique de l'intérêt et le calcul stratégique (puisque telle est bien, en fin de compte, la signification ultime de tous ces appels incessants à la "nécessaire adaptation des mentalités aux évolutions du monde moderne"), la logique libérale ne finit donc pas seulement par détruire graduellement les conditions de toute civilité et de toute décence commune. Elle conduit paradoxalement à mettre en péril le fonctionnement efficace de ses propres montages fondateurs, au rique de réintroduire à tous les niveaux de l'existence sociale cette guerre de tous contre tous (sous la double forme, pour commencer, de la guerre économique et la guerre juridique) dont le dépassement définitif était théoriquement, sa raison d'être initiale.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#658 Message par stchong » 05 déc. 2019, 11:11

pangloss a écrit :
05 déc. 2019, 00:22
Nous sommes dans une impasse... (L'impasse Adam Smith)

Dans l'empire du moindre mal, Jean-Claude Michea a écrit vers la conclusion...
...Il n'est pas difficile, dès lors, de prévoir le genre d'impasse civilisationnelle dans laquelle tout programme de modernisation intégrale de la vie projette nécessairement l'humanité à venir. En généralisant à la totalité des conduites humaines la logique donnant-donnant (celle qui pour éviter le pire doit toujours choisir le moindre mal), ce programme ne peut, en effet, qu'inviter au démontage méthodique de toutes les conditions anthropologiques qui, dans certaines limites très précises, auraient pu permettre aux mécanismes du Marché et du Droit moderne de fonctionner (au moins partiellement) selon les attentes de la théorie libérale. C'est, du reste, ce fait qui permet d'expliquer que le système capitaliste ait pu fonctionner, jusqu'à une époque relativement récente, avec une certaine efficacité, en se montrant encore capable, par exemple, de produire des marchandises de qualité et même, parfois, réellement utiles au genre humain. Cela tient simplement, comme l'écrivait Castoriadis, au fait "qu'il avait hérité d'une série de types anthropologiques qu'il n'avait pas créés et n'aurait pas pu créer lui-même: des juges incorruptibles, des fonctionnaires intègres et weberiens, des éducateurs qui se consacrent à leur vocation, des ouvriers qui ont un minimum de conscience professionnelle, etc. Ces types ne surgissent pas et ne peuvent pas surgir d'eux-mêmes, ils ont été créés dans des périodes historiques antérieures, par référence à des valeurs alors consacrées et incontestables: l'honnêteté, le service de l'Etat, la transmission du savoir, la belle ouvrage, etc. Or, nous vivons dans des sociétés où ces valeurs sont, de notoriété publique, devenues dérisoires, où seuls comptent la quantité d'argent que vous avez empochée, peu importe comment, ou le nombre de fois où vous êtes apparu à la télévision. Le seul type anthropologique créé par le capitalisme, et qui lui était indispensable au départ pour s'instaurer, était l'entrepreneur schumpétérien, personne passionnée par la créaton de cette nouvelle institution historique, l'entreprise, et par son élargissement constant moyennant l'introduction de nouveaux complexes techniqueset de nouvelle méthodes de pénétration du marché. Or même ce type est détruit par l'évolution actuelle; pour ce qui est de la production, l'entrepreneur est remplacé par une bureaucratie managériale; pour ce qui est de faire de l'argent, les spéculations à la Bourse, les OPA, les intermédiations financières rapportent beaucoup plus que les activités "entrepreneuriales". En même temps donc qu'on assiste, moyennant la privatisation, au délabrement croissant de l'espace public, on constate la destruction des types anthropologiques qui ont conditionné l'existence même du système." En exhortant continuellement les hommes à devenir des "acteurs rationnels", dont tous les choix existentiels devraient trouver leur modèle dans l'axiomatique de l'intérêt et le calcul stratégique (puisque telle est bien, en fin de compte, la signification ultime de tous ces appels incessants à la "nécessaire adaptation des mentalités aux évolutions du monde moderne"), la logique libérale ne finit donc pas seulement par détruire graduellement les conditions de toute civilité et de toute décence commune. Elle conduit paradoxalement à mettre en péril le fonctionnement efficace de ses propres montages fondateurs, au rique de réintroduire à tous les niveaux de l'existence sociale cette guerre de tous contre tous (sous la double forme, pour commencer, de la guerre économique et la guerre juridique) dont le dépassement définitif était théoriquement, sa raison d'être initiale.
Punaise tu nous ressors un truc que nous savons depuis plus de 30 ans. Nombre de grosses boîtes françaises n'auraient pas tenues et seraient en faillites si elles n'avaient pu compter sur les résultalts de leurs actifs financiers et non productifs.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
clairette2
~~+
~~+
Messages : 10332
Enregistré le : 04 déc. 2007, 09:36
Localisation : 06

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#659 Message par clairette2 » 05 déc. 2019, 15:04

stchong a écrit :
04 déc. 2019, 17:16
EU12 a écrit :
04 déc. 2019, 17:11
Merci Clairette de rappeler ce qu'est notre métier au quotidien.
4 Jours par semaines, pas entendu beaucoup d'enseignants râler sur le retour a 4 jours pour le primaire.
Parce que l'on a une obligation de services divers de 108 heures, ( profs des écoles) qui vient en plus des jours de classe, préparations, corrections, etc...et qui a été imaginée en contrepartie de la semaine de 4 jours.
Cela inclue notamment du soutien scolaire qui est fait à des petits groupes d'élèves en dehors des heures de classe. Deux séances par semaine en général.
Ne pas imaginer que le travail d'un enseignant, c'est x heures devant les élèves, point.
« La moitié des hommes politiques sont des bons à rien. Les autres sont prêts à tout » Coluche

Avatar du membre
clarine
-+
-+
Messages : 1839
Enregistré le : 20 juin 2015, 19:10

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#660 Message par clarine » 05 déc. 2019, 18:30

Jeffrey a écrit :
04 déc. 2019, 22:38

On n'oppose pas une indignité à une autre.
[...]
Comprenez que vos points de vue sont complémentaires et pas opposés.
Évidemment, ce sont les 2 faces de la même médaille. Les dérives du même système.
La plupart n'ont toujours pas compris que nous étions dans le même bateau et que les indignes, c'est nous tous (enfin, les 99%).
En attendant, continuons à nous taper dessus, à comparer les petits avantages des uns et les petits malheur des autres. Jouer les divisions et les corporatismes reste toujours efficace pour nous ramener sagement à la niche :wink:.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17459
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#661 Message par kamoulox » 05 déc. 2019, 19:21

gabuzo-meu a écrit :
05 déc. 2019, 00:07
ignatius a écrit :
04 déc. 2019, 22:47
Sur la retraite des enseignants, à leur place je commencerais notamment pour les provinciaux à investir dans l'immobilier.
Biens à retaper, locations courte durée, il y a moyen de dégager un peu de disponibilité pour s'occuper de cela.
Les taux sont bas, ils disposent de crédit auprès de leur banquier.
En choisissant correctement les biens, la rentabilité peut être correcte.
Préparer les cours, corriger les devoirs ça peut se faire le soir.
Et il y a toujours 1 à 2 demies journées de libre, sauf à avoir un emploi du temps tout pourri ou faire plein d'heures supp.
La richesse des enseignants (du secondaire) c'est la possibilité de ménager un peu de temps pour ce genre de projet.
Ça va faire grimper l'immo ça : y'a combien de centaines de milliers d'enseignants ?
J’en doute. Y’a pas beaucoup d’enseignants d’origine portugaise. Ça achète du clé en main

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6734
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#662 Message par crispus » 06 déc. 2019, 09:54

Vous souvenez-vous de cette "inexplicable" vague de suicides chez Orange ? :roll:
Image

Les mêmes margoulins sont à l’œuvre - avec nos impôts - pour appliquer leur politique mortifère de "management par le stress" à l’Éducation Nationale, comme dans le reste de la FP. :shock:

Leur but ? Une réduction des coûts, mais pas que... :twisted:
  • augmenter le nombre d'heures de cours par enseignant pour en réduire le nombre,
  • réduire le nombre d'heures de cours par élève dans le maximum de disciplines
  • réduire constamment la qualité des enseignements à coup de programmes grotesques et changeants
  • en rendre responsable les enseignants, les faire passer pour des incompétents, des fainéants, réfractaires aux nouvelles technologies...
  • pousser le maximum de fonctionnaires à la démission - ou au suicide - afin de les remplacer par des vacataires
  • mettre les établissements en concurrence pour stresser au maximum leurs directions
  • pousser les parents les plus aisés à mettre leurs enfants dans le privé pour réduire le nombre d'établissements publics
Une fois la ruine de l'EN actée, la suite consiste à
  • remplacer le maximum de profs par du numérique : cours vidéo, qcm, passage du contrôle continu sur PC avec notation instantanée
  • proposer aux parents des solutions alternatives payantes : cours du soir, stages de vacances...
...Pour le plus grand bénéfice du leader mondial des cours numériques, lequel préside également... au classement PISA.

La même recette est en cours d'application dans nombre de pays développés

Pour les profs qui veulent savoir à quelle sauce ils seront suicidés, les parents qui se demandent à quoi ressemble "l'école du futur", c'est ici

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#663 Message par stchong » 06 déc. 2019, 11:56

crispus a écrit :
06 déc. 2019, 09:54
Vous souvenez-vous de cette "inexplicable" vague de suicides chez Orange ? :roll:
Image

Les mêmes margoulins sont à l’œuvre - avec nos impôts - pour appliquer leur politique mortifère de "management par le stress" à l’Éducation Nationale, comme dans le reste de la FP. :shock:

Leur but ? Une réduction des coûts, mais pas que... :twisted:
  • augmenter le nombre d'heures de cours par enseignant pour en réduire le nombre,
  • réduire le nombre d'heures de cours par élève dans le maximum de disciplines
  • réduire constamment la qualité des enseignements à coup de programmes grotesques et changeants
  • en rendre responsable les enseignants, les faire passer pour des incompétents, des fainéants, réfractaires aux nouvelles technologies...
  • pousser le maximum de fonctionnaires à la démission - ou au suicide - afin de les remplacer par des vacataires
  • mettre les établissements en concurrence pour stresser au maximum leurs directions
  • pousser les parents les plus aisés à mettre leurs enfants dans le privé pour réduire le nombre d'établissements publics
Une fois la ruine de l'EN actée, la suite consiste à
  • remplacer le maximum de profs par du numérique : cours vidéo, qcm, passage du contrôle continu sur PC avec notation instantanée
  • proposer aux parents des solutions alternatives payantes : cours du soir, stages de vacances...
...Pour le plus grand bénéfice du leader mondial des cours numériques, lequel préside également... au classement PISA.

La même recette est en cours d'application dans nombre de pays développés

Pour les profs qui veulent savoir à quelle sauce ils seront suicidés, les parents qui se demandent à quoi ressemble "l'école du futur", c'est ici
Arf, pour une fois que les enseignants vont être confrontés aux conditions de travail du privé.
Je croyais que les enseignants étant l'élite de la nation, ils pouvaient facilement gagner plus dans le privé.
Je crois que c'est un retour de bâton d'une position dominante. Les enseignants sont réfractaires aux changements.

Pour moi ça devait arriver, à partir du moment où vous n'avez rien dit pour les mauvais enseignants, ou vous n'avez rien dit pour les MA, maintenant vacataires, vous pensiez vraiment passer au travers. La France n'a plus les moyens, d'avoir une pléthore de profs. Le monde change.
En Bretagne, mais je vais parler de ce que je connais, dans le Finistère 50% des élèves sont dans le privé où les profs sont très surveillés et où la réussite des élèves est bonne voir très bonne, et meilleurs que dans le publique. Pourtant les profs ont une retraite moindre. Moi j'avais laissé mes filles dans le publique par conviction républicaine et qu'elle côtoient toutes sortent de classes sociales, elles n'ont pas été vraiment acceptées car elles avaient une particule, elles ont aussi appris à se battre contre ces mentalités, tous mes amis et même des gens de gauche ont mis leurs enfants dans le privé. La coût était de 300€ par trimestre.
L'enseignement y est plus resserré, beaucoup de répétition, soit un enseignement hyper classique avec un suivi dingue des élèves qui marchent droit.Ils sont plus nombreux a rentrer en prépa.

Voilà, ne pas se remettre en cause conduit là où vous êtes.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6734
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#664 Message par crispus » 06 déc. 2019, 11:58

La "réponse attendue" type de l'idiot-utile : as-tu lu l'article en lien ? :lol:

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#665 Message par stchong » 06 déc. 2019, 12:07

crispus a écrit :
06 déc. 2019, 11:58
La "réponse attendue" type de l'idiot-utile : as-tu lu l'article en lien ? :lol:
Oui, un peu, mais tu restes sur tes positions, la preuve que vous ne voulez pas changer.
Avec le gouvernement actuel vous êtes mal barrés, ce gouvernement est prêt a tout pour faire baisser les coûts, la gauche PS est à l'eau voir sous l'eau avec ses beaux principes.

Les idiots sont les profs qui n'ont pas su voir venir le changement. Évidement qu'une vidéo bien faîte peut remplacer un prof pour un cours théorique, y'a aucun doute là dessus.

Par contre le suicide chez les agriculteurs, bien plus nombreux que chez orange ne vous émeut pas.

Y'aura moins de fonctionnaires dans le futur que vous le vouliez ou pas, ce n'est pas moi qui fait cette politique.
Modifié en dernier par stchong le 06 déc. 2019, 12:11, modifié 1 fois.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6734
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#666 Message par crispus » 06 déc. 2019, 12:10

Ne t'inquiète pas ça ne concerne pas que ces fainéants de fonctionnaires, le mouvement est plus vaste : à terme ton mari ou ta fille sera replacé.e par une machine pilotée par une IA, ou à défaut à distance par un indien. :lol:

Le prix des soins par contre ne devrait pas évoluer à la baisse. :twisted:

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6734
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#667 Message par crispus » 06 déc. 2019, 12:14

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Par contre le suicide chez les agriculteurs, bien plus nombreux que chez orange ne vous émeut pas.
Qu'en sais-tu ? J'ai une fille qui travaille à la MSA, les fréquente au quotidien. Elle est régulièrement au bord des larmes à leur sujet. :(

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#668 Message par stchong » 06 déc. 2019, 12:24

crispus a écrit :
06 déc. 2019, 12:10
Ne t'inquiète pas ça ne concerne pas que ces fainéants de fonctionnaires, le mouvement est plus vaste : à terme ton mari ou ta fille sera replacé.e par une machine pilotée par une IA, ou à défaut à distance par un indien. :lol:

Le prix des soins par contre ne devrait pas évoluer à la baisse. :twisted:
Mes enfants font ce qu'elles veulent, toutes les deux prévoient des changements de leur carrière, les jeunes le savent le monde bouge, avance.Faut être vraiment idiot pour penser une seconde que les jeunes vont garder le même métiers.

Pour ma part je fais partie des pionniers qui ont ont du changer de métier, reprendre des études avec des périodes de chômages. Oui, mon mari est un privilégié actuellement, mais il travaille plus qu'un prof et a plus de responsabilités et d'obligations questions hygiène, normes, etc.....Par rapport à son ex associé il gagne 2 fois moins, le métier ayant évolué. Et une chose que les profs ne connaissent pas c'est que nous avons laissé en 30 ans la somme de 270 000€ pour avoir des droits que vous avez automatiquement. (assurance perte d'exploitation( les charges fixes courent toujours même si tu ne travailles pas ), il faut payer les employés, assurance en cas d'arrêt de maladie au bout de 15 jours etc...., 270 000€ et il aura une retraite inférieur à la tienne et ceci à 67 ans.Toujours facile de critiquer le libéral quand on ne le connaît pas.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#669 Message par stchong » 06 déc. 2019, 12:26

crispus a écrit :
06 déc. 2019, 12:14
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Par contre le suicide chez les agriculteurs, bien plus nombreux que chez orange ne vous émeut pas.
Qu'en sais-tu ? J'ai une fille qui travaille à la MSA, les fréquente au quotidien. Elle est régulièrement au bord des larmes à leur sujet. :(
Alors vous voyez bien que Orange c'était rien à côté des agriculteurs, acculés par les normes.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6375
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#670 Message par Sifar » 06 déc. 2019, 13:17

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Évidement qu'une vidéo bien faîte peut remplacer un prof pour un cours théorique, y'a aucun doute là dessus.
Rien que cette phrase me convainc qu'il serait idiot de te répondre. Il y a un niveau de bêtise crasse et autosatisfaite contre lequel il est vain de lutter par la raison.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 17459
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#671 Message par kamoulox » 06 déc. 2019, 13:23

Sifar a écrit :
06 déc. 2019, 13:17
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Évidement qu'une vidéo bien faîte peut remplacer un prof pour un cours théorique, y'a aucun doute là dessus.
Rien que cette phrase me convainc qu'il serait idiot de te répondre. Il y a un niveau de bêtise crasse et autosatisfaite contre lequel il est vain de lutter par la raison.
C’est possible avec certaines personnes mais loin d’être la majorité.
C’est comme pour le sport. Tout seul j’y serai pas allé, ou une fois de temps en temps comme beaucoup de gens. Quand tu as une personne qui te conseilles, t’explique, te pousse, te motives et bien tu progresses. Les profs c’est pareil.

Après rien n’empêche l’élève d’utiliser des vidéos en plus à la maison s’il veut approfondir ou s’améliorer, c’est complémentaire.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#672 Message par stchong » 06 déc. 2019, 14:10

Sifar a écrit :
06 déc. 2019, 13:17
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Évidement qu'une vidéo bien faîte peut remplacer un prof pour un cours théorique, y'a aucun doute là dessus.
Rien que cette phrase me convainc qu'il serait idiot de te répondre. Il y a un niveau de bêtise crasse et autosatisfaite contre lequel il est vain de lutter par la raison.
C'est pourtant ce qui se passe en médecine, et ça ne pose aucun problème. je parle de cours théorique.
Pour mon niveau de bêtise crasse, c'est pas le mien qui va prendre une claque, si ce que présente Crispus est vrai, mais bien le tien.

J'ai repassé mon Bac à 28 ans, je n'ai pas eu besoin de prof, rien que les livres me suffisaient et sans correction, et des annales. Le prof devient superfétatoire avec internet . On change d'époque.

Un petit lien comme quoi on peut faire une seule fois un cours qui sert plusieurs fois.

https://www.youtube.com/watch?v=xzVk56EKBUI

T'as encore des doutes.

Ca finira comme cela , plus besoin de locaux a entretenir.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

fano
Messages : 755
Enregistré le : 18 janv. 2007, 17:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#673 Message par fano » 06 déc. 2019, 15:45

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 14:10
Sifar a écrit :
06 déc. 2019, 13:17
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Évidement qu'une vidéo bien faîte peut remplacer un prof pour un cours théorique, y'a aucun doute là dessus.
Rien que cette phrase me convainc qu'il serait idiot de te répondre. Il y a un niveau de bêtise crasse et autosatisfaite contre lequel il est vain de lutter par la raison.
C'est pourtant ce qui se passe en médecine, et ça ne pose aucun problème. je parle de cours théorique.
Pour mon niveau de bêtise crasse, c'est pas le mien qui va prendre une claque, si ce que présente Crispus est vrai, mais bien le tien.

J'ai repassé mon Bac à 28 ans, je n'ai pas eu besoin de prof, rien que les livres me suffisaient et sans correction, et des annales. Le prof devient superfétatoire avec internet . On change d'époque.

Un petit lien comme quoi on peut faire une seule fois un cours qui sert plusieurs fois.

https://www.youtube.com/watch?v=xzVk56EKBUI

T'as encore des doutes.

Ca finira comme cela , plus besoin de locaux a entretenir.
Des doutes sur votre façon de raisonner...oui. Ca doit être notre époque ! :roll:

fano
Messages : 755
Enregistré le : 18 janv. 2007, 17:04

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#674 Message par fano » 06 déc. 2019, 15:45

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 14:10
Sifar a écrit :
06 déc. 2019, 13:17
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:07
Évidement qu'une vidéo bien faîte peut remplacer un prof pour un cours théorique, y'a aucun doute là dessus.
Rien que cette phrase me convainc qu'il serait idiot de te répondre. Il y a un niveau de bêtise crasse et autosatisfaite contre lequel il est vain de lutter par la raison.
C'est pourtant ce qui se passe en médecine, et ça ne pose aucun problème. je parle de cours théorique.
Pour mon niveau de bêtise crasse, c'est pas le mien qui va prendre une claque, si ce que présente Crispus est vrai, mais bien le tien.

J'ai repassé mon Bac à 28 ans, je n'ai pas eu besoin de prof, rien que les livres me suffisaient et sans correction, et des annales. Le prof devient superfétatoire avec internet . On change d'époque.

Un petit lien comme quoi on peut faire une seule fois un cours qui sert plusieurs fois.

https://www.youtube.com/watch?v=xzVk56EKBUI

T'as encore des doutes.

Ca finira comme cela , plus besoin de locaux a entretenir.
Des doutes sur votre façon de raisonner...oui. Ca doit être notre époque ! :roll:

Avatar du membre
dioubiban
Messages : 488
Enregistré le : 18 sept. 2018, 13:05

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#675 Message par dioubiban » 06 déc. 2019, 16:00

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:24
crispus a écrit :
06 déc. 2019, 12:10
Ne t'inquiète pas ça ne concerne pas que ces fainéants de fonctionnaires, le mouvement est plus vaste : à terme ton mari ou ta fille sera replacé.e par une machine pilotée par une IA, ou à défaut à distance par un indien. :lol:

Le prix des soins par contre ne devrait pas évoluer à la baisse. :twisted:
Mes enfants font ce qu'elles veulent, toutes les deux prévoient des changements de leur carrière, les jeunes le savent le monde bouge, avance.Faut être vraiment idiot pour penser une seconde que les jeunes vont garder le même métiers.

Pour ma part je fais partie des pionniers qui ont ont du changer de métier, reprendre des études avec des périodes de chômages. Oui, mon mari est un privilégié actuellement, mais il travaille plus qu'un prof et a plus de responsabilités et d'obligations questions hygiène, normes, etc.....Par rapport à son ex associé il gagne 2 fois moins, le métier ayant évolué. Et une chose que les profs ne connaissent pas c'est que nous avons laissé en 30 ans la somme de 270 000€ pour avoir des droits que vous avez automatiquement. (assurance perte d'exploitation( les charges fixes courent toujours même si tu ne travailles pas ), il faut payer les employés, assurance en cas d'arrêt de maladie au bout de 15 jours etc...., 270 000€ et il aura une retraite inférieur à la tienne et ceci à 67 ans.Toujours facile de critiquer le libéral quand on ne le connaît pas.
Image
Volem rien foutre al pais.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#676 Message par stchong » 06 déc. 2019, 16:20

dioubiban a écrit :
06 déc. 2019, 16:00
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 12:24
crispus a écrit :
06 déc. 2019, 12:10
Ne t'inquiète pas ça ne concerne pas que ces fainéants de fonctionnaires, le mouvement est plus vaste : à terme ton mari ou ta fille sera replacé.e par une machine pilotée par une IA, ou à défaut à distance par un indien. :lol:

Le prix des soins par contre ne devrait pas évoluer à la baisse. :twisted:
Mes enfants font ce qu'elles veulent, toutes les deux prévoient des changements de leur carrière, les jeunes le savent le monde bouge, avance.Faut être vraiment idiot pour penser une seconde que les jeunes vont garder le même métiers.

Pour ma part je fais partie des pionniers qui ont ont du changer de métier, reprendre des études avec des périodes de chômages. Oui, mon mari est un privilégié actuellement, mais il travaille plus qu'un prof et a plus de responsabilités et d'obligations questions hygiène, normes, etc.....Par rapport à son ex associé il gagne 2 fois moins, le métier ayant évolué. Et une chose que les profs ne connaissent pas c'est que nous avons laissé en 30 ans la somme de 270 000€ pour avoir des droits que vous avez automatiquement. (assurance perte d'exploitation( les charges fixes courent toujours même si tu ne travailles pas ), il faut payer les employés, assurance en cas d'arrêt de maladie au bout de 15 jours etc...., 270 000€ et il aura une retraite inférieur à la tienne et ceci à 67 ans.Toujours facile de critiquer le libéral quand on ne le connaît pas.
Image
Je me plains pas, c'est les profs qui se morfondent.
Mais c'est évident que notre sécurité morale et pouvoir dormir sur ses 2 oreilles nous aura coûté chère. Donc on est moins riche qu'Ignatius c'est juste un fait, une comparaison, en rien je ne me plains c'était ma vision de la vie , on se protège financièrement en perdant beaucoup, mais si il était arrivé quelque chose, nous étions bien couvert, y compris pour que nos filles puissent continuer leurs études.Comme la jalousie c'est la profession de mon mari,j'aligne les faits.Rien de plus, rien de moins.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
Sifar
~~+
~~+
Messages : 6375
Enregistré le : 13 mai 2008, 19:52

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#677 Message par Sifar » 06 déc. 2019, 16:25

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 16:20
Comme la jalousie c'est la profession de mon mari,j'aligne les faits.
Transfert ou projection, jamais bien compris la nuance.
...and suddenly, out of the blue, and with absolutely no reason at all people voted for Adolf Hitler.

Ils n'ont pas de homard ? Qu'ils mangent des kebabs!
( Adapté de Sibeth N'diaye, porte-parole du gouvernement de la République Française. ( ou pas. )

EU12
Messages : 195
Enregistré le : 08 juin 2014, 08:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#678 Message par EU12 » 06 déc. 2019, 17:39

Des vidéos pour remplacer les profs... vous pensez sérieusement ce que vous dites ou vous êtes prêt à tout pour avoir le dernier mot ?

Concernant le privé, ça ne veut pas dire grand chose... Il y a des bons côtés mais d'autres sont bien moins reluisants...

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#679 Message par stchong » 06 déc. 2019, 17:59

Sifar a écrit :
06 déc. 2019, 16:25
stchong a écrit :
06 déc. 2019, 16:20
Comme la jalousie c'est la profession de mon mari,j'aligne les faits.
Transfert ou projection, jamais bien compris la nuance.
Dès que je parle, on m'envoit la profession de mon mari dans la tronche, un réflexe de défense de beaucoup par ici.
Alors que moi aussi j'ai deux professions, de plus je fus enseignante dans le public. Par respect je dis rarement prof car je laisse ce terme à ceux qui sont certifiés, qui on eu le capes etc....
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#680 Message par stchong » 06 déc. 2019, 18:01

EU12 a écrit :
06 déc. 2019, 17:39
Des vidéos pour remplacer les profs... vous pensez sérieusement ce que vous dites ou vous êtes prêt à tout pour avoir le dernier mot ?

Concernant le privé, ça ne veut pas dire grand chose... Il y a des bons côtés mais d'autres sont bien moins reluisants...
Ca va finir comme cela dès la s 6ème, car les enfants maîtrisent très bien ces technologies, c'est leur monde.Personnellement j'en suis persuadé, y'aura simplement des gardes chiourmes.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

EU12
Messages : 195
Enregistré le : 08 juin 2014, 08:42

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#681 Message par EU12 » 06 déc. 2019, 18:11

stchong a écrit :
06 déc. 2019, 18:01
EU12 a écrit :
06 déc. 2019, 17:39
Des vidéos pour remplacer les profs... vous pensez sérieusement ce que vous dites ou vous êtes prêt à tout pour avoir le dernier mot ?

Concernant le privé, ça ne veut pas dire grand chose... Il y a des bons côtés mais d'autres sont bien moins reluisants...
Ca va finir comme cela dès la s 6ème, car les enfants maîtrisent très bien ces technologies, c'est leur monde.Personnellement j'en suis persuadé, y'aura simplement des gardes chiourmes.
je suis désolé mais là encore vous parlez de ce que vous ne connaissez pas. Pas plus tard que ce matin avec mes secondes j'étais en salle info et plusieurs élèves m'ont interpellé en me disant qu'ils entendaient le son de l'extrait de journal télévisé qu'ils devaient écouter mais n'avaient pas l'image.
En fait, ils ne savaient pas qu'un programme se "réduisait" dans la barre des tâches (en bas) et qu'il fallait juste cliquer dessus pour qu'il (ré)apparaisse à l'écran...
Et c'était des secondes...
ps : et il n'y en avait pas qu'un je vous assure...
Donc non, les ados ne maitrisent pas bien les nouvelles technologies (hors réseaux sociaux et jeux).

olmostoline
-++
-++
Messages : 4576
Enregistré le : 23 nov. 2011, 09:09
Localisation : Nancy (54)

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#682 Message par olmostoline » 06 déc. 2019, 18:15

On confond souvent avoir 200 pokemon sur pokemon go et maitriser l'informatique.
Je vous remet cet article, ca peut servir :
http://lunatopia.fr/blog/les-gamins-ne- ... rdinateurs
Ever tried. Ever fail. No matter. Try again. Fail again. Fail better.

Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2018.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6734
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#683 Message par crispus » 06 déc. 2019, 18:25

Rassure toi j'ai exercé aussi quelques années en PME. Dans ma première boîte, le patron appliquait sans le connaître le management Orange. :evil:
Par exemple, il m'a m'a envoyé sur une journée mettre en service une machine complexe que je ne connaissais pas, en compagnie de 3 autres qui... l'avaient conçue ! Je n'ai donc quasiment servi à rien. La semaine suivante il m'a reproché devant tout le staff de n'avoir rien fait "comme d'habitude". La semaine suivante j'avais cette fois droit à des compliments... mais en privé. :twisted:

En temps normal, j'étais seul sur un projet de supervision sur PC d'un parc de machines qui tournait h24. L'écran ressemblait à celui d'un minitel :oops:, mais on était parmi les pionniers du genre en 1986 (oui je suis vieux), et là au moins je me faisais plaisir. :lol:

J'ai tenu 9 mois à ce régime, à raison de 60h/semaine, en déplacement une semaine sur deux. Une fois prof je suis passé à 15h/semaine, plus les indispensables congés scolaires sans lesquels... on n'aurait plus de profs valides. Il m'est arrivé plusieurs fois d'en passer une partie alité, ayant serré les dents pour éviter un arrêt de travail. Et je ne suis pas un cas isolé ! :wink:

Bref j'ai donné tant dans le privé que le public. Mais si j'ai passé avec succès une série de brillants concours pour partager ma passion... ce n'est pas pour retrouver ce management débile dans le public. :twisted:
Afin de neutraliser les réactions des enseignants face à la dégradation de leurs conditions de travail, il leur est systématiquement suggéré de comparer leur situation à d’autres plus dégradées. C’est ainsi que les professeurs qui ont à se plaindre de leurs conditions de travail s’entendent dire qu’en banlieue c’est pire, tandis que leurs collègues de banlieue se voient rétorquer qu’en banlieue parisienne c’est encore pire. Quant aux enseignants de la banlieue parisienne, il leur est répliqué qu’aux États-Unis, où les lycéens viennent parfois armés, c’est encore plus que pire.

Avatar du membre
stchong
~~+
~~+
Messages : 7406
Enregistré le : 12 nov. 2014, 11:40

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#684 Message par stchong » 06 déc. 2019, 20:32

crispus a écrit :
06 déc. 2019, 18:25
Rassure toi j'ai exercé aussi quelques années en PME. Dans ma première boîte, le patron appliquait sans le connaître le management Orange. :evil:
Par exemple, il m'a m'a envoyé sur une journée mettre en service une machine complexe que je ne connaissais pas, en compagnie de 3 autres qui... l'avaient conçue ! Je n'ai donc quasiment servi à rien. La semaine suivante il m'a reproché devant tout le staff de n'avoir rien fait "comme d'habitude". La semaine suivante j'avais cette fois droit à des compliments... mais en privé. :twisted:

En temps normal, j'étais seul sur un projet de supervision sur PC d'un parc de machines qui tournait h24. L'écran ressemblait à celui d'un minitel :oops:, mais on était parmi les pionniers du genre en 1986 (oui je suis vieux), et là au moins je me faisais plaisir. :lol:

J'ai tenu 9 mois à ce régime, à raison de 60h/semaine, en déplacement une semaine sur deux. Une fois prof je suis passé à 15h/semaine, plus les indispensables congés scolaires sans lesquels... on n'aurait plus de profs valides. Il m'est arrivé plusieurs fois d'en passer une partie alité, ayant serré les dents pour éviter un arrêt de travail. Et je ne suis pas un cas isolé ! :wink:

Bref j'ai donné tant dans le privé que le public. Mais si j'ai passé avec succès une série de brillants concours pour partager ma passion... ce n'est pas pour retrouver ce management débile dans le public. :twisted:
Afin de neutraliser les réactions des enseignants face à la dégradation de leurs conditions de travail, il leur est systématiquement suggéré de comparer leur situation à d’autres plus dégradées. C’est ainsi que les professeurs qui ont à se plaindre de leurs conditions de travail s’entendent dire qu’en banlieue c’est pire, tandis que leurs collègues de banlieue se voient rétorquer qu’en banlieue parisienne c’est encore pire. Quant aux enseignants de la banlieue parisienne, il leur est répliqué qu’aux États-Unis, où les lycéens viennent parfois armés, c’est encore plus que pire.
C'est pas compliqué y'a pas de management dans l'EN.
Moi je dirigeais une boîte, et c'est mes choix qui faisaient vivre les employés, mauvais choix est c'était tous dehors dont moi, c'est sûr aucune pression. J'avais 20 ans et je dirigeais des personnes de 20 à 50 ans.

Ce que je ne comprends pas avec toi c'est que tu te plains d'avoir 15 heures de cours que tu maîtrises parfaitement et dire avoir du mal à tenir, et que les vacances sont vitales, alors que question famille tu assumes parfaitement des choses, responsabilités que je n'aurais jamais été capable de supporter mentalement. Pour cela je t'admire, et je trouve que l'enseignement pour toi est ou étais à la limite un temps de décompression. Donc j'ai du mal à te croire.
De haut le monarque Macron vous nargue. La rue s'anime. (04/05/20107)

Avatar du membre
Parsifal
-+
-+
Messages : 1939
Enregistré le : 09 févr. 2015, 10:22

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#685 Message par Parsifal » 06 déc. 2019, 20:57

Les profs sont victimes de l'extension du collège unique et de l'absence de différenciation autre que sur ancienneté.

"Prof" en tant qu'acteur important de la nation ne fonctionne que si leur enseignement est réservé à une élite qu'ils choisissent eux-même via un concours par exemple. Exclusivité qui garantira la réussite des étudiants.

Mais Nabilla et ses amis sont passés par là et plus personne ne peut plus croire que les profs savent ce qu'il faut faire pour réellement réussir dans le monde moderne.

Pour la pénibilité du métier, j'ai tendance à penser qu'elle est exclusivement liée à l'idée que chacun peut se faire de son rôle. Un prof qui n'en a rien à foutre et qui achète la paix dans sa classe via des interros type école des fans peut se la couler douce sans gros ennuis. Un prof ayant un idéal républicain d'exigence se rendra malade à la tâche.

alexlyon
-+
-+
Messages : 2408
Enregistré le : 18 nov. 2015, 22:37

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#686 Message par alexlyon » 07 déc. 2019, 09:12

Ces derniers, par cohérence, devenaient députés (dans les 80's, au PS bien sûr).
Ils vivaient mieux en travaillant 75 h /semaine (caillasse ET motivation).

Avatar du membre
pimono
~~+
~~+
Messages : 11035
Enregistré le : 03 juin 2011, 22:45

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#687 Message par pimono » 07 déc. 2019, 10:24

crispus a écrit :
04 déc. 2019, 14:41

Tu perds de vue l'enjeu réel...
Image


j'adore mdr

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 8916
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#688 Message par WolfgangK » 10 déc. 2019, 20:24

L'article le plus déprimant qu'il m'a été donné de lire sur la discrimination "positive" qui consiste à donner un "coup de pouce" aux candidats issu de milieux peu performants scolairement : http://www-stat.wharton.upenn.edu/~hwai ... 20copy.pdf
p 9 : Kelley's paradox ☹
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Avatar du membre
crispus
~~+
~~+
Messages : 6734
Enregistré le : 11 août 2007, 12:44

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#689 Message par crispus » 10 déc. 2019, 21:37

Une fois de plus, ces visionnaires avaient vu tejus. :mrgreen:
A présent qu'on a 80% d'échec au BEPC, et qu'on a du supprimer le bac, jugé trop difficile...

Madi94
Messages : 1396
Enregistré le : 13 oct. 2009, 10:25

Re: Quelqu'un a des nouvelles de l'Éducation Nationale ?

#690 Message par Madi94 » 10 déc. 2019, 23:28

WolfgangK a écrit :
10 déc. 2019, 20:24
L'article le plus déprimant qu'il m'a été donné de lire sur la discrimination "positive" qui consiste à donner un "coup de pouce" aux candidats issu de milieux peu performants scolairement : http://www-stat.wharton.upenn.edu/~hwai ... 20copy.pdf
p 9 : Kelley's paradox ☹
Article de 2007 donc les pratiques ont changées depuis je présume. Je n ai pas lu. Par contre de plus en plus la discrimination positive est interdite et est remplacée par des actions positives.
Ex pour des concours, le score à atteindre pour réussir est 80/100. La discrimination positive dit que pour les femmes/ceux issus de milieux peu privilégiés etc. Le score pour réussir est de 70.
Les actions positives sont une autre approche : par ex. Actions permettant aux femmes/ceux issus de milieux difficiles etc. D avoir des cours de soutien, de mise à niveau au concours non accessibles au commun des mortels. Et le score de réussite reste toujours à 80/100- tout le monde est jugé au même barème.

Répondre