Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

Articles de presse ayant l'immobilier pour centre d'intérêt
Message
Auteur
Ben92
~~+
~~+
Messages : 8378
Enregistré le : 20 mars 2014, 22:15

Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

#1 Message par Ben92 » 24 mai 2023, 17:07

Source : Courrier International
Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

Comme quoi, une baisse de pouvoir d'achat ne provoque pas forcément une baisse du prix au m2 des logements. L'ajustement peut fort bien se faire sur la surface achetée.

Schneider
Messages : 91
Enregistré le : 01 avr. 2023, 20:32

Re: Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

#2 Message par Schneider » 24 mai 2023, 20:15

Improbable comparaison...

Ambre
Messages : 399
Enregistré le : 21 mars 2022, 14:44

Re: Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

#3 Message par Ambre » 24 mai 2023, 22:27

Ils parlent d appartement. Et le Japon n est pas la France en matière de superficie habitable.
L'ignorant affirme, le savant doute , le sage réfléchit

alexlemoine
Messages : 66
Enregistré le : 23 déc. 2022, 02:28

Re: Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

#4 Message par alexlemoine » 25 mai 2023, 06:41

La tendance à la recherche de logements plus petits est ancienne dans ce pays. Plus que les prix (qui peuvent l'expliquer en partie dans la seule métropole de Tokyo), c'est la démographie qui en est l'explication: hausse des personnes seules âgées, des couples sans enfants, des jeunes actifs célibataires.

Qqun_de_Passage
Messages : 1594
Enregistré le : 23 janv. 2020, 17:07

Re: Pourquoi les Japonais vivent dans des logements de plus en plus petits

#5 Message par Qqun_de_Passage » 25 mai 2023, 10:16

Justement, à croiser avec la file démographie où l’on apprend que la chute de la fécondité occidentale est liée à l’augmentation du taux d’infecondité (% des femmes ayant zéro enfant au cours de leur vie).
Et puis on parle de moyenne hein… gros écart-type entre Trappes, St-Denis ou Grigny d’une part et le reste du monde.