Baisse Prix à Paris

Débats sur le thème de l'immobilier, anecdotes et annonces
Message
Auteur
Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 3017
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Baisse Prix à Paris

#1 Message par miguel » 22 mai 2020, 10:09

Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20768
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Baisse Prix à Paris

#2 Message par EmileZola » 22 mai 2020, 10:12

Personne n'a quitté Paris à cause des attentats. :lol:

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2038
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Baisse Prix à Paris

#3 Message par roi.de.trefle » 22 mai 2020, 10:24

Moi j'entend plutôt parler de résidences secondaires (et je commence à regretter d'avoir conseillé la vente de la ferme à côté du mont saint michel dont ma grand-mère avait hérité).
Sursum corda

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#4 Message par kamoulox » 22 mai 2020, 10:27

Effectivement ça date de bien avant les attentats

Les chiffres

59 648. C'est le nombre d'habitants qu'a perdus la capitale entre 2011 et 2016 selon la dernière étude de l'Insee publiée le 27 décembre dernier ( NDLR : pour une population désormais de 2 190 327 habitants ). C'est comme si en l'espace d'un quinquennat, toute la population du V e arrondissement avait déserté Paris. Un exode régulier d'environ 12 000 personnes par an, alors que la capitale en gagnait 13 700 entre 2006 et 2011. Dans le même temps la population augmente en Île-de-France.

Un déficit de natalité

Les couples font moins d'enfants dans la capitale qu'ailleurs. Selon les dernières études, nous sommes passés à Paris de 31 940 naissances au début des années 2000 à seulement 28 384 en 2016. Plusieurs facteurs expliquent cette chute : les Parisiennes ont tendance à faire des enfants plus tard (33 ans pour le premier) mais elles ont aussi tendance à en faire moins (taux de natalité de 13 % contre 14,8 % pour les Hauts-de-Seine et même 17,9 % pour la Seine-Saint-Denis). Le nombre de décès prend donc le pas sur le nombre de nouveau-nés. Autre conséquence : des classes et des écoles qui ferment.

L'immobilier hors de prix

Beaucoup le dénoncent et il suffit d'y avoir été confronté une fois pour mieux en saisir toute l'importance et la complexité. Le marché de l'immobilier est très tendu à Paris. Il y a plus d'acheteurs que de vendeurs. Bilan : les prix ne cessent de grimper. En 2018, le prix moyen au m2 d'un trois-pièces est de 9500 €, contre 5650 en 2006! Idem pour les loyers, qui suivent le mouvement. Ainsi, quand les familles parisiennes ont plus d'un enfant, elles lorgnent vers la banlieue et même la province pour trouver des surfaces plus grandes et en adéquation avec leurs moyens. Les résidences secondaires sont également en forte hausse (+ 43 ) pour atteindre 107 063. Ce qui tend d'autant plus le marché.

Location touristique omniprésente

Si le marché de l'immobilier est aujourd'hui si compliqué, c'est aussi en partie dû aux plates-formes de locations touristiques qui monopolisent le marché. Le centre de Paris en est l'exemple le plus flagrant. « La location touristique de courte durée limite encore plus les possibilités de se loger », confirme Olivier Léon, directeur régional adjoint de l'Insee Île-de-France. 65 000 appartements ont fait l'objet d'une annonce depuis 2015 dans la capitale sur Airbnb. Le problème a pris une telle ampleur que la Ville en fait une priorité pour cette année. « Nous avons atteint la cote d'alerte. Ces locations pèsent sur le parc immobilier et ont un effet inflationniste sur le prix des loyers, mais aussi spéculatif sur les ventes car les rendements sont très forts. En fait, c'est une spoliation des biens immobiliers au profit d'investisseurs », dénonce Emmanuel Grégoire, premier adjoint (PS) d'Anne Hidalgo.

Ben92
-++
-++
Messages : 3758
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisse Prix à Paris

#5 Message par Ben92 » 22 mai 2020, 10:33

miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Paris ne baissera pas, il restera toujours largement plus de demande que d'offres.
Il faut savoir qu'aujourd'hui ce n'est pas un problème de prix, mais surtout de rien trouver à acheter car il n'y a pas assez de logements à vendre pour satisfaire la demande.
Quant au rachats d'apparts AirBNB pur faire des HLM, oui c'est vrai mais ça va au contraire augmenter la demande et donc empêcher la baisse.
https://www.challenges.fr/immobilier/la ... bnb_710851

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Baisse Prix à Paris

#6 Message par openerd » 22 mai 2020, 10:58

miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Oui ça va baisser à Paris, surtout dans les arrondissements mal fréquentés, 10,18,19,20.
Le 16ème, le 6ème, le 7ème, 8ème, la chute sera moins forte.


Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29747
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Baisse Prix à Paris

#7 Message par Gpzzzz » 22 mai 2020, 11:04

openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Oui ça va baisser à Paris, surtout dans les arrondissements mal fréquentés, 10,18,19,20.
Le 16ème, le 6ème, le 7ème, 8ème, la chute sera moins forte.


Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Ca fait quand meme 8ke d'écart au m2 pour 2 endroits qui sont distants de 5km environ !! :roll:

FrenchRigolade
Messages : 261
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Baisse Prix à Paris

#8 Message par FrenchRigolade » 22 mai 2020, 11:06

Gpzzzz a écrit :
22 mai 2020, 11:04

Ca fait quand meme 8ke d'écart au m2 pour 2 endroits qui sont distants de 5km environ !! :roll:
donc ça ne baissera pas, cqfd :D
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
EmileZola
~~+
~~+
Messages : 20768
Enregistré le : 01 août 2011, 17:23

Re: Baisse Prix à Paris

#9 Message par EmileZola » 22 mai 2020, 11:07

Gpzzzz a écrit :
22 mai 2020, 11:04
openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Oui ça va baisser à Paris, surtout dans les arrondissements mal fréquentés, 10,18,19,20.
Le 16ème, le 6ème, le 7ème, 8ème, la chute sera moins forte.


Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Ca fait quand meme 8ke d'écart au m2 pour 2 endroits qui sont distants de 5km environ !! :roll:
Ca se justifie totalement quand on voit la différence.

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Baisse Prix à Paris

#10 Message par openerd » 22 mai 2020, 11:10

Gpzzzz a écrit :
22 mai 2020, 11:04
openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Oui ça va baisser à Paris, surtout dans les arrondissements mal fréquentés, 10,18,19,20.
Le 16ème, le 6ème, le 7ème, 8ème, la chute sera moins forte.


Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Ca fait quand meme 8ke d'écart au m2 pour 2 endroits qui sont distants de 5km environ !! :roll:

Paris est une ville concentrée mais petite, donc c'est normal que les écarts de prix soient importants pour quelques kilomètres.

FrenchRigolade
Messages : 261
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Baisse Prix à Paris

#11 Message par FrenchRigolade » 22 mai 2020, 11:17

pourtant, j'ai la même sensation d'inhospitalité dans la rue, que ce soit dans le 7-ème ou le 20-ème
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Pazuzu
Messages : 1292
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Baisse Prix à Paris

#12 Message par Pazuzu » 22 mai 2020, 11:27

openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Pourtant, c'est quasiment la même population...

mais je comprends l'idée.


SInon, Paris perds des habitants, mais gagne des ménages. C'est donc pas tant un problème d'exode qu'un probleme de remplacement des populations, du célibat, et du nombre de gamins des ménages.

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Baisse Prix à Paris

#13 Message par openerd » 22 mai 2020, 17:04

Pazuzu a écrit :
22 mai 2020, 11:27
openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Pourtant, c'est quasiment la même population...

mais je comprends l'idée.
Pour prendre un exemple simple en bas de chez moi j'ai un Franprix (prix élevés), si je marche 15 minutes, j'ai un Carrefour market (prix modérés).
Pendant le confinement, à Franprix non seulement je ne faisais pas de queue pour entrer dans le magasin, mais quasiment pas de queue à l'intérieur pour les caisses.
Alors qu'à Carrefour l'attente c'était entre 30 minutes et 1h rien que pour entrer dans le magasin.

Ma rue est 20% plus chère que celle à 15 minutes de chez moi. Du coup je peux faire mes courses tranquillement en période de crise.

La population n'est pas totalement identique, dans ma rue pas de HLM, à 15 minutes il y a des HLM, c'est ça la différence. Mais oui les gens avec des moyens ont quasi le même budget dans ma rue et à 15 minutes.

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29747
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Baisse Prix à Paris

#14 Message par Gpzzzz » 22 mai 2020, 17:26

openerd a écrit :
22 mai 2020, 17:04
Pazuzu a écrit :
22 mai 2020, 11:27
openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Pourtant, c'est quasiment la même population...

mais je comprends l'idée.
Pour prendre un exemple simple en bas de chez moi j'ai un Franprix (prix élevés), si je marche 15 minutes, j'ai un Carrefour market (prix modérés).
Pendant le confinement, à Franprix non seulement je ne faisais pas de queue pour entrer dans le magasin, mais quasiment pas de queue à l'intérieur pour les caisses.
Alors qu'à Carrefour l'attente c'était entre 30 minutes et 1h rien que pour entrer dans le magasin.

Ma rue est 20% plus chère que celle à 15 minutes de chez moi. Du coup je peux faire mes courses tranquillement en période de crise.

La population n'est pas totalement identique, dans ma rue pas de HLM, à 15 minutes il y a des HLM, c'est ça la différence. Mais oui les gens avec des moyens ont quasi le même budget dans ma rue et à 15 minutes.
Les gens en HLM n’achètent pas d'appartement que ce soit a 8 ou 15ke..
par contre payer 2 fois plus cher au m2 (donc un petit 2 pièces de 40m2 au prix d'un 4p de 80m2) pour être a quelques stations de métros l'un de l'autre je ne trouve pas ca insignifiant.. je pense meme le contraire et ca explique la hausse de ces dernières années dans les quartiers "pourris" selon moi.
pourquoi mettre 15ke alors que t'as presque la meme chose en payant 10ke ? ca fait 33% de moins, c'est deja énorme mais rapporté à la surface habitable c'est gigantesque ! 500ke pour un appart de 100m2 ! :roll:

Pazuzu
Messages : 1292
Enregistré le : 29 juil. 2019, 15:39

Re: Baisse Prix à Paris

#15 Message par Pazuzu » 22 mai 2020, 17:30

openerd a écrit :
22 mai 2020, 17:04
Pazuzu a écrit :
22 mai 2020, 11:27
openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Pourtant, c'est quasiment la même population...

mais je comprends l'idée.
Pour prendre un exemple simple en bas de chez moi j'ai un Franprix (prix élevés), si je marche 15 minutes, j'ai un Carrefour market (prix modérés).
Pendant le confinement, à Franprix non seulement je ne faisais pas de queue pour entrer dans le magasin, mais quasiment pas de queue à l'intérieur pour les caisses.
Alors qu'à Carrefour l'attente c'était entre 30 minutes et 1h rien que pour entrer dans le magasin.

Ma rue est 20% plus chère que celle à 15 minutes de chez moi. Du coup je peux faire mes courses tranquillement en période de crise.

La population n'est pas totalement identique, dans ma rue pas de HLM, à 15 minutes il y a des HLM, c'est ça la différence. Mais oui les gens avec des moyens ont quasi le même budget dans ma rue et à 15 minutes.
Ma remarque portait juste sur la population que tu croises sur les Champs ....

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Baisse Prix à Paris

#16 Message par openerd » 22 mai 2020, 17:35

Pazuzu a écrit :
22 mai 2020, 17:30
openerd a écrit :
22 mai 2020, 17:04
Pazuzu a écrit :
22 mai 2020, 11:27
openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
Pourtant, c'est quasiment la même population...

mais je comprends l'idée.
Pour prendre un exemple simple en bas de chez moi j'ai un Franprix (prix élevés), si je marche 15 minutes, j'ai un Carrefour market (prix modérés).
Pendant le confinement, à Franprix non seulement je ne faisais pas de queue pour entrer dans le magasin, mais quasiment pas de queue à l'intérieur pour les caisses.
Alors qu'à Carrefour l'attente c'était entre 30 minutes et 1h rien que pour entrer dans le magasin.

Ma rue est 20% plus chère que celle à 15 minutes de chez moi. Du coup je peux faire mes courses tranquillement en période de crise.

La population n'est pas totalement identique, dans ma rue pas de HLM, à 15 minutes il y a des HLM, c'est ça la différence. Mais oui les gens avec des moyens ont quasi le même budget dans ma rue et à 15 minutes.
Ma remarque portait juste sur la population que tu croises sur les Champs ....
Ah ok j'ai compris ce que tu voulais dire x)

De manière générale Paris ça s'est dégradé (au même titre qu'une grande partie de la France), donc ça ne vaut plus le coup de payer cher les biens, une des raisons pour laquelle l'immobilier va chuter selon moi.

dicktraci
Messages : 110
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Baisse Prix à Paris

#17 Message par dicktraci » 22 mai 2020, 18:54

Bizarrement Paris a connu une tendance prix inverse à la dégradation que la ville a connu sur les 10-15 dernières années.

J'ai l'impression que cette ville peut devenir un enfer à vivre ou un dépotoir publique, elle aura toujours des relais de croissance.
Sans hausse substantielle des conditions de crédit (obtention+taux) je ne crois pas trop à une baisse significative à Paris et environs (au mieux un-5% avant que ça reparte).

ParisIDF92
Messages : 150
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Baisse Prix à Paris

#18 Message par ParisIDF92 » 22 mai 2020, 19:31

Gpzzzz a écrit :
22 mai 2020, 17:26
par contre payer 2 fois plus cher au m2 (donc un petit 2 pièces de 40m2 au prix d'un 4p de 80m2) pour être a quelques stations de métros l'un de l'autre je ne trouve pas ca insignifiant.. je pense meme le contraire et ca explique la hausse de ces dernières années dans les quartiers "pourris" selon moi.
pourquoi mettre 15ke alors que t'as presque la meme chose en payant 10ke ? ca fait 33% de moins, c'est deja énorme mais rapporté à la surface habitable c'est gigantesque ! 500ke pour un appart de 100m2 ! :roll:
Quelques rues à Paris veut dire vivre dans un ghetto (Château Rouge) ou un quartier chic (Montmartre). Mais il est vrai que la différence de prix n'est pas si importante.

Par exemple à Londres ces écarts sont déjà plus importantes. https://houseprices.anna.ps C'est un peu ancien (2007-2018) mais ça donne l'idée.

SW1X Belgravia: £22,019 per m2 (le plus cher)

SE11 Kennington: £6,285 per m2. Pas très loin. J'ai vécu dans ce "postcode" à Londres et le Palace of Westminster était à 20 minutes à pied. À part quelques HLM (de toute façon à Londres il y a des HLM presque partout), il n'y avait rien de mauvais comme quartier. Je le trouvait bien: très calme, au bord de la Thames, pas mal de supermarchés, très bien communiqué par métro (Victoria et Northern Line) et train avec le reste de la ville et pas loin du centre. La pire chose que j'ai trouvée, c'était des renards qui fouillaient dans les ordures la nuit.

La raison de cette énorme différence est qu'il y a vraiment une profondeur de marché à Londres qui n'existe pas à Paris.

canti
Messages : 737
Enregistré le : 30 oct. 2015, 13:41

Re: Baisse Prix à Paris

#19 Message par canti » 22 mai 2020, 23:17

openerd a écrit :
22 mai 2020, 10:58
miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Oui ça va baisser à Paris, surtout dans les arrondissements mal fréquentés, 10,18,19,20.
Le 16ème, le 6ème, le 7ème, 8ème, la chute sera moins forte.


Aujourd'hui il n'y a pas assez d'écart en valeur relative entre le quartier la chapelle (7905€/m2) et le quartier champs élysées (15776€/m2) par exemple.
ça pourrait chuter aussi entre des quartiers d'un arrondissement.

Quand je vois dans mon arrondissement le 17ème, Batignolles quasi au même prix que plaine monceau
Les appartements à Batignolles sur se loger à 13,14ke le m2 sur se loger, du côté de la place de clichy, ça risque de baisser assez fortement dans ce coin là.

Avatar du membre
miguel
+
+
Messages : 3017
Enregistré le : 18 nov. 2007, 13:54

Re: Baisse Prix à Paris

#20 Message par miguel » 23 mai 2020, 17:56

Je pense que dans les bons quartiers cela se maintiendra, par contre dans les autres cela baissera.
D'ailleurs jai vu sur France2 un reportage qui parlait que Paris allait acheter les logements RbnB au prix du marché pour en faire du social.
Les affaires de ce monde sont gouvernées par la fortune et par Dieu. Machiavel.

castralroc
Messages : 175
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Baisse Prix à Paris

#21 Message par castralroc » 23 mai 2020, 21:25

Ben92 a écrit :
22 mai 2020, 10:33
miguel a écrit :
22 mai 2020, 10:09
Je commence à voir beaucoup de personnes qui quittent Paris intramuros vers la 2éme couronne notamment le 78.
Le Covid19 aura été le coup fatal après les attentats etc...
J'ai entendu mais je trouve pas d'article ? que Hidalgo envisage d'acheter les appartements RBnB pour en faire du social.
Si c'est le cas, c'est qu'ils savent déjà que beaucoup de ces apparts vont être à la vente.
Il est évident que le discours que je tiens, aucun Agent Immo le dira :mrgreen:
Paris ne baissera pas, il restera toujours largement plus de demande que d'offres.
Il faut savoir qu'aujourd'hui ce n'est pas un problème de prix, mais surtout de rien trouver à acheter car il n'y a pas assez de logements à vendre pour satisfaire la demande.
Quant au rachats d'apparts AirBNB pur faire des HLM, oui c'est vrai mais ça va au contraire augmenter la demande et donc empêcher la baisse.
https://www.challenges.fr/immobilier/la ... bnb_710851
Et augmenter au carré voir au cube la cassossisation de Paris, donc in finé une baisse.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#22 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 19:37

Immobilier : très prisés, les balcons et terrasses valent de l’or après le confinement
Confinement oblige, les Français ne s’imaginent plus vivre dans un logement sans espace extérieur. Quitte à y mettre le prix. Car, à l’achat, balcon et terrasse font grimper les prix de 8,8 % en moyenne.

L'expérience totalement inédite du confinement et la généralisation du télétravail laisseront des traces. Elles vont notamment modifier les critères de recherche des Français candidats à l'accession à la propriété. Ils sont nombreux déjà à vouloir s'éloigner du cœur des métropoles pour s'offrir une maison avec jardin ou, quand ils restent en centre-ville, à privilégier les appartements dotés d'une terrasse ou d'un balcon.

Des espaces extérieurs qui ont, il est vrai, permis à des millions de citadins de rendre leur confinement supportable et de profiter des premiers beaux jours du printemps sans sortir de chez eux. De quoi faire des envieux alors que, selon l'Insee, cinq millions de Français ont vécu leur assignation à résidence dans un logement surpeuplé.

Un critère de recherche déterminant

La demande risque donc d'exploser après des semaines de confinement. « Auparavant, le fait de disposer d'un balcon ou d'une terrasse était bien sûr un bonus mais l'absence d'un extérieur n'était pas un facteur rédhibitoire à l'achat. Aujourd'hui, cela devient un critère de recherche déterminant », confirme Thomas Lefebvre, directeur scientifique de la plateforme Meilleurs Agents, spécialisée dans l'estimation des biens immobiliers.

Problème, en France, « 800 000 appartements de résidence principale possèdent un espace extérieur », soit 6 % seulement du parc de logements collectifs, signale Meilleurs Agents. Et à Paris, seul un appartement sur cinq est vendu avec balcon ou terrasse. Au point de devenir en ville un véritable luxe. « Dans les 11 plus grandes villes de France que nous avons étudiées, un espace extérieur fait grimper les prix en moyenne de 8,8 % », assure Thomas Lefebvre.

LIRE AUSSI > Le coronavirus fera-t-il baisser les prix ?

Une surcote loin d'être négligeable. Ainsi, pour un appartement de 80 mètres carrés, il faudrait débourser 22 000 euros de plus à Toulouse (Haute-Garonne), 29 000 euros à Nice (Alpes-Maritimes), 31 500 euros à Lyon (Rhône) et jusqu'à… plus de 75 000 euros à Paris. Une moyenne qui cache de profondes disparités. Entre les villes d'abord. « Une terrasse a proportionnellement deux fois plus de valeur à Marseille (Bouches-du-Rhône) qu'à Paris car on en profite beaucoup plus dans une ville qui jouit d'un fort ensoleillement, souligne Thomas Lefebvre. A l'inverse, l'impact sur le prix est faible à Lille (Nord). »

Une surcote qui va du simple au double entre le premier et le dernier étage

De même, les heureux propriétaires d'un appartement proposant un espace extérieur pourront d'autant mieux valoriser leur bien qu'il est situé haut dans l'immeuble. Rien à voir en effet entre un balcon filant trop étroit pour y mettre une table donnant sur une rue bruyante et une vaste terrasse au dernier étage offrant calme et vue dégagée. Meilleurs Agents a fait le calcul : l'impact d'un balcon ou d'une terrasse de bonne taille est de + 6,9 % entre le premier et le troisième étage, de + 8,5 % au quatrième ou cinquième étage et grimpe à + 14,1 % au dernier étage, synonyme de calme et de luminosité.

Plus surprenant, le bonus en termes de prix est très important pour un extérieur en rez-de-chaussée (+ 12,5 %). Explication : « en ville, il s'agit souvent d'un rez-de-jardin avec une surface plus importante qu'un simple balcon et qui permet d'avoir un vrai coin de verdure à un prix accessible puisqu'il y a une décote pour les rez-de-chaussée », note Thomas Lefebvre. Une alternative à la maison individuelle avec jardin si chère au cœur des Français




http://www.leparisien.fr/immobilier/imm ... 1481423552
Image

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29747
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Baisse Prix à Paris

#23 Message par Gpzzzz » 24 mai 2020, 20:24

kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 19:37
Immobilier : très prisés, les balcons et terrasses valent de l’or après le confinement
Confinement oblige, les Français ne s’imaginent plus vivre dans un logement sans espace extérieur. Quitte à y mettre le prix. Car, à l’achat, balcon et terrasse font grimper les prix de 8,8 % en moyenne.

L'expérience totalement inédite du confinement et la généralisation du télétravail laisseront des traces. Elles vont notamment modifier les critères de recherche des Français candidats à l'accession à la propriété. Ils sont nombreux déjà à vouloir s'éloigner du cœur des métropoles pour s'offrir une maison avec jardin ou, quand ils restent en centre-ville, à privilégier les appartements dotés d'une terrasse ou d'un balcon.

Des espaces extérieurs qui ont, il est vrai, permis à des millions de citadins de rendre leur confinement supportable et de profiter des premiers beaux jours du printemps sans sortir de chez eux. De quoi faire des envieux alors que, selon l'Insee, cinq millions de Français ont vécu leur assignation à résidence dans un logement surpeuplé.

Un critère de recherche déterminant

La demande risque donc d'exploser après des semaines de confinement. « Auparavant, le fait de disposer d'un balcon ou d'une terrasse était bien sûr un bonus mais l'absence d'un extérieur n'était pas un facteur rédhibitoire à l'achat. Aujourd'hui, cela devient un critère de recherche déterminant », confirme Thomas Lefebvre, directeur scientifique de la plateforme Meilleurs Agents, spécialisée dans l'estimation des biens immobiliers.

Problème, en France, « 800 000 appartements de résidence principale possèdent un espace extérieur », soit 6 % seulement du parc de logements collectifs, signale Meilleurs Agents. Et à Paris, seul un appartement sur cinq est vendu avec balcon ou terrasse. Au point de devenir en ville un véritable luxe. « Dans les 11 plus grandes villes de France que nous avons étudiées, un espace extérieur fait grimper les prix en moyenne de 8,8 % », assure Thomas Lefebvre.

LIRE AUSSI > Le coronavirus fera-t-il baisser les prix ?

Une surcote loin d'être négligeable. Ainsi, pour un appartement de 80 mètres carrés, il faudrait débourser 22 000 euros de plus à Toulouse (Haute-Garonne), 29 000 euros à Nice (Alpes-Maritimes), 31 500 euros à Lyon (Rhône) et jusqu'à… plus de 75 000 euros à Paris. Une moyenne qui cache de profondes disparités. Entre les villes d'abord. « Une terrasse a proportionnellement deux fois plus de valeur à Marseille (Bouches-du-Rhône) qu'à Paris car on en profite beaucoup plus dans une ville qui jouit d'un fort ensoleillement, souligne Thomas Lefebvre. A l'inverse, l'impact sur le prix est faible à Lille (Nord). »

Une surcote qui va du simple au double entre le premier et le dernier étage

De même, les heureux propriétaires d'un appartement proposant un espace extérieur pourront d'autant mieux valoriser leur bien qu'il est situé haut dans l'immeuble. Rien à voir en effet entre un balcon filant trop étroit pour y mettre une table donnant sur une rue bruyante et une vaste terrasse au dernier étage offrant calme et vue dégagée. Meilleurs Agents a fait le calcul : l'impact d'un balcon ou d'une terrasse de bonne taille est de + 6,9 % entre le premier et le troisième étage, de + 8,5 % au quatrième ou cinquième étage et grimpe à + 14,1 % au dernier étage, synonyme de calme et de luminosité.

Plus surprenant, le bonus en termes de prix est très important pour un extérieur en rez-de-chaussée (+ 12,5 %). Explication : « en ville, il s'agit souvent d'un rez-de-jardin avec une surface plus importante qu'un simple balcon et qui permet d'avoir un vrai coin de verdure à un prix accessible puisqu'il y a une décote pour les rez-de-chaussée », note Thomas Lefebvre. Une alternative à la maison individuelle avec jardin si chère au cœur des Français




http://www.leparisien.fr/immobilier/imm ... 1481423552
Image
Sachant que dans 90% des cas ce sera des balcons de moins de 3m2.. a peine un chiotte dans le récent 8)

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#24 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 20:29

3 m2 à paris tu installes une cuisine 😂

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2038
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Baisse Prix à Paris

#25 Message par roi.de.trefle » 24 mai 2020, 20:36

kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:29
3 m2 à paris tu installes une cuisine 😂
Cuisine d'été ? :wink: le pire c'est que tu n'as même pas le droit au barbecue à Charbon...
Ah souvenirs d'ex-Parisien : quand je voulais voir le ciel je dormais au pied de la fenêtre de ma chambre (sinon je ne le voyais pas l'immeuble était trop haut !).
Sursum corda

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#26 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 20:40

roi.de.trefle a écrit :
24 mai 2020, 20:36
kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:29
3 m2 à paris tu installes une cuisine 😂
Cuisine d'été ? :wink: le pire c'est que tu n'as même pas le droit au barbecue à Charbon...
Ah souvenirs d'ex-Parisien : quand je voulais voir le ciel je dormais au pied de la fenêtre de ma chambre (sinon je ne le voyais pas l'immeuble était trop haut !).
Quelle tristesse. Moi je sors la lunette s’il fait froid j’ouvre juste la fenêtre 8)

Faut que j’investisse dans un télescope maintenant

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2038
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Baisse Prix à Paris

#27 Message par roi.de.trefle » 24 mai 2020, 20:45

kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:40
Quelle tristesse. Moi je sors la lunette s’il fait froid j’ouvre juste la fenêtre 8)

Faut que j’investisse dans un télescope maintenant
Ca doit être bien sympa, j'aimerai bien le faire aussi, malheureusement c'est inutilisable en IDF trop de pollution lumineuse (dont des voisins crétins qui laissent leur terrasse allumée toute la nuit avec des spots / les mêmes qui ont bétonnés 95% de leur terrain & pelouse synthétique / des grands écolos..).
Sursum corda

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#28 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 20:47

Je vois pas tout non plus, voisins, arbres pollution lumineuse légère sur l’horizon. Mais de quoi voir une bonne partie du ciel quand même et se faire plaisir.

Disons que tout ce qui est assez bas sur l’horizon c’est mort je vois des tuiles :mrgreen:

Ben92
-++
-++
Messages : 3758
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisse Prix à Paris

#29 Message par Ben92 » 24 mai 2020, 20:51

Dans mon immeuble 75% des apparts ont une loggia ou terrasse. (Tous les apparts sauf les F1 et studios en fait). Ca fera monter le prix moyen de l' immeuble, et donc indirectement le prix de mon appart aussi. En plus je profite des fleurs du balcon des voisins qui sont sur l'aile perpendiculaire.

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#30 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 20:54

Ben92 a écrit :
24 mai 2020, 20:51
Dans mon immeuble 75% des apparts ont une loggia ou terrasse. (Tous les apparts sauf les F1 et studios en fait). Ca fera monter le prix moyen de l' immeuble, et donc indirectement le prix de mon appart aussi. En plus je profite des fleurs du balcon des voisins qui sont sur l'aile perpendiculaire.
Non. Ça fera monter ceux avec balcons. Le tiens se vendre mais moins cher

Ben92
-++
-++
Messages : 3758
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisse Prix à Paris

#31 Message par Ben92 » 24 mai 2020, 20:57

kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:54
Non. Ça fera monter ceux avec balcons. Le tiens se vendre mais moins cher
Sauf que meilleursagents (ainsi que les agents immobiliers qui utilisent quasiment tous cet outil pour affiner leur estimation) calcule le prix au m² d'un appart en fonction du prix au m² de l'immeuble. :wink:

Gpzzzz
~~+
~~+
Messages : 29747
Enregistré le : 31 oct. 2010, 22:00

Re: Baisse Prix à Paris

#32 Message par Gpzzzz » 24 mai 2020, 20:59

Ben92 a écrit :
24 mai 2020, 20:57
kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:54
Non. Ça fera monter ceux avec balcons. Le tiens se vendre mais moins cher
Sauf que meilleursagents (ainsi que les agents immobiliers qui utilisent quasiment tous cet outil pour affiner leur estimation) calcule le prix au m² d'un appart en fonction du prix au m² de l'immeuble. :wink:
Et a ce moment là ils ne tiennent meme pas compte de la présence ou non d'un balcon ??
:roll: la blague :mrgreen:

Avatar du membre
lecriminel
~~+
~~+
Messages : 21602
Enregistré le : 01 oct. 2005, 20:34

Re: Baisse Prix à Paris

#33 Message par lecriminel » 24 mai 2020, 21:19

Ben92 a écrit :
24 mai 2020, 20:57
kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 20:54
Non. Ça fera monter ceux avec balcons. Le tiens se vendre mais moins cher
Sauf que meilleursagents (ainsi que les agents immobiliers qui utilisent quasiment tous cet outil pour affiner leur estimation) calcule le prix au m² d'un appart en fonction du prix au m² de l'immeuble. :wink:
c'est l'estimation de meilleurs agents ou le prix de vente réel qui t'intéresse ?
Si t'as un couple qui gagne 6000 euros par mois et un apport de 100 K€, il y a moyen d'acheter un bien de 500 k€ en étant au taquet. C'est un beau trois pièces en petite couronne. Pourquoi tu trouves ça drôle ?

Avatar du membre
kamoulox
~~+
~~+
Messages : 19808
Enregistré le : 20 nov. 2008, 12:25

Re: Baisse Prix à Paris

#34 Message par kamoulox » 24 mai 2020, 21:21

T’as deux apparts dans l’immeuble meme surface pareil, un avec balcon au prix du tiens sans balcon. L’acheteur il fait quoi à ton avis?

openerd
Messages : 41
Enregistré le : 14 mai 2020, 10:30

Re: Baisse Prix à Paris

#35 Message par openerd » 24 mai 2020, 21:26

kamoulox a écrit :
24 mai 2020, 21:21
T’as deux apparts dans l’immeuble meme surface pareil, un avec balcon au prix du tiens sans balcon. L’acheteur il fait quoi à ton avis?
Il a expliqué que les balcons étaient construits en fonction de la superficie de l'appart je crois.

Et je crois que vous extrapolez ses paroles. Il a dit que le fait que l'immeuble ait des balcons faisait monter le prix de son bien, comme une externalité positive. Mais bien sûr qu'individuellement un appartement qui a un balcon a un bonus que n'a pas son appartement.


Mais bon le retour de bâton c'est que ça augmente la valeur de son bien dans le cadre de l'IFI =/

Avatar du membre
WolfgangK
~~+
~~+
Messages : 9632
Enregistré le : 20 juin 2011, 00:02

Re: Baisse Prix à Paris

#36 Message par WolfgangK » 24 mai 2020, 23:23

dicktraci a écrit :
22 mai 2020, 18:54
Bizarrement Paris a connu une tendance prix inverse à la dégradation que la ville a connu sur les 10-15 dernières années.

J'ai l'impression que cette ville peut devenir un enfer à vivre ou un dépotoir publique, elle aura toujours des relais de croissance.
Sans hausse substantielle des conditions de crédit (obtention+taux) je ne crois pas trop à une baisse significative à Paris et environs (au mieux un-5% avant que ça reparte).
C'est pas bizarre et l'explication tient en 3 lettres : HLM.
L'augmentation du nombre de HLM par "conventionnement" se fait au détriment de l'offre sur le marché, donc plus il y a de HLM dans Paris plus les prix du parc privé augmentent.
Au prochain Conseil de Paris, ce sont ainsi plus de 4 500 nouveaux logements sociaux qui vont être produits par la Ville, dont 2 800 issus du conventionnement, soit autant de logements déjà existants et qui se contenteront d’être labellisés « logement social ».
Cf.https://www.lopinion.fr/edition/politiq ... e-d-205404
L'islamophobie n'est pas plus du racisme que l'antisionisme n'est de l'antisémitisme.
Que les racistes soient islamophobes n'implique pas que les islamophobes soient racistes.

Ben92
-++
-++
Messages : 3758
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisse Prix à Paris

#37 Message par Ben92 » 25 mai 2020, 00:29

WolfgangK a écrit :
24 mai 2020, 23:23
C'est pas bizarre et l'explication tient en 3 lettres : HLM.
L'augmentation du nombre de HLM par "conventionnement" se fait au détriment de l'offre sur le marché, donc plus il y a de HLM dans Paris plus les prix du parc privé augmentent.
Au prochain Conseil de Paris, ce sont ainsi plus de 4 500 nouveaux logements sociaux qui vont être produits par la Ville, dont 2 800 issus du conventionnement, soit autant de logements déjà existants et qui se contenteront d’être labellisés « logement social ».
Cf.https://www.lopinion.fr/edition/politiq ... e-d-205404
C'est encore pire que ce que je pensais. Avec la réélection d'Hidalgo on va atteindre les 30% d'HLM sur tout Paris, ce qui veut dire des quartiers entiers voire des arrondissement entiers à + de 50%. Du coup les rares quartiers sans trop de HLM vont atteindre des sommets. Pour le reste, un arrondissement comme le 14ème sera dans 5 ans comme le 13ème l' est aujourd'hui en terme de HLMisation, ce qui n'empêche pas des prix élevés mais qui augmenteront moins vite que les quartiers préservés.
En asséchant l'offre IM les coins safe de proche banlieue bien desservie (et notamment ceux près de la verdure comme Boulogne et Vincennes) devraient bien progresser également.

dicktraci
Messages : 110
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Baisse Prix à Paris

#38 Message par dicktraci » 25 mai 2020, 04:07

WolfgangK a écrit :
24 mai 2020, 23:23
dicktraci a écrit :
22 mai 2020, 18:54
Bizarrement Paris a connu une tendance prix inverse à la dégradation que la ville a connu sur les 10-15 dernières années.

J'ai l'impression que cette ville peut devenir un enfer à vivre ou un dépotoir publique, elle aura toujours des relais de croissance.
Sans hausse substantielle des conditions de crédit (obtention+taux) je ne crois pas trop à une baisse significative à Paris et environs (au mieux un-5% avant que ça reparte).
C'est pas bizarre et l'explication tient en 3 lettres : HLM.
L'augmentation du nombre de HLM par "conventionnement" se fait au détriment de l'offre sur le marché, donc plus il y a de HLM dans Paris plus les prix du parc privé augmentent.
Au prochain Conseil de Paris, ce sont ainsi plus de 4 500 nouveaux logements sociaux qui vont être produits par la Ville, dont 2 800 issus du conventionnement, soit autant de logements déjà existants et qui se contenteront d’être labellisés « logement social ».
Cf.https://www.lopinion.fr/edition/politiq ... e-d-205404

Oui je sais... Le bizarrement était une litote et s'adressait au post précédent qui indiquait que selon lui la dégradation de Paris allait mener à une baisse des prix.

castralroc
Messages : 175
Enregistré le : 12 août 2016, 01:14

Re: Baisse Prix à Paris

#39 Message par castralroc » 25 mai 2020, 08:16

Je pense qu'il faut se positionner dans l'après covid dorénavant.
On voit clairement que le virus n'a aucun effet sur l'immobilier, tout au plus ça a des effets négatifs sur des biens et des villes qui avant le covid étaient déjà bien en berne.

Pour ce qui est de Paris, on sait tous que ceux qui achètent sont soit des profils >>8-10K par mois, soit des profils avec héritage conséquent.
Mais a un moment donné, même ces profils auront des difficultés à acheter si la hausse vertigineuse se poursuit.
Je vois mal un couple à 10K qui achète actuellement un 70 m2 à 15 000 euros le m2 acheter un 45 m2 à 22000 euros le m2 dans 5 ans.
Il y aura forcément un plafond difficile à franchir. Simple calcul mathématique.

Les couples à 10K par mois actuellement ne deviennent pas soudainement des couples à 20K dans 5 ans et des couples à 30K dans 10 ans. La progression du salaire n'est pas exponentielle... A la limite un couple avec de tels salaires peut investir en bourse, se constituer un bon pécul qui augmentera l'apport. Mais franchement vous voyez des gens investir la moitié de leur epargne dans un appart de 25m2 dans 10 ans ?
Parce que si vous me répondez "OUI BIEN SUR.. C'est Paris! " , je vous répondrai que dans mon hypothese c'est 45 m2 dans 5 ans, mais ça sera du coup 25m2 dans 10 ans avec la même capacité d'emprunt (+ héritage eventuellement ):D

Alors oui le couple en question va voir son salaire augmenter aussi en 10 ans... mais pas doubler.

rapha
Messages : 13
Enregistré le : 21 août 2017, 10:04

Re: Baisse Prix à Paris

#40 Message par rapha » 25 mai 2020, 08:48

castralroc a écrit :
25 mai 2020, 08:16
Je pense qu'il faut se positionner dans l'après covid dorénavant.
On voit clairement que le virus n'a aucun effet sur l'immobilier, tout au plus ça a des effets négatifs sur des biens et des villes qui avant le covid étaient déjà bien en berne.
https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... a69af0fcb/
visiblement les premières baissent de prix apparaissent, effet d'opportunité, vendeurs pressés l'avenir le dira
castralroc a écrit :
25 mai 2020, 08:16

Les couples à 10K par mois actuellement ne deviennent pas soudainement des couples à 20K dans 5 ans et des couples à 30K dans 10 ans. La progression du salaire n'est pas exponentielle... A la limite un couple avec de tels salaires peut investir en bourse, se constituer un bon pécul qui augmentera l'apport. Mais franchement vous voyez des gens investir la moitié de leur epargne dans un appart de 25m2 dans 10 ans ?
Parce que si vous me répondez "OUI BIEN SUR.. C'est Paris! " , je vous répondrai que dans mon hypothese c'est 45 m2 dans 5 ans, mais ça sera du coup 25m2 dans 10 ans avec la même capacité d'emprunt (+ héritage eventuellement ):D

Alors oui le couple en question va voir son salaire augmenter aussi en 10 ans... mais pas doubler.
j'ai dans les 35-40 ans et suite à une carrière dans le secteur pétrolier un apport conséquent. Lorsque j'ai voulu acheter, je me suis tout simplement posé la question de savoir si j'avais envie de mettre un demi-million de dollars dans l'appartement que j'avais visité. La réponse est tout simplement non, car cela ne les vaut pas pour moi, alors oui j'ai tjs voulu acheter à Paris mais honnêtement les prix sont déconnectés de la valeur réelle des biens. Et pourtant j'aime Paris.

Je connais de nombreux couples de cadres, ils ont acheté à Paris il y a une dizaine d'années max. 1 enfant plus tard et alors qu'ils projettent le 2ieme ils déménagent en dehors de Paris car ils ne peuvent pas se payer une chambre supplémentaire.

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2038
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Baisse Prix à Paris

#41 Message par roi.de.trefle » 25 mai 2020, 08:57

Ben92 a écrit :
24 mai 2020, 20:51
Dans mon immeuble 75% des apparts ont une loggia ou terrasse. (Tous les apparts sauf les F1 et studios en fait). Ca fera monter le prix moyen de l' immeuble, et donc indirectement le prix de mon appart aussi. En plus je profite des fleurs du balcon des voisins qui sont sur l'aile perpendiculaire.
Trop fort, dans le principe ca donne je vis dans un taudis face à un manoir je vend donc au même prix au m2 !
Sursum corda

dicktraci
Messages : 110
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Baisse Prix à Paris

#42 Message par dicktraci » 25 mai 2020, 09:20

rapha a écrit :
25 mai 2020, 08:48
castralroc a écrit :
25 mai 2020, 08:16
Je pense qu'il faut se positionner dans l'après covid dorénavant.
On voit clairement que le virus n'a aucun effet sur l'immobilier, tout au plus ça a des effets négatifs sur des biens et des villes qui avant le covid étaient déjà bien en berne.
https://immobilier.lefigaro.fr/article/ ... a69af0fcb/
visiblement les premières baissent de prix apparaissent, effet d'opportunité, vendeurs pressés l'avenir le dira
castralroc a écrit :
25 mai 2020, 08:16

Les couples à 10K par mois actuellement ne deviennent pas soudainement des couples à 20K dans 5 ans et des couples à 30K dans 10 ans. La progression du salaire n'est pas exponentielle... A la limite un couple avec de tels salaires peut investir en bourse, se constituer un bon pécul qui augmentera l'apport. Mais franchement vous voyez des gens investir la moitié de leur epargne dans un appart de 25m2 dans 10 ans ?
Parce que si vous me répondez "OUI BIEN SUR.. C'est Paris! " , je vous répondrai que dans mon hypothese c'est 45 m2 dans 5 ans, mais ça sera du coup 25m2 dans 10 ans avec la même capacité d'emprunt (+ héritage eventuellement ):D

Alors oui le couple en question va voir son salaire augmenter aussi en 10 ans... mais pas doubler.
j'ai dans les 35-40 ans et suite à une carrière dans le secteur pétrolier un apport conséquent. Lorsque j'ai voulu acheter, je me suis tout simplement posé la question de savoir si j'avais envie de mettre un demi-million de dollars dans l'appartement que j'avais visité. La réponse est tout simplement non, car cela ne les vaut pas pour moi, alors oui j'ai tjs voulu acheter à Paris mais honnêtement les prix sont déconnectés de la valeur réelle des biens. Et pourtant j'aime Paris.

Je connais de nombreux couples de cadres, ils ont acheté à Paris il y a une dizaine d'années max. 1 enfant plus tard et alors qu'ils projettent le 2ieme ils déménagent en dehors de Paris car ils ne peuvent pas se payer une chambre supplémentaire.
Tout est juste dans ce paragraphe... Le seul soucis c'est la paragraphe en gras.
En effet, depuis que je connais ce forum la plupart des personnes se basent sur un raisonnement économique rationnel, ou bien se base sur un calcul de rentabilité etc.
Malheureusement, Monsieur et Madame Michu ne raisonnent pas comme ça, et c'est en partie (pas la seule) la raison pour laquelle on s'est planté (et j'en fait partie) de constat depuis 10 ans en ce qui concerne Paris, ses environs et les top métropoles de France en général.
Au final il faut se garder en tête que la plupart des gens n'ont pas le raisonnement de ce forum et que s'ils doivent mettre 1m € dans un 3 pièces, la seule chose qui les arrêtera c'est leur capacité financière (combinaison taux + revenus). Tant qu'il aura les conditions qui permettront à des gens de mettre ce pognon dans la pierre parisienne, ils le feront.
Moi même j'aurais les moyen de mettre 500-600 plaques dans un micro-3 pièces parisien,mais je trouve cela à titre perso une hérésie.

On sous estime bcp l'aspect psychologique de l'acheteur m.mme Michu qui a un peu de pognon de côté qui sait pas trop quoi en faire et qui a la pierre pour obsession (et selon lui/elle, le seul investissement sûr, qui serve à qq chose-se loger- et un minimum rentable).

Le poste précédent est intéressant aussi car il met l'accent sur le fait que la seule limite sera une limite physique financière (et on a de la marge avant d'arriver à 15k...encore 50%).

Ce matin je faisais une recherche sur les infirmières françaises.. J'avais vu à la TV, mais j'étais pas sûr, que les infirmières espagnoles étaient payées 25/30% de mieux que les françaises (ce qui me choquait car je me souviens encore il y a une quinzaine d'années on allait chercher des infirmières de l'autre côté des Pyrénées).
Bref, l'article parlait de potentielle revolorisation de 300€ des infirmières françaises.. Suivi d'un témoignage. A la question pourquoi cet argent est important pour vous /qu'en ferez vous ?.. La réponse était acheter un appartement ! La manière dont c'était dit on dirait que c'était le but ultime de sa vie.

ParisIDF92
Messages : 150
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Baisse Prix à Paris

#43 Message par ParisIDF92 » 25 mai 2020, 09:33

dicktraci a écrit :
25 mai 2020, 09:20
Malheureusement, Monsieur et Madame Michu ne raisonnent pas comme ça, et c'est en partie (pas la seule) la raison pour laquelle on s'est planté (et j'en fait partie) de constat depuis 10 ans en ce qui concerne Paris, ses environs et les top métropoles de France en général.
Au final il faut se garder en tête que la plupart des gens n'ont pas le raisonnement de ce forum et que s'ils doivent mettre 1m € dans un 3 pièces, la seule chose qui les arrêtera c'est leur capacité financière (combinaison taux + revenus). Tant qu'il aura les conditions qui permettront à des gens de mettre ce pognon dans la pierre parisienne, ils le feront.
Moi même j'aurais les moyen de mettre 500-600 plaques dans un micro-3 pièces parisien,mais je trouve cela à titre perso une hérésie.
C'est pourquoi le marché parisien va s'effondrer.

Comme tu le dis, la raison des prix actuels à Paris est purement psychologique. Il n'y a aucune raison financière logique à cela (par exemple, les salaires cadres à Paris par rapport aux prix du logement).

En temps de crise, nous pouvons voir ce dont je parlais hier dans ce message:

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 1#p2427411

dicktraci
Messages : 110
Enregistré le : 21 sept. 2013, 09:18
Localisation : 78

Re: Baisse Prix à Paris

#44 Message par dicktraci » 25 mai 2020, 09:54

ParisIDF92 a écrit :
25 mai 2020, 09:33
dicktraci a écrit :
25 mai 2020, 09:20
Malheureusement, Monsieur et Madame Michu ne raisonnent pas comme ça, et c'est en partie (pas la seule) la raison pour laquelle on s'est planté (et j'en fait partie) de constat depuis 10 ans en ce qui concerne Paris, ses environs et les top métropoles de France en général.
Au final il faut se garder en tête que la plupart des gens n'ont pas le raisonnement de ce forum et que s'ils doivent mettre 1m € dans un 3 pièces, la seule chose qui les arrêtera c'est leur capacité financière (combinaison taux + revenus). Tant qu'il aura les conditions qui permettront à des gens de mettre ce pognon dans la pierre parisienne, ils le feront.
Moi même j'aurais les moyen de mettre 500-600 plaques dans un micro-3 pièces parisien,mais je trouve cela à titre perso une hérésie.
C'est pourquoi le marché parisien va s'effondrer.

Comme tu le dis, la raison des prix actuels à Paris est purement psychologique. Il n'y a aucune raison financière logique à cela (par exemple, les salaires cadres à Paris par rapport aux prix du logement).

En temps de crise, nous pouvons voir ce dont je parlais hier dans ce message:

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/ ... 1#p2427411
En effet, a un moment donné il y aura des limites physiques qui seront atteintes et monsieur et madame Michu ne pourront plus..
Apres ton poste en question fait état d'une grosse et longue depression qui menerait par example á des baisses de revenues, contexte deflationiste fort, etc. et qui concernerait egalement les parisiens. C'est une chose qui était arrivée en europe meridionale pendant la periode 2009/2012, mais auquel la France avait echappée (meme si c'etait pas rose). Cela va peut etre tres prochainement nous arriver.

Je suis convaincu que la France glisse doucement mais surement vers le sud de l'europe, et peut etre meme a terme au dela (=tiers-monde) - ce qui prouve que notre OAT negatif est virtuellemet entretenu et ne reflete pas notre santé économique.

Toute la question derriere c'est quand est-ce que cette grosse recession va arriver... Et quand je parle de grosse recession, c'est qqchose de violent (passage du chomage á +20% au niveau national, baisse prononcée des revenues des menages, plus de possibilités pour l'etat d'amortir le choc etc.). Bref, un truc que la France n'a pas connu depuis les années 30 (hors période de guerre).

Avatar du membre
roi.de.trefle
-+
-+
Messages : 2038
Enregistré le : 14 févr. 2008, 08:55
Localisation : La-Varenne-Saint-Hilaire

Re: Baisse Prix à Paris

#45 Message par roi.de.trefle » 25 mai 2020, 10:12

dicktraci a écrit :
25 mai 2020, 09:20

Au final il faut se garder en tête que la plupart des gens n'ont pas le raisonnement de ce forum et que s'ils doivent mettre 1m € dans un 3 pièces, la seule chose qui les arrêtera c'est leur capacité financière (combinaison taux + revenus).
Exactement çà ! mon meilleur ami quand il a acheté son 1er appart n'avait pas un sou : il a pris ce qu'il pouvait avoir au maximum de son endettement de l'époque - moralité un truc naze, dans une ville triste, dans un bâtiment semi social affreux, il vient de revendre : il est le seul que je connaisse à avoir fait une moins value en IDF avec un achat il y a 6 ans...
Là il rachète à 100kms de Paris hors idf, 3h de transports pour son épouse, mais vu son budget (qui a tout de même sensiblement augmenté) c'était le seul endroit où il avait une jolie maison en s'endettant à 25 ans...bon c'est au milieu de nul part...
Je fais semblant d'être content pour lui, mais quand j'irai le voir je suppose que je vais devoir louer une nuit Airbnb... (et j'espère que ca ne va pas les épuiser).
Sursum corda

Ben92
-++
-++
Messages : 3758
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisse Prix à Paris

#46 Message par Ben92 » 25 mai 2020, 11:01

castralroc a écrit :
25 mai 2020, 08:16
Je pense qu'il faut se positionner dans l'après covid dorénavant.
On voit clairement que le virus n'a aucun effet sur l'immobilier, tout au plus ça a des effets négatifs sur des biens et des villes qui avant le covid étaient déjà bien en berne.
Oui c'est ce que je constate aussi. Il n'y aura pas la moindre baisse à Paris (ou alors peut-être sur quelques biens à gros défaut que de toute façon on ne voudrait pas acheter comme RP). Sur un autre forum (hardware.fr, section "Société/A quand le krash") il y a plein d'acheteurs dans les starting blocks pour acheter à des prix très élevés (dernier exemple en date un 3P 55m2 à 750k€ à Paris 12e, tout à refaire).
dicktraci a écrit : En effet, depuis que je connais ce forum la plupart des personnes se basent sur un raisonnement économique rationnel, ou bien se base sur un calcul de rentabilité etc.
Beaucoup de ceux qui achètent sur Paris ou proche couronne le font pourtant tout à fait rationnellement en prenant en compte la future plus-value. Certes on peut trouver ça cher d'acheter un 3P à 600k€, mais comme les gens savent que ça vaudra bientôt 700, puis 800 dans quelques années, ça donne quand même envie d'acheter. D'ailleurs eux qui ont loupé le point d'entrée de 2015-2016 s'en mordent les doigts.
dicktraci a écrit : Le poste précédent est intéressant aussi car il met l'accent sur le fait que la seule limite sera une limite physique financière (et on a de la marge avant d'arriver à 15k...encore 50%).
Oui je suis d'accord la limite est encore loin d'être atteinte, la plupart de ceux qui achètent sur Paris ne s'endettent même pas au max. Les couples à 10k€/mois et 300k€ d'apport sont monnaie courante à 35-40 ans, et avec ça on peut acheter un 3P à 1m€.

ParisIDF92
Messages : 150
Enregistré le : 14 avr. 2020, 13:06

Re: Baisse Prix à Paris

#47 Message par ParisIDF92 » 25 mai 2020, 11:22

dicktraci a écrit :
25 mai 2020, 09:54
En effet, a un moment donné il y aura des limites physiques qui seront atteintes et monsieur et madame Michu ne pourront plus..
Apres ton poste en question fait état d'une grosse et longue depression qui menerait par example á des baisses de revenues, contexte deflationiste fort, etc. et qui concernerait egalement les parisiens. C'est une chose qui était arrivée en europe meridionale pendant la periode 2009/2012, mais auquel la France avait echappée (meme si c'etait pas rose). Cela va peut etre tres prochainement nous arriver.

Je suis convaincu que la France glisse doucement mais surement vers le sud de l'europe, et peut etre meme a terme au dela (=tiers-monde) - ce qui prouve que notre OAT negatif est virtuellemet entretenu et ne reflete pas notre santé économique.

Toute la question derriere c'est quand est-ce que cette grosse recession va arriver... Et quand je parle de grosse recession, c'est qqchose de violent (passage du chomage á +20% au niveau national, baisse prononcée des revenues des menages, plus de possibilités pour l'etat d'amortir le choc etc.). Bref, un truc que la France n'a pas connu depuis les années 30 (hors période de guerre).
La limite logique est déjà atteinte il y a longtemps. Simplement la couple primo-accédant CSP avec un gros apport papa+maman donc Ben92 nous parle tout le temps, en 2016 achetait 70 m2 au 11eme. Maintenant (vue la monte de prix) achète 60 m2 au 20eme.

Il ne faut pas une situation aussi catastrophique que celle que tu proposes pour que le logement coule à Paris. Si ce couple achète 60m2 dans la 20ème à 600 000 euros c'est parce que (outre le fait d'avoir les moyens comme l'aide familiale et des bons salaires) ils croient fermement qu'il est impossible que les prix des logements ne descend jamais à Paris. Par conséquent, ces prix fous sont, dans une certaine mesure, sans importance. Ce n'est pas un problème payer 600 000 euros pour 60 m2 dans le 20 ème si tu es convaincu que tu peux vendre cet appartement en 2025 pour 900 000.

C'est là que la psychologie entre en jeu. Si les prix commencent à baisser, cette croyance va commencer à s'effriter. Et c'est là que les gens vont se rendre compte que 600 000 euros est une somme d'argent énorme qui prend beaucoup de temps à gagner en salaire.

Ben92
-++
-++
Messages : 3758
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Re: Baisse Prix à Paris

#48 Message par Ben92 » 25 mai 2020, 11:37

ParisIDF92 a écrit :
25 mai 2020, 11:22
Par conséquent, ces prix fous sont, dans une certaine mesure, sans importance. Ce n'est pas un problème payer 600 000 euros pour 60 m2 dans le 20 ème si tu es convaincu que tu peux vendre cet appartement en 2025 pour 900 000.
Pour une fois je suis d'accord avec toi. C'est exactement pour ça que j'ai acheté un F1 26m2 à 244k€ en 2016, le prix n'a pas vraiment d'importance tant la plus-value est assurée.
ParisIDF92 a écrit :
25 mai 2020, 11:22
C'est là que la psychologie entre en jeu. Si les prix commencent à baisser, cette croyance va commencer à s'effriter. Et c'est là que les gens vont se rendre compte que 600 000 euros est une somme d'argent énorme qui prend beaucoup de temps à gagner en salaire.
En effet l’augmentation des prix perpétuelle est partie intégrante du "modèle économique" de l'immobilier francilien. Sans plus-value il y aurait moins d'envie d'acheter à ces prix c'est clair.
Mais il y a un autre phénomène qui contrebalance, en cas de baisse significative (5%), ça resolvabilise un paquet d'acheteurs qui étaient dan les starting blocks, qui reviennent donc en cas de baisse. Et là ça crée un effet boule de neige avec des augmentations annuelles à deux chiffres et c'est reparti pour un tour. (Je n'invente rien, c'est ce qui s'est passé en 2010-2011 après la baisse de 2009).
Bon pour l'instant pas de baisse en vue donc on n'est pas encore là.
Pour résumer, soit ça monte, soit ça baisse un peu et ça remonte TRES FORT. C'est quand même assez magique. :D

FrenchRigolade
Messages : 261
Enregistré le : 13 août 2018, 10:11

Re: Baisse Prix à Paris

#49 Message par FrenchRigolade » 25 mai 2020, 11:39

ParisIDF92 a écrit :
25 mai 2020, 11:22

C'est là que la psychologie entre en jeu. Si les prix commencent à baisser, cette croyance va commencer à s'effriter. Et c'est là que les gens vont se rendre compte que 600 000 euros est une somme d'argent énorme qui prend beaucoup de temps à gagner en salaire.
d'où le lobbyisme dont la ferveur est quasi religieuse pour certains ici, car oui, ça ne tient qu'à l'image mentale des gens sur l'immobilier et leur occultation des fondamentaux
Peut se prévaloir de la cosignature de l'union française pour la santé bucco-dentaire.

Avatar du membre
slash33
~~+
~~+
Messages : 41924
Enregistré le : 21 mai 2005, 12:37

Re: Baisse Prix à Paris

#50 Message par slash33 » 25 mai 2020, 11:39

hfr comme référence. Sourires en coin.

Répondre