Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

Discussions et revue de presse sur des thèmes ne relevant ni de la politique ni de l'économie et des finances: technologies, emploi, écologie, transport, sport...
Répondre
Message
Auteur
Avatar du membre
lumierecendree
Messages : 1112
Enregistré le : 26 nov. 2008, 09:33
Localisation : .....

Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#1 Message par lumierecendree » 18 mai 2020, 12:15

" Un journal a écrit que ce qui manque aux jeunes, c’est une bonne guerre ; ce qui ne nous apprend rien sur les jeunes, mais en dit long sur les vieux. " (Romain Gary)

seb-seb
+
+
Messages : 2564
Enregistré le : 25 avr. 2008, 08:50

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#2 Message par seb-seb » 18 mai 2020, 12:57

Je dois vivre dans un monde parallèle. Je pensais qu'il avait passé l'arme à gauche depuis longtemps :oops:

Avatar du membre
ignatius
~~+
~~+
Messages : 31653
Enregistré le : 23 oct. 2010, 09:41

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#3 Message par ignatius » 18 mai 2020, 13:13

seb-seb a écrit :
18 mai 2020, 12:57
Je dois vivre dans un monde parallèle. Je pensais qu'il avait passé l'arme à gauche depuis longtemps :oops:
Il a toujours été de gauche.
Vainqueur du concours de pronos Bulle-Immo 2014.

"Le ressentiment est la preuve de sa propre faiblesse" Friedrich Nietzsche - Par delà le bien et le mal

ventadour
-+
-+
Messages : 2027
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#4 Message par ventadour » 19 mai 2020, 22:21

Peu de réactions pour cet acteur...
La plus scène d'accident du cinéma dans "les choses de la vie" (1970) ? D'abord au ralenti puis en vitesse réelle.



A l'époque on conduisait cigarette au bec et sans limitation de vitesse, la belle époque ! 8)

L'automobile apportait progrès et prospérité, même le président Pompidou conduisait lui-même une R16 pour inaugurer un tronçon de l'A6...
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 30727.html

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#5 Message par pangloss » 20 mai 2020, 14:30

Oui, c'était l'époque des 16000 morts par an sur la route.

Le livre de préparation au certficat d'étude parlait encore des 3 litres de vin par jour nécessaires au "travailleur de force" et des 1 litre et demi pour les lavettes des bureaux.

Tu m'étonnes qu'ils n'aient même pas remarqué l'épidémie de grippe de 70 (en même temps, l'âge médian français devait être inférieur à 30 ans...)

Mon oncle, ouvrier d'imprimerie, m'a raconté comment il est allé voir mourir plusieurs collègues de cirrhose à l'hôpital. Lui-même a eu la "chance" d'une "attaque" à 48 ans (on "tournait" usuellement à 6 litres par jour dans ce milieu). Ma tante l'a mis à la diète sèche définitivement. Et il a vécu encore 35 ans.

Si vous regardez bien la scène du film, vous verrez bien une espèce de désinvolture fataliste datée: on a même l'impression qu'il ne fait pas tout ce qu'il faut pour éviter l'accident...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20768
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#6 Message par EmileZola » 20 mai 2020, 15:11

Romy ! :P


Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#7 Message par wasabi » 20 mai 2020, 16:31

pangloss a écrit :
20 mai 2020, 14:30


Si vous regardez bien la scène du film, vous verrez bien une espèce de désinvolture fataliste datée: on a même l'impression qu'il ne fait pas tout ce qu'il faut pour éviter l'accident...
On voit surtout que c'est un film, pas une reconstitution. On est là pour faire du spectacle.
D'abord le premier réflexe du mec c'est de klaxonner, et les autres lui répondent en klaxonnant. Ensuite il freine beaucoup trop tard, ce n'est pas du à un temps de réaction vu qu'il klaxonnait, il se met tout de suite de traviole, classique des problèmes de répartition de freinage et des conducteurs qui ne sont pas des pilotes. Et là le mec arrive à nous faire le contour de la camionnette en la rasant, façon sheriff fais moi peur



ah bah c'est un pilote alors ?
Sinon il y a des erreurs de continuité entre les plans, et surtout ce n'est pas le ralenti puis la vitesse réelle, mais vitesse réelle (voire ralentie pour certaines séquences en gros plan) puis accéléré.

Mais pour l'époque c'était sûrement très bien et les cascadeurs ont fait un bon spectacle.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#8 Message par pangloss » 20 mai 2020, 16:40

wasabi a écrit :
20 mai 2020, 16:31
pangloss a écrit :
20 mai 2020, 14:30


Si vous regardez bien la scène du film, vous verrez bien une espèce de désinvolture fataliste datée: on a même l'impression qu'il ne fait pas tout ce qu'il faut pour éviter l'accident...
On voit surtout que c'est un film, pas une reconstitution. On est là pour faire du spectacle.
D'abord le premier réflexe du mec c'est de klaxonner, ...
Je pensais surtout à ça, le gars risque sa vie, mais son premier réflexe est d'"avoir raison"/de faire dégager. Il perd une bonne seconde (bien 30m à cette allure) sans ralentir ni freiner...

Bien sûr, vous avez raison, c'est un film; mais il ne me semble pas indifférent que c'est ce choix de réaction, à l'époque, qui a été choisi/qui a été considéré le plus plausible.
Modifié en dernier par pangloss le 20 mai 2020, 16:45, modifié 1 fois.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20768
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#9 Message par EmileZola » 20 mai 2020, 16:44

On s'en fout. Sans accident, pas de film ! :D

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#10 Message par pangloss » 20 mai 2020, 16:49

EmileZola a écrit :
20 mai 2020, 16:44
On s'en fout. Sans accident, pas de film ! :D
Oui, bien sûr. Mais ce qui m'intéresse de plus en plus, particulièrement quand je regarde des films anciens (et qui ont vieilli...celui-ci a déjà un demi siècle), c'est de découvrir (ou de retrouver...) ce que les gens pensaient à l'époque.

Je crois que c'est Racine, qui parle des temps historiques anciens comme de pays éloignés.

On pourrait aussi parler d'autres aspects anecdotiques de ce film, comme la place des femmes, encore très XIXe...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21602
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#11 Message par lecriminel » 20 mai 2020, 16:57

pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:40

Je pensais surtout à ça, le gars risque sa vie, mais son premier réflexe est d'"avoir raison"/de faire dégager.
c'est une interprétation,
je pencherais plutôt pour la description que tu as faite d'un peuple téméraire et peu au fait (ou pas interessé) par les dangers qui l'entourent. Pas préparé au pire, orienté sur d'autres choses. Comme un jeune. Et très loin de ce qu'est devenue la vieille France, que ne manqueront pas de contrebalancer les générations futures.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4167
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#12 Message par coolfonzi » 20 mai 2020, 17:02

pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:49
EmileZola a écrit :
20 mai 2020, 16:44
On s'en fout. Sans accident, pas de film ! :D
Oui, bien sûr. Mais ce qui m'intéresse de plus en plus, particulièrement quand je regarde des films anciens (et qui ont vieilli...celui-ci a déjà un demi siècle), c'est de découvrir (ou de retrouver...) ce que les gens pensaient à l'époque.

Je crois que c'est Racine, qui parle des temps historiques anciens comme de pays éloignés.

On pourrait aussi parler d'autres aspects anecdotiques de ce film, comme la place des femmes, encore très XIXe...
Autre fait notable dans ces films c'est la présence systématique de la cigarette, scène après scène c'est clope au bec où à la main y compris en mangeant, à croire qu'ils étaient sponsorisés par la Seita. A mettre en parallèle avec la conso de vin.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20768
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#13 Message par EmileZola » 20 mai 2020, 17:06

coolfonzi a écrit :
20 mai 2020, 17:02
pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:49
EmileZola a écrit :
20 mai 2020, 16:44
On s'en fout. Sans accident, pas de film ! :D
Oui, bien sûr. Mais ce qui m'intéresse de plus en plus, particulièrement quand je regarde des films anciens (et qui ont vieilli...celui-ci a déjà un demi siècle), c'est de découvrir (ou de retrouver...) ce que les gens pensaient à l'époque.

Je crois que c'est Racine, qui parle des temps historiques anciens comme de pays éloignés.

On pourrait aussi parler d'autres aspects anecdotiques de ce film, comme la place des femmes, encore très XIXe...
Autre fait notable dans ces films c'est la présence systématique de la cigarette, scène après scène c'est clope au bec où à la main y compris en mangeant, à croire qu'ils étaient sponsorisés par la Seita. A mettre en parallèle avec la conso de vin.
Comme dans Mad Men !

Apparemment c'était comme ça à l'époque. J'avoue que je ne me souviens plus trop quand j'étais gamin dans les années 70...

Avatar du membre
coolfonzi
-++
-++
Messages : 4167
Enregistré le : 05 févr. 2009, 20:29
Localisation : Dans une faille spatio-temporelle

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#14 Message par coolfonzi » 20 mai 2020, 17:12

EmileZola a écrit :
20 mai 2020, 17:06
coolfonzi a écrit :
20 mai 2020, 17:02
pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:49
EmileZola a écrit :
20 mai 2020, 16:44
On s'en fout. Sans accident, pas de film ! :D
Oui, bien sûr. Mais ce qui m'intéresse de plus en plus, particulièrement quand je regarde des films anciens (et qui ont vieilli...celui-ci a déjà un demi siècle), c'est de découvrir (ou de retrouver...) ce que les gens pensaient à l'époque.

Je crois que c'est Racine, qui parle des temps historiques anciens comme de pays éloignés.

On pourrait aussi parler d'autres aspects anecdotiques de ce film, comme la place des femmes, encore très XIXe...
Autre fait notable dans ces films c'est la présence systématique de la cigarette, scène après scène c'est clope au bec où à la main y compris en mangeant, à croire qu'ils étaient sponsorisés par la Seita. A mettre en parallèle avec la conso de vin.
Comme dans Mad Men !

Apparemment c'était comme ça à l'époque. J'avoue que je ne me souviens plus trop quand j'étais gamin dans les années 70...
années 70, pas besoin d'aller si loin. Dans les années 90 j'avais des collègues de bureau, jeunes femmes qui pendant le repas du midi au resto coupaient leur viande avec la clope entre leurs doigts, pourtant elles avaient pas un boulot stressant.
Bonjour chez vous ! :D

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#15 Message par pangloss » 20 mai 2020, 17:16

lecriminel a écrit :
20 mai 2020, 16:57
pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:40

Je pensais surtout à ça, le gars risque sa vie, mais son premier réflexe est d'"avoir raison"/de faire dégager.
c'est une interprétation,
je pencherais plutôt pour la description que tu as faite d'un peuple téméraire et peu au fait (ou pas interessé) par les dangers qui l'entourent. Pas préparé au pire, orienté sur d'autres choses. Comme un jeune. Et très loin de ce qu'est devenue la vieille France, que ne manqueront pas de contrebalancer les générations futures.
Il y a quelque chose comme ça. Mais je n'en imputerais pour ma part pas l'essentiel à la jeunesse (âge médian) de la population de l'époque. Plus à un fatalisme résiduel qui traverse les âges pour finir de mourir dans les années 80/90, mettons. En 1970, de nombreux vieillards peuvent se souvenir de leur camarades dont les noms s'étalent sur les monuments aux morts, en 1970, de nombreux jeunes quadragénaires (ou à peine) ont fait la guerre d'Algérie. En 1970, les enfants sont nombreux et on n'y (par "nécessité") fait peu attention. J'ai ainsi une tante qui a eu 11 enfants, dont deux sont morts (maladie, accident domestique). La loi Neuwirth permet la contraception depuis 1967, mais un corps médical, masculin, bourgeois et catho a réussi à en limiter l'accès à une frange ridicule de la population....la fatalité est encore partout.

Bref, la France de 1970, c'est très très loin.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

ventadour
-+
-+
Messages : 2027
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#16 Message par ventadour » 20 mai 2020, 17:38

Pour la cigarette c'était à tous les niveaux, une interview de Pompidou en 1962 : https://www.ina.fr/video/CAF94058269
A 4:40, inimaginable à notre (triste) époque ! :?
PS : je ne fume pas.

Manfred
~~+
~~+
Messages : 13211
Enregistré le : 20 oct. 2007, 17:35

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#17 Message par Manfred » 20 mai 2020, 18:08

Une époque de fatalisme, liée au fait que la mort était plus fréquente, peut-être, mais est ce si grave ? Est-ce que ce n'est pas mieux que d'être névrosés ? La grippe de 68 était comparable en terme de virulence au covid-19, elle a fait un entrefilet dans les journaux de l'époque.
Avant, on était insouciants et inconscients. Aujourd'hui, nous sommes soumis à de multiples injonctions et à la répression, pour notre bien.
On vit plus longtemps. Mais vivre plus longtemps, est-ce une fin en soi ?

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#18 Message par pangloss » 20 mai 2020, 19:36

Il faudrait calmer l'esprit.
La foi dans la Providence, en effet, ne dispense pas de la lutte difficile pour une vie digne, mais libère de l'anxiété pour les choses et de la peur du lendemain
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

ventadour
-+
-+
Messages : 2027
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#19 Message par ventadour » 20 mai 2020, 19:57

Et en 1973 (l'Emmerdeur), sans clope : https://www.dailymotion.com/video/x2oh9h :)

ventadour
-+
-+
Messages : 2027
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#20 Message par ventadour » 20 mai 2020, 20:11

Un lien entre le film précédent et M Piccoli, le film "Espion lève-toi" où il joue le rôle d'un agent double, dans la ville pas si tranquille de Zürich :



Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#21 Message par wasabi » 20 mai 2020, 20:12

pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:40

Je pensais surtout à ça, le gars risque sa vie, mais son premier réflexe est d'"avoir raison"/de faire dégager. Il perd une bonne seconde (bien 30m à cette allure) sans ralentir ni freiner...
C'est marrant, coïncidence, j'ai eu exactement ce cas de figure aujourd'hui. J'ai roulé sur une voie verte (à vélo) dans le sens de la montée et il y a une femme qui était dessus avec un enfant de 3-4ans, une voiture électrique pour enfant et un chien, bien sûr elle téléphonait en statique et ne s'occupait de rien d'autre, du coup ils prenaient toute la largeur de la piste et ne bougeaient qu'au ralenti. J'ai du m'arrêter et j'ai pu passer. Et 30s après déboule deux cyclistes en vélo de route et costume à pub dans le sens de la descente, et les mecs ils ont hurlé pour qu'ils se tirent comme si leur vie en dépendait, alors que le réflexe aurait du être de ralentir et voir ce qui se passe. Même chose que le film, je veux passer à fond et j'hurle comme un gros ***. C'est toujours d'actualité chez certains.

Après en voiture ce genre de comportement qui était peut être relié aux coupés sportifs dans le passé, aujourd'hui ce sont les conducteurs de SUV premium qui l'ont, et les camionnettes d'artisans. Ca existe toujours. D'ailleurs moi je trouve assez singulier de pouvoir prédire les comportements des gens aux modèles dans lesquels ils roulent.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21602
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#22 Message par lecriminel » 20 mai 2020, 20:18

pangloss a écrit :
20 mai 2020, 17:16

Il y a quelque chose comme ça. Mais je n'en imputerais pour ma part pas l'essentiel à la jeunesse (âge médian) de la population de l'époque. Plus à un fatalisme résiduel
je voyais la chose comme cela:
l'après-guerre, de par l'absence ou l'affaiblissement des pères (tués, prisonniers, bléssés), le baby boom (enfants en surnombre par rapport aux parents et donc en position de force), surtout le choc économique (extrêmement rapide amélioration matérielle), cette conjonction amène à une petite révolution. En cela, à cause de la fracture avec le passé et les générations précédentes, on peut parler de nouvelle ère, la 1e génération est forcément "jeune" puisque 1e génération. Aussi ils découvrent les choses peu à peu (il faudra par exemple plusieurs décennies avant de ressentir les effets négatifs de la surconsommation), cela inclut la méfiance. Au départ il n'y en a pas (une jeune génération, c'est comme une jeune personne). Je voyais plus cela comme une rupture qu'une continuation (héritage du fatalisme).
Cela dit, vu d'aujourd'hui le fatalisme avant et après WWII se ressemblent, donc cela pourrait aussi être un héritage, mais ce n'est pas la sensation que j'ai. Pour la nouvelle génération, cela me semble plus lié à l'inconscience et la sensation d'invincibilité. Alors que l'ancien serait plutôt dépité et résigné.
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#23 Message par wasabi » 20 mai 2020, 20:32

pangloss a écrit :
20 mai 2020, 16:49
EmileZola a écrit :
20 mai 2020, 16:44
On s'en fout. Sans accident, pas de film ! :D
Oui, bien sûr. Mais ce qui m'intéresse de plus en plus, particulièrement quand je regarde des films anciens (et qui ont vieilli...celui-ci a déjà un demi siècle), c'est de découvrir (ou de retrouver...) ce que les gens pensaient à l'époque.

Je crois que c'est Racine, qui parle des temps historiques anciens comme de pays éloignés.

On pourrait aussi parler d'autres aspects anecdotiques de ce film, comme la place des femmes, encore très XIXe...
Je fais la même chose que vous, mais je n'en tire pas du tout la même conclusion. Vous pensez que le film en général dépeint les moeurs d'une époque, pour moi au contraire il dépeint la propagande d'une époque. Le reflet des préoccupations des milieux de gauche qui font les films, du politiquement correct de l'époque, de la censure (que ce soit l'autocensure, la politique, la loi, le producteur et les risques qu'il est prêt à prendre...). Vous voyez la différence entre le film qui a un siècle et maintenant, moi je vois sans cesse la différence entre les choses filmées et la réalité du moment où elles étaient filmées. Vous le voyez comme de l'histoire, je le vois comme de la manipulation ou un tropisme. Typiquement la place des femmes, de l'islam, de l'immigration, le train de vie des gens, leur mode de vie, leur rapport à la culture... On sait par exemple aux USA comme en France, que le train de vie de gens montrées dans les séries / films correspond en moyenne à des gens qui gagnent le triple IRL en moyenne de ce que les gens montrées gagneraient dans la vraie vie. De là tout est bidon en moyenne.

Et le pire c'est que comme beaucoup de gens n'ont conscience du monde par une expérience réelle que de façon limitée (en gros leur milieu CSP et leur zone géographique), l'essentiel de leur expérience du monde en dehors vient des médias ou des oeuvres de fictions (livres, cinéma...). Et donc la propagande devient réalité dans leur esprit, même si ils se rendent compte que les médias / fictions quand ils abordent ce qu'ils connaissent de première main est du gros bullshit, ils ne remettent pas en cause les bases de ce château de cartes de cette vision du monde sur ce qu'ils ne connaissent pas par ailleurs.
Et pire du pire, une partie des français a été élevé avec la TV (les nés en 1960+), et s'est forgée une conception du monde extérieur sur cette base, comme si elle était vraie ou même cohérente. Voire une conception de la vie et en particulier de la vie adulte. Est il étonnant de voir que le surendettement concerne de plus en plus de gens quand petits on leur montre qu'en faisant tel métier ils pourront faire ça et qu'adulte en faisant tel métier ils font ce que la TV leur avait promis ?
Modifié en dernier par wasabi le 20 mai 2020, 20:54, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#24 Message par wasabi » 20 mai 2020, 20:48

coolfonzi a écrit :
20 mai 2020, 17:12

années 70, pas besoin d'aller si loin. Dans les années 90 j'avais des collègues de bureau, jeunes femmes qui pendant le repas du midi au resto coupaient leur viande avec la clope entre leurs doigts, pourtant elles avaient pas un boulot stressant.
Les deux changements importants ont été 1991 https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_%C3%89vin et 2008 en France http://www.danger-sante.org/tabac-une-t ... en-france/

Avant 91 on était en mode "full clope" et le fumeur faisait sa loi. Après 2008 c'était le non fumeur qui faisait sa loi.

Avant ça il y a eu d'autres lois mais à l'impact très limité comme la loi Veil de 1976 https://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gi ... _en_France c'est à partir de là que Lucky luke dans la BD était dessiné avec une brindille dans le bec à la place de la clope.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#25 Message par wasabi » 20 mai 2020, 21:12

coolfonzi a écrit :
20 mai 2020, 17:02


Autre fait notable dans ces films c'est la présence systématique de la cigarette, scène après scène c'est clope au bec où à la main y compris en mangeant, à croire qu'ils étaient sponsorisés par la Seita. A mettre en parallèle avec la conso de vin.
Ils étaient sponsorisés.
C'est marrant que les gens ne voient pas ça. Les films du passé c'était la propagande du passé, les films actuels la propagande actuelle.

Dans la propagande actuelle on montre des femmes fortes intelligentes de pouvoir, des racisés gentils compétents et reconnus, pas de clope c'est mauvais pour la santé sauf dans le bec de l'anti héros, du méchant ou du loser. Alors que dans la réalité c'est pas ça, d'ailleurs il y a encore des gens qui fument et ils sont même assez nombreux.
Dans la propagande passée, on montre l'homme blanc hétéro comme le héros qui sauve le monde, les femmes sont ses faire valoir, les racisés sont là pour les lois pour les quotas et servent donc de figurants. La clope c'est le symbole du winner donc le héros fume. Et pourtant tout le monde ne fumait pas, à tous niveaux.

Comment est ce qu'on a réussi à faire fumer les femmes ? On a associé la cigarette avec l'idée de le femme indépendante qui prenait les codes des hommes. Et on a sponsorisé les femmes influentes progressistes pour qu'elles clopent.
https://www.levidepoches.fr/echange/200 ... emmes.html
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#26 Message par pangloss » 21 mai 2020, 03:58

Oui, la production culturelle d'une époque ne présente pas sa réalité, mais un mélange aux proportions variables de faits réels et d'idéaux promus par diverses sources, en général dominantes dans une société. Nous baignons dedans au point de ne pas en avoir plus conscience que les poissons de l'eau dans laquelle ils nagent. Mais, la distance du temps, parce que les codes-mê/émes ont changé, fait apercevoir les "coutures" du discours: c'est un grand charme de la "revisite" des œuvres anciennes. Que les choses (de la vie) semblent donc naïves. Comme le monde était simple à l'époque...dans les films de Claude Sautet.
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20768
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#27 Message par EmileZola » 21 mai 2020, 09:49

Attention : film ne se passe pas toujours à l'époque où il est tourné.
L'action peut avoir lieu dans le passé, ou le futur.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#28 Message par wasabi » 21 mai 2020, 09:56

pangloss a écrit :
21 mai 2020, 03:58
Oui, la production culturelle d'une époque ne présente pas sa réalité, mais un mélange aux proportions variables de faits réels et d'idéaux promus par diverses sources, en général dominantes dans une société. Nous baignons dedans au point de ne pas en avoir plus conscience que les poissons de l'eau dans laquelle ils nagent. Mais, la distance du temps, parce que les codes-mê/émes ont changé, fait apercevoir les "coutures" du discours: c'est un grand charme de la "revisite" des œuvres anciennes. Que les choses (de la vie) semblent donc naïves. Comme le monde était simple à l'époque...dans les films de Claude Sautet.
Ah ? Donc maintenant vous dites que c'est la propagande passée que vous voyez et plus l'air du temps ? Et que vous vous rendez compte à quel point certaines choses étaient ridicules ?
Content de vous avoir fait changer d'avis.

Quand j'étais petit, dans la famille de ma mère, par exemple, dans les années 80 ils étaient persuadés que les américains étaient des gros prudes car dans les séries / films les couples faisaient lit à part. "C'est comme ça là bas, différence culturelle"
En réalité il y avait la censure américaine qui interdisait de montrer un couple dans un lit ou partageant une chambre, donc chacun avait son propre lit dans la fiction. Et dans la réalité les enfants n'étaient pas conçus que dans la cuisine, la voiture ou le canapé.
Actuellement la manipulation est tellement grossière qu'on ne baigne pas dedans au point de s'en rendre compte, elle est flagrante sur bien des points.
Modifié en dernier par wasabi le 21 mai 2020, 10:07, modifié 1 fois.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9809
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#29 Message par optimus maximus » 21 mai 2020, 10:05

Une bonne propagande c'est simultanément zeitgeist et volksgeist

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#30 Message par pangloss » 21 mai 2020, 10:45

@Wasabi
C'est parce qu'en psychanalyse vous nommeriez le surmoi propagande...
Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#31 Message par pangloss » 21 mai 2020, 10:52

optimus maximus a écrit :
21 mai 2020, 10:05
Une bonne propagande c'est simultanément zeitgeist et volksgeist
C'est pourquoi, en matière d'évolution des mentalités, un bon fou-rire est souvent plus efficace (et en tout cas moins pénible) qu'une pile de cadavres...




Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#32 Message par pangloss » 21 mai 2020, 11:04

EmileZola a écrit :
21 mai 2020, 09:49
Attention : film ne se passe pas toujours à l'époque où il est tourné.
L'action peut avoir lieu dans le passé, ou le futur.
Oui, c'est remarquable comme les visions du passé, comme du futur ressemblent à l'époque dont elles sont issues...

Voir tous les films de "cape et d'épée" des années 60 où les marquises exhibent des maquillages ... années 60

Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
pangloss
Presse
Presse
Messages : 15282
Enregistré le : 25 août 2005, 10:24
Localisation : 92

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#33 Message par pangloss » 21 mai 2020, 11:20

Au reste, une population (toujours) plus éduquée fait aussi ses choux gras du décodage de toutes les injonctions...

Voir l'excellente série Superstore sur Amazon

Excellente video (téléchargeable) de Hans Rosling sur l'évolution démographique au XXIème siècle: https://vimeo.com/79878808
Image

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#34 Message par wasabi » 21 mai 2020, 14:41

pangloss a écrit :
21 mai 2020, 10:45
@Wasabi
C'est parce qu'en psychanalyse vous nommeriez le surmoi propagande...
La propagande fait partie du surmoi, mais pas le contraire.
Comme le dit optimus maximus, dans le surmoi il y a le zeitgeist (l'air du temps), et le volkgeist (la culture et les moeurs on va dire en gros) mais aussi la propagande. L'air du temps va dépendre de ce qui est à la mode et mis en lumière à ce moment, dans le passé c'était l'innovation ou la création en général qui apportaient de nouvelles choses (nouvelles techniques, nouvelles sciences, nouvelles idées, nouvelle coupe de vêtement... voire ça n'avait de nouveau que le fait que ça avait pris un certain temps à être oublié avant d'être "rédécouvert" et donc de faire comme si c'était nouveau, de là des choses qui reviennent périodiquement, comme dans la mode). Le volkgeist ce qui est propre à la manière d'être des gens et commun sur une unité géographique, de leur culture (vestimentaire, culinaire, technique, rites...), leur religion, leurs valeurs, leurs tabous...
Les deux évoluant, sans architecte global et de volonté centralisatrice d'aller dans tel ou tel sens.
Alors que la propagande, c'est une volonté commanditée d'influencer tout le monde dans un but personnel, en particulier de faire bouger le deux esprits précédents de manière forcée et artificielle. Ce n'est pas le surmoi qui évolue au gré des inventions ou d'un glissement culturel, c'est une démarche active de modifier volontairement le sens dans lequel pensent les gens, c'est su social engineering de masse.

Typiquement avant le progrès se faisait à partir de création (invention, idée...), ce qui influençait l'air du temps, mais ensuite au bout de certain temps les peuples eux même faisaient de cet air du temps une partie de leur culture et l'adoptaient. La démarche globale s'appelle progrès. Une invention arrive, elle est utilisée et finit par devenir incontournable, comme si elle était nécessaire dans une sorte d'évolution sociétale et qu'elle aurait fini par être trouvée dans tous les cas. Les premiers journalistes étaient les témoins du progrès et le rapportaient à la population dans une démarche de témoignage de la vérité en utilisant un média de diffusion qu'on a fini par appelé médias.
Mais voilà l'émergence des médias a permis à certains dotés de suffisant de pouvoir relationnel ou financier d'influencer l'air du temps directement dans le sens qu'ils veulent en achetant les médias pour qu'ils présentent le message dans le sens qui les arrange, voire pour les plus puissants en achetant les politiques pour créer les lois mentales dans le sens qui les arrange (i.e. les lois abominables dans l'esprit des droits de l'homme qui interdisent aux gens d'exprimer ou de penser certaines choses : racisme, antisémistime, féminisme...). C'est à dire que ce n'est plus une invention qui change les choses à la mode, mais une exposition à un concept qui est présenté de manière manipulatoire comme étant un progrès alors que ne disposant d'aucun sous jacent le justifiant à part que quelqu'un a voulu faire croire cela à la population. L'intérêt de du commanditaire de l'influence peut être simplement financier (publicité, marketing...) et là on va se dire que c'est juste de l'argent c'est pas si grave, ou ingénierie sociale ou politique ( et là c'est carrément craignos)

C'est à dire pour résumer, avant qu'il y ait ces médias, air du temps et culture étaient poussés dans le sens qui arrangeait les gens avec une certaine inertie différente pour les deux, alors que depuis les médias air du temps et culture sont poussés de façon artificielle par ceux qui ont le pouvoir d'influencer les médias, c'est à dire qu'on ne va pas dans le sens qui arrange les gens mais dans le sens qui arrange les commanditaires, il y a des exemples concrets où il est clair et net qu'on n'est pas du tout allé dans l'intérêt de la population.

C'est peut être très théorique, alors je vais donner un exemple.

Quand il y avait peu d'influence médiatiques, on a fait venir des immigrés européens pour travailler en France, cet afflux de main d'oeuvre était nécessaire à cause du progrès technique (révolution industrielle) avec une demande en main d'oeuvre supérieure à l'offre locale. C'était l'air du temps déclenché par le progrès technique. Et au fil des années certains qui ne se plaisaient pas sont rentrés chez eux (la majorité, mais on le dit rarement) et d'autres sont restés et se sont installés, les autochtones ont fini par accepter que les mecs valaient autant que l'un des leurs et les ont assimilé à la culture du pays (Volkgeist avec plus d'inertie que l'air du temps) il y a eu un processus d'intégration et les autochtones se sont finalement dit que ce qui les séparait êtait bien plus faible que ce qui les rassemblait.

Et quand il y a eu de l'influence médiatique, on a fait venir des immigrés extra européens pour travailler en France, cet afflux de main d'oeuvre n'était pas nécessaire car la demande locale n'était pas supérieure à l'offre locale, en revanche cette main d'oeuvre a permis de contenir l'inflation salariale (donc l'intérêt de certains). C'était l'air du temps influencé. Et au fil des années certains qui ne se plaisaient pas ne sont pas rentrés chez eux mais ont au contraire eu le droit de faire venir leur famille (regroupement familial), eux et les autres qui sont tous restés, ne se sont pas vraiment installés, ils ont essayé de vivre dans un communautarisme en amplifiant sans cesse leur différence avec les autochtones en termes religieux (islam), musicaux(Rai, Rap...), alimentaires(porc, Ramadan puis Halal), vestimentaires (Djellabah, Tchador et maintenant burka et burquini... Les différences sont grandissantes et pas en train de se réduire. Les autochtones ne les ont pas assimilés non plus, ils se sont dit que les différences étaient bien plus grandes que ce qui les rassemblait, et grandissaient. Et c'est là qu'intervient la deuxième vague de propagande, ou on essaye de forcer l'assimilation, on invente les concepts de racisme moderne (qui n'a rien à voir avec celui qui faisait que l'un était contremaître et l'autre esclave dans une plantation des confédérés), on créé des associations adhoc financées sur fonds publics (Halde, Licra, SOS racisme...) car on ne veut pas que les choses se fassent naturellement (ce qui serait arrivé n'aurait clairement pas été l'intégration comme les polonais, italiens ou polonais, mais le clash), on veut les forcer dans un autre sens. "On" représente les intérêts qui veulent une France multiculturelle de communautés qui ne peuvent pas se mettre d'accord, avec chômage de masse, et croissance démographique dans un monde où les autochtones ont eu la contraception et sont au renouvellement intergénérationnel soit juste en dessous, plus quelque part que les boucs émissaires "classiques" sont bien contents aussi d'avoir une autre communauté qui concentre la rancoeur. Cette deuxième vague de propagande fonctionne chez certains français (d'où un Volkgeist qui change un peu) mais pas sur tous. Du coup on a même été jusqu'à inventer le Emmanuel Goldstein français, un parti qui recueille les suffrages des gens qui ne supportent plus la situation, mais qui n'a pas vocation à avoir le pouvoir mais à détendre la situation en permettant aux gens d'exprimer leur désarroi et de s'imaginer que ça peut avoir une conséquence, c'est une soupape sécurité contrôlée par le système, qu'on a diabolisé et dont toute les idées deviennent de fait tabous (chef d'oeuvre manipulatoire). Ca permet de ringardiser ceux qui refusent ce " faux progrès" qui n'est pas l'évolution naturelle. Dans le même temps ces immigrés intensifient leur écart avec les français lambda, pratiquent le replis communautarisme, l'utilisation exclusive de logements sociaux devenus communautaires (au détriment des français pauvres en particulier jeunes en zone urbaine tendue), des actes de terrorisme islamistes, concentrent l'essentiel des crimes et délits alors qu'ils sont en réalité une minorité. et là on arrive à la troisième phase de propagande où on montre que tout ça est faux, en mettant en boucle du story telling d'immigrés sous le feu des projecteurs, en créant des quotas (d'abord non formels de visibilité, puis dans d'autres pays contraignants légalement comme ça a fini par arriver en France pour les femmes), en noyautant les fictions et oeuvres de divertissements. Parce qu'il y a un problème c'est que le Emmanuel Goldstein est devenu le deuxième parti de France. Et du coup on en arrive à la quatrième phase, on se dit que Emmanuel Goldstein tout seul risque d'avoir le pouvoir face à un UMPS séparé en deux, donc il faut les fusionner, ce qu'on fait à coup d'une propagande massive et d'une efficacité tellement importante que certains ne s'en sont pas encore remis, et qui permet de sauver encore une élection. Et là paf la population qui vote ou qui est sympathisante pour Goldstein se met à faire ses premières manifestations et on décide de les mutiler...
Tout ça parce qu'au final on force les choses dans un sens qui n'est pas naturel, on force un mouvement dans un sens qui n'est pas le progrès, tout en prétendant que ça l'est. Et plus la contreréaction s'amplifie pour s'adapter plus la propagande doit devenir intense.
Un des pire trucs là dessus, en ce sens que ça passe complètement inaperçu est qu'une des chansons les plus populaires françaises (en termes de vues sur youtube) a un double sens et est un appel au Djihad.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#35 Message par wasabi » 22 mai 2020, 23:27

pangloss a écrit :
21 mai 2020, 03:58
Que les choses (de la vie) semblent donc naïves. Comme le monde était simple à l'époque...dans les films de Claude Sautet.
Vu que PIccoli est mort, "les choses de la vie" était disponible sur Canal, je l'ai regardé. Et je ne suis pas d'accord, ce n'est pas un film naïf et simple. Alors c'est vrai que le "full clope" est marquant, toutes les scènes avant accident il a une clope au bec, les femmes aussi souvent d'ailleurs. A se demander si ce n'était pas sponsorisé. Ca m'a aussi fait réaliser qu'avec les abus de l'époque, clope, alcool, soleil, drogues... tous les acteurs font clairement plus vieux que leur âge, au moment du tournage Schneider est censée avoir 31ans, la femme italienne 37 et le héros 43. Je leur donne à tous sur une base moderne 10ans de plus. Après c'est pas les seuls de l'époque j'avais déjà vu ça avec Brigitte Bardot qui accusait le poids des années déjà fin vingtaine. Et l'autre truc vraiment flagrant avec un regard moderne est qu'on le laisse crever, tout le monde prend son temps tranquille, s'arrête pour regarder, limite si ils mettaient pas une buvette et un appareil à barbapapa, même les ambulanciers on a l'impression que ce sont des touristes. On est au milieu de la cambrousse et tout le monde arrive avant l'ambulance. Et dans l'ambulance l'ambulancier glande en le regardant avec le visage plein de terre. J'adore aussi l'affiche du film qui n'est pas dans le film...

Mais les préoccupations ne sont pas naïves. Il pense à son travail et à ce qu'il laissera à la postérité, à son fils son amie et ses inventions, aux deux femmes de sa vie, et à sa passion le voilier à l'île de ré. Je pense que c'est réaliste et que c'est ce qui importe le plus si on fait le bilan de sa vie, à la fin.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#36 Message par wasabi » 24 mai 2020, 10:55

et sinon, je réalise ça avec Optimus maximus qui parle de Little Richard dans un colombo sur le fil de la mort du chanteur, dans "les choses de la vie" dans la scène de l'accident, il y a un sacré problème de positionnement géographique. Le héros va de Paris à Rennes et a un accident en étant secouru par une ambulance immatriculée dans le 29, et le conducteur local breton transportant des cochons qui provoque l'accident -lui aussi immatriculé dans le 29- est le chanteur "Bobby Lapointe" avec son accent à couper au couteau de l'Hérault.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
optimus maximus
~~+
~~+
Messages : 9809
Enregistré le : 14 nov. 2014, 23:00

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#37 Message par optimus maximus » 24 mai 2020, 11:32

wasabi a écrit :
22 mai 2020, 23:27
pangloss a écrit :
21 mai 2020, 03:58
Que les choses (de la vie) semblent donc naïves. Comme le monde était simple à l'époque...dans les films de Claude Sautet.
Vu que PIccoli est mort, "les choses de la vie" était disponible sur Canal, je l'ai regardé. Et je ne suis pas d'accord, ce n'est pas un film naïf et simple. Alors c'est vrai que le "full clope" est marquant, toutes les scènes avant accident il a une clope au bec, les femmes aussi souvent d'ailleurs. A se demander si ce n'était pas sponsorisé. Ca m'a aussi fait réaliser qu'avec les abus de l'époque, clope, alcool, soleil, drogues... tous les acteurs font clairement plus vieux que leur âge, au moment du tournage Schneider est censée avoir 31ans, la femme italienne 37 et le héros 43. Je leur donne à tous sur une base moderne 10ans de plus. Après c'est pas les seuls de l'époque j'avais déjà vu ça avec Brigitte Bardot qui accusait le poids des années déjà fin vingtaine. Et l'autre truc vraiment flagrant avec un regard moderne est qu'on le laisse crever, tout le monde prend son temps tranquille, s'arrête pour regarder, limite si ils mettaient pas une buvette et un appareil à barbapapa, même les ambulanciers on a l'impression que ce sont des touristes. On est au milieu de la cambrousse et tout le monde arrive avant l'ambulance. Et dans l'ambulance l'ambulancier glande en le regardant avec le visage plein de terre. J'adore aussi l'affiche du film qui n'est pas dans le film...

Mais les préoccupations ne sont pas naïves. Il pense à son travail et à ce qu'il laissera à la postérité, à son fils son amie et ses inventions, aux deux femmes de sa vie, et à sa passion le voilier à l'île de ré. Je pense que c'est réaliste et que c'est ce qui importe le plus si on fait le bilan de sa vie, à la fin.
La clope et l'alcool faisaient vieillir les gens plus rapidement. C'est saisissant de voir dans des reportages des années 70 et 80 des gens de 50 ans à qui on donnerait 65 ans aujourd'hui. Pour Bardot, ça a commencé plutôt autour de 35 ans, où elle a commencé à ressembler à une cougar de 45 ans.
Après, le rythme des films était beaucoup plus lent dans le cinéma d'antan. Quand le rythme de l'action était rapide, c'étaient des films gagesque et ça ne paraissait pas très vraisemblable. Les effets spéciaux et d'autres types de technique comme certains bruitages ont joué dans l'accroissement du dynamisme et de la tension des films. Le tournant se situe plus ou moins à cette époque. Il y a cette scène de la French connection où la voiture roule à toute allure sous le métro de New-York. Ou pour rester en France, peur sur la ville. C'est plus ou moins le début du film d'action en tant que genre cinématographique.

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#38 Message par wasabi » 24 mai 2020, 14:20

optimus maximus a écrit :
24 mai 2020, 11:32
Après, le rythme des films était beaucoup plus lent dans le cinéma d'antan. Quand le rythme de l'action était rapide, c'étaient des films gagesque et ça ne paraissait pas très vraisemblable.
Je ne parle pas du rythme du film, mais du temps d'intervention des secours où tout le monde est sur place avant eux. On ne passait pas de la brosse à reluire aux "soignants" comme maintenant.
Voir tout le monde présent au milieu de la cambrousse, ça m'a fait penser à ce film


Il y a cette scène de la French connection où la voiture roule à toute allure sous le métro de New-York.
Bullit c'était avant "French connection" ou même "Les choses de la vie"
Ou pour rester en France, peur sur la ville. C'est plus ou moins le début du film d'action en tant que genre cinématographique.
Avant en fait. Dans les années 60 il y avait des séries d'actions avec bruitage comme "the green hornet" ou "batman"


et aussi les films d'actions qui ont bercé mon enfance avec Bud Spencer et Terrence Hill

mais même avant ça dans les années 50 il y avait de l'action, en particulier dans les "péplums" ou des "thrillers" quelques exemples célèbres



"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Avatar du membre
Nounou
Messages : 1671
Enregistré le : 01 déc. 2005, 21:06
Localisation : Isere

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#39 Message par Nounou » 24 mai 2020, 21:25

Fin des choses de la vie ce soir sur Arte.
Qu'est-ce qu'ils ont vidé comme paquets de clopes.
Ce film a moins vieilli qu'un homme, une femme de la meme epoque.
Image

ventadour
-+
-+
Messages : 2027
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#40 Message par ventadour » 24 mai 2020, 21:25

Caprice du destin , Jean Loup Dabadie qui avait travaillé sur plusieurs films avec Piccoli, dont Les choses de la vie, vient de mourir à 81 ans... :shock:
Il rencontre Claude Sautet pour Les Choses de la vie, prix Louis-Delluc en 1970. Les deux hommes collaborent encore sur Max et les Ferrailleurs (1971), César et Rosalie (1972), Vincent, François, Paul et les autres (1974), Une histoire simple (1978) et Garçon ! (1983).
https://www.francetvinfo.fr/culture/mus ... 78865.html

ventadour
-+
-+
Messages : 2027
Enregistré le : 24 mai 2005, 21:38
Localisation : Paris 15

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#41 Message par ventadour » 24 mai 2020, 21:52

Un petit rôle dans un film méconnu, Le prix du danger (1983) : https://www.dailymotion.com/video/xruj3r

Avatar du membre
wasabi
~~+
~~+
Messages : 19704
Enregistré le : 27 janv. 2008, 12:32

Re: Quelqu'un a des nouvelles de Michel Piccoli ?

#42 Message par wasabi » 24 mai 2020, 22:30

ventadour a écrit :
24 mai 2020, 21:25
Caprice du destin , Jean Loup Dabadie qui avait travaillé sur plusieurs films avec Piccoli, dont Les choses de la vie, vient de mourir à 81 ans... :shock:
Caprice du destin, LOL. C'est pas comme si en ce moment il y avait une maladie qui tuait les 75+...
IRL je connais quelqu'un qui a la théorie suivante, pour les vieux connus, mourir du covid c'est une mort trop populaire comme un mec lambda, de ce peuple dont ils ont réussi à s'extraire, du coup ils vont prétendre que c'est autre chose. C'est tentant comme théorie :mrgreen:
A une autre époque, ils aimaient bien travestir la vérité quand c'était le SIDA, et à une autre époque pour le CANCER. Et à toutes les époques pour le suicide.
"Le marché peut rester irrationnel plus longtemps que vous ne pouvez rester solvable" - J.M. Keynes, 1936

Répondre